Doc du juriste

Consultez plus de 41227 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement >

Accueil › 
 Enfant viable

Enfant viable

  
Enfant viable

Nos documents

.doc
08 juil. 2018

L'interprétation de la loi pénale dans 2 arrêts de la Cour de cassation - Assemblée plénière du 29 juin 2001 et chambre criminelle du 2 décembre 2003 - Notion de foetus et d'enfant

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit pénal

"Pour que la personnalité de l'enfant conçu soit reconnue après sa naissance, il faut deux conditions : il doit naître vivant et viable" précise Planiol dans son traité élémentaire de droit civil. La reconnaissance de la personnalité de l'enfant soulève de nombreuses questions. La...

.doc
01 déc. 2010

Assemblée plénière Cour de Cassation, 29 juin 2001

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit pénal

C'est suite aux dispositions du vieil adage: « Infans conceptus pro nato habetur quoties de commodis ejus agitur. » (L’enfant simplement conçu est tenu pour né, chaque fois qu’il y va de ses intérêts), que la cour de cassation s'est heurtée à la difficulté de considérer la personnalité...

.doc
29 déc. 2009

Le statut de l'enfant mort-né

Dissertation de 5 pages - Droit de la famille

A l'heure de l'échographie en trois dimensions, à celle de la vision et de l'écoute des battements du cœur de l'embryon après huit semaines seulement, il semble difficile de nier qu’une femme porte en elle autre chose qu’un être humain, et en l’occurrence, son enfant....

.doc
05 févr. 2010

Le statut juridique de l'enfant à naître

Dissertation de 4 pages - Libertés publiques

La législation sur l’avortement de 1975 continue de déchaîner les passions, notamment sur la nature de l’enfant à naître. Aucune disposition légale ou réglementaire ne précise véritablement le statut juridique de l’embryon. On entend par « enfant à naître », un individu...

.pdf
18 Mars 2014

Cinq études de cas de dévolution successorale

Étude de cas de 8 pages - Droit civil

Un dé cujus laisse à sa survivance : - un fils A, père de deux enfants B et C, - 3 petits enfants D,E,F issus d'une fille H, précédée. Dévolution successorale : Quels sont les héritiers qui auront vocation à succéder? Qui succède lorsqu'un enfant du défunt est prédécédé,...

.doc
24 févr. 2012

L'enfant conçu, un sujet de droit ?

Dissertation de 3 pages - Droit civil

« La loi assure la primauté de la personne, interdit toute atteinte à la dignité de celle-ci et garantit le respect de l’être humain dès le commencement de sa vie ». L’article 16 du Code civil protège donc chacun dès les premiers signes de vie, protège l’être humain dès le...

.doc
27 févr. 2009

Assemblée plenière de la Cour de cassation, 29 juin 2001 et Chambre criminelle, 2 décembre 2003 : le décès accidentel du foetus

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit pénal

Les deux espèces rendues respectivement le 29 juin 2001 et le 2 décembre 2003 par l’Assemblée plénière et la chambre criminelle de la Cour de cassation présentent d’intéressantes précisions sur la qualification pénale du décès accidentel du fœtus. Ce débat n’est pas nouveau,...

.doc
23 Oct. 2008

Arrêt de la Cour de cassation du 29 juin 2001 concernant l'homicide involontaire sur la personne du foetus

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit pénal

La question posée à la Cour de cassation est donc : l'incrimination réprimant l'homicide involontaire peut-il être étendue au cas de l'enfant à naître ?Le vendredi 29 juin 2001, la Cour de cassation en assemblée plénière institue donc par un arrêt de rejet que selon le principe de légalité des...

.doc
22 Janv. 2010

L'acquisition et la disparition de la personnalité juridique (2010)

Cours de 8 pages - Droit civil

En théorie la personnalité juridique est attribuée à la naissance, on parle de principe de simultanéité, à la naissance cette attribution de la personnalité juridique est automatique. Toutefois, en Droit français, il ne suffit pas de naitre pour acquérir la personnalité juridique. Pour être sujet...

.pdf
18 Mars 2014

La dévolution légale

Étude de cas de 10 pages - Droit civil

Sidonie est la seconde femme d'Albert, celui-ci a eu 2 enfants Jean et Jeanne d'un premier lit avec Celestine. Sidonie craint alors à la mort de son mari d'être exclue de la maison qu'elle occupait avec lui et voudrait que la grand-mère d'Albert quitte la maison. Quand il existe un...

