Doc du juriste

Consultez plus de 39499 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement

› 
 Erreur de droit

Erreur de droit

  

Nos documents

.doc
12 Août 2002

La relation entre l'erreur et le dol

Dissertation de 5 pages - Droit civil

L'arrêt rendu le 21 février 2001 par la troisième chambre civile de la Cour de cassation rend compte de l'ambiguïté des rapports qu'entretiennent ces deux vices du consentement. D'une part, les fautes de l'errans et de son cocontractant apparaissent à travers les caractères de l'erreur et...

.doc
14 Avr 2009

Troisième chambre civile de la Cour de cassation, 15 avril 1980 - la pertinence de la théorie de l'erreur obstacle

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit des obligations

L’article 1108 du Code civil fixe les conditions essentielles pour la validité des contrats. Leur violation est sanctionnée par la nullité du contrat mais ce ne sont pas les seules causes de nullité d’un acte. Ces conditions sont un consentement libre et éclairé, la capacité de...

.doc
05 Oct 2009

Première chambre civile de la Cour de cassation, 13 janvier 1998 - l'erreur sur la substance relativement aux objets d'art

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit des obligations

La première chambre civile de la Cour de cassation a rendu un arrêt relatif à l’erreur sur la substance. La Société Drina Investment a acheté lors d’une vente aux enchères un pastel sur contre-épreuve présenté au catalogue comme étant une œuvre du peintre anglais Mary...

.doc
04 Juil 2010

Première chambre civile de la Cour de cassation, 30 octobre 2008 - l'annulation du contrat de vente pour erreur sur la substance

Commentaire d'arrêt de 2 pages - Droit des obligations

Le 14 décembre 2004, les époux X assistés d’un expert, font l’acquisition lors d’une vente aux enchères publique organisée par la société Daguerre, d’un meuble pour la somme de 1 204 347.20 euros. Sur le catalogue ce meuble est présenté comme étant de l’époque Louis XVI...

.pdf
11 Jan 2011

Le dol, une erreur provoquée quant au fait générateur et quant à la sanction

Dissertation de 3 pages - Droit autres branches

Le dol peut être défini comme une erreur provoquée. Le vice de dol et celui d’ erreur supposent tous d’eux l’existence d’une erreur. En effet, le dol provoque chez celui qui en est victime une fausse représentation de la réalité, autrement dit le dol va...

.doc
25 Fév 2010

Commentaire de l'arrêt de la 1ère Chambre civile de la Cour de cassation du 17 septembre 2003 (2ème affaire Poussin) relatif à l'erreur-vice de consentement

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit civil

Il s'agit d'un arrêt de rejet rendu par la Première Chambre civile de la Cour de cassation, le 17 septembre 2003, illustrant la nullité d'un contrat suite à une erreur sur la qualité substantielle de l'objet. En effet, des vendeurs d'un tableau qu'une expertise a certifié ne pas être un...

.doc
21 Déc 2011

Commentaire d'arrêt : Cour de cassation, Première Chambre civile, 27 février 2007 : L'erreur sur la substance

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit civil

L'erreur, disait Pothier, est « le plus grand vice des conventions ». On sent bien, cependant, par simple intuition, que toute erreur commise par un contractant ne doit pas permettre l'annulation du contrat. Précisément, l'alinéa 1er de l'article 1110 du Code civil ne retient,...

.pdf
15 Avr 2013

Cour de cassation, Chambre commerciale, 11 avril 2011, Les caractères nécessaires à l'annulation du contrat pour erreur

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit civil

Toute erreur n'est pas, par nature, une cause de nullité, voilà ce que nous rappelle l'article 1110 alinéa 1 du Code Civil qui dispose que « l'erreur n'est cause de nullité de convention que lorsqu'elle tombe sur la substance même de la chose qui en est l'objet. Les juges de la...

.doc
22 Mai 2009

Première chambre civile de la Cour de cassation, 30 septembre 2008 - erreur sur la substance et authenticité de l'oeuvre d'art

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit des obligations

Selon l’article 1110 du Code civil « l’erreur n’est une cause de nullité de la convention que lorsqu’elle tombe sur la substance même de la chose qui en est l’objet ». En l’espèce, une vente aux enchères publiques est organisée le 21 avril 2001 par la SCP...

.doc
25 Mar 2010

Cour de cassation, première chambre civile, 27 février 2007 - l'erreur sur la substance de la chose vendue

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit des obligations

Lors d’une vente aux enchères publiées organisée par un commissaire-priseur et assisté d’un expert le 10 novembre 1998, des époux ont acheté une statue égyptienne de Sesostris III qui était présentée dans le catalogue de la vente comme datant du Moyen Empire et plus particulièrement de...

