Doc du juriste

Consultez plus de 41227 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement >

Accueil › 
 Fait d'un tiers

Fait d'un tiers

  
Fait d'un tiers

Nos documents

.doc
30 Mars 2007

Commentaire de l'arrêt rendu par la troisième Chambre civile de la Cour de cassation le 4 mai 2006

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit civil

L’arrêt rendu par la troisième chambre civile le 4 mai 2006 concerne la difficile question de l’articulation de l’effet obligatoire du contrat entre les parties et de l’effet relatif des contrats vis-à-vis des tiers au contrat. En l’espèce, le titulaire...

.doc
05 Oct. 2007

Assemblée Plénière, 6 octobre 2006

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit des obligations

La théorie de l’opposabilité du contrat permet au contrat d’être opposable aux tiers mais aussi d’être opposé par les tiers aux contractants. Cela implique notamment des conséquences quant au régime de responsabilité applicable en cas de manquement à une obligation...

.doc
06 mai 2009

Chambre mixte de la cour de cassation, 2 décembre 2005 - le cautionnement réel

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit des obligations

Ainsi que l’a justement, et trivialement, remarqué M. Houtcieff, depuis l’arrêt de chambre mixte de la cour de cassation du 2 décembre 2005 : "le cautionnement réel n’est plus un cautionnement". En l’espèce, M. X, marié sous le régime de la communauté universelle, a souscrit...

.rtf
26 juin 2009

L'affectation du bien d'autrui à la garantie d'une créance

Dissertation de 3 pages - Droit des obligations

La notion de sûretés réelles, même si elle n’est pas définie par la loi, s’est vue délimiter son champ d’application par une doctrine quasi-unanime. Elle s’est en effet accordée pour reconnaître qu’une sûreté réelle consiste dans l’affectation d’un ou plusieurs...

.doc
15 Oct. 2009

Les conditions et les effets de la théorie de l'apparence

Dissertation de 2 pages - Droit des obligations

Comme celle de l’enrichissement sans cause, la théorie de l’apparence est une création jurisprudentielle, destinée à tempérer la rigueur aveugle des principes. Le principe ici en cause est celui selon lequel nul ne peut transmettre de droits qu’il n’a pas. Il est des cas où ce...

.doc
19 Oct. 2009

La détermination du prix par un tiers dans le contrat de vente

Dissertation de 2 pages - Droit des obligations

La possibilité de désigner un tiers en vue de la détermination du prix est prévue à l’article 1592 du Code civil : le prix « peut cependant être laissé à l’arbitrage d’un tiers ; si le tiers ne veut ou ne peut faire l’estimation, il n’y a point de vente »....

.doc
27 Janv. 2010

Cour de cassation, chambre mixte, 26 mai 2006 et 3e chambre civile, 25 mars 2009 - la sanction de la violation du pacte de préférence

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit des obligations

"Le pacte de préférence est l'engagement de réserver la préférence au bénéficiaire si l'on décide de vendre ou d'acheter, et de lui faire donc en priorité une proposition dans ce sens avant de s'adresser ailleurs" (Alain Bénabent) mais il semble que souvent les promettants préfèrent d'abord...

.doc
02 Mars 2010

Cour de cassation, assemblée plénière, 6 octobre 2006 - la responsabilité contractuelle du débiteur d'une obligation

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit des obligations

Le présent arrêt, rendu le 6 octobre 2006 par la Cour de cassation réunie en assemblée plénière, tranche la question très controversée du type de faute pouvant être invoquée par un tiers pour engager la responsabilité contractuelle du débiteur d’une obligation. En l’espèce, un...

.doc
17 févr. 2011

Commentaire comparé : Arrêt Com. 5 avril 2005 / Arrêt Ass. Plén. 6 octobre 2006

Commentaire d'arrêt de 2 pages - Droit autres branches

Arrêt Com. 5 avril 2005 : La Chambre commerciale de la Cour de cassation a rendu un arrêt en date du 5 avril 2005 relatif à l'indemnisation des dommages causés à un tiers à la suite d'une inexécution d'une obligation contractuelle. En l'espèce la société d'exploitation française de...

.doc
08 août 2014

L'affaiblissement du pouvoir royal entre 1789 et 1792

Dissertation de 3 pages - Histoire du droit

C’est au 18e siècle, que va apparaître la notion de souveraineté nationale, défendu par l’abbé Sieyes dans son ouvrage qu’est-ce que le tiers État ? Remettant le pouvoir souverain à la Nation et non au Roi. Cette contestation de la souveraineté royale sera instituée, dans la...

