Doc du juriste

Base documentaire juridique en ligne

à partir de 9.95 € sans engagement de durée

à partir de
9.95 €
Contrats, commentaires d'arrêt, dissertations, cours

Voir les offres

Comment avoir de bonnes notes en droit ?

Le droit est une matière réputée difficile, pour un grand nombre de raisons. Premièrement, apprendre des cours de droit peut paraître fastidieux à beaucoup d'étudiants, et il est nécessaire d'être assidu et de réviser de manière régulière pour obtenir de bons résultats, peu importe le niveau d'études visé. Le programme est intense et très vaste et à l'université, il faut garder à l'esprit que la première année compte un taux d'échecs supérieur à 60%. S'il existe des dissertations qui permettent à l'étudiant de mettre en avant l'étendue de ses connaissances, il y a également des cas pratiques et autres commentaires qui nécessitent davantage d'organisation et d'entraînement. Que ce soient les écrits ou les oraux, chaque discipline demande des compétences particulières. La question qui se pose alors est de savoir comment obtenir de bonnes notes en droit ?

Comment avoir de bonnes notes en droit ?

Credit Photo : Freepik

L'assiduité

Dans un premier temps, l'assiduité aux cours est importante pour ne rien rater d'important et assimiler à la même vitesse que les autres élèves. La présence aux cours, c'est réaliser plus de 40% du travail. À l'université, les cours se composent des cours magistraux dispensés dans les amphithéâtres et les travaux dirigés. Il est ainsi possible de poser davantage de questions pour faciliter la compréhension des leçons et des techniques, notamment en ce qui concerne les dissertations et les divers commentaires à réaliser. Notons de plus que ce sont souvent les mêmes professeurs qui corrigent les copies, et ils sont les plus à même de savoir comment gagner des points, le droit étant une matière très précise.

L'organisation et le travail régulier

S'organiser et travailler de manière régulière, pas question de tout réviser au dernier moment en imaginant que cette technique va porter ses fruits. En effet, il faut prendre de l'avance, ce qui évite le stress supplémentaire lié à l'examen. À l'université, l'autonomie laissée aux élèves est dangereuse, c'est la raison pour laquelle il y a tant d'échecs en première année. Relire les cours chaque soir et les apprendre par coeur le week-end ou le soir même donne certes une certaine dose de travail en plus, mais permet d'être vraiment prêts le jour de l'examen.

La prise de note

Chacun trouvera son propre style, des feuilles et des stylos, une tablette ou encore un ordinateur portable. Toutes les méthodes sont bonnes, pourvu qu'elles rendent l'étudiant à l'aise en cours. Il est impossible de tout noter, il faut donc effectuer une sélection sur ce qui est dit.

Attention aux méthodologies

En droit, peut-être plus encore que dans les autres disciplines, chaque exercice requiert une méthodologie différente. Pour obtenir de bonnes notes, il est nécessaire de les assimiler et de les comprendre, de s'entraîner de manière régulière pour réussir le jour de l'examen. Il existe en effet plusieurs exercices juridiques, comme le cas pratique, le commentaire d'arrêt et la dissertation. Chacun de ces trois exercices est différent et demande une certaine méthode ainsi qu'un savoir-faire technique. Ainsi, le cas pratique permet d'évaluer les capacités de raisonnement de l'élève et permet également une mise en avant des connaissances, le commentaire d'arrêt permet d'évaluer la capacité de compréhension d'un problème juridique et la dissertation permet d'évaluer quant à elle la capacité de l'étudiant à mettre en forme des idées dans une certaine logique, tout en utilisant les connaissances acquises pendant son cursus.
 

Travailler toutes les matières

Même s'il y a des matières qui posent moins de problèmes que d'autres d'un point de vue de la compréhension, il est nécessaire de travailler de la même manière l'intégralité du programme. En effet, il est toujours utile de gagner quelques points partout plutôt que de compter sur quelques-unes seulement, car celles-ci peuvent entraîner des surprises. La prudence est donc de mise dans les révisions.
 

Attention à l'expression écrite et orale

Il s'agit de l'une des choses les plus importantes, savoir s'exprimer. Même lorsque les connaissances sont acquises et que tout est au point le jour de l'examen, faire trop de fautes d'orthographe pénalise beaucoup les étudiants et il n'est pas rare que les professeurs mettent des points en moins pour cela.

Une épreuve orale se prépare de la même manière qu'un écrit et pour avoir de bonnes notes, il est nécessaire de bien s'exprimer et de montrer une certaine aisance. En effet, le droit amène souvent à des professions comme celles de magistrats ou d'avocats et le jury est sensible à ce détail. Aisance, fluidité, ne pas regarder constamment ses notes, tout cela est pris en compte dans l'attribution de la note finale.
 

L'achat de livres

Même si ce n'est pas le point le plus important, il ne faut pas acheter une trop grande quantité d'ouvrages, de peur d'avoir rapidement bien trop de choses à lire et à retenir. Les livres conseillés par les professeurs sont souvent suffisants, d'autant plus que les étudiants aujourd'hui sont ultra connectés et qu'il y a également une multitude d'informations disponibles sur internet. Le risque est de s'éparpiller et de perdre le fil.

Par conséquent, pour obtenir les meilleures notes possibles en droit, il faut s'astreindre à une certaine rigueur et à une organisation sans failles toute l'année. Le droit est une matière compliquée, c'est un fait, mais lorsque les étudiants suivent les cours, s'impliquent activement dans les exercices donnés par les professeurs et travaillent chez eux de manière régulière, alors les notes peuvent être excellentes.