Doc du juriste

Consultez plus de 41717 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement >

Accueil › 
 Droit moral

Droit moral

Droit moral

Nos documents

.doc
30 Mars 2007

Commentaire comparé des arrêts rendus par la Chambre criminelle de la Cour de Cassation le 23 mai et le 20 juin 2006

Commentaire d'arrêt de 6 pages - Droit pénal

Jusqu’à l’entrée en vigueur du nouveau Code pénal, seules les personnes physiques pouvaient être déclarées pénalement responsables. En instituant la responsabilité pénale des personnes morales le nouveau Code pénal dans son article 121-2 a rompu avec les principes classiques même si il...

.doc
31 Oct. 2011

Commentaire d'arrêt : « Lejars C. Consorts Templier », chambre civile de la Cour de Cassation, 13 février 1923

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit civil

Dans l'affaire du médicament « Mediator », les familles des victimes ont réclamé des dommages-intérêts sur le fondement de la mort de leurs proches, fort probablement due aux méfaits potentiels du médicament produit par les laboratoires Servier. Ainsi, les familles des victimes ont invoqué le...

.doc
23 Nov. 2017

Cour de cassation, chambre civile, 13 février 1923 - Affaire Lejars contre Consorts Templier

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit civil

La jurisprudence a longtemps omis la réparation du dommage moral, notamment du fait de la difficulté d'indemniser en valeur pécuniaire un préjudice affectif. Cet arrêt de la chambre civile de la Cour de cassation du 13 février 1923 expose les faits de l'incident ayant donné la mort au père...

.doc
08 Mars 2003

Commentaire conjoint des arrêts Cass. Crim. 8 juin 1993 et Cass. Crim. 2 juillet 1998

Commentaire d'arrêt de 8 pages - Droit pénal

Le problème juridique est ici de savoir quels sont les éléments constitutifs matériel et intentionnel de la qualification d'empoisonnement ? Afin de répondre au problème juridique global soulevé communément par les arrêts de 1993 et 1998, il s'agira au travers de notre étude de voir quels sont...

.doc
09 Mars 2003

Le fait personnel. Cass 20 février 1996

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit civil

Une fillette de huit ans, confiée au père d'un ami, a subi de graves brûlures à la suite d'un heurt avec cet ami. En effet, après avoir joué sous une table, elle s'est mise à courir et a heurté son ami qui portait une casserole d'eau bouillante. La mère de la victime a donc demandé au nom de...

.doc
08 Janv. 2010

Cour de cassation, chambre criminelle, 2 juillet 1998 - empoisonnement par le VIH

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit pénal

« Alors que, pendant des siècles, les poursuites pour empoisonnement visaient pour l’essentiel des personnes suspectées d’avoir, selon l’expression savoureuse de la marquise de Brinvilliers administré de la poudre à succession à des parents, voici, aujourd’hui se présentent...

.doc
04 avril 2014

Conseil d'Etat du 12 décembre 2003, Union des Syndicats CGT

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit administratif

L'enjeu principal du recours pour excès de pouvoir est l'annulation d'une décision administrative fondé sur la violation d'une règle de droit. Le recours pour excès de pouvoir est soumis à plusieurs conditions : la forme, le délai, la capacité, la qualité et l'intérêt à agir. L'arrêt Union...

.doc
21 Janv. 2011

Y a-t-il une mutation des finalités de la police administrative ?

Cours de 5 pages - Droit administratif

En France il existe deux types de police : la police judiciaire et la police administrative. La différence entre ces deux polices est importante car les autorités compétentes ne sont pas les mêmes. Elles se distinguent par leurs finalités, c'est-à-dire leurs objectifs. La police judiciaire a un...

.doc
18 déc. 2006

Ass. Plénière, 19 décembre 2003

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit civil

Le ‘tiers payeur’ est, dans le cadre d’un accident de la circulation régi par la loi Badinter (5 juillet 1985), la personne ou l’organisme qui a été appelé à indemniser une personne victime d’un dommage corporel. C’est dans une telle situation qu’a été rendu le...

