Doc du juriste

Consultez plus de 40889 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement >

Accueil › 
 Résolution judiciaire

Résolution judiciaire

  
Résolution judiciaire

Nos documents

.doc
04 déc. 2009

Chambre civile de la Cour de cassation, 14 avril 1891 - force majeure et résolution judiciaire du contrat

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit des obligations

François Terré estime que "lorsque, dans un contrat synallagmatique, l'un des contractants n'exécute pas son obligation, son partenaire a une option : poursuivre l'exécution forcée ou demander la résolution du contrat" (Droit civil – Les obligations, Dalloz, 8e édition). L'arrêt...

.doc
28 Mars 2010

Le juge et la résolution du contrat inexécuté (2010)

Dissertation de 6 pages - Droit des obligations

Les pouvoirs du juge en matière de résolution sont énoncés à l’article 1184 alinéa 3 du Code civil « La résolution doit être demandée en justice ». On voit donc que l’action du juge en matière de résolution est obligatoire, est un principe. La résolution est...

.doc
12 févr. 2013

Le contrôle judiciaire des conditions de la résolution du contrat synallagmatique

Dissertation de 5 pages - Droit civil

Fruit de la pratique romaine et du droit canonique, le mécanisme de la résolution a été introduit en droit français lors de l’élaboration du Code civil de 1804 par les auteurs classiques, au premier plan desquels Domat et Pothier. Ce dernier, conformément à la notion de consensualisme...

.doc
24 mai 2010

Commentaire de l'arrêt rendu par la Chambre commerciale de la Cour de cassation le 4 février 2004 concernant la résolution

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit des affaires

Lorsque, dans un contrat synallagmatique, l'un des contractants n'exécute pas ses obligations, son partenaire à une option, soit poursuivre l'exécution forcée ou demander la résolution du contrat. En l'espèce, un contrat d'une durée d'un an, portant sur la mise en place d'une carte...

.doc
26 juin 2013

Commentaire d'arrêt de la Troisième Chambre civile de la Cour de cassation du 3 novembre 2011 : la clause de renonciation à la résolution judiciaire

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit civil

Au nom de la liberté contractuelle, il est donné en principe la capacité pour les parties au contrat de stipuler les éléments de leur choix. Toutefois, dans l’optique d’éviter que cette liberté dérive vers une forme d’asservissement contractuel de l’individu, des limites...

.doc
21 mai 2007

Commentaire d'arrêt du 28 octobre 2003

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit civil

La première Chambre civile de la Cour de cassation, par arrêt du 28 octobre 2003, casse et annule, à l’exception du droit à commission de 3% sur une commande, l’arrêt rendu par la Cour d’appel de Bordeaux. Elle répond, en vertu des articles 1134 et 1184 du Code civil, que la...

.doc
06 avril 2010

La clause de résiliation

Dissertation de 25 pages - Droit des affaires

En droit français, un contrat est valablement formé lorsqu’il réunit les conditions définies à l’article 1108 du Code civil, à savoir : le consentement et la capacité des parties, ainsi que l’objet et la cause du contrat. Cependant, il arrive qu’au stade de son exécution,...

.pdf
14 févr. 2008

Articles 1158 et 1158-1 du projet de réforme du droit des obligations

Dissertation de 4 pages - Droit des affaires

La résolution du contrat est quasiment exclusivement une résolution judiciaire dans le droit positif. Lorsqu'une partie veut mettre fin à un contrat dans lequel son cocontractant n'exécute pas ses obligations, il doit en faire la demande au juge. Cette solution connaît bien...

.pdf
28 Mars 2013

Le caractère judiciaire de la résolution

Dissertation de 3 pages - Droit des obligations

L’interdépendance des obligations nées d’un contrat synallagmatique explique deux règles spécifiques en cas d’inexécution. Une partie peut suspendre l’exécution de ses obligations tant que son partenaire n’exécute pas lui-même, c’est ce que l’on appelle...

.doc
25 Mars 2009

Le juge et la résolution du contrat inexécuté (2009)

Dissertation de 4 pages - Droit des obligations

L'article 1184 du Code Civil français, inchangé depuis 1804, énonce dans son troisième alinéa que « la résolution doit être demandée en justice, et il peut être accordé au défendeur un délai selon les circonstances ». La résolution judiciaire, c'est-à-dire l'anéantissement...

.doc
27 juil. 2009

Le contrôle judiciaire de la clause résolutoire

Dissertation de 5 pages - Droit des obligations

L'article 1184 du Code Civil dispose de manière supplétive (cette disposition n'est donc pas impérative) que la résolution des conventions pour inexécution sera prononcée par voie judiciaire. En conséquence, en vertu de la liberté des conventions, les parties peuvent valablement convenir...

