Doc du juriste

Consultez plus de 41183 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement >

Accueil › 
 Usage de faux

Usage de faux

  
Usage de faux

Nos documents

.doc
04 juin 2008

Les atteintes à la confiance publique : faux et usage de faux

Cours de 10 pages - Droit pénal

Présentation des infractions contre l'Etat avec l'infraction de faux et usage de faux qui sont très difficiles à prouver. Présentation des différents éléments constitutifs, législations, répression... Distinction entre faux matériel et faux intellectuel.

.doc
16 févr. 2009

Faux et usage de faux - infraction au service de la confiance, et modalités de répression

Dissertation de 7 pages - Droit pénal

La production de « faux en écriture publique », passible de 15 ans de prison et de 225 000 euros d’amende a été présentée par certains comme une possible sanction pénale encourue par Noël Mamère, au moment de la célébration d’un mariage homosexuel. De manière plus généralisée, le...

.doc
18 Oct. 2013

Les infractions de droit commun

Cours de 23 pages - Droit pénal

C'est prendre la chose à l'insu de son propriétaire. On peut voler un meuble, on ne peut pas voler un immeuble ; on peut voler l'acte authentique qui désigne le propriétaire, mais on ne sera pas pour autant propriétaire. Il faudrait alors réaliser un faux. Quels sont les meubles susceptibles de...

.doc
09 août 2010

CAVEJ M1 Cours Droit pénal des affaires

Cours de 238 pages - Droit autres branches

1.1.1. Introduction au Droit pénal des affairesLe Droit pénal des affaires n'est pas une discipline inconnue pour nous. Elle se situe la rencontre de différentes matières que l'on a déjà étudié (droit pénal général, procédure pénale, droit des sociétés...). La terminologie ne sera pas étrangère...

.doc
28 août 2007

Cours de droit pénal des affaires - publié le 28/08/2007

Cours de 22 pages - Droit des affaires

Ce document comporte, tout d'abord, une étude générale de différentes infractions "courantes" telles que l'escroquerie, l'abus de confiance, les faux en écritures, l'usage de faux, le recel, ainsi que les conditions préalables nécessaires en droit à la constitution de l'infraction...

.pdf
12 Mars 2010

Infractions générales du droit pénal des affaires

Cours de 7 pages - Droit pénal

L'escroc cherche à faire vrai une chose fausse et à obtenir de la victime la remise de ce qu'il convoite.Selon l'article 313-1 du Code Pénal, l'escroquerie est le fait soit par l'usage d'un faux nom ou d'une fausse qualité, soit par l'abus d'une qualité vraie, soit par l'emploi de...

.doc
11 déc. 2009

Droit pénal des affaires : l'escroquerie - cas pratiques

Dissertation de 6 pages - Droit pénal

Le droit pénal des affaires est « la branche du droit qui sanctionne d’une part, les atteintes à l’ordre financier, économique et social, d’autre part, les atteintes à la propriété, à la foi publique, à l’intégrité physique des personnes lorsque l’auteur a agi dans le...

.doc
13 avril 2009

Analyse juridique de l'affaire Société Générale

Étude de cas de 7 pages - Droit bancaire

Le 24 janvier 2008, en pleine crise des subprimes, la Société Générale (SG) annonce avoir été victime de la part d'un de ses traders, Jérôme Kerviel, 31 ans, d'une fraude portant sur des produits dérivés, qui a lui a valu une perte de 4,9 milliards d'euros. Une perte à laquelle s'ajoutent des...

.rtf
24 févr. 2009

Cas pratique sur l'escroquerie

Dissertation de 3 pages - Droit des affaires

Un individu présente une fausse facture dans l'unique but d'appuyer sa demande d'indemnisation devant un tribunal. Dès lors coupable d'une manœuvre frauduleuse, ce dernier se désiste volontairement, de sorte qu'elle n'aura finalement aucune conséquence sur le niveau d'indemnisation obtenu....

.doc
15 mai 2012

Cas pratique sur les éléments constitutifs de l'infraction

Étude de cas de 2 pages - Droit pénal

Il faut voir à travers le cas pratique suivant les éléments constitutifs de l'infraction. De prime abord, Madame X semble vouloir escroquer sa voisine en lui portant préjudice par l'usage frauduleux de faux document.Ensuite, des pirates de l'air détournent un avion soi-disant rempli de...

