Doc du juriste

Consultez plus de 40688 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement ›

Accueil › 
 Contrat d'assurance vie

Contrat d'assurance vie

  
Contrat d'assurance vie

Nos documents

.pdf
10 mai 2006

La différence entre contrat d’entreprise et contrat de mandat

Dissertation de 8 pages - Droit des obligations

Pour Philippe Delebecque, deux contrats dont la dénomination diffère peuvent parfois s’apparenter au point qu’il est difficile de les différencier. La doctrine se joint à lui pour exprimer les plus grandes réserves quant à la distinction du contrat de mandat et du...

.doc
28 juil. 2006

Le régime juridique de la transaction commerciale internationale

Dissertation de 5 pages - Droit international

La transaction est réglementée pour l’essentiel par les articles 2044 à 2058 du Code civil. L’alinéa premier de l’article 2044 dispose en effet que « la transaction est un contrat par lequel les parties terminent une contestation née ou préviennent une contestation à naître...

.doc
04 Sept. 2006

Le droit des contrats administratifs est-il un droit de déséquilibre ?

Dissertation de 8 pages - Droit administratif

De façon générale, on qualifie de contrats, les actes pris en application de l’art 1134 du Code Civil selon lequel « les conventions légalement formées tiennent lieu de loi à ceux qui les ont faites. Elles ne peuvent être révoquées que de leur consentement mutuel ou pour les causes...

.doc
05 Sept. 2006

L’articulation des articles 6 et 7 de la Convention de Rome du 19 juin 1980 et de l’article 3 de la directive 96/71 du 16 décembre 1996

Dissertation de 8 pages - Droit européen

Le droit communautaire garantit la libre prestation de services ainsi que la libre circulation des travailleurs, ce qui incite au développement de prestations de services transnationales, donc au détachement de travailleurs d’un Etat vers un autre Etat. L’article 2 de la directive 96/71...

.doc
12 Oct. 2006

La révision judiciaire du contrat

Dissertation de 4 pages - Droit des obligations

Traditionnellement, le droit français est hostile à la révision du contrat par le juge. En effet, le célèbre article 1134 du Code civil fait du contrat la loi des parties. Doctrine et jurisprudence se sont longtemps accordées pour estimer que cet article, source de...

.doc
30 Oct. 2006

Le contrat de travail à durée déterminée et le contrat de travail temporaire

Dissertation de 9 pages - Droit du travail

Le contrat de travail à durée déterminée et le contrat de travail temporaire ont un caractère d’exception par rapport au contrat de droit commun qu’est le contrat à durée indéterminée. Le contrat de travail à durée déterminée et le contrat de...

.doc
28 Nov. 2006

Arrêt du conseil d'État 11 mai 1990 : Bureau d’Aide Sociale de Blénod-lès-pont-à-Mousson

Commentaire d'arrêt de 7 pages - Droit administratif

Depuis 1982 une politique de décentralisation et de privatisation est de rigueur en France. Les gouvernements s'attachent les uns après les autres à les exacerber. Dans un tel contexte, il apparaît nécessaire que les collectivités territoriales puissent conclure des contrats avec les...

.doc
29 Nov. 2006

La spécificité du contrat international d’Etat

Dissertation de 7 pages - Droit international

La notion de contrat d’Etat a été inventée par la doctrine pour rendre compte du développement d’une pratique contractuelle venant régir les rapports entre une partie étatique et une partie privée (en l’occurrence, une ou plusieurs entreprises). Plus précisément, la notion...

.doc
29 Nov. 2006

Les conventions entre parties: l'article 1165 du code civil

Dissertation de 4 pages - Droit civil

Le contrat a force de loi pour les parties contractantes, qui doivent respecter ce à quoi elles se sont engagées selon l’article 1134 du code civil. C’est le principe de la force obligatoire du contrat, mais qu’en est-il pour les tiers, qui par définition sont...

.doc
13 déc. 2006

La qualification du contrat par les parties à l’épreuve des pouvoirs du juge

Dissertation de 5 pages - Droit des obligations

La grande diversité des contrats nommés, d’usage courant et pour cette raison qualifiés et réglementés par la loi, et leur distinction essentielle avec les contrats innommés ne faisant l’objet d’aucun régime légal spécifique, soulève des difficultés de qualification....

