Doc du juriste

Consultez plus de 40845 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement >

Accueil › 
 Contrat unilatéral

Contrat unilatéral

  
Contrat unilatéral

Nos documents

.doc
28 Nov. 2007

Arrêt de la Cour de Cassation, 10 mai 1989

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit civil

Cet arrêt est l’occasion pour la cour de cassation de revenir sur une solution traditionnelle qu’elle avait abandonnée dans son arrêt précédent. Ainsi dans cette affaire le 12 juillet 1981, une pollicitante signe avec un tiers un compromis de vente comportant une clause suspensive...

.doc
30 Sept. 2018

Les caractères du cautionnement

Cours de 2 pages - Droit des obligations

Le contrat de cautionnement entre normalement dans la catégorie des contrats unilatéraux puisqu'il ne fait naître qu'une seule obligation : celle de la caution envers le créancier, ce dernier se limitant à accepter la garantie qui lui est accordée. Une confusion de concepts est à...

.doc
10 mai 2010

Le contrat unilatéral de vente et le contrat synallagmatique de vente

Dissertation de 4 pages - Droit des obligations

Le principe de sécurité juridique en tant que notion autonome est né en Allemagne et s’est vu reconnaitre juridiquement par la Cour de Justice des Communautés européennes dans un arrêt du 6 avril 1992. La France refuse pourtant de lui accorder valeur de principe constitutionnel hormis à...

.doc
15 juil. 2010

La place de l'acte unilatéral en droit français

Dissertation de 4 pages - Droit civil

Selon la célèbre formule de Fouillée, « Qui dit contractuel dit juste », les codificateurs semblent avoir pensé « Qui dit unilatéral dit arbitraire ». En effet la volonté contractuelle ayant une place centrale dans le Code civil de 1804, une certaine méfiance apparait vis-à-vis de la...

.doc
30 Mars 2009

Le droit des obligations en fiches

Cours de 140 pages - Droit des obligations

Ce document a pour objet de présenter les divers aspects du droit des obligations sous forme de fiches complètes, point par point. La notion de contrat est organisée autour de deux éléments essentiels. L'accord de volonté qui a pour objectif de créer des obligations. Tout acte...

.doc
22 déc. 2010

Commentaire de l'arrêt du 11 février 1998

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit civil

Avec cet arrêt, nous sommes dans le cas du non respect d'un contrat unilatéral passé entre une société de vente par correspondance et une cliente ; l'objet du contrat étant le gain d'une somme de 250 000 francs.La cliente, défendeur au pourvoi, - à savoir Madame Fonvieille -...

.doc
16 déc. 2011

Le cautionnement est-il un contrat consensuel ? - publié le 16/12/2011

Dissertation de 4 pages - Droit civil

« Je vous suis caution qu'il est très honnête homme ». Bien avant la rédaction du Code civil en 1804, Molière utilisait déjà le concept de cautionnement afin de garantir la qualité d'un tiers. Cette notion de cautionnement, qui a certes évolué dans le temps, a néanmoins et manifestement gardé un...

.doc
08 déc. 2008

Cour de cassation, 16 mai 2006 - la sûreté personnelle accessoire

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit des obligations

La crise mondiale actuelle est pluridimensionnelle en ce sens qu'elle a des répercussions lourdes sur les coûts des matières premières, sur l'emploi, l'inflation, mais qu'elle touche tout autant le secteur immobilier et le secteur bancaire. Dans un tel contexte économique, la confiance est l'un...

.doc
31 Oct. 2009

Les devoirs du créancier cautionné lors de la formation et de l'exécution du contrat

Dissertation de 20 pages - Droit des obligations

Le contrat de cautionnement est un contrat unilatéral de la caution mais qui n’empêche l’instauration d’obligations sur le créancier envers lequel elle s’engage, sans pour autant remettre en cause le caractère unilatéral du contrat. En effet,...

.doc
02 Nov. 2011

Commentaire d'arrêts groupés : Le contrat de prêt

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit autres branches

Lorsque le contrat est qualifié de contrat réel, la remise de la chose est une condition de validité de contrat (A), et en cas d'inexécution de celui-ci, l'indemnisation restera limitée (B).A) La remise de la chose comme condition de validité de contratLe principe classique...