.doc
16 août 2006

Commentaire d'arrêt tiré de la CA Bordeaux du 25 mars 1987

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit pénal

Depuis le code pénal de 1791, la notion de vol s’est diversifiée. Avant il n’existait qu’une qualification générale qui englobait toutes les sortes possibles de vols, comme cela était déjà le cas dans le droit romain. A cette époque, la notion de furtum signifie l’art de...

.doc
16 févr. 2009

L'escroquerie : procédés, buts, prescription

Dissertation de 4 pages - Droit pénal

La tromperie constitue l’élément matériel le plus caractéristique de l’escroquerie. L’article 313-3 du nouveau Code pénal vise trois procédés de tromperie tandis que l’ancien article 405 n‘en visait que deux. Néanmoins, le domaine d’incrimination n’a pas été...

.doc
21 déc. 2016

Les infractions réprimées à l'article 251 du Code Pénal suisse

Cours de 4 pages - Droit pénal

L’acte réprimé consiste à créer, à falsifier ou à abuser de la signature ou la marque de la main réelle d’autrui pour fabriquer un titre supposé. Tout ce que l’on trouve est un faux matériel. Le fait de créer un titre faux qui semble émaner de quelqu'un d’autre...

.pdf
04 Mars 2010

La répression de la contrefaçon de l'euro

Cours de 18 pages - Droit européen

La contrefaçon est le fait de reproduire un bien en violation d'un monopole national accordé par un État. La contrefaçon de la monnaie est la reproduction illicite de la monnaie émise par un État. La falsification de la monnaie est l'altération de la matière composant la monnaie de manière à...

.doc
03 Janv. 2017

L'usage abusif des permis et plaques (article 97 de la LCR - droit suisse)

Fiche de 2 pages - Droit autres branches

L’incrimination de la let. a, c’est l’usage d’un permis ou de plaques de contrôle qui n’est destiné ni à lui-même ni à son véhicule. Ici, c’est tant le permis de circulation que le permis de conduire. Le permis de conduire est rattaché à son titulaire et le permis de...

.doc
24 Nov. 2002

Distinction et concours entre les infractions de faux, d'usage de faux et d'escroquerie. Commentaire comparé des arrêts Crim.22/02/1993 et Crim.06/04/1994

Dissertation de 5 pages - Droit pénal

La mobilisation des créances sous forme de cessions inscrites sur les bordereaux institués par la loi Dailly est une pratique très courante dans le monde des affaires. En période de difficultés économiques, la tentation est grande pour les entreprises de mentionner sur ces bordereaux de fausses...

.doc
05 avril 2007

L'escroquerie - Arrêt Cass. Crim 30 avril 2003

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit pénal

Il est traditionnellement admis que l’escroquerie est un délit de commission qui suppose l’accomplissement par l’agent d’un ou plusieurs actes positifs, qu’il s’agisse d’une prise de faux nom ou de fausse qualité, d’un usage de qualité vraie...

.doc
19 mai 2010

La pratique du référendum dans le régime parlementaire de la Ve République

Dissertation de 4 pages - Droit constitutionnel

La Constitution du 4 octobre 1958 qui marque le début de la Vème République instaure un nouveau procédé : le référendum. En effet, si la Constitution de 1793 fut adoptée par référendum même si le nombre de votants était à l'époque particulièrement limité, elle ne sera jamais appliquée. De...

.doc
31 Janv. 2009

Troisième chambre civile de la Cour de cassation, 19 janvier 2005 - contrats spéciaux, le contrat de prêt

Commentaire d'arrêt de 10 pages - Droit des obligations

L’article 1874 du Code Civil prévoit deux types de contrats de prêt : celui des choses dont on peut user sans les détruire ; celui des choses qui se consomment par l’usage qu’on en fait. Le premier s’interprète comme un "prêt à usage", ou commodat dont il sera...

.doc
06 Janv. 2008

Dans quelle mesure le juge peut-il user de la notion d'équité dans l'exercice de sa fonction ?

Dissertation de 7 pages - Droit administratif

"Il n'est, en matière d'administration de la justice, pire chose que l'équité, car l'équité est un sentiment : variable selon les sentiments, elle diffère donc du tout au tout suivant les individus" . Cette diatribe virulente de Fabreguettes illustre parfaitement les peurs qui ont conduit à la...

