Doc du juriste

Consultez plus de 41592 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement >

Accueil › 
 Contrôle de licéité

Contrôle de licéité

Contrôle de licéité

Nos documents

.pdf
06 juil. 2010

Licéité et mise en oeuvre des clauses du contrat de travail : pouvoir de l'employeur et contrôle du juge

Dissertation de 10 pages - Droit du travail

Le contrat de travail est un contrat spécial régi à la fois par le Code civil et le Code du travail ainsi que par les normes propres au droit du travail. Ce contrat est également à part puisqu'il a une place prépondérante dans notre société actuelle. Ainsi, la question de la...

.doc
12 mai 2010

Licéité et mise en oeuvre des clauses du contrat de travail - le pouvoir de l'employeur et le contrôle du juge

Dissertation de 7 pages - Droit du travail

Selon l’article 1134 du Code civil « les conventions légalement formées tiennent lieu de loi à ceux qui les ont faites ». Par cet article on constate que le contrat est la chose des parties, il existe un principe fort de liberté contractuelle en droit français. Or cette...

.doc
18 Oct. 2012

Licéité et mise en euvre des clauses du contrat de travail : le pouvoir de l'employeur et le contrôle du juge - publié le 18/10/2012

Dissertation de 7 pages - Droit du travail

« Le contrat de travail est soumis aux règles du droit commun. Il peut être établi selon les formes que les parties contractantes décident d’adopter ». Telles sont les dispositions de l’article L1221-1 du Code du travail. Cependant, malgré une énonciation simple et...

.doc
06 Janv. 2012

Licéité et mise en euvre des clauses du contrat de travail : le pouvoir de l'employeur et le contrôle du juge

Dissertation de 7 pages - Droit du travail

"L'importance du contractuel dans la relation de travail se traduit par le recours à une variété de clauses. Ces clauses, plus individualisées que les règles statutaires collectives tiennent compte de la spécificité des emplois, signe d'une renaissance du contrat, mais...

.doc
16 déc. 2009

La propriété littéraire et artistique : l'exception de copie privée

Dissertation de 7 pages - Propriété intellectuelle

En qualifiant la copie privée d’exception, dans son arrêt Mulholland Drive en date du 28 février 2006, la Cour de cassation entre dans le courant tendant à faire de l’ensemble des limites listées à l’article L122-5 du Code de la propriété intellectuelle...

.doc
12 déc. 2008

Commentaire de l'arrêt de la Cour de cassation de la Chambre sociale du 22 mai 2002 : SA Piani/Vaisseau

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit autres branches

Dans l'affaire Piani, la Chambre sociale de la Cour de cassation a reconnu la licéité des dispositions d'un règlement intérieur, non seulement sous le visa du principe édicté par l'article L.122-35 du Code du travail (A) mais encore en donnant une nouvelle conception...

.doc
27 Janv. 2009

La cause comme instrument de moralisation

Dissertation de 5 pages - Droit des obligations

Le droit des contrats repose sur le principe de la liberté contractuelle. Toutefois, cette liberté n’est pas absolue et la morale y poserait des limites. Ainsi, il apparaîtrait que la cause, condition de validité du contrat, intégrerait dans le contrat une...

.doc
14 Nov. 2006

Analyse de la clause de non-concurrence

Dissertation de 5 pages - Droit du travail

Chambre sociale 10 juillet 2002 : La Cour de cassation se prononce sur la licéité d’une clause de non-concurrence. M. X a été engagé le 1er janvier 1993 par la société B, aux droits de laquelle vient la société A. Le contrat de travail comportait...

.doc
02 juin 2010

Cour de cassation, première chambre civile, 7 juin 2004 - l'objet du contrat

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit des obligations

L’objet est essentiel à la validité du contrat, il est la réponse à la question : quid debitur ? (Qu’est ce qui est dû ?). Mais si l’objet doit exister, il doit aussi être précisément déterminé et surtout doté de licéité. C’est ce dont il est question dans un...

