Doc du juriste

Consultez plus de 39637 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement

› 
 Descendants

Descendants

  

Nos documents

.doc
03 Nov 2010

L'exclusion des femmes à la succession au trône puis de leurs descendants

Dissertation de 10 pages - Histoire du droit

L'existence d'un Etat suppose l'existence d'une constitution, du moins d'un ensemble de règles inviolables qui vont régir la dévolution et l'exercice du pouvoir.Ces règles coutumières vont se superposer jusqu'à former les lois fondamentales du royaume qui s'impose au Roi lui-même.Jean-Louis...

.doc
28 Déc 2009

Cas pratiques sur la dévolution successorale

Dissertation de 10 pages - Droit de la famille

Ce document présente plusieurs cas pratiques sur la succession. Extrait du premier cas : "La représentation est définie par l’article 751 du Code civil comme une fiction juridique qui a pour effet d’appeler à la succession les représentants aux droits des représentés. La...

.doc
29 Sep 2010

Cas pratiques de Droit des successions sur les droits du conjoint survivant

Dissertation de 9 pages - Droit civil

Gaël est mort le 3 décembre 2008. Il laisse à sa succession :- son conjoint.- ses trois enfants, dont l'un est né d'un premier lit.- sa mère.- sa soeur.- son neveu.- le fils de son frère (ledit frère étant prédécédé).Il s'agira de régler la succession de Gaël en l'état.Variantes :a) L'enfant issu...

.doc
20 Août 2008

Cas pratique de droit des successions relatif à la quotité disponible, à la part réservatoire de certains héritiers et au sort du conjoint survivant

étude de cas de 7 pages - Droit civil

Un de cujus désire rédiger un testament et disposer de ses biens comme il le souhaite. Pour ce faire, il décrit de manière précise chacun des membres de sa famille. Il y a d'abord son épouse. Ensuite, il y a son fils légitime qui lui-même a une fille et son fils adultérin qui lui aussi a deux...

.doc
17 Sep 2009

La solidarité économique du lignage

Dissertation de 11 pages - Droit de la famille

Très nettement, le lignage c’est les descendants et les ascendants. La solidarité des parents à l’égard des enfants reste juridiquement beaucoup plus forte que la solidarité des enfants à l’égard des parents. Pourquoi ? Parce que les formes de solidarité sont différentes....

.doc
31 Mar 2007

Comment s'est développé le principe de masculinité et quelles en sont ses justifications ?

Cours de 4 pages - Droit autres branches

Dissertation sur le principe de masculinité au sein de la royauté en France. Le principe de masculinité écarte de façon définitive et permanente les femmes et leur descendance du trône de France et ce, depuis 1314. Les circonstances ont permis, après la mort de Philippe Le Bel, de créer le...

.doc
13 Fév 2009

Les conséquences de la représentation de l'héritier renonçant

Dissertation de 5 pages - Droit de la famille

La représentation de l’héritier renonçant a des incidences nouvelles et particulières qui intéressent divers domaines des successions. Nous bornerons notre étude aux quatre incidences majeures qui concernent la liquidation de la succession. Nous analyserons les incidences de la...

.doc
08 Avr 2009

La responsabilité de l'exécutif : cas pratiques

TD de 8 pages - Droit constitutionnel

Le gouvernement français a tenté de faire voter une loi pour la création d'une taxe dont les "membres du gouvernement en exercice, leurs épouses, descendants et ascendants" sont exemptés. Malgré la décision du Conseil Constitutionnel, visant à annuler cet article, le Président de la...

.doc
26 Fév 2010

Cas pratiques - la dévolution successorale légale

étude de cas de 12 pages - Droit de la famille

Monsieur X est décédé ab instestat. Expliquer dans chacune des hypothèses suivantes les règles de la dévolution successorale aux fins de répartir la succession. - Cas pratique nº1 : Il a laissé son père, sa mère, deux sœurs, un enfant adoptif, un enfant né de ses œuvres avant son...

.doc
16 Nov 2012

Cours de droit patrimonial de la famille

Cours de 127 pages - Droit de la famille

[...] L'art 720 CC dans sa rédaction du 3 déc. 2001 pose « les successions s'ouvrent par la mort ».Mais l'art 720 CC reste incomplet comme l'ancien texte, la mort n'est pas la seule cause d'ouverture de la succession. Il faut ajouter deux autres causes :- La disparition. Selon art 88 CC, un...