.doc
11 févr. 2011

Assemblée plénière de la Cour de cassation, 9 mai 1984 - la responsabilité de l'enfant victime

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit des obligations

Traditionnellement la jurisprudence excluait la responsabilité civile des êtres tels que les enfants en bas âge ou les aliénés. Puisque, pour qu’il y ait responsabilité la faute suppose un élément matériel et un élément intentionnel, car il faut être doué de discernement ce dont...

.doc
12 Sept. 2007

Droit général relatif au vol (cours de BTS professions immobilières)

Cours de 4 pages - Droit autres branches

Cours de droit général (BTS professions immobilières) traitant de tous les aspects du vol (éléments constitutifs, et sa répression).

.doc
29 déc. 2007

Civ. 27 février 1951, Branly

Commentaire d'arrêt de 2 pages - Droit autres branches

La responsabilité du fait personnel suppose une faute impliquant un comportement répréhensible, cependant, ce comportement doit-il résulter d’un acte positif ou d’un acte négatif consistant en une abstention ? Les articles 1382 et 1383 laisseraient penser qu’un acte négatif puisse...

.doc
12 avril 2007

Commentaire des arrêts du 30 avril 1976 de la chambre mixte de la cour de cassation

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit des affaires

L’article 1382 du Code Civil dispose que tout dommage oblige celui qui a commis la faute à la réparer. Cet article clé du Code Civil est la base même de la responsabilité civile. Pour que la responsabilité civile puisse être engagée, l’auteur doit avoir commis une faute, la victime...

.doc
23 Mars 2008

Cour de cassation, deuxième chambre civile, 24 février 2005

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit civil

L’existence d’un lien de causalité entre le fait générateur et le dommage est une condition nécessaire pour que la responsabilité de l’auteur du dommage soit mise en jeu, dans l’arrêt rendu par la deuxième chambre civile de la Cour de cassation, le 24 février 2005, le problème...

.doc
30 juil. 2009

La responsabilité pénale du fait personnel

Dissertation de 3 pages - Droit pénal

Fiche de Droit pénal niveau licence sur la responsabilité pénale du fait personnel.

.doc
03 avril 2012

Arrêt du 19 décembre 2006, Cour de cassation : Le préjudice éventuel

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit civil

[...] Bien que la Cassation soit ici disciplinaire, puisque la Cour de Cassation sanctionne la Cour d'Appel pour défaut de réponse à conclusions au vu de l'article 455 du nouveau code de procédure civile, la Haute juridiction judiciaire souligne tout de même la pertinence du moyen constitutif au...

.doc
01 févr. 2000

L'impôt sur les sociétés - bénéfice, liquidation et paiement

Fiche de 6 pages - Droit fiscal

Crée en 1920 aux Etats-Unis et en Allemagne, l'impôt sur les sociétés ne fut institué qu'après la Seconde Guerre Mondiale dans la plupart des pays européens. La légitimité d'une imposition séparée des personnes morales a été contestée par la doctrine. On peut soutenir, en effet, que l'obligation...

.doc
28 Janv. 2009

Conseil d'Etat, 27 octobre 1995 - l'entrée de la dignité humaine dans l'ordre public ; impact de cette décision

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit administratif

Au début du XXe siècle, l’éminent jurisconsulte et sociologue Maurice Hauriou définissait l’ordre public comme étant « l’ordre matériel et extérieur » que la police doit se contenter de protéger. Un demi-siècle plus tard, dans les conclusions de l’arrêt Lutetia de 1959, Henri...

.doc
23 mai 2009

Le régime de la résiliation judiciaire d'un contrat à la demande d'un salarié protégé

Dissertation de 3 pages - Droit du travail

La résiliation judiciaire d’un contrat est généralement demandée par le salarié lorsque des modifications de son contrat de travail lui sont imposées. Le salarié, plutôt que de prendre l’initiative de la rupture dont il subirait les conséquences, préférera se tourner vers le juge afin...

.doc
08 Oct. 2010

Les effets de la dissolution - la liquidation amiable

Cours de 3 pages - Droit des affaires

La phase liquidative servira à payer les créanciers puis à verser éventuellement une somme aux associés. A l’issue de ces opérations, il y aura disparition effective de la société. Il y a toute une phase où l’on sait que la personne morale va disparaître, mais on va prévoir des effets...