.doc
24 Janv. 2009

La cause illicite ou immorale

Dissertation de 4 pages - Droit des obligations

Avant toute chose, et en guise d'introduction, je pense qu'il faut revenir à ce que nous dit le Code civil à propos de la cause du contrat. D'abord, et c'est important de le souligner, il ne définit pas ce qu'est la cause d'un contrat. Il nous dit néanmoins, article 1108, qu'une...

.doc
26 Janv. 2011

Aspects européens des droits fondamentaux

Cours de 92 pages - Droit européen

Il y a deux formules : « aspect européen » et « droits fondamentaux » : - « Aspect européen » : le cours portera sur le droit européen des droits de l'Homme : c'est la protection des droits de l'Homme telle qu'elle est assurée dans le cadre du Conseil de...

.doc
26 déc. 2009

Licéité et mise en oeuvre des clauses du contrat de travail : liberté conférée à l'employeur et liberté surveillée par le juge

Cours de 14 pages - Droit du travail

« Nul ne peut apporter aux droits des personnes et aux libertés individuelles et collectives des restrictions qui ne seraient pas justifiées par la nature de la tâche à accomplir ni proportionnées au but recherché ». Tel est l’esprit, selon l'article L1121-1 du Code du...

.doc
18 avril 2008

Civ. 1ère, 12 juillet 1989

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit des obligations

En vertu de l’article 1108 du code civil, la cause constitue un élément de validité du contrat. Le code civil ne définissant toutefois pas ce qu’est la cause, toute la difficulté repose sur ce qu’il faut entendre par cette notion de cause. Cette difficulté a...

.doc
13 mai 2009

La notion de cause en droit des contrats français

Dissertation de 10 pages - Droit des obligations

La cause est une notion clef dans le droit français des obligations. Elle est une condition nécessaire à l’existence d’un contrat, l’article 1108 posant « Quatre conditions sont essentielles pour la validité d’une convention : Le consentement de la partie qui...

.doc
15 mai 2010

Cour de cassation, chambre commerciale, 2 juin 1992 - la révocation ad nutum

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit des affaires

Les faits de cette affaire sont assez simples : M. Mesly d’Arloz consent à M. Fournier une promesse de cession portant sur les actions d’une SA. Par acte séparé, M. Fournier s’engage à faire nommer M. Mesly d’Arloz, directeur général de ladite société et...

.doc
18 avril 2010

La cause en droit des obligations

Dissertation de 5 pages - Droit des obligations

La question de la cause s’est surtout retrouvée en doctrine où elle a donné lieu à deux grandes théories, celle de la théorie classique et de la théorie moderne. Pour distinguer la cause au sens classique, on parle de cause de l’obligation qui permet...

.doc
28 Nov. 2007

Les Réserves à la Charte des Nations-Unies

Dissertation de 8 pages - Droit international

La technique conventionnelle des réserves s’inscrit dans un dilemme classique du droit international public, celui de l’opposition entre universalité et souveraineté des États. C’est un problème majeur en droit des traités, source privilégiée du droit...

.doc
12 déc. 2007

L'office du juge

Mémoire de 35 pages - Droit pénal

Pour citer Pierre TRUCHE, Premier Président honoraire de la Cour de Cassation : « Un magistrat n'a pas de droits mais des pouvoirs. Les droits, ce sont ceux que le citoyen, s'appuyant sur les textes fondateurs peut opposer au juge et même exiger de lui qu'il les...

.doc
06 Nov. 2017

Droit des sociétés : la garantie de passif, la clause d'arbitrabilité et la clause de non concurrence

Étude de cas de 5 pages - Droit civil

La Convention de Rome en date du 19 juin 1980, en son article 3, précise les modalités de détermination de la législation applicable en matière de contrats internationaux de droit privé. En effet comme le mentionne l'article ci-dessus mentionné, le choix...

.doc
21 Oct. 2008

La libéralité consentie au concubin adultère est-elle un acte illicite ?

Dissertation de 3 pages - Droit de la famille

Depuis une vingtaine d’années, l’union libre s’est considérablement développée et ne suscite plus guère de réprobation. En effet, la réaction de la société à l’égard des relations hors- mariage s’est beaucoup modifiée. Ainsi, il est devenu inexact...