.doc
15 déc. 2006

Cour de cassation, chambre sociale, 27 juin 2000

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit du travail

Les normes que doivent respecter un salarié sont issues de la loi, du contrat de travail et du statut collectif. L’une d’elle est l’expression du salarié en tant qu’individu dans l’entreprise, une autre en tant que membre d’une collectivité de travail ;...

.doc
04 Janv. 2007

Arrêt de cassation rendu le 12 juillet 1991 par l’Assemblée plénière de la Cour de cassation

Commentaire d'arrêt de 7 pages - Droit civil

L’arrêt de cassation rendu le 12 juillet 1991 par l’Assemblée plénière de la Cour de cassation concerne la question controversée de la nature juridique de l’action en responsabilité intentée par une personne victime de l’inexécution d’une obligation née d’un...

.doc
04 Janv. 2007

Arrêt de rejet rendu le 13 octobre 1998 par la Première chambre civile de la Cour de cassation

Commentaire d'arrêt de 7 pages - Droit civil

L’arrêt de rejet rendu le 13 octobre 1998 par la Première chambre civile de la Cour de cassation intéresse la question des conditions de la rupture du contrat à durée déterminée. En l’espèce, dans le cadre d’un contrat affecté d’une durée déterminée de trente...

.doc
04 Janv. 2007

Article 1134 du Code civil

Dissertation de 6 pages - Droit civil

Il nous paraît aujourd’hui évident que l’homme a sa place dans l’état civil, l’état de droits que nous protégeons si fièrement. Mais rares sont ceux qui se posent la question de savoir pourquoi nous avons choisi ce mode de vie réglementé et codifié. Rousseau, connu...

.doc
24 Janv. 2007

Les situations précontractuelles

Dissertation de 14 pages - Droit des affaires

Les articles 1101 et 1134 du Code Civil font du contrat de droit privé une source d'obligations à laquelle les parties ne peuvent déroger si ce n'est par leur consentement mutuel. Le contrat est le lien qui les unit, la loi qui régit leurs rapports, en vertu d'un principe"Pacta...

.doc
05 févr. 2007

Le tiers et le contrat (2007)

Dissertation de 3 pages - Droit des obligations

Le Code Civil de 1804 excluait, par principe, le tiers de la relation contractuelle mais ne donnait aucune définition du cocontractant, ni du tiers au contrat. Si ce mécanisme de l’effet relatif du contrat conserve, aujourd’hui, toute son importance, cette lacune persiste,...

.doc
08 Mars 2007

L’article 1134 alinéa 3 du Code civil

Dissertation de 4 pages - Droit des affaires

Parce que le contrat repose sur les volontés des parties, même si ces volontés sont quelque fois enfermées dans certaines limites par la loi impérative et si la jurisprudence a pu impérativement inclure dans le contrat, conformément à son économie des obligations qui n’ont pas...

.doc
30 Mars 2007

Location gérance

Dissertation de 6 pages - Droit civil

Selon l’article L 144-1 du code de Commerce, la location gérance ou « gérance libre » est un contrat par lequel le propriétaire d’un fonds de commerce en concède totalement ou partiellement la location à un gérant qui l’exploite à ses risques et périls. Il faut tout de...

.doc
03 avril 2007

L'opération de qualification contractuelle

Dissertation de 3 pages - Droit civil

Il nous faut avant toute chose définir ce qu’est cette qualification contractuelle. Attardons nous en premier lieu sur le terme de qualification. Celle-ci est nécessaire à toute situation juridique, car pour appliquer le droit au fait, il faut tout d’abord qualifier juridiquement le...

.doc
11 avril 2007

Cour de cassation, 1ère civ. 3 février 2004

Commentaire d'arrêt de 6 pages - Droit civil

La question posée au juge du droit était celle de savoir si dans le cadre d’un prêt à usage à durée indéterminée consenti pour un usage permanent, le prêteur pouvait y mettre fin à tout moment, et si oui sous quelle(s) condition(s). La première chambre civile, dans son arrêt du 3 février...

