Doc du juriste

Consultez plus de 40178 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement

› 
 Solvens

Solvens

  

Nos documents

.doc
21 Oct. 2019

Cour de cassation, chambre commerciale, 11 juin 1991 - Le solvens est-il en mesure de demander aux débiteurs le remboursement intégral des sommes qu'il a versées ?

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit des affaires

L'article 2033 du Code civil dispose que : "lorsque plusieurs personnes ont cautionné un même débiteur pour une même dette, la caution qui a acquitté la dette, a recours contre les autres cautions, chacune pour sa part et portion". Cet article est au cœur de l'arrêt de la chambre commerciale...

.doc
23 Nov. 2008

Première chambre civile de la Cour de cassation, 30 mars 2004 : le contentieux du paiement pour autrui

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit des obligations

« Du solvens imprudent, le préteur n’a cure ». Cet adage bien que plus courant en matière processuelle pourrait tout a fait trouver sa place en matière de contentieux du paiement pour autrui. C’est ce dont il est question dans l’arrêt de la première Chambre Civile de la Cour...

.doc
10 Oct. 2001

Arrêt de la Cour de Cassation 1ère chambre civile.1ère, 17 novembre 1993

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit civil

La question de droit qui se pose ici est de savoir si le seul paiement de la dette d'autrui sans subrogation, oblige le débiteur à rembourser au solvens ce qu'il a payé, et si tel est le cas, sur quel fondement. Par cet arrêt, la Cour de cassation est venue restreindre les possibilités de...

.doc
25 févr. 2013

Commentaire d'arrêt de la Première Chambre civile de la Cour de cassation en date du 4 avril 2001

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit des obligations

L’obligation est un lien de droit entre 2 personnes, l’accipiens (le créancier) et le solvens (le débiteur). Il arrive parfois que les relations entre ces deux sujets de droit soient rendues complexes par la survenance d’une tierce personne. C’est le cas du paiement par...

.doc
18 Janv. 2016

Commentaire comparé : Le paiement de la dette d'autrui - 1ère chambre civile de la cour de cassation 15 mai 1990 - 1ère chambre civile de la cour de cassation 2 juin 1992

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit des obligations

La subrogation est l'action par laquelle un tiers solvens paie le créancier à la place du débiteur et se substitue ainsi au créancier dans le rapport d'obligation. Cela est possible en droit des obligations conformément à l’article 1236 al 2 du Code civil, en revanche le code reste...

.doc
01 Janv. 2008

Cass. Com., 12 janvier 1988

Dissertation de 4 pages - Droit autres branches

L’analyse classique consiste à rapprocher la gestion d’affaires du mandat : tout se passe comme si le maître avait donné mandat au gérant. C’est en cela que l’on parle de quasi-contrat. D’un côté, le maître est tenu à des obligations pour éviter que celui-ci ne...

.doc
01 déc. 2008

Première chambre civile de la Cour de cassation, 4 avril 2001 - le paiement par autrui d'une dette existante

Commentaire d'arrêt de 7 pages - Droit des obligations

L’obligation est un lien de droit entre 2 personnes, l’accipiens (le créancier) et le solvens (le débiteur). Il arrive parfois que les relations entre ces deux sujets de droit soient rendues complexes par la survenance d’une tierce personne. C’est le cas du paiement...

.doc
19 févr. 2013

La répétition de l'indu (articles 1376 à 1381 du Code civil)

Cours de 5 pages - Droit civil

[...] Une condition juridique : un paiement indu - Il ne saurait y avoir paiement indu lorsque quelqu'un paie la dette dont il est juridiquement tenu. Dans ce cas, en effet, il n'y a pas indu, mais dû. Mais il y a bien lieu à répétition lorsque quelqu'un paie une dette civile qui a existé mais...

.doc
21 mai 2009

Première chambre civile de la Cour de cassation, 12 juillet 2006 - application des sources conventionnelles et légales de la subrogation

Commentaire d'arrêt de 7 pages - Droit des affaires

Par définition, le paiement effectué par un tiers éteint obligatoirement la dette dès lors que le créancier est satisfait (article 1236 du Code civil). Par une application stricte de ce principe, le véritable débiteur est alors libéré de sa dette. Dans le souci de rétablir un ordre juridique...

.doc
20 Nov. 2001

Commentaire de l'arrêt rendu par la chambre sociale de la Cour de cassation du 30 mai 2000

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit du travail

« Tout paiement suppose une dette ; ce qui a été payé sans être dû est sujet à répétition ». Telle est la manière dont le Code civil, à travers son article 1235, alinéa 1, pose le principe de la répétition de l'indu. Il convient de remarquer que l'application de la théorie de l'application de...