.ppt
16 déc. 2009

L'intervention des opérateurs non-actionnaires dans le contrôle interne de SA

Présentation de 77 pages - Droit des affaires

L'entreprise étant un lieu de confrontation d'intérêts divergents, la présence d'un arbitre neutre s'impose pour veiller à ce que toutes les démarches suivies par l'entreprise soient légales et conformes aux dispositifs juridiques stipulés par la loi. L'évolution rapide du droit...

.doc
13 avril 2016

Cour de cassation, chambre civile, 2 juillet 2014 - La jurisprudence relative au Distilbène

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit civil

L’arrêt rendu par la première chambre civile de la Cour de cassation le 2 juillet 2014 s’inscrit dans la jurisprudence relative au Distilbène (molécule DES), un médicament provoquant des risques divers pour les femmes y ayant été exposées in utero. En l’espèce, il s’agit...

.doc
08 Sept. 2009

L'objet dans le contrat

Dissertation de 4 pages - Droit des obligations

L'article 1108 du Code civil exige pour la validité des conventions la présence, en sus d'un consentement exempt de vices, d’un objet qui forme la matière de l'engagement. L’objet vise ainsi ce à quoi le débiteur est tenu envers le créancier. Bien que le Code civil s'attache, tantôt...

.doc
16 déc. 2009

Droit des sociétés : les restructurations

Dissertation de 4 pages - Droit des affaires

Ces opérations touchent à la structure de la société et font l’objet d’une classification entre celles qui ont un effet vigoureux, car elles se traduisent par la disparition de la personne morale. C’est donc une dissolution instantanée, plus proche de la TUP. On parle ici des...

.doc
14 Mars 2010

Cour de cassation, 9 mars 1999 - la mise en danger délibéré d'autrui

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit civil

En l’espèce, deux skieurs empruntent le 5 janvier 1997 une piste fermée pour risque d’avalanche. Le 7 janvier de la même année, un des deux skieurs renouvèle son itinéraire alors que le secteur était toujours fermé. Les deux personnes interjettent appel contre la décision de première...

.doc
22 Janv. 2009

Le cadre juridique de l'administration

Cours de 2 pages - Droit administratif

L'action administrative s'oppose à l'activité privée entreprise par des particuliers, qui se situent, dans leurs relations, en position égalitaire. En effet, l'administration poursuit un but d'intérêt public ou d'intérêt général. Pour cela, elle se trouve dans une situation inégalitaire face aux...

.doc
27 mai 2019

La loi est-elle un obstacle ou une condition à la liberté ?

Dissertation de 3 pages - Histoire du droit

Le principe de la loi est d'interdire, notamment au sein d'une société, certaines choses. Or, ne voyons-nous pas la liberté comme la possibilité de faire tout ce que l'on souhaite sans que rien ne nous contraigne ? Vivre avec la loi, se serait donc nuire à notre liberté. Pourtant, si chacun...

.doc
07 mai 2009

L'évolution du sens de la peine

Dissertation de 4 pages - Droit pénal

« Il n’y a pas un sens vrai de la peine » rappelle M. Frédéric Gros (enseignant de philosophie à la prison de la Santé) mais on peut considérer que la peine a plusieurs sens. Pendant longtemps, la peine avait pour but l’élimination du criminel. Mais cela a évolué, on va vers une...

.doc
25 févr. 2009

Les conséquences pratiques du harcèlement : témoignages et enquêtes

Dissertation de 15 pages - Droit du travail

Le harcèlement moral a toujours existé en milieu de travail. Il peut prendre des formes diverses, allant du refus de communication aux menaces, en passant par la "mise au placard", ou des conditions de travail dégradantes. L'étude de la jurisprudence relative au harcèlement sexuel montre...

.doc
16 Nov. 2009

Chambre commerciale de la Cour de cassation, 12 mars 1985 - l'inaliénabilité du nom patronymique

Commentaire d'arrêt de 1 pages - Droit civil

Le document étudié est un arrêt de la chambre commerciale de la Cour de cassation rendu le 12 mars 1985. Un homme prêta son nom à une société, dont il était le co-fondateur (avec son frère), par un acte sous seing privé le 23 janvier 1946. Quelques années plus tard, ils décident de se retirer de...