.doc
11 avril 2007

Arrêt du Conseil d’Etat, 20 octobre 2006, Commune d’Andeville

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit administratif

L’importance dans l’économie des différentes formes de commande publique (120 milliards d'euros par an, soit environ 10% du PIB) justifie qu’elles s’appuient sur un corps de règles claires, compréhensibles, et reconnues. Le législateur va donc avoir recours au code des marchés...

.doc
11 avril 2007

Cour de cassation, troisième chambre civile, 13 octobre 1998

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit civil

La résolution, au même titre que la nullité, entraîne l’anéantissement rétroactif du contrat. Ainsi par principe, il a été considéré qu’un tel anéantissement devait être rendu possible par une décision judiciaire, afin d’en limiter les hypothèses et d’éviter...

.doc
20 avril 2007

Arrêt de la Cour de Cassation, Chambre Sociale, 18 juillet 2000

Commentaire d'arrêt de 6 pages - Droit du travail

L’article L.122-12 dispose que  « s’il survient une modification dans la situation juridique de l’employeur, notamment par succession, vente, fusion, transformation du fonds, mise en société, tous les contrats de travail en cours au jour de la modification subsistent entre...

.doc
20 avril 2007

Cour de cassation, deuxième chambre civile, 9 juin 1993

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit des obligations

La responsabilité civile est à la fois un phénomène d'actualité et une notion très ancienne apparue sous l'Antiquité. Au fur et à mesure des années voire des siècles, la responsabilité a connu une évolution tant dans ses fondements que dans ses finalités. Elle peut ainsi se définir, selon Gérard...

.doc
02 mai 2007

Commentaire d’arrêts groupés : Cass. Soc. 19 décembre 2000 et Cass. Soc. 29 janvier 2002

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit civil

Il n’existe aucune définition positive du contrat de travail en droit français. Cette carence est d’autant plus paradoxale qu’un pan entier du droit social ne s’applique que sur la base de ce contrat : le droit du travail. Le législateur envisage pour pallier à...

.doc
02 mai 2007

Commentaire de l’arrêt de la chambre commerciale du 22 octobre 1996

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit civil

Mots-clés : droit privé & contrat, droit civil, commentaire d'arrêt, code civil, articles Notre avis : Un commentaire d'arrêt bien réalisé, qui répond aux exigences qu'un tel exercice de rédaction juridique impose en s'appuyant sur les articles du Code civil. La réflexion porte sur...

.doc
02 mai 2007

L'indétermination du prix en droit des contrats

Dissertation de 6 pages - Droit autres branches

La question de la détermination du prix – objet de l'obligation de payer – est sans doute la plus problématique et celle qui fit le plus couler d'encre, tant de la part de la jurisprudence que de celle de la doctrine. En effet, les textes étant en la matière très elliptiques, plusieurs...

.doc
08 mai 2007

Commentaire des arrêts de la Chambre commerciale du 30 mai 2006 et du 13 juin 2006

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit civil

La saga Chronopost semble encore avoir de l’avenir... Par deux arrêts en date du 30 mai 2006 et du 13 juin 2006, la Cour de cassation rappelle les principes qu’elle avait posés dans les retentissants arrêts du 22 octobre 1996 et du 22 avril 2005 distinguant le cas où la société...

.doc
22 mai 2007

Commentaire d’arrêt : Cass. 1ère civ, 20 février 2001

Commentaire d'arrêt de 7 pages - Droit civil

Dans un arrêt de principe du 13 octobre 1998, la première Chambre civile de la Cour de cassation avait déjà admis « que la gravité du comportement d’une partie à un contrat peut justifier que l’autre partie y mette fin de façon unilatérale à ses risques et périls » à propos...

.doc
05 juin 2007

Commentaire : Chambre commerciale, 24 novembre 1998

Dissertation de 3 pages - Droit des affaires

Depuis l’arrêt « Canal de Craponne » de la chambre civile en date du 6 mars 1876, le principe en droit des contrats est le rejet de la révision pour imprévision. Le juge ne peut porter atteinte à l’intangibilité des contrats. Le fondement de ce principe repose sur le...