.doc
15 Janv. 2009

Première chambre civile de la Cour de cassation, 27 février 1996 - la répétition de l'indu

Commentaire d'arrêt de 2 pages - Droit des obligations

L'arrêt rendu le 27 février 1996 par la première chambre civile, rédigé avec pédagogie, consolide les solutions jurisprudentielles quant aux conditions de l'action en répétition de l'indu. En 1978, M. Sola a acheté un immeuble, assuré contre le risque incendie auprès de la mutuelle du Mans. Ce...

.doc
11 Nov. 2009

Chambre sociale de la Cour de cassation, 17 octobre 1996 - la répétition de l'indu des CPAM

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit des obligations

L’article 1376 du Code civil dispose que « celui qui reçoit par erreur ou sciemment ce qui ne lui est pas dû s'oblige à le restituer à celui de qui il l'a indûment reçu ». Cette obligation pour l’accipiens de restitution reste intangible. La jurisprudence avec notamment l’arrêt du...

.doc
01 févr. 2012

Commentaire d'arrêt de la 1ère Chambre civile de la Cour de cassation du 17 février 2010 relatif à l'action en répétition de l'indu

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit civil

Dans un arrêt en date du 17 février 2010, la Première Chambre civile de la Cour de cassation cherche à savoir si la personne qui a payé une dette sans en être le débiteur peut obtenir le remboursement de la somme versée même si elle a commis une faute.En l'espèce, M.Y a souscrit en 1979, auprès...

.doc
12 déc. 2007

Commentaire d'arrêt, Chambre Civile 1ère, 13 octobre 1998

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit administratif

La formulation selon laquelle « nul ne peut s’enrichir injustement aux dépens d’autrui » est un principe général du droit qui imprègne actuellement le droit de l’action en restitution de sommes indûment versées, et vers lequel l’arrêt rendu par la Première Chambre Civile de la...

.doc
17 juil. 2007

Commentaire d'arrêt de la première Chambre civile de la Cour de cassation du 26 Février 2006

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit civil

La subrogation est un mécanisme de transfert d’obligations issu du droit romain qui permet à celui qui paie la dette d’autrui de prendre sa place, se substituant à lui dans la créance ainsi que dans les sûretés qui lui sont associées. Grâce à elle, le tiers solvens non seulement,...

.doc
22 juil. 2013

Comparaison entre la cession de créance et la subrogation personnelle

Dissertation de 4 pages - Droit civil

La cession de créance et la subrogation personnelle sont les modes de transmission de droit commun de l'obligation. L'idée que l'on peut les rapprocher n'est pas récente. Déjà en 1846, la Chambre civile affirmait que la subrogation personnelle a pour objet la transmission d'une créance, ainsi que...

.doc
22 déc. 2016

L'obligation à sujet unique

Fiche de 2 pages - Droit des obligations

Celui qui paie est le débiteur, mais une obligation peut être acquittée par une personne qui n’est pas débitrice, comme le dit l'article 1236 du Code civil : une obligation peut aussi être acquittée par un tiers. Cette disposition est reprise dans le projet de réforme du droit des...

.doc
01 juil. 2004

Commentaire de l'arrêt rendu par la 1ère chambre de la Cour de cassation en date du 4 avril 2001 : AMP Prudence c/ Mutuelle du Mans

Commentaire d'arrêt de 6 pages - Droit civil

La juridiction suprême se trouve devant un problème juridique qu'elle a déjà tenté d'élucider auparavant : quel est le fondement du recours du solvens, le débiteur, ayant payé par erreur la dette d'autrui, à l'encontre du véritable débiteur de l'obligation, lors même qu'il ne lui est pas...

.pdf
18 déc. 2009

Cas pratiques sur la créance

Dissertation de 3 pages - Droit des obligations

M. Démuni cède à M. Disparu sa voiture contre une somme d’argent, le payement devant intervenir une semaine après, entretemps M. Disparu part sans laisser de trace. Sa mère propose à la femme du créancier de leur faire profiter de sa maison dans l’intention libérale faute de pouvoir...

