Doc du juriste

Consultez plus de 41227 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement >

Accueil › 
 Erreur de droit

Erreur de droit

  
Erreur de droit

Nos documents

.doc
18 mai 2010

Infraction et principe de légalité criminelle

Mémoire de 86 pages - Droit pénal

Pour le commun des mortels, ce qui caractérise le droit pénal, c’est son caractère punisseur. Le droit pénal est souvent considéré dans l’histoire comme la branche du droit dont l’objet n’est pas tant de sanctionner, mais de punir. La sanction n’est...

.pdf
11 Janv. 2011

Le dol, une erreur provoquée quant au fait générateur et quant à la sanction

Dissertation de 3 pages - Droit autres branches

Le dol peut être défini comme une erreur provoquée. Le vice de dol et celui d’ erreur supposent tous d’eux l’existence d’une erreur. En effet, le dol provoque chez celui qui en est victime une fausse représentation de la réalité, autrement dit le dol va...

.doc
12 août 2002

La relation entre l'erreur et le dol

Dissertation de 5 pages - Droit civil

L'arrêt rendu le 21 février 2001 par la troisième chambre civile de la Cour de cassation rend compte de l'ambiguïté des rapports qu'entretiennent ces deux vices du consentement. D'une part, les fautes de l'errans et de son cocontractant apparaissent à travers les caractères de l'erreur et la...

.doc
14 avril 2009

Troisième chambre civile de la Cour de cassation, 15 avril 1980 - la pertinence de la théorie de l'erreur obstacle

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit des obligations

L’article 1108 du Code civil fixe les conditions essentielles pour la validité des contrats. Leur violation est sanctionnée par la nullité du contrat mais ce ne sont pas les seules causes de nullité d’un acte. Ces conditions sont un consentement libre et éclairé, la capacité de...

.doc
05 Oct. 2009

Première chambre civile de la Cour de cassation, 13 janvier 1998 - l'erreur sur la substance relativement aux objets d'art

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit des obligations

La première chambre civile de la Cour de cassation a rendu un arrêt relatif à l’erreur sur la substance. La Société Drina Investment a acheté lors d’une vente aux enchères un pastel sur contre-épreuve présenté au catalogue comme étant une œuvre du peintre anglais Mary Cassatt....

.doc
11 Mars 2010

Première chambre civile de la Cour de cassation, 28 mars 2008 - les vices du consentement

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit des obligations

Le 10 septembre 1984, Daniel Wildenstein a acquis auprès de Mme Howard-Johnston un portrait de Claude Monet réalisé par John Singer Sargent au prix de 300 000 dollars US. Après l'émission de doutes sur l'authenticité de l'oeuvre par trois experts spécialistes du peintre américain, M. Wildenstein...

.doc
17 Mars 2010

Première chambre civile, Cour de cassation, 27 février 2007 - l'authenticité d'un tableau

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit civil

L’affaire Poussin avait déjà posé des règles en matière d’erreur sur l’authenticité d’un tableau. Un couple achète aux enchères publiques une statue antique présentée dans un catalogue comme appartenant l’époque du Moyen Empire (XII dynastie 1878-1873). Après...

.doc
04 juil. 2010

Première chambre civile de la Cour de cassation, 30 octobre 2008 - l'annulation du contrat de vente pour erreur sur la substance

Commentaire d'arrêt de 2 pages - Droit des obligations

Le 14 décembre 2004, les époux X assistés d’un expert, font l’acquisition lors d’une vente aux enchères publique organisée par la société Daguerre, d’un meuble pour la somme de 1 204 347.20 euros. Sur le catalogue ce meuble est présenté comme étant de l’époque Louis XVI...

.doc
02 mai 2012

Commentaire d'arrêt du 27 février 2007 rendu par le première chambre civile de la Cour de cassation: l'erreur en tant que vice du consentement

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit civil

Il s’agit ici d’un arrêt rendu le 27 février 2007 par la première chambre civile de la Cour de Cassation. En l’espèce, il est question d’un arrêt de cassation, relative à l’erreur en tant que vice du consentement. En effet, un couple se porte acquéreur, lors d'une...

.doc
20 Janv. 2014

Arrêt de la Cour de Cassation, 20 octobre 2011

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit civil

Un contrat, pour qu’il soit valide, doit réunir 4 conditions. Il doit avoir une cause licite, un objet certain, la capacité des cocontractants. Enfin, il est formé par la rencontre des volontés donc il faut le consentement des parties, selon l’article 1108 du Code civil. Or le...

