Doc du juriste

Consultez plus de 40903 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement >

Accueil › 
 Acte de naissance

Acte de naissance

  
Acte de naissance

Nos documents

.doc
07 févr. 2006

Les actes de l'état civil

Cours de 7 pages - Droit autres branches

Chacun des actes de l'état civil requiert des mentions ou des témoignages particuliers. Se présente ici, un cours complet concernant : l'acte de naissance, l'acte de mariage et l'acte de décès. L'acte de naissance est le premier acte de l'état civil d'une personne....

.doc
15 Janv. 2003

Les préjudices liés à la naissance

Dissertation de 9 pages - Droit civil

Il convient de s'interroger sur la nature des préjudices liés à la naissance qui sont réparables. Cette question a fait l'objet d'un débat houleux tant médiatique que juridique et politique suite à l'arrêt PERRUCHE de l'AP, 17 novembre 2000 de sorte qu'une loi dite « anti Perruche » a été...

.doc
12 Janv. 2008

L'idée d'un préjudice lié à la naissance

Dissertation de 5 pages - Droit autres branches

Au cours des 20e et 21e siècles, les connaissances en biologie ont énormément progressé et la technologie a fait irruption dans nombreux de ses domaines et en particulier en ce qui concerne le diagnostic prénatal. Il est par exemple possible aujourd'hui de connaître le génotype d’un enfant,...

.doc
14 mai 2009

Marcela Iacub, Penser les droits de la naissance

Fiche de lecture de 6 pages - Droit de la famille

L’année 2002 marque pour Marcela Iacub la publication de son ouvrage Penser les droits de la naissance, successif à Le crime était presque sexuel et autres essais de casuistique juridique (2002). Juriste de formation, l’auteur née en 1964 est aujourd’hui chercheur au CNRS et...

.doc
06 avril 2010

Première chambre civile, Cour de cassation, 9 mars 2004 - la vie comme préjudice réparable

Commentaire d'arrêt de 9 pages - Droit civil

En l’espèce, Mme X a donné naissance le 26 octobre 1985 à une fille, celle-ci étant décédée le 24 avril 1999 des suites de troubles psychomoteurs et neurologiques liés à une microcéphalie. Or, il se trouve que Mme X a souffert d’une rubéole pendant sa grossesse alors même...

.doc
23 Sept. 2010

L'infanticide et le droit français

Mémoire de 202 pages - Droit pénal

Pour Antoine Loisel, « qui fait l’enfant, doit le nourrir ». Cette maxime intervient surtout en matière civile, et peut être complétée par ces mots de Portalis : « Nourrir, entretenir et élever ceux auxquels on a donné le jour ». Il en découle donc une obligation pour les parents de prendre...

.doc
04 Nov. 2008

Cours de Droit des personnes

Cours de 7 pages - Droit civil

La fin de la personnalité juridique :Le principe est la reconnaissance de la personnalité à la naissance, jusqu'au décès. Le problème se pose alors de savoir comment fixer la date du décès. Le Code de la santé publique se penche sur ce problème dans le cadre du don d'organe prévu par son...

.doc
10 déc. 2010

L'infanticide en droit pénal

Mémoire de 207 pages - Droit pénal

Le terme infanticide vient du latin "infans" qui signifie enfant et "caedere", tuer. Il s'agit donc du meurtre d'un enfant et plus spécialement celui d'un nouveau-né .Dans une acception plus juridique, l'infanticide est considéré comme "le nom naguère donné au meurtre d'un enfant nouveau-né qui,...

.doc
20 Mars 2007

Que recouvre la notion de personnalité juridique des êtres humains?

Dissertation de 4 pages - Droit civil

Le droit a pour objectif de régir les relations entre les hommes. Ceux ci sont des sujets de droit, autrement dit, ils sont titulaires de droits subjectifs et assujettis à des obligations. Cette aptitude à être titulaire actif et passif de droits subjectifs est appelée personnalité juridique,...

.doc
12 avril 2007

Commentaire d'arrêt cassation, commerciale, 15 février 2000

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit des affaires

La loi du 25 janvier 1985 a institué dans son article 40 un privilège mobilier et immobilier garantissant le paiement des créances nées postérieurement au jugement d’ouverture d’une procédure collective. Ce privilège, bien que discuté dans son principe par certains auteurs, a été...