.doc
13 Nov. 2011

Commentaire d'arrêt du 1er décembre 2010

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit civil

La promesse unilatérale de vente intervient avant une vente. Celle-ci aboutit lorsque la volonté du promettant et du bénéficiaire se rencontrent. La Cour de cassation dans un arrêt en date du 1er décembre 2010 revient sur la qualification juridique de ces avant-contrats. Un bénéficiaire, marié...

.doc
18 Nov. 2011

TD de Droit des contrats spéciaux : le dépôt et le séquestre

TD de 9 pages - Droit civil

Considérations générales sur le dépôt (rappel de cours):L'article 1915 du Code civil définit le dépôt : « le dépôt, en général, est un acte par lequel on reçoit la chose d'autrui, à la charge de la garder et de la restituer en nature ». Il y a 3 éléments : la réception, la conservation et la...

.doc
07 Nov. 2008

La formation du cautionnement : les conditions de formation du contrat et les conditions de formation spécifiques

Cours de 9 pages - Droit des obligations

Le cautionnement est un contrat en principe consensuel. Exceptionnellement , la formation du cautionnement peut être soumise à des conditions de forme. Le cautionnement est soumis aux conditions de formation du contrat et à des conditions de formation spécifiques. Pour...

.doc
06 Janv. 2010

Formes et cautionnement

Cours de 5 pages - Droit des obligations

Les sûretés sont aujourd’hui les auxiliaires indispensables du crédit. S’il n’y a pas de sûreté, il n’y aura pas de crédit, nul n’accordera du crédit à quelqu’un s’il n’a pas d’assurance de pouvoir être payé du crédit accordé. L’engagement...

.pdf
26 avril 2010

Droit du contrat

Cours de 45 pages - Droit autres branches

Définition juridique du contrat :C'est un accord de volonté entre deux ou plusieurs parties qui créer une obligation à la charge d'une des deux parties ou des obligations réciproques à la charge des deux parties.Contrat unilatéral :Contrat de donation : contrat entre...

.doc
12 avril 2011

La cause de l'obligation de l'emprunteur - publié le 12/04/2011

Dissertation de 5 pages - Droit des affaires

Un contrat de prêt peut être considéré comme la convention par laquelle le prêteur remet une chose à l'emprunteur afin qu'il s'en serve avant de la restituer.L'article 1874 du Code civil énonce qu'il y a deux sortes de prêts : celui des choses dont on peut user sans les détruire et celui...

.doc
16 avril 2008

Distinction de la garantie autonome et du cautionnement

Dissertation de 5 pages - Droit civil

« Le contentieux relatif à la qualification (ou le plus souvent à la disqualification) d'un acte en garantie autonome devient de plus en plus abondant, phénomène qui procède en partie de la politique des établissements de crédit qui cherchent à introduire ce type de sûreté dans leurs relations...

.doc
01 juin 2010

De quelles carences souffre le droit du cautionnement aujourd'hui ?

Dissertation de 4 pages - Droit des obligations

S’il est un domaine où le Code civil de 1804 a été le plus préservé, c’est bien celui du droit du cautionnement. C’est pourquoi il est sûrement temps d’apporter une correction globale au cautionnement, sûreté personnelle par excellence en droit français. Cette réforme est plus...

.doc
14 Sept. 2010

L'ouverture de crédit en droit des affaires

Cours de 3 pages - Droit des affaires

Le contrat de prêt d’argent est prévu par le Code civil : « lorsqu’une personne remet une somme d’argent, ou un capital, à charge pour elle de le restituer ». Art. 1892 et suivants du Code civil. Est-ce un contrat réel ? Si oui, le contrat n’est pas conclu...

.doc
28 juin 2011

La durée du prêt à usage: le prêteur peut-il demander la restitution de la chose sans besoin imprévu?

Dissertation de 5 pages - Droit autres branches

«Prêter ce n'est pas donner», par cette expression, on peut comprendre que le prêt est le plus élémentaire des contrats puisqu'il engendre au moins une chose qui est celle de restituer la chose prêtée. C'est donc un contrat de restitution, à savoir une partie appelée l'emprunteur...