.doc
19 févr. 2008

Les vices du consentement : cas pratiques

Étude de cas de 6 pages - Droit civil

Résolution de trois cas pratiques relatifs au vice du consentement. Les dol, la violence et l'erreur sont évoquées.Les 3 cas sont les suivants :- La société Padebol a embauché un homme suite à l'analyse graphologique de sa lettre de candidature et son curriculum vitae. Suite à l'analyse, il a été...

.doc
25 févr. 2010

Commentaire de l'arrêt de la 1ère Chambre civile de la Cour de cassation du 17 septembre 2003 (2ème affaire Poussin) relatif à l'erreur-vice de consentement

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit civil

Il s'agit d'un arrêt de rejet rendu par la Première Chambre civile de la Cour de cassation, le 17 septembre 2003, illustrant la nullité d'un contrat suite à une erreur sur la qualité substantielle de l'objet. En effet, des vendeurs d'un tableau qu'une expertise a certifié ne pas être un...

.doc
23 mai 2011

Commentaire d'arrêt : Cour de cassation, Première Chambre civile, 28 mars 2008 : la nullité de la vente pour erreur sur la substance

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit civil

« Le doute chasse l'erreur » est le principe ressortant de l'arrêt célèbre de la Cour de cassation du 24 mars 1987, bien connu sous le nom de l'arrêt « Fragonard ». Cet arrêt jurisprudentiel posait la question de l'aléa, du doute émis et admis par les deux parties sur l'objet du contrat, sur la...

.doc
31 Mars 2011

Commentaire d'arrêt de la Première Chambre civile de la Cour de cassation du 13 février 2001 relatif à l'erreur sur un motif du contrat

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit civil

L'erreur sur un motif du contrat extérieur à l'objet de celui-ci n'est pas une cause de nullité de la convention. Tel est l'apport de l'arrêt que nous avons à commenter, rendu le 13 février 2001 par la Première Chambre civile de la Cour de cassation.Alain Lucas a acquis de la SAGEP un lot...

.doc
21 déc. 2011

Commentaire d'arrêt : Cour de cassation, Première Chambre civile, 27 février 2007 : L'erreur sur la substance

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit civil

L'erreur, disait Pothier, est « le plus grand vice des conventions ». On sent bien, cependant, par simple intuition, que toute erreur commise par un contractant ne doit pas permettre l'annulation du contrat. Précisément, l'alinéa 1er de l'article 1110 du Code civil ne retient, s'agissant...

.doc
10 Janv. 2012

Cas pratique de Droit civil sur le dol et l'erreur

Dissertation de 4 pages - Droit civil

b) l'erreur déterminanteL'art 1109 du Code civil dispose "qu'il n'y a point de consentement valable, si le consentement n'a été donné que par erreur, ou s'il a été extorqué par violence ou surpris par dol". Il y a donc, un vice de consentement que si la volonté a été atteinte. Ceci...

.pdf
15 avril 2013

Cour de cassation, Chambre commerciale, 11 avril 2011, Les caractères nécessaires à l'annulation du contrat pour erreur

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit civil

Toute erreur n'est pas, par nature, une cause de nullité, voilà ce que nous rappelle l'article 1110 alinéa 1 du Code Civil qui dispose que « l'erreur n'est cause de nullité de convention que lorsqu'elle tombe sur la substance même de la chose qui en est l'objet. Les juges de la cassation...

.doc
25 Janv. 2019

Exemple de cas pratique en droit des obligations - L'annulation du contrat de vente

Étude de cas de 4 pages - Droit des obligations

Alexis a vendu à Isaure un scooter d'occasion il y a deux semaines. Or, les pannes se succèdent. Il apparaît que le scooter avait été acquis 2 ans auparavant, alors qu'Alexis a prétendu qu'on venait de le lui offrir. Isaure veut remettre en cause la vente. Le peut-elle ? Sur quel(s) fondement(s)...

.doc
15 Nov. 2006

Arrêt du 15 novembre 2005 de la première chambre civile de la cour de cassation

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit civil

Le 15 novembre 2005 la première chambre civile de la cour de cassation a rendu un arrêt de cassation relatif à l’annulation d’un contrat portant sur l’acquisition d’une œuvre d’art. A l’occasion d’une vente publique organisée par M. Cornette de...

.doc
02 mai 2007

Civ. 1ère 13 janvier 1998

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit civil

L’arrêt de cassation en date du 13 janvier 1998 porte sur un des vices du consentement, à savoir l’erreur sur la substance. Plus exactement, il est ici question de la qualité substantielle ayant déterminé la volonté de la victime. En l’espèce, le 21 novembre 1989, une société...