.doc
08 mai 2014

Commentaire d'arrêt de l'Assemblée plénière de la Cour de cassation du 29 juin 2001 : le statut légal du foetus

Commentaire d'arrêt de 9 pages - Droit pénal

« En matière pénale, il faut des lois précises et point de jurisprudence », disait Portalis. Ceci exprime le principe fondamental qu’est celui de l’interprétation stricte de la loi pénale, où le juge ne peut créer de nouvelles incriminations et frapper arbitrairement, des actes que le...

.doc
10 déc. 2007

Commentaire d'arrêt de l'assemblée plénière du 21 juin 2001

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit pénal

En l'espèce, la question qui posait problème était de savoir si l'atteinte involontaire à la vie de l'enfant à naître pouvait être sanctionné juridiquement sur le fondement de l'article 221-6 du Code pénal.Le principe de la légalité des délits et des peines, fondamental en droit pénal (I)...

.doc
03 déc. 2009

Les notions de vie et de mort : aspect juridique

Cours de 19 pages - Droit civil

De la fécondation à la mort, la vie d’un être humain est une évolution continue passant par différents stades : stade embryonnaire, fœtus, nouveau-né, enfant… Cette notion de « vie » du point de vue de la biologie est tout autre au sens juridique. En effet, on ne parle de vie...

.doc
17 Sept. 2012

L'enfant né sans vie

Dissertation de 4 pages - Droit civil

L'article 16 du Code civil dispose que le respect de l'être humain s'impose dès le commencement de la vie. Toutefois, le problème se pose lorsqu'un enfant né mais qu'il est mort.Diverses questions se sont posées pour ce qui est de fixer le début de la vie. Ainsi, l'article 2 de la...

.doc
11 juil. 2006

L'enfant conçu, sujet de droit ?

Dissertation de 3 pages - Droit autres branches

La notion de personne physique est un concept juridique qui nous permet de désigner ce que l’on appelle dans le langage courant la personne humaine ou encore l’individu. Les personnes physiques sont dotées de la personnalité juridique, c'est-à-dire qu’elles ont la qualité de sujet...

.doc
21 Sept. 2008

Première Chambre civile de la Cour de cassation, 6 février 2008 : déclaration de l'enfant né sans vie

Commentaire d'arrêt de 6 pages - Droit de la famille

Biologiquement, la naissance de l’enfant résulte de son accouchement. Affectivement et psychologiquement, elle remonte au-delà, dès sa conception. Le développement de la médecine anténatale et de la pratique de l’écographie permettent au couple de s’imaginer parents avant même la...

.doc
16 févr. 2009

Chambre criminelle de la Cour de cassation, 2 décembre 2003 - le statut du foetus

Commentaire d'arrêt de 6 pages - Droit pénal

Le 5 octobre 1998, Pascale Y, enceinte de 8 mois est grièvement blessée dans un accident de la circulation impliquant Noëlle Y. Transférée à l’hôpital dans un état très grave, elle a subi une amputation de la jambe ainsi qu’une césarienne, vu son état de grossesse avancé. A 16 H 39,...

.doc
09 févr. 2011

Le fondement juridique de l'enfant conçu

Dissertation de 4 pages - Droit civil

« Infans conceptus pro nato abetur quoties de commodis ejus agitur », tel est la définition selon l’adage romain, de l’enfant conçu, qui possède la personnalité juridique, dans la mesure de son intérêt. La personnalité juridique est une aptitude à être titulaire de droits et à être...

.doc
22 Janv. 2010

L'enfant sans vie

Dissertation de 3 pages - Droit de la famille

L’enfant sans vie est selon l’article 79-1 du Code civil l’enfant décédé avant que sa naissance ait pu faire l’objet d’une déclaration à l’état civil. Cette notion varie d’un pays à l’autre, laissant apparaitre sa porosité. C’est pourquoi le sujet fait...

.doc
24 Janv. 2011

Commentaire comparé des arrêts de la Chambre criminelle de la Cour de cassation du 30 juin 1999 et du 2 décembre 2003 relatifs à la qualification pénale

Commentaire d'arrêt de 8 pages - Droit pénal

« Blesser un enfant dans le sein maternel est un délit s'il nait vivant, mais le tuer n'est pas pénalement punissable ». Par ces propos, J. Sainte Rose, avocat général de la Cour de cassation expose le paradoxe établi selon lequel la loi pénale s'applique lorsque l'enfant blessé in utero...