.doc
02 Mai 2012

Commentaire d'arrêt du 27 février 2007 rendu par le première chambre civile de la Cour de cassation: l'erreur en tant que vice du consentement

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit civil

Il s’agit ici d’un arrêt rendu le 27 février 2007 par la première chambre civile de la Cour de Cassation. En l’espèce, il est question d’un arrêt de cassation, relative à l’erreur en tant que vice du consentement. En effet, un couple se porte acquéreur, lors...

.doc
23 Mai 2011

Commentaire d'arrêt : Cour de cassation, Première Chambre civile, 28 mars 2008 : la nullité de la vente pour erreur sur la substance

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit civil

« Le doute chasse l'erreur » est le principe ressortant de l'arrêt célèbre de la Cour de cassation du 24 mars 1987, bien connu sous le nom de l'arrêt « Fragonard ». Cet arrêt jurisprudentiel posait la question de l'aléa, du doute émis et admis par les deux parties sur l'objet du contrat,...

.doc
31 Mar 2011

Commentaire d'arrêt de la Première Chambre civile de la Cour de cassation du 13 février 2001 relatif à l'erreur sur un motif du contrat

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit civil

L'erreur sur un motif du contrat extérieur à l'objet de celui-ci n'est pas une cause de nullité de la convention. Tel est l'apport de l'arrêt que nous avons à commenter, rendu le 13 février 2001 par la Première Chambre civile de la Cour de cassation.Alain Lucas a acquis de la SAGEP un lot...

.doc
13 Avr 2010

Commentaire de l'arrêt du 13 décembre 1983 sur la nullité du contrat pour erreur de la chose vendue

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit civil

Comme tout vice du consentement, les conditions de l'erreur s'apprécient au jour de la conclusion du contrat. Cependant, le juge, pour apprécier l'erreur, peut prendre en considération des éléments postérieurs à la conclusion du contrat, si ces éléments révèlent l'erreur au...

.doc
07 Mai 2007

L'erreur : Commentaire d'arrêt, Cour d'Appel de Versailles, le 7 janvier 1987

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit administratif

L’arrêt «Poussin », de la Cour d’Appel de Versailles du 7 janvier 1987, traite de l’erreur sur la substance, et plus particulièrement de la manière de prouver de celle-ci. En effet, cet arrêt reprend ce type de vice du consentement en matière de vente d’objets...

.doc
26 Jan 2009

Peut-on comparer une erreur médiatique à une erreur judiciaire ?

Dissertation de 3 pages - Droit civil

Les médias, parce qu’ils nous informent et contribuent à la formation de l’opinion publique, font partie intégrante de notre démocratie, et cherchent par conséquent à nous émouvoir et nous divertir plutôt que de nous informer. Cette préoccupation peut entraîner une mauvaise...

.doc
13 Fév 2009

Première chambre civile de la Cour de cassation, 22 février 1978 - l'erreur sur la substance comme vice de consentement

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit des obligations

Les époux Saint-Arroman ont confié au commissaire-priseur Rheims, la vente aux enchères publiques d’un tableau attribué par tradition familiale à Nicolas Poussin. L’oeuvre fut inscrite au catalogue de la vente comme attribuée à l'École des Carrache. Cette dernière fût adjugée en février...

.doc
17 Juin 2009

Première chambre civile de la Cour de cassation, 30 septembre 2008 - dans quelle mesure une erreur sur la datation d'une oeuvre d'art vendue peut-elle être cause de nullité ?

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit des obligations

Les erreurs sur les qualités substantielles des choses vendues, et notamment des œuvres et objets d'art, forment une importante source du contentieux du droit des obligations. Tel est notamment le cas en l'espèce, dans cet arrêt de la 1re chambre civile de la Cour de cassation...

.doc
18 Avr 2010

Tribunal de Grande Instance de Lille, 1er avril 2008 - la demande de nullité du mariage pour erreur

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit de la famille

En l’espèce, M.C, de nationalité française, s’est marié avec Mme H, le 8 juillet 2006. La condition du mariage selon M.C. était que Mme H. soit vierge. Par acte du 26 juillet 2006, M.C a fait assigner Mme H. devant le tribunal de Céans, arguant avoir été trompé sur les qualités...

.doc
27 Oct 2012

Commentaire d'arrêt de la Cour de cassation du 28 mars 2008: l'erreur dans la protection du consentement

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit des obligations

L’accord de volonté est la condition d’existence même des contrats. Toute manifestation de volonté ne peut suffire à la formation du contrat, il faut pour cela que deux conditions soient réunies. Il faut s’assurer que le consentement puisse être donné c'est-à-dire la capacité des...

