Doc du juriste

Consultez plus de 38677 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement

› 
 Appréciation de légalité

Appréciation de légalité

  

Nos documents

.doc
16 Sept. 2008

Peut-on envisager l'avenir du contrôle de légalité des actes des collectivités locales sans l'intervention du préfet ?

Mémoire de 24 pages - Droit administratif

L’organisation administrative d’un État revêt tout autant une dimension politique, technique que symbolique. Ceci se vérifie particulièrement lorsqu’il s’agit de s’interroger, dans le cadre d’un État dont l’organisation est décentralisée mais dont l’essence...

.doc
29 juin 2010

Conseil d'Etat, 29 octobre 2008 - le contrôle de légalité des actes des collectivités locales

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit administratif

Le Conseil d’Etat dans l’arrêt du 29 octobre 2008 a accueilli le pourvoi de la Commune et donc a annulé l’arrêt de la Cour d’appel de Nancy du du 5 août 2004. Pour l’annulation de l’arrêt, il a estimé que puisque le second envoi du 6 juillet1999 était une...

.doc
20 févr. 2016

Les atténuations au principe de légalité

Cours de 7 pages - Droit civil

Clémenceau disait « Lorsque les armes parlent, les lois sont silencieuses. » Lorsque l'on est face à « la théorie des circonstances exceptionnelles », il existe des atténuations au principe de legalite. Les circonstances exceptionnelles consistent en l'hypothèse de l'article 16 de la...

.doc
03 avril 2019

Les limites du principe de légalité

Dissertation de 2 pages - Droit administratif

Depuis l'arrêt Lamotte rendu par le Conseil d'État le 17 février 1950, les décisions administratives peuvent faire l'objet d'un recours pour excès de pouvoir même dans les cas ou aucun texte n'aurait prévu la possibilité d'exercer un tel recours. Cet arrêt marque la naissance du principe de...

.doc
06 déc. 2007

La prise en compte de la Constitution dans le bloc de légalité du juge administratif

Dissertation de 5 pages - Droit administratif

La notion de bloc de légalité a été dégagée par la Doctrine juridique administrative française. Le bloc de légalité du juge administratif correspond à l’ensemble des actes administratifs qu’il peut contrôler. En effet, le rôle du juge administratif est de juger de la...

.doc
09 mai 2008

Le principe de légalité en matière fiscale

Dissertation de 5 pages - Droit fiscal

Montesquieu a dit un jour, « que tout homme qui a du pouvoir est porté à en abuser ». Or c’est contre cela que s’est développé le principe de légalité afin de garantir aux citoyens un État démocratique et les protéger d’un pouvoir arbitraire. En effet, autrefois le pouvoir...

.doc
29 Oct. 2009

La signification du principe de légalité quant au rôle du juge pénal

Dissertation de 3 pages - Droit pénal

C’est en 1789 que La Déclaration des droits de l'homme et du citoyen va venir transposer le principe de legalite, en effet celle-ci dispose en son article VIII : « La Loi ne doit établir que des peines strictement et évidemment nécessaires, et nul ne peut être puni qu’en vertu...

.doc
03 Nov. 2009

La place du formalisme dans le contrôle de la légalité

Dissertation de 4 pages - Droit administratif

Le principe de la légalité peut être défini comme la subordination de l’administration à la Loi au travers des actes qu’elle émet. Ce contrôle de la légalité se fait notamment dans le cadre du recours pour excès de pouvoir. Le recours pour excès de pouvoir est une demande...

.doc
13 Oct. 2015

Commentaire d'arrêt de la Chambre criminelle de la Cour de cassation en date du 1er février 1956 : la légalité d'un arrêt préfectoral

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit pénal

Le Code pénal prévoit des règles relatives aux interprétations des actes administratifs réglementaires ou individuels par les juridictions pénales et en apprécient la légalité lorsque de cet examen dépend la solution du procès. En l’espèce, il s’agit d’un arrêt de rejet...

.pdf
05 févr. 2016

Le contentieux de la légalité en droit communautaire - Recours en annulation et recours en carence

Fiche de 3 pages - Droit européen

Il s’agit de veiller au respect du droit de l’UE par les institutions de l’union elles-mêmes dans le cadre de leurs pouvoirs décisionnels. En droit de l’UE le contentieux de la légalité repose sur 2 recours: - Le recours en annulation : a pour objet d’apprécier la...