.doc
26 Juin 2006

Des intérêts de la donation-partage et de l'application de l'article 751 du code général des impôts

Dissertation de 38 pages - Droit autres branches

Il m’a ainsi été permis de traiter d’un dossier de succession dans lequel la défunte, Madame Odette D***** avait effectué une donation-partage, le 10 Août 2005, conjointement avec son époux, Monsieur Rémy D*****, au profit de leurs deux enfants communs, Mélanie et Jean-Noël. Dans cette...

.doc
10 Juil 2010

Les successions ab intestat

Cours de 38 pages - Droit de la famille

Pour succéder, il faut que des conditions soient remplies chez le défunt, qu'IL soit mort, que des qualités soient réunies chez l’héritier, notamment qu’il soit capable et non indigne. Le mode normal d'ouverture de la succession est la mort (720). L'absence aussi depuis 1977, du jour où...

.doc
26 Mar 2014

Etude de cas pratiques sur la quotité disponible

étude de cas de 13 pages - Droit civil

Dans tous les cas suivants, il convient de déterminer la quotité disponible en supposant que le de cujus a désigné un ami d’enfance, Lucien comme légataire universel. En vertu de l’article 912 du Code civil, la réserve héréditaire est la portion de biens et de droits successoraux...

.doc
26 Juil 2006

Succession et protection du conjoint survivant

Mémoire de 59 pages - Droit civil

Suite à un décès, nombreuses sont les personnes qui s’interrogent sur les mesures juridiques et fiscales en matière de succession : Qui sont les héritiers ? Comment s’effectue le partage du patrimoine du défunt ? Dans quelle(s) proportion(s)? Ces questions peuvent parfois provoquer des...

.doc
28 Fév 2010

Les droits de retour

Mémoire de 27 pages - Droit de la famille

"La donation entre vifs est un acte par lequel le donateur se dépouille actuellement et irrévocablement de la chose donnée, en faveur du donataire qui l’accepte", telle est la définition de la donation résultant de l’article 894 du Code civil. Généralement, une donation s’effectue...

.doc
23 Sep 2016

8 questions sur la dévolution successorale

étude de cas de 6 pages - Droit de la famille

S’agissant des règles de dévolution de la succession du défunt, l’article 731 du Code civil prévoit que « la succession est dévolue par la loi aux parents et au conjoint successibles du défunt dans les conditions définies [par les articles suivants] ». En l’absence de conjoint...

.doc
05 Juin 2010

Le retour légal - le droit de retour de l'adopté simple (2010)

Cours de 10 pages - Droit de la famille

Le de cujus qui avait fait l’objet d’une adoption simple, décède en laissant sa mère adoptive (2e ordre, 1er degré), le père de son père adoptif soit son grand-père paternel dans la famille adoptive (3e ordre, 2e degré), et laisse son frère naturel (2e ordre, 2e degré). Il laisse un...

.doc
28 Août 2012

La créance de salaire différée

Commentaire d'arrêt de 6 pages - Droit autres branches

Il est fréquent qu'un descendant voire plusieurs, et parfois aussi leur conjoint, participent pendant des années à l'exploitation des parents dont ils partagent l'existence sans recevoir de rémunération, tandis que d'autres y exercent une profession salariée.Préoccupation : Le législateur s'est...

.doc
12 Mai 2010

Cas pratiques - la succession conjugale, les différentes hypothèses

étude de cas de 10 pages - Droit de la famille

Cas pratique nº 1 - Régis décède. Ses héritiers sont son épouse Karine et un enfant d’un précédent lit, Emmanuel. Il avait consenti une donation de sommes d’argent sans dispense de rapport à Emmanuel d’un montant de 100 000€. Il laisse à son décès un portefeuille de titres...

.doc
22 Mar 2008

Commentaire de l'article 738-2 du code civil

Dissertation de 4 pages - Droit civil

Lorsque le défunt n’a pas disposé de ses biens par des libéralités, ou du moins pas en totalité, les successions sont dévolues par la loi. Il existe alors des principes de dévolution légale qui permettent de déterminer les héritiers présomptifs ainsi que leurs parts dans la succession, tels...