.doc
04 Fév 2013

Commentaire d'arrêt rendu le 5 février 2002: la notion d'erreur sur les qualités essentielles de l'objet du contrat et les conditions d'existence du dol par réticence

Commentaire d'arrêt de 2 pages - Droit civil

Dans cet arrêt de rejet du 5 février 2002, la première chambre civile de la cour de Cassation précise la notion d'erreur sur les qualités essentielles de l'objet du contrat ainsi que les conditions d'existence du dol par réticence. En l'espèce, les défendeurs au pourvoi achètent une...

.doc
13 Nov 2013

Commentaire d'arrêt de la Première Chambre civile de la Cour de cassation du 24 mars 1987 : l'erreur dans un contrat de vente

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit civil

Le 24 mars 1987, la Première Chambre civile de la Cour de cassation a eu à juger d’une affaire sur l’authenticité d’une œuvre d’art. En l’espèce, un particulier a vendu en 1933 un tableau nommé « Le Verrou » aux enchères publiques, et ce, juste avant son décès. Le...

.doc
28 Avr 2014

Civ. 1ère, 20 octobre 2011 - Les vices du consentement : l'erreur sur la substance

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit des obligations

Le consentement est affirmé comme une condition essentielle du contrat, sa protection se réalise par l’intermédiaire des vices dont il peut être atteint. En droit des obligations, il est des notions auxquelles les auteurs n’accordent que peu d’importance mais il est...

.doc
29 Avr 2014

Commentaire d'arrêt de la Troisième Chambre civile de la Cour de cassation du 2 octobre 2013 : erreur sur la substance et erreur sur les motifs

Commentaire d'arrêt de 2 pages - Droit civil

Dans un système juridique où prévaudrait le principe de l’autonomie de la volonté, il faudrait déclarer nul tout contrat conclu et dont l’une des parties aurait été sous l’empire d’une croyance erronée. Mais les rédacteurs du Code civil étaient conscients des conséquences...

.doc
25 Fév 2010

Commentaire d'arrêt de la 1ère Chambre civile de la Cour de cassation du 27 février 2007 : l'erreur viciant le consentement

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit civil

Dans cet arrêt du 27 février 2007 la 1ère Chambre civile de la Cour de cassation a dû trancher la question de l'erreur viciant le consentement.

.doc
10 Jan 2012

Cas pratique de Droit civil sur le dol et l'erreur

Dissertation de 4 pages - Droit civil

b) l'erreur déterminanteL'art 1109 du Code civil dispose "qu'il n'y a point de consentement valable, si le consentement n'a été donné que par erreur, ou s'il a été extorqué par violence ou surpris par dol". Il y a donc, un vice de consentement que si la volonté a été atteinte. Ceci...

.doc
06 Mar 2007

L'affaire Seznec, symbole de l'erreur judiciaire

Dissertation de 9 pages - Procédure pénale

Le 4 novembre 1924, Guillaume Seznec, accusé du meurtre de Pierre Quemeneur, dont le cadavre n’a jamais été retrouvé, est condamné aux travaux forcés à perpétuité. Il a toujours clamé son innocence et demandé sa réhabilitation . Malgré tout l’acharnement de la famille Seznec, il...

.doc
24 Juin 2010

Cas pratique - erreur, dol et nullité

Dissertation de 2 pages - Droit des obligations

Las du tumulte parisien, Frédéric M. œnologue de formation, décide de retourner à la terre et souhaite faire l’acquisition d’un mas en Provence. Emballé par un vieux moulin situé sur le mont Ventoux, il signe avec l’agent immobilier Romain P. un « compromis » renfermant la...

.doc
06 Nov 2011

Commentaire d'arrêt : Civ. 1re, 28 mars 2008 - Nullité de vente d'une oeuvre d'art pour erreur d'auteur

Commentaire d'arrêt de 2 pages - Propriété intellectuelle

Le Musée Marmottan, créé en 1934, est particulièrement célèbre pour les œuvres impressionnistes qu'il abrite, notamment de Monet. Il est aménagé dans l'hôtel particulier parisien du XIXe légué par Paul Marmottan. C’est dans ce musée que se trouve l’œuvre au centre de...

.doc
22 Fév 2010

L'erreur sur la valeur

Dissertation de 6 pages - Droit des obligations

Le Code civil a posé, parmi les conditions de formation du contrat l'exigence d'intégrité du consentement. Ce dernier doit donc être éclairé et libre, c'est-à-dire exempt de vices. L’article 1109 du Code civil prévoit ainsi qu’un consentement vicié n’est pas valable, et peut donc...