.doc
20 Oct. 2008

Commentaire de l'article 1165 du Code civil

Commentaire de texte de 2 pages - Droit civil

Repris de l'adage latin « res inter alios acta aliis neque nocere neque prodesse potest », l'article 1165 du Code civil représente, avec l'article 1134 du Code civil, les deux textes fondamentaux du Code civil gouvernant les effets du contrat. Dotée d'une force obligatoire à l'égard des parties,...

.doc
09 Janv. 2009

Commentaire d'arrêt de la Cour de cassation du 4 mai 2006 relatif à la clause d'exclusivité

Dissertation de 3 pages - Droit civil

Un locataire a bénéficié au sein de son contrat conclu avec le bailleur d'une clause d'exclusivité. Le même bailleur conclut un second bail avec un autre preneur. Cependant, avec cette clause les deux contrats se sont trouvés contradictoires. Le premier preneur a agi contre son bailleur et le...

.doc
17 Nov. 2015

Commentaire d'arrêt de la Chambre commerciale de la Cour de cassation du 4 février 2004 : l'erreur grossière ou la faute simple du mandataire

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit civil

Selon l’article 1591 du Code civil : « le prix de vente doit être déterminé et désigné par les parties ». En complément de celui-ci, l’article suivant du même code précise que le prix « peut cependant être laissé à l’arbitrage d’un tiers ; si le tiers ne veut ou ne peut...

.doc
18 Mars 2016

L'opposabilité du contrat aux tiers

Commentaire de texte de 2 pages - Droit des obligations

L'article 1165 du Code civil énonce que « les conventions n'ont d'effet qu'entre les parties contractantes » et qu'« elles ne nuisent point au tiers ». Tel est le principe de l'effet relatif du contrat. En principe, la notion de « tiers » désigne toute personne qui n'est pas...

.doc
03 avril 2018

Cour de cassation, Chambre mixte, 26 mai 2006 - La substitution du bénéficiaire au tiers contractant et la sanction de la violation du pacte de préférence

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit civil

Jusqu'au début des années 2000, aucune solution claire n'émergeait quant à la sanction de la violation d'un pacte de préférence. C'est par l'arrêt du 26 mai 2006 que la chambre mixte de la Cour de cassation apporte cette solution. En l'espèce, Mme X se voit attribuer en 1957 un pacte de...

.doc
30 Nov. 2009

Etude de cas sur la responsabilité contractuelle ou responsabilité délictuelle

Dissertation de 2 pages - Droit des obligations

Cas pratique de Droit civil sur l'effet du contrat à l'égard des tiers : la responsabilité contractuelle.

.doc
05 févr. 2007

Le tiers et le contrat (2007)

Dissertation de 3 pages - Droit des obligations

Le Code Civil de 1804 excluait, par principe, le tiers de la relation contractuelle mais ne donnait aucune définition du cocontractant, ni du tiers au contrat. Si ce mécanisme de l’effet relatif du contrat conserve, aujourd’hui, toute son importance, cette lacune persiste,...

.doc
15 Oct. 2013

Droit civil des contrats : Le transfert de propriété

Cours de 7 pages - Droit civil

La vente est un contrat translatif de droit. Il résulte de l’article 1583 que dès qu’il y a accord sur la chose et sur le prix, la vente se forme et le transfert de propriété s’opère. C’est le principe dit du transfert immédiat. Cependant, ce principe du transfert immédiat,...

.doc
27 Janv. 2014

Le contrat administratif et le droit au recours des tiers

Dissertation de 5 pages - Droit administratif

L’adage « Res inter alios acta aliis neque nocere neque prodesse potest » pose le principe que la chose convenue entre les-uns ne nuit ni ne profite aux autres. Cela signifie donc qu’un contrat conclu ne peut profiter qu’aux parties, et n’est opposable qu’envers les...

.doc
05 Oct. 2015

Commentaire d'arrêt du Conseil d'État du 2 février 2015 : le recours des tiers contre un contrat administratif

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit administratif

Dans sa jurisprudence antérieure, le juge administratif était réticent à accepter le recours de tiers contre un contrat administratif. Néanmoins, le Conseil d’État a fini par ouvrir aux tiers le recours pour excès de pouvoir, qui consiste à demander au juge de contrôler de la...