.doc
06 Juin 2009

Cour de cassation, 21 janvier 1997 - la fraude à la clause d'agrément concernant la cession des parts sociales à un tiers

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit des affaires

Peu de jurisprudences consacrent la fraude à la clause d’agrément concernant la cession des parts sociales à un tiers. Ces quelques arrêts admettant la nullité de la cession de parts usent à la fois du concept d'affectio societatis, de la concomitance entre les cessions de parts sociales...

.doc
20 Oct 2009

Les droits du conjoint survivant

Cours de 14 pages - Droit de la famille

Une réforme législative était attendue pour faire profiter tous les époux d'un régime de protection minimal en adéquation avec les évolutions de la physionomie de la famille (augmentation de la durée de vie et multiplication des divorces et des remariages). Pour répondre à la volonté des époux...

.doc
28 Mar 2012

La représentation de l'indigne et du renonçant

Dissertation de 7 pages - Droit civil

L'affirmation classique « on ne représente pas les personnes vivantes, mais seulement celles qui sont mortes » est aujourd'hui désuète. Pour le comprendre il est primordial de rappeler qu'en droit successoral, il a toujours été admis que pour obtenir la qualité de successible il fallait exister,...

.doc
04 Avr 2012

L'affaiblissement de la réserve héréditaire

Dissertation de 8 pages - Droit civil

L'article 912 du Code Civil (CC.) pose que la réserve héréditaire « est la part des biens et droits successoraux dont la loi assure la dévolution libre de charges à certains héritiers dits réservataires, s'ils sont appelés à la succession et s'ils l'acceptent. La quotité disponible est la part...

.doc
24 Mar 2010

Cas pratique - le bail à ferme

étude de cas de 4 pages - Droit des obligations

Un agriculteur donne ses terres à bail à ferme à un cousin. Ledit bail vient à échéance fin 2008. Le locataire, à l’échéance du contrat, aura atteint l’âge de la retraite. Le bailleur a par conséquent, dans les délais légaux, donné congé au locataire en raison de son âge. Par ailleurs,...

.doc
11 Sep 2014

Etude de trois cas pratiques sur le rapport et les réductions de libéralités et d'un commentaire d'arrêt du 8 juillet 2009

Commentaire d'arrêt de 17 pages - Droit civil

Cas n 1 : Jean est décédé en laissant trois enfants, il a concédé à chacun des donations, il convient dès lors de déterminer l'impact de ces donations sur la réserve et le cas échéant, s'il cela aboutira à une action en réduction. Cas n 2 : Philippe décède en laissant pour seuls héritiers...

.doc
19 Avr 2011

Cas pratiques de Droit notarial sur la liquidation de successions

étude de cas de 17 pages - Droit civil

? CAS n 1 :Albert décède intestat le 14 juillet 2009 -> la loi applicable est donc celle du 23 juin 2006 telle que modifiée par la loi du 12 mai 2009.Détermination des successibles :Albert laisse pour lui succéder :? son épouse Anna, mariée sous le régime de la séparation de biens en 1966,? une...

.doc
05 Sep 2016

Droit des successions - La liquidation successorale - Etude de cas

étude de cas de 9 pages - Droit civil

D’après l’article 725 du Code civil, pour pouvoir succéder, encore faut-il exister. Or, dans l’hypothèse où un héritier du DC serait prédécédé à ce dernier, le législateur a institué le mécanisme de la représentation. – Hervé avait 4 enfants : Philippe, Charles, Maurice,...

.doc
23 Juin 2006

Succession au trône et statut de la Couronne

Dissertation de 3 pages - Droit autres branches

Ce texte rédigé par Claude Lepestre fait référence à des arrêts de la Cour de Parlement relatifs à des problèmes de droit public. Ils concernent le domaine des lois fondamentales et plus particulièrement le statut de la Couronne. Tout l'intérêt du texte ici se situe dans la loi de succession et...

.doc
18 Mar 2008

La donation-partage transgénérationnelle

Dissertation de 4 pages - Droit civil

La donation-partage est un moyen d’organiser de son vivant, sa propre succession : le donateur répartit, de son vivant, tout ou partie de son patrimoine. Il y a deux actes en un seul : une donation par un ou des donateurs, un partage anticipé de la succession entre les donataires....