.doc
21 déc. 2010

La disponibilité du nom

Dissertation de 3 pages - Droit civil

Plusieurs éléments permettent d'individualiser les personnes, c'est à dire de les distinguer par rapport aux autres personnes, aux pouvoirs publics ou autres personnes privées. Ces éléments sont principalement écrits dans les actes d'état civil. L'état civil est en effet une institution destinée...

.doc
01 juin 2009

Commentaire de l'arrêt du 24 mars 2009 relatif à l'usage d'Internet à des fins personnelles dans l'entreprise

Dissertation de 4 pages - Droit du travail

La Cour de cassation a été amené à étudier en mars 2009 la qualification d'une faute d'un salarié, qui utilisait 2 heures par jour Internet à des fins personnelles pendant son temps de travail.En l'espèce, un salarié disposant d'un bureau personnel est mis à pied par son employeur pour un...

.doc
31 Oct. 2007

L'abus de confiance: une infraction intermédiaire entre le vol et l'escroquerie

Étude de cas de 3 pages - Droit pénal

D’après les définitions que retient le Nouveau Code Pénal (NCP) des trois infractions que sont le vol (art. 311-1NCP), l’escroquerie (art. 313-1 NCP) et l’abus de confiance (art. 314-1 NCP), il apparaît a priori difficile, sinon impossible de les rapprocher. En effet, alors que le...

.doc
29 juin 2009

Droit pénal des affaires : la pratique des affaires, le droit pénal général et le droit pénal spécial

Dissertation de 67 pages - Droit des affaires

Le commerce est une sphère lucrative donc certaines règles en découlent.Certains économistes opposent le droit et l'économie mais le droit pénal est le cadre juridique de l'économie.Le droit pénal des affaires est donc l'aspect répressif du droit des affaires.Le droit des affaires n'est donc pas...

.doc
04 juin 2008

Les infractions contre les biens et contre l'Etat

Cours de 71 pages - Droit pénal

Cours de Droit pénal spécial traitant de toutes les infractions contre les biens et contre l'état : vol, escroquerie, abus de confiance, harcèlement, chantage, filouterie, faux et usage de faux, abus de confiance... Présentation complète de chaque infraction dans ses éléments...

.doc
24 Oct. 2014

Cas pratique sur le faux, l'usage de faux, la complicité et la rétention de sûreté

Étude de cas de 2 pages - Droit pénal

I) Un prêt a été conclu entre deux sociétés par acte authentique du 10 décembre 2006. De faux documents ont été annexés à l'acte authentique. Il s'agit de savoir si le dirigeant de la société emprunteuse peut être déclaré coupable de complicité de faux et usage de faux...

.doc
23 août 2006

Le droit pénal des affaires - de l'acte illégal à sa répression

Dissertation de 45 pages - Droit pénal

La loi pour l'initiative économique : suppression d'une infraction qui s'appliquait à toutes les sociétés : le fait de ne pas indiquer sur les documents sociaux la dénomination sociale et le capital remplacé par une procédure d'injonction ; suppression de l'infraction pour fausse déclaration dans...

.doc
29 août 2007

Le faux en droit pénal des affaires

Dissertation de 4 pages - Droit pénal

Ce document est un résumé complet du délit de "faux" en droit pénal des affaires. Le faux accompagne souvent les infractions principales afin de les masquer. Il est défini à l'article 431-1 du Code pénal : le faux est toute altération frauduleuse de la vérité de nature à...

.doc
29 Oct. 2009

Le mensonge en droit pénal

Dissertation de 6 pages - Droit pénal

« Dans la vie courante, nous sommes obligés de distinguer plusieurs degrés de mensonge, puisque le passage est lent et graduel entre l’embellissement, l’ornement, l’exagération, le camouflage, l’entourloupette, la contre-vérité, le fallacieux, la menterie, la tromperie, le...

.doc
23 avril 2010

Deux cas pratiques sur les éléments constitutifs de l'escroquerie

Étude de cas de 7 pages - Droit pénal

Dans un premier cas pratique, une partie à un procès présente une fausse facture devant un tribunal dans le but d’obtenir un complément d’indemnisation. Finalement, il renonce à s’en prévaloir en cours de procédure ; et l’indemnisation reçue n’a pas été augmentée du...