.doc
05 mai 2001

Les contrôles d'identité - respect des libertés individuelles et protection de la société

Fiche de 6 pages - Droit administratif

L'encadrement juridique du contrôle d'identité a fluctué entre deux objectifs difficilement conciliables : la garantie du respect des libertés individuelles et la protection de la société. La clarification dans l'Etat du droit des contrôles d'identités opérée...

.doc
11 Oct. 2003

La subjectivisation de la cause

Fiche de 4 pages - Droit civil

Si la cause se distingue habituellement des motifs des parties au contrat, on oppose de la même manière la cause objective à la cause subjective. La première est requise pour s'assurer de l'existence d'un contrat et peut être définie comme la contrepartie, l'intérêt...

.doc
19 Sept. 2007

Commentaire de l'arrêt du Conseil d'Etat du 3 Mars 2000: Préfet des Hauts-de-Seine contre M. Harrison

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit du travail

Par principe, les états disposent d’un pouvoir discrétionnaire pour réguler l’entrée et le séjour des étrangers sur leur territoire. Toutefois, il faut signaler que ces derniers se voient imposés certaines restrictions au regard des obligations et principes édictés par la...

.doc
20 août 2009

Comparaison : chambre criminelle de la cour de cassation, 11 mai 2004 - la possibilité pour le salarié de présenter des documents appartenant à son employeur comme preuves pour sa défense

Commentaire d'arrêt de 7 pages - Droit pénal

La nécessité d’assurer l’équilibre entre l’intérêt de l’entreprise et le respect des droits de la défense dans l’épineux problème de la production en justice par le salarié des documents de l’entreprise en vue d’assurer...

.doc
09 févr. 2010

La révocation des dirigeants d'une société anonyme

Dissertation de 28 pages - Droit des affaires

En 1867, le législateur donnait le pouvoir suprême aux actionnaires réunis en assemblée générale, organe souverain nommant et révoquant les personnes chargées d'administrer la société et qui n'étaient alors que les mandataires des associés exerçant leur pouvoir par délégation. Puis la...

.doc
06 avril 2010

Les pactes d'actionnaires - encadrement, étendue et modalités

Dissertation de 26 pages - Droit des affaires

Depuis quelques années, les statuts des sociétés ne sont plus l'unique source des relations sociétaires. En effet le phénomène de contractualisation a apporté un certain renouveau au droit des sociétés français. Le législateur ayant réglementé les statuts de...

.doc
18 Mars 2007

Le pouvoir disciplinaire en droit du travail

Cours de 5 pages - Droit du travail

Cours sur le pouvoir disciplinaire en matière de droit du travail. La sanction disciplinaire est la sanction destinée à maintenir et à assurer la cohésion et l'homogénéité des comportements des individus qui composent une organisation ou bien une institution. La discipline...

.doc
13 Janv. 2008

Commentaire de l'arrêt du 10 juillet 2002 de la Chambre sociale de la cour de cassation

Commentaire d'arrêt de 6 pages - Droit du travail

L’article 7 du décret d’Allarde des 2-17 mars 1791 dispose qu’ « il sera libre à toute personne de faire tel négoce ou d’exercer telle profession, art ou métier, qu’elle trouvera bon ». Ce principe a été consacré par le conseil constitutionnel puis rappelé...

.doc
13 avril 2003

Le pouvoir disciplinaire de l'employeur (2003)

Dissertation de 4 pages - Droit du travail

Dans quelle mesure l'employeur conserve-t-il aujourd'hui son pouvoir de sanctionner les comportements fautifs ? A-t-il perdu son autonomie en la matière ? Le pouvoir disciplinaire de l'employeur est aujourd'hui étroitement encadré par le législateur (I), et fait l'objet d'un...

.doc
28 févr. 2007

CE, 27 octobre 1995, Commune de Morsang-sur-Orge, CJCE, 14 octobre 2004, Omega c. Bonn

Commentaire d'arrêt de 17 pages - Droit autres branches

La notion d’ordre public, dont la dignité humaine a été consacrée comme une composante indissociable, constitue un pivot du droit de la police administrative municipale, justifiant dans certaines mesures des restrictions aux libertés fondamentales. C’est ce que rappelle...