.doc
07 Sept. 2015

Les intérêts de l'enfant et ceux de l'enfant à naître

Dissertation de 5 pages - Droit civil

L’intérêt de l’enfant est une notion prépondérante en droit civil ; en effet, sitôt qu’un enfant est impliqué dans une procédure judiciaire, il convient au juge de considérer prioritairement son intérêt, c’est-à-dire de trancher de la manière qui lui soit le plus...

.doc
08 Nov. 2009

L'existence juridique de l'enfant à naître

Dissertation de 4 pages - Droit civil

N'entrant ni dans la catégorie des personnes, ni dans la catégorie des choses, l'enfant à naître n'a pas d'existence juridique distincte de celle de sa mère. Ce n'est qu'au moment de sa naissance, vivant et viable, qu'il compte au nombre des personnes (il acquiert la personnalité...

.doc
17 avril 2008

Commentaire comparé: arrêts de la Cour de cassation des 2 décembre 2003 et 27 juin 2006

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit pénal

Le statut juridique des bébés a toujours fait débat en doctrine. La loi reconnaît le statut d’embryon, de fœtus puis d’être humain. Il est question de la protection de ce statut dans deux arrêts rendus par la chambre criminelle de la Cour de Cassation : ? Le 05/10/1998,...

.doc
07 avril 2009

Chambre criminelle de la Cour de cassation, 27 juin 2006 - le statut juridique de l'enfant à naître

Commentaire d'arrêt de 7 pages - Droit pénal

« Infans conceptus pro nato habetur quoties de commodis ejus agitur » : l’enfant conçu est tenu pour déjà né lorsqu’il en va de ses intérêts. Certes, cet adage, considéré comme un principe général du droit, permet de faire remonter rétroactivement la date de constitution de certains...

.doc
06 Mars 2013

Commentaire d'arrêt de l'Assemblée plénière de la Cour de cassation du 29 juin 2001 : l'homicide sur un enfant pas encore né

Commentaire d'arrêt de 2 pages - Droit pénal

Dans un arrêt du 29 juin 2001, l’Assemblée plénière de la Cour de cassation se prononce et apporte un point de vue intéressant sur la question d’homicide sur un enfant pas encore né. En l’espèce, un automobiliste, M. Z, qui était dans état alcoolique avancé, a provoqué un...

.doc
10 août 2007

Cours de protection judiciaire de l'enfance

Cours de 163 pages - Droit autres branches

Cours traitant de l'aide et de la protection judicaires à l'Enfance, de manière complète et claire. L'enfant : quel statut en droit ? Quelle protection offerte ?... Tant de questions trouvant réponses dans ce document.

.doc
16 Mars 2011

La personnalité juridique de l'enfant conçu - publié le 16/03/2011

Dissertation de 4 pages - Droit civil

A Rome, l'enfant non encore né était considéré comme une partie résiduelle des viscères de la mère. Les droits de cette dernière étant quasiment inexistants, nous pouvons aisément imaginer la considération offerte au foetus. Aujourd'hui, l'affirmation selon laquelle tout individu est doté de la...

.doc
26 avril 2010

Cour de cassation, première chambre civile, 6 février 2008 - les modalités d'établissement d'un acte déclaratif d'enfant sans vie

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit civil

Une épouse a accouché d’un fœtus sans vie d’un poids de 155 grammes et après 18 semaines d’aménorrhée. Aucune déclaration à l’état civil n’a pu être faite. Les époux ont saisi le Tribunal de grande instance par requête aux fins de faire établir un acte d’enfant...

.doc
03 févr. 2012

Commentaire d'arrêt Civ.1, 10 décembre 1985 : la personnalité juridique

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit civil

L’arrêt rendu par la Première Chambre civile de la Cour de cassation datant du 10 décembre 1985 traite de la personnalité juridique. En l’espèce, le 20 août 1979, un employé de la société Comex avait adhéré à une police d’assurance-groupe auprès de la compagnie européenne...

.doc
21 juil. 2010

L'enfant né sans vie en droit civil

Dissertation de 3 pages - Droit civil

Toute chose a un commencement. Pour la personnalité juridique d'un humain, elle commence à la naissance. Néanmoins, deux cas de figures peuvent se présenter : l'enfant né viable, l'enfant né sans vie. Quand on dit que l'enfant né sans vie cela signifie que l'enfant est né mort, décédé in...