.doc
28 Nov. 2007

Le contrôle de la légalité des résolutions du Conseil de Sécurité

Dissertation de 5 pages - Droit international

Au terme de l’article 230 du traité instaurant la C.E.E., la C.J.C.E., organe juridictionnel, contrôle la légalité des actes du Conseil et de la Commission autres que les recommandations ou avis. L’Union et les Communautés européennes sont donc dotées d’un organe spécifique,...

.doc
22 Janv. 2009

Cour de cassation, 20 février 2001 : origines et contenu du principe de légalité

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Procédure pénale

« Nullum crimen, nulla poena sine lege ». Il résulte de cet adage très ancien qu’une action ne peut être pénalement réprimée que si le législateur le prévoit expressément par le biais d’une loi. Toutefois, cette loi émane de l’homme, or l’homme n’est pas parfait. En...

.doc
16 juin 2015

Les exceptions faites à l'égard du principe de légalité et donc à l'égard du principe d'État de droit

Dissertation de 4 pages - Droit administratif

La maxime « salus populi suprema lex » dispose que le salut du peuple est la loi suprême. Dans un État de droit, l’usage veut que la loi soit la même pour tous donc cela implique l’égalité de chaque individu. Un État de droit est un Etat dont l’ensemble des autorités...

.doc
13 Nov. 2011

Le principe de la légalité criminelle

Dissertation de 2 pages - Histoire du droit

« Nullem crimen nulla poena sine lege », il n’y a pas d’infraction sans texte et pas de peines sans loi. Ce principe de légalité criminelle a été conceptualisé au temps des lumières, notamment par Cesare Beccaria. Mais il a pris une réelle valeur juridique lors de la Révolution...

.doc
29 juil. 2009

Cour de cassation, 26 février 1974 - le principe de légalité criminelle

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit constitutionnel

Nullum crimen nulla poena sine lege : Il n’y a pas de peine sans loi, telle est la signification de la legalite. Le principe de la légalité des délits et des peines doit être respecté par le législateur comme par le juge. C’est ce principe de légalité qui permet de...

.doc
01 avril 2018

Au regard du principe de la legalite, est-il possible alors de se demander si le juge pénal est devenu un acteur créateur de droit ?

Dissertation de 4 pages - Droit pénal

"La science du le?gislateur consiste a? trouver dans chaque matie?re les principes les plus favorables au bien commun?; la science du magistrat est de mettre ces principes en action, de les ramifier, de les e?tendre, par une application sage et raisonne?e, aux hypothe?ses prive?es d'e?tudier...

.doc
31 Mars 2010

Le contrôle juridictionnel de la légalité des actes

Dissertation de 4 pages - Droit administratif

La police administrative est un service public et la sécurité qu’elle revendique est un droit fondamental. Le but premier est de préserver l’ordre public, ce dernier ayant valeur constitutionnelle. Les autorités compétentes en matière de police administrative sont fixées par la loi et...

.rtf
14 Sept. 2007

Le contenu du principe de légalité

Cours de 6 pages - Droit administratif

Cours de droit administratif définissant le contenu du principe de légalité dans tous ses éléments, c'est-à-dire les règles constitutionnelles, les normes internationales, les lois, les principes généraux de droit, les règlements et enfin les ordonnances de l'article 38 de la Constitution...

.doc
26 juil. 2013

Commentaire d'arrêt «Kruslin c/Prance» de la Cour européenne des Droits de l'Homme du 24 avril 1990 : la légalité pénale

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Libertés publiques

L’arrêt rendu par la Cour européenne des Droits de l’Homme le 24 avril 1990 est relatif au principe de la légalité pénale. En l’espèce, une personne ayant fait l’objet de poursuites judiciaires déclenchées par des éléments acquit à la suite d’écoutes...

.doc
21 avril 2010

Conseil d'État, 9 novembre 1984 - la compétence pour apprécier l'opportunité des mesures de modification des limites régionales

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit administratif

« Association Bretagne Europe » (Conseil d'État, 1984), intervient en matière de recours pour excès de pouvoir. Le problème qui se posait dans cette affaire était de savoir si le Conseil d’État était compétent pour apprécier l’opportunité des mesures de modification des limites...