.doc
19 déc. 2007

La vision égalitaire de la dévolution du nom de famille

Dissertation de 11 pages - Droit civil

Le droit de la famille contemporain consacre une large place à l'égalité. L'égalité entre les enfants de même qu'entre les pères et mères a été consacrée par la loi du 4 mars 2002 supprimant le « nom patronymique » et le remplaçant par le « nom de famille », notion moins discriminatoire. La loi...

.doc
28 déc. 2007

Les frontières de la personnalité juridique des êtres humains (2007) - acquisition et exctinction

Dissertation de 4 pages - Droit civil

Tous les individus et seuls les individus ont la personnalité juridique. Cela permet de mettre en avant l’abolition de l’esclavage et d’exclure les animaux qui sont considérés comme des choses. La personnalité juridique, c’est l’aptitude à être titulaire actif et passif...

.doc
29 Janv. 2008

La guerre, l'Etat et la naissance du droit international.

Mémoire de 33 pages - Droit international

Thucydide voit dans la guerre un phénomène naturel dont la loi propre est la soumission du faible au fort. De cette conviction procède, son Histoire de la guerre du Péloponnèse, l’objectivité avec laquelle il analyse les causes de la guerre, rendue inévitable du fait d’Athènes et Sparte...

.doc
16 avril 2008

Droit de la famille, la preuve par titre

Dissertation de 3 pages - Droit de la famille

Commentaire de l’arrêt du 14 février 2006 rendu par la première chambre civile de la Cour de cassation. S’il est vrai dans le droit antérieur que l’acte de naissance était établi aussi bien pour les enfants naturels que légitimes, il n’avait pas de fonction...

.doc
17 avril 2008

Commentaire comparé: arrêts de la Cour de cassation des 2 décembre 2003 et 27 juin 2006

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit pénal

Le statut juridique des bébés a toujours fait débat en doctrine. La loi reconnaît le statut d’embryon, de fœtus puis d’être humain. Il est question de la protection de ce statut dans deux arrêts rendus par la chambre criminelle de la Cour de Cassation : ? Le 05/10/1998,...

.doc
22 Sept. 2008

Première chambre civile de la Cour de cassation, 14 février 2006, la filiation

Commentaire d'arrêt de 9 pages - Droit de la famille

S’il existe une certitude en matière de filiation (et c’est peut-être la seule), c’est bien que l’enfant est issu de la femme qui l’a mis au monde. Cette évidence, soulignée par l’adage latin « mater semper certa est », a connu une consécration juridique croissante,...

.doc
16 févr. 2009

Chambre criminelle de la Cour de cassation, 2 décembre 2003 - le statut du foetus

Commentaire d'arrêt de 6 pages - Droit pénal

Le 5 octobre 1998, Pascale Y, enceinte de 8 mois est grièvement blessée dans un accident de la circulation impliquant Noëlle Y. Transférée à l’hôpital dans un état très grave, elle a subi une amputation de la jambe ainsi qu’une césarienne, vu son état de grossesse avancé. A 16 H 39,...

.doc
29 Sept. 2009

Chambre commerciale de la Cour de cassation, 30 septembre 2008 - la date de naissance de la créance de caution

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit des obligations

Cet arrêt de principe rendu par la chambre commerciale le 30 septembre 2008 vient apporter une réponse à la délicate question de la détermination de la date de naissance de la créance de la caution qui a payé en lieu et place du débiteur et qui entend exercer son recours personnel en...

.doc
29 déc. 2009

Le statut de l'enfant mort-né

Dissertation de 5 pages - Droit de la famille

A l'heure de l'échographie en trois dimensions, à celle de la vision et de l'écoute des battements du cœur de l'embryon après huit semaines seulement, il semble difficile de nier qu’une femme porte en elle autre chose qu’un être humain, et en l’occurrence, son enfant. Or il...

.doc
11 avril 2010

Cas pratique - droit de la famille

Étude de cas de 4 pages - Droit de la famille

Une femme a donné naissance le 2 décembre 2004 à un enfant déclaré sous les registres d’état civil comme né d’elle-même et son époux. Cependant, le 15 octobre l’enfant avait déjà été reconnu devant l’officier d’état civil l’enfant à naître de ladite femme,...