.doc
15 mai 2009

Les relations juridiques des entreprises avec leurs salariés

Dissertation de 5 pages - Droit du travail

Les caractères juridiques du contrat de travail- contrat synallagmatique/bilatéral (opposé au contrat unilatéral)- contrat consensuel (opposé formel réel), (accord des 2 parties)- contrat d'adhésion (diff. Gré à gré)- contrat à titre onéreux- intuitu...

.doc
12 mai 2011

La cause de l'obligation de l'emprunteur

Dissertation de 9 pages - Droit civil

Le prêt est communément défini comme étant le contrat par lequel le prêteur remet à l'emprunteur une chose dont elle pourra se servir mais qu'elle devra rendre à la fin du contrat. C'est ainsi que l'article 1874 du code civil dispose qu' « Il y a deux sortes de prêt : celui des...

.doc
23 Oct. 2017

La distinction de la vente avec les principaux contrats nommés

Cours de 3 pages - Droit des obligations

La donation comme la vente est un contrat translatif de propriété, mais la différence réside dans le fait que la donation est en principe un contrat unilatéral à titre gratuit où celui qui donne est mû par une intention libérale, il n'attend pas le versement d'un prix. Il y...

.doc
08 mai 2014

Commentaire d'arrêt de la Chambre commerciale de la Cour de cassation du 1er octobre 2002 : l'erreur sur la solvabilité du débiteur principal

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit des obligations

L’erreur sur la solvabilité du débiteur comme vice du consentement de la caution était prise en compte de manière restrictive par la Cour de cassation afin de ne pas fragiliser tous les contrats de cautionnement. Cependant, avec un arrêt en date du 1er octobre 2002, la chambre...

.doc
18 déc. 2009

Première Chambre civile de la Cour de cassation, 30 octobre 2008 - incidence de la disparition de la cause du contrat en cours sur son exécution

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit des obligations

Si l’on pense comme le Professeur Philippe Malaurie que le droit peut évoluer, voire même se perfectionner que par la controverse, l’arrêt de la Première Chambre civile de la Cour de cassation en date du 30 octobre 2008 a sans nul doute apporté une nouvelle pierre à l’édifice...

.doc
22 juil. 2002

Promesse de vente et rétractation. Cass. civ. 3ème, 15 décembre 1993

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit civil

Le droit des contrats se doit de tenir compte des possibles changements de volonté de par sa nature : le contrat, en tant qu'expression des consentements, doit privilégier la protection des différentes volontés exprimées. L'arrêt de la 3ème chambre civile de la Cour de cassation du...

.doc
25 Oct. 2012

Commentaire d'arrêt du 25 mars 2009: la période précontractuelle, la SAFER

Commentaire d'arrêt de 2 pages - Droit des obligations

La période précontractuelle était autrefois caractérisée par le libre arbitre, aujourd’hui il existe une notion juridique dégagée par la doctrine « l’avant contrat » qui désigne des contrats dits « préparatoires » qui sont destinés à réglementer la négociation du futur...

.doc
19 févr. 2013

Arrêt de la troisième chambre civile, 30 avril 2002: l'indemnité d'immobilisation

Commentaire d'arrêt de 2 pages - Droit civil

En l’espèce, le gérant d’une société, agissant à titre personnel, a promis de céder des biens immobiliers à une autre société, à condition que cette dernière obtienne les autorisations nécessaires pour l’implantation et l’exploitation d’une station-service. L’acte...

.doc
28 avril 2011

L'unilatéralisme en Droit des obligations

Dissertation de 6 pages - Droit civil

L'unilatéralisme est « un phénomène irritant. » Quant à lui, « l'acte unilatéral est, sauf rare exception, entouré d'un silence craintif, comme s'il portait en lui-même les germes de la destruction du contrat, même si parfois il en prolonge la vie ».Non sans quelque arbitraire,...

.doc
05 avril 2013

La nécessaire réforme du droit du cautionnement

Dissertation de 5 pages - Droit civil

« Le cautionnement du XXIe siècle n’est plus celui du XIXe. Le Code civil de 1804, en somme, règlemente un cautionnement qui n’est plus celui pratiqué aujourd’hui ». Voilà comment le professeur Simler a mis en lumière un des grands problèmes du droit des sûretés, ce qui nous amène...