.doc
23 avril 2007

L'erreur manifeste d'appreciation, l'arrêt Kiener

Cours de 6 pages - Droit administratif

Lorsqu'il est amené a contrôler une procédure disciplinaire, le juge administratif fait varier son contrôle selon l'aspect de la procédure qui est attaqué. Cette variation dépend de la nature du pouvoir qui est exercé par l'Administration. Quant cette dernière agit en compétence liée, le juge...

.doc
22 déc. 2009

Droit administratif général. La légalité administrative et les activités administratives

Cours de 99 pages - Droit administratif

Ce cours est consacré à l’étude des structures générales de l’administration et des grandes règles qui gouvernent l’administration et son contrôle. Par quels actes l’administration intervient-elle? En parlant de droit administratif général, on souligne qu’on étudie les...

.doc
11 Sept. 2007

Les sources, le principe de légalité et les modes de l'action administrative

Cours de 75 pages - Droit administratif

Le problème avec cette première définition, c'est qu'on ne peut pas s'en satisfaire, aussi simpliste soit elle, d'où la nécessité de retenir une autre définition à partir des apports de la doctrine. »

.pdf
14 Janv. 2016

Droit administratif : légalité et action administratives

Cours de 96 pages - Droit administratif

Se référer au droit administratif, c'est se donner pour objet l'administration dans ses différentes relations : c'est de la sorte que l'on peut parvenir à définir ledit droit administratif. De façon générale, le droit administratif sera ainsi le droit applicable à l'administration : il régit de...

.doc
08 déc. 2009

La légalité criminelle et l'infraction

Cours de 53 pages - Droit pénal

Le droit pénal est un droit de la répression, il est la sanction la plus forte d’une valeur sociale importante bafouée. L’amende est une peine, la répression est alors ordonnée par l’Etat. Le droit pénal est dangereux, en effet la répression peut devenir dangereuse quand on se sert...

.doc
21 juil. 2010

Le contrôle juridictionnel de légalité en excès de pouvoir

Cours de 8 pages - Droit administratif

La question du contrôle juridictionnel de légalité en excès de pouvoir renvoie directement à celle des pouvoirs de l'autorité compétente pour prendre l'acte unilatéral soumis à ce contrôle. L'on se trouve en présence de deux préoccupations non antinomiques mais dont la conciliation peut...

.doc
28 Sept. 2012

L'examen de la légalité d'un règlement administratif par le juge pénal

Dissertation de 4 pages - Droit pénal

Nullum crimen, nulla poena sine lege. Tel est l'adage souvent employé en droit pénal afin de faire référence au principe selon lequel ni infraction, ni peine n'existent sans la présence d'un texte légal pour y faire mention. Ce principe de légalité des délits et des peines constitue, en...

.doc
09 févr. 2013

La portée du principe de légalité

Cours de 5 pages - Droit administratif

La soumission à la loi est absolue dans son principe mais est relative dans son application. Le législateur a une certaine marge de manœuvre, un pouvoir discrétionnaire dans l'application de la règle de droit pour tenir compte des situations concrètes. Les autorités administratives doivent...

.doc
20 juil. 2012

Commentaire de l'article 111-5 du Code pénal : le principe de légalité

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit civil

L'article 111-5 du Code pénal de 1994 est relatif au contrôle de la légalité des actes administratifs par le juge pénal.Avant le Code pénal de 1994, la jurisprudence avait prévu ce contrôle mais elle était très controversée. Il existait en effet une opposition entre le Tribunal des...

.doc
02 févr. 2011

Commentaire d'arrêt de la Chambre criminelle de la Cour de cassation du 20 février 2001 relatif au principe de légalité

Commentaire d'arrêt de 7 pages - Droit pénal

« Nullum crimen, nulla poenan nullum judicium sine lege » : nul crime, nulle peine, nul procès sans loi. Principe du droit selon lequel aucune infraction n'existe, aucune peine ne peut être prononcée, aucune procédure engagée sans une loi le prévoyant expressément. C'est la notion de la...