.doc
20 juin 2010

Cour de cassation, première chambre civile, 14 février 2006 - la preuve par titre

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit de la famille

En l’espèce, Mme Aïcha, agissant autant en son nom personnel qu’en sa qualité de représentante légale de ses enfants mineurs Ghezlene et Yahia, et sa fille majeure Mademoiselle Himmène, ont engagé une action déclaratoire de nationalité française en se prévalant de l’article 18 du...

.doc
04 Nov. 2010

Personne humaine et personne juridique, y-a-t-il lieu de les distinguer ?

Dissertation de 5 pages - Droit civil

« L’embryon est un être humain et vivant, mais n’a pas toujours la personnalité juridique. Il est un être humain parce qu’il vit . Si l’on peut soutenir que c’est à la loi de définir la personnalité juridique, c’est sûrement et seulement la nature qui décide ce...

.doc
05 Mars 2012

L'établissement extra judiciaire de la filiation

Cours de 10 pages - Droit de la famille

Jusqu’à l’ordonnance du 4 juillet 2005, l’établissement de la filiation maternelle ne se faisait pas de la même façon selon que la mère de l’enfant était mariée ou non mariée. Si la mère était mariée : la filiation maternelle était juridiquement établie par l’indication...

.pdf
13 Mars 2013

La frontière de la personnalité juridique des êtres humains

Dissertation de 5 pages - Droit civil

La personnalité juridique c’est l’aptitude à être sujet de droit qui est reconnu de plein droit et sans distinction à tous les êtres humains (personnes physiques) et sous certaines conditions, variables selon leur nature, aux personnes morales. Sont sujet de droit, en principe tous les...

.doc
07 Oct. 2014

La personnalité juridique de l'enfant conçu

Dissertation de 3 pages - Droit civil

En 1959, l’Assemblée générale des Nations Unies adopte la Déclaration des Droits de l’Enfant qui affirme l’existence de droits spécifiques aux enfants ainsi que la responsabilité des adultes à leur égard. Cette déclaration met l’accent sur la protection de l’enfant...

.doc
12 Nov. 2008

Les institutions politiques et sociales de l'Antiquité (Rome et Athènes)

Cours de 113 pages - Histoire du droit

L'organisation politique de la Grèce est fondée sur la police c'est-à-dire sur la Cité. C'est une Cité-Etat qui est composée de 3 éléments principaux : un territoire, un peuplement et une communauté civique :Toute Cité suppose un territoire, le coeur de ce territoire est la ville qui donne son...

.doc
10 Mars 2009

Cours de Droit pénal sur la criminologie

Dissertation de 59 pages - Droit pénal

La criminologie va donc étudier la construction pénale et étudier les jugements de valeur portés sur certains comportements en fonction de périodes politiques. Cette différence d'approche est fondamentale.Ex : Avant 1975, l'avortement était pénalement puni. Pourquoi ces comportements sont à un...

.doc
12 Janv. 2012

Commentaire comparé de 3 arrêts de l'Assemblée plénière du 13 juillet 2001 sur la réparation du préjudice des enfants nés handicapés à la suite de fautes médicales

Commentaire d'arrêt de 7 pages - Droit civil

Le droit positif a eu à résoudre, depuis quelques années, la difficile question de l'indemnisation des préjudices liés à la naissance d'un enfant. Notamment en ce qui concerne l'erreur d'un médecin ou d'un échographe n'ayant pas diagnostiqué in utero une pathologie dont l'enfant était...

.pdf
28 Mars 2012

L'établissement de la filiation

Cours de 19 pages - Droit de la famille

Aujourd'hui, tout enfant est en droit de voir sa filiation légalement établie, tout enfant ou presque, car les enfants incestueux sont privés de ce droit. Cela ne concerne que les cas d'inceste absolue : frère / soeur et ascendant descendant. Dans ce cas, il n'est possible d'établir qu'un seul...

.doc
26 févr. 2015

Etude de cas en droit de la famille : la filiation et la paternité

Étude de cas de 13 pages - Droit de la famille

Cas n°1 Un couple marié formé par Richard et Eugénie veut divorcer. Ils sont autorisés à résider séparément à compter de janvier 2004, et sont officiellement divorcés par décision du 3 mars 2005. Entre temps, Eugénie accouche de Louise le 3 janvier 2005, que Richard élève depuis sa...