.pdf
26 Oct. 2012

Droit civil des obligations : le paiement spontané

Dissertation de 23 pages - Droit civil

IntroductionI) Les parties au paiementA. Le solvens1. L'identité du solvens2. Les qualités du solvensB. L'accipiensII) La réalisation du paiementA. L'objet du paiement1. Les règles applicables quel que soit l'objet du paiement2. La particularité du paiement d'une somme d'argentB. La date, le lieu...

.doc
25 juin 2010

Le transfert de l'obligation - la subrogation personnelle et la cession de créance

Cours de 9 pages - Droit des obligations

Il y a subrogation personnelle quand celui qui paye un créancier est substitué dans les droits de celui-ci, c’est à dire une transmission de la créance, qui s’effectue sur le fondement d’un paiement. Le Code civil et la doctrine y voyaient une modalité de paiement, paiement avec...

.doc
26 Oct. 2008

Première chambre civile de la Cour de cassation, 9 mars 2004 - la répétition de l'indu

Commentaire d'arrêt de 8 pages - Droit des obligations

L’obligation est un lien de droit entre deux personnes, l’accipiens (le créancier) et le solvens (le débiteur). Il arrive parfois que les relations entre ces deux sujets de droit soient rendues complexes par la survenance d’une tierce personne. C’est le cas du paiement...

.doc
02 Nov. 2006

La multiplication des modes de paiement

Mémoire de 70 pages - Droit bancaire

la crainte en la société de l'information oblige les acteurs et les pouvoirs publics à imaginer une multitude de systèmes de paiement et garanties afin d'emporter la confiance de chacun des utilisateurs. On constate en effet un nombre très élevé d'innovations de systèmes de paiement. Le système...

.doc
22 déc. 2009

Assemblée Plénière de la Cour de cassation, 2 avril 1993 - le paiement de l'indu

Commentaire d'arrêt de 2 pages - Droit des obligations

Les quasi-contrats sont des faits purement volontaires de l’homme, d’après l’article 1371 du Code Civil. L’obligation qui naît d’un quasi-contrat est un fait purement matériel et n’émane pas d’un accord des volontés comme dans les contrats. C’est dans le...

.doc
20 déc. 2016

La subrogation légale

Fiche de 2 pages - Droit des obligations

Dans certaines situations, la subrogation est attachée de plein droit au paiement fait par un solvens, auquel la charge définitive de la dette n'incombe pas, il en va ainsi chaque fois que le paiement de la dette est obligatoire pour le solvens, ou bien qu'elle présente pour lui un...

.rtf
07 mai 2007

Cour de cassation, Première chambre civile, 21 février 2006

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit civil

Si la cession de créance permet au cessionnaire d’exiger le paiement de la totalité de la créance cédée, quelque soit le prix qu’il a payé, il n’en est pas de même pour la subrogation qui ne produit son effet, en principe, que dans la limite du montant payé. En l’espèce, il...

.doc
05 juin 2007

Commentaire d'arrêt : Cour de cassation, 1ère Chambre civile, 14 décembre 2004

Dissertation de 3 pages - Droit civil

Le don manuel est une donation de la main à la main ayant pour objet un meuble corporel ; il existe par la tradition de la chose. Il peut cependant y avoir don manuel par virement, c’est-à-dire par transfert d’une somme d’argent d’un compte sur un autre par un simple jeu de...

.doc
01 Mars 2010

Cour de cassation, chambre commerciale, 21 juin 1994 - la délégation

Commentaire d'arrêt de 2 pages - Droit des obligations

En l’espèce, un individu, M. Dumaine avait une dette d’un montant de 56 379 francs à l’égard de son créancier, M. Durand-Fontanelle. Un tiers, M. Deneux a sur la demande de M. Dumaine a émis un chèque afin de rembourser la somme due. L’argent a été remis à la société Ano,...

.doc
30 juil. 2009

Les instruments de paiement et de crédit : la preuve du paiement de la lettre de change

Dissertation de 1 pages - Droit des affaires

La preuve découle de la remise de la LDC revêtue de la mention « pour acquis ». La LDC aurait donc une valeur de présomption de paiement : par exemple, le porteur se contente de donner quittance, donner acte au solvens du paiement sans lui remettre la lettre, qu'advient-il sur le terrain...

.pdf
12 Nov. 2015

Arrêt du 3 juillet 2013 n 12-121.126: les recours de la caution

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit des affaires

La première chambre civile de la Cour de cassation a rendu un arrêt de rejet en date du 3 juillet 2013 relatif au bénéfice de subrogation de la caution, (mais il est plus approprié de parler d’exception de défaut de subrogation). La subrogation personnelle est l’opération accessoire à...