.doc
07 mai 2020

Les tiers et les contrats administratifs

Dissertation de 6 pages - Droit administratif

Le juge administratif a longtemps respecté prudemment, les principes élaborés par le droit des obligations à l’encontre des conventions passées par l’Administration en faisant application des principes posés par l’article 1165 du Code civil qui disposent : Les conventions...

.doc
20 févr. 2009

Les tiers et le recours administratif : conditions de recevabilité de l'action en cas de recours des tiers

Dissertation de 2 pages - Droit administratif

D'après le "Traité des contrats", d'A. de Laubadère, F. Moderne et P. Delvolvé, p.1062 : « les tiers sont réputés ne pouvoir s’immiscer dans des rapports contractuels auxquels ils sont étrangers » (voir également CE, 24 octobre 1952, Chambre syndicale de l’industrie de la...

.doc
13 Mars 2009

Cour de Cassation, 13 décembre 1962 - l'évolution de la théorie du mandat apparent en droit des sociétés commerciales

Commentaire d'arrêt de 2 pages - Droit des affaires

L’arrêt de principe rendu par la Cour de cassation française en 1962 constitue une évolution importante en matière de mandat apparent qui est une théorie essentiellement construite pour la sécurité des transactions et la protection des tiers concluant un acte avec le représentant...

.doc
28 juin 2009

L'affectation du bien d'autrui à la garantie d'une créance - publié le 28/06/2009

Dissertation de 3 pages - Droit des obligations

Bien que la notion de « sûreté réelle » n’ait pas été définie par le législateur, une concorde existe entre les auteurs pour en délimiter les contours, révélant l’existence de degré dans sa détermination. En premier, on s’accorde à retenir qu’il s’agit de...

.doc
21 avril 2010

Cour de cassation, première chambre civile, 5 juillet 2005 - les limites au droit du propriétaire sur l'image de sa chose

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit civil

« La propriété est le droit de jouir et de disposer des choses de la manière la plus absolue, pourvu qu'on n’en fasse pas un usage prohibé par les lois ou les règlements » (art 544 Code civils). En d'autres termes, le droit de propriété permet une pleine jouissance de son bien tant que cela...

.doc
22 juil. 2013

Comparaison entre la cession de créance et la subrogation personnelle

Dissertation de 4 pages - Droit civil

La cession de créance et la subrogation personnelle sont les modes de transmission de droit commun de l'obligation. L'idée que l'on peut les rapprocher n'est pas récente. Déjà en 1846, la Chambre civile affirmait que la subrogation personnelle a pour objet la transmission d'une créance, ainsi que...

.doc
22 févr. 2016

Cour de Cassation, chambre commerciale, 29 janvier 2008 - Les mandataires apparents sont-ils obligés de payer la somme prévue par la convention ?

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit des affaires

La chambre Commerciale de la Cour de Cassation, dans cet arrêt du 29 janvier 2008, a dû se prononcer sur les effets juridiques du mandat apparent. En l’espèce, une société civile immobilière (SCI), représentée par deux consorts, a signé une convention avec un tiers ayant pour objet...

.doc
01 Janv. 2000

Commentaire de l'arrêt chambre commerciale du 16/06/92 (sociétés fictives)

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit des affaires

Les sociétés civiles immobilières, souvent caractérisées par leur volonté d'organiser des montages d'évasion fiscale, offrent un terrain privilégié à la jurisprudence pour constater leur réalité. L'arrêt de la chambre commerciale de la Cour de Cassation du 16 juin 1992 en est une illustration,...

.doc
22 Janv. 2007

Les zones franches dans le monde

Dissertation de 6 pages - Droit fiscal

On peut distinguer les zones franches constituées par les nations du tiers monde (1), de celles créées par les nations européennes (2). Les paradis fiscaux ne sont pas seuls au monde ; ils ont de très nombreuses cousines : les « zones franches ». Ces derniers ont la particularité de...

.doc
26 févr. 2007

La mise en oeuvre de l'article 151 (culture) du Traité instituant la Communauté européenne

Dissertation de 4 pages - Droit européen

La culture, longtemps considérée comme un « domaine réservé » des Etats, s’est imposée peu à peu comme domaine d’action de l’Union. En 1977, la Commission émet sa première communication relative à la culture et le premier « conseil culture » se tient à Luxembourg le 22 juin 1984....