.doc
03 juil. 2007

Commentaire d'arrêt : Cass. com. 4 février 2004

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit des affaires

L’article 1592 du Code Civil donne la possibilité aux parties d’un contrat de vente de remettre la fixation du prix à « l’arbitrage d’un tiers », dérogeant ainsi à l’article 1591 qui dispose que le prix doit être déterminé par les parties. La décision du tiers...

.doc
03 déc. 2007

Arrêt de la première chambre civile de la Cour de cassation du 24 mars 1987

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit civil

L’article 1110 du Code civil énonce que « L’erreur n’est une cause de nullité de la convention que lorsqu’elle tombe sur la substance même de la chose qui en est l’objet ». L’arrêt de la première chambre civile de la Cour de cassation du 24 mars 1987 intervient...

.doc
31 déc. 2007

Cour de Cassation, 17 janvier 2007

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit des affaires

L’arrêt de la Cour de cassation en date du 3 mai 2000, « affaire Baldus », pouvait peut être laissé des doutes, quant à la volonté de la cour de cassation de remettre en cause le principe de bonne foi dans les rapports pré contractuels. Alors que les juges du fond avaient accepté le principe...

.doc
22 mai 2009

Première chambre civile de la Cour de cassation, 30 septembre 2008 - erreur sur la substance et authenticité de l'oeuvre d'art

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit des obligations

Selon l’article 1110 du Code civil « l’erreur n’est une cause de nullité de la convention que lorsqu’elle tombe sur la substance même de la chose qui en est l’objet ». En l’espèce, une vente aux enchères publiques est organisée le 21 avril 2001 par la SCP huissier...

.doc
25 Mars 2010

Cour de cassation, première chambre civile, 27 février 2007 - l'erreur sur la substance de la chose vendue

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit des obligations

Lors d’une vente aux enchères publiées organisée par un commissaire-priseur et assisté d’un expert le 10 novembre 1998, des époux ont acheté une statue égyptienne de Sesostris III qui était présentée dans le catalogue de la vente comme datant du Moyen Empire et plus particulièrement de...

.doc
02 Janv. 2012

Commentaire d'Arrêt Civ, 1re 28 mars 2008 : annulation de vente d'une oeuvre d'art pour doute sur la paternité

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Propriété intellectuelle

Dans un arrêt de la Cour de cassation rendu le 24 mars 1987, dit du « verrou de Fragonard », la Cour met en avant que l’aléa sur l’authenticité d’une œuvre présent dans le champ contractuel, aucune des deux parties ne peut alléguer une erreur si l’incertitude vient...

.doc
19 Janv. 2012

Commentaire d'arrêt : Cour de cassation, Chambre commerciale, 28 juin 2011 : Les conditions au contrat de cautionnement

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit autres branches

En l'espèce, par acte du 31 mai 2005, Mme X s'est rendue caution solidaire envers la caisse régionale de crédit agricole mutuel du Languedoc (la caisse) du prêt consenti à une société pour l'achat du fonds de commerce vendu par M.Y. La société a été mise en liquidation judiciaire le 21 mars 2007,...

.doc
26 févr. 2009

Chambre commerciale de la Cour de cassation, 28 juin 2005 - annulation des contrats pour réticence dolosive

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit des obligations

Dans l'arrêt de la Chambre commerciale de la Cour de cassation du 28 juin 2005, il est question d'annuler des contrats pour réticence dolosive. Il convient donc de définir préalablement le dol. C'est l'article 1116 alinéa 1 qui s'en charge en disposant : "le dol est une cause de nullité de la...

.doc
04 mai 2012

Etendue du contrôle du juge de l'excès de pouvoir

Cours de 3 pages - Droit administratif

1) CONTRÔLE MINIMUM- CE, 1990, JUMPERTZ :Concerne un candidat au concours de recrutement sur titres (concours = meilleur moyen pour égalité d'accès à la fonction publique, dossier du candidat). Le jury le déclare non admis. Il souhaite contester les notes obtenues (en raison de ses diplômes et...

.doc
18 Nov. 2018

Ensemble de trois cas pratiques en droit des obligations

Étude de cas de 2 pages - Droit civil

Voici l'énoncé du premier cas pratique : "Un voisin répare, à la suite d'une tempête, le toit de son voisin absent. À son retour, le gérant demande au maître de l'affaire l'indemnisation des dépenses qu'il a engagées pour la réparation dudit toit. Le géré peut-il refuser l'indemnisation au gérant...