.pdf
12 août 2009

Commentaire d'arrêt de la 1ère Chambre civile de la Cour de cassation du 28 octobre 2003 relatif à la résolution unilatérale d'un contrat pour faute grave

Dissertation de 5 pages - Droit civil

Selon l'article 1184 du Code civil, « le contrat n'est point résolu de plein droit », « la résolution doit être demandée en justice ». La justification de cette résolution judiciaire réside dans l'article 1134 du Code civil, qui pose le principe de la force obligatoire du...

.doc
12 Oct. 2008

Troisième chambre civile, 30 avril 2003 - rétroactivité de la résolution remontant au jour de l'inexécution

Commentaire d'arrêt de 2 pages - Droit civil

Si les conditions de mise en œuvre de la résolution paraissent assez clairement fixées en jurisprudence, les effets de celle-ci, notamment lorsqu’elle vient sanctionner l’inexécution d’un contrat à exécution successive, sont source de difficultés. En principe, la...

.doc
11 avril 2007

Cour de cassation, troisième chambre civile, 13 octobre 1998

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit civil

La résolution, au même titre que la nullité, entraîne l’anéantissement rétroactif du contrat. Ainsi par principe, il a été considéré qu’un tel anéantissement devait être rendu possible par une décision judiciaire, afin d’en limiter les hypothèses et d’éviter...

.doc
03 avril 2013

Commentaire d'arrêt de la Première Chambre civile de la Cour de cassation du 20 février 2001 : la résolution unilatérale du contrat par un contractant

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit civil

St Thomas D'Aquin disait : « On pèche contre la justice légale en s’arrogeant le droit de se faire justice soi-même. ». En effet, c'est une idée extrêmement répandue en droit qu'il est interdit de se faire justice soi-même. Il faut laisser une autorité extérieure, impartiale, trancher les...

.doc
19 Sept. 2006

Commentaire d'arrêt : Civ. I, 13 octobre 1998

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit civil

Cet arrêt de la 1ère Chambre civile de la Cour de cassation en date du 13 octobre 1998 rejette le pourvoi formé par M. X. contre l’arrêt de la Cour d’appel de Rouen en date du 11 septembre 1996. Il traite de l’hypothèse de la résolution unilatérale d’un contrat,...

.doc
05 Sept. 2009

La sanction de l'inexécution contractuelle dans le contrat synallagmatique

Dissertation de 8 pages - Droit des obligations

Le contrat synallagmatique est un contrat qui crée à la charge de chaque parti des obligations réciproques : l’interdépendance de ces obligations implique naturellement que les circonstances qui vont venir modifier l’une ou l’autre des obligations vont nécessairement atteindre les...

.doc
20 Oct. 2009

Première chambre civile de la Cour de cassation, 13 octobre 1998 - l'inexécution de contrat synallagmatique par un contractant

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit des obligations

La force obligatoire expose le contractant défaillant à des sanctions en cas d’inexécution ou de mauvaise exécution du contrat auquel il a consenti. Parmi les sanctions que le législateur s’est proposé d’établir dans le cas d’une défaillance d’exécution d’un...

.doc
08 févr. 2010

La résolution et le juge

Dissertation de 3 pages - Droit des obligations

Toujours soucieuses de préserver leurs intérêts propres, les parties au contrat doivent être capables de neutraliser les conséquences de ce contrat au cas où le cocontractant ne remplirait pas ses obligations. Le juge, doté de l’autorité de la chose jugée, semble l’outil le plus...

.doc
16 Sept. 2009

Commentaire de l'arrêt du 30 avril 2003 : la résolution pour absence d'exécution du contrat de bail

Dissertation de 5 pages - Droit civil

Les faits étaient les suivants : une société avait donné en location fin 1990 des locaux à une société civile et s'était engagée à en permettre l'accès par un ascenseur et un escalier latéral. Or cette obligation ne fut jamais exécutée, ce qui entraîna le prononcement de la résolution du...

.doc
01 Mars 2010

Commentaire de l'arrêt rendu par la Cour de cassation le 4 février 2004 : la résolution

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit civil

Le 14 mai 1993, la société Esso Antilles Guyane (la société Esso) a conclu, avec la Caisse régionale de Crédit agricole mutuel de la Guadeloupe (la CRCAM), un contrat d'une durée d'un an portant sur la mise en place d'une carte privative pour la distribution de ses carburants. Suite à des...

.doc
24 juin 2016

Les règles spécifiques à l'inexécution des contrats synallagmatiques

Cours de 8 pages - Droit des obligations

Il existe 4 sanctions de l’inexécution des contrats ; - Exception d’inexécution ; cela consiste à suspendre l’exécution de sa propre obligation tant que le débiteur n’exécute pas la sienne. - Exécution forcée du contrat ; il s’agit de demander l’exécution de ce qui...

.doc
28 mai 2008

La rupture unilatérale du contrat - publié le 28/05/2008

Dissertation de 7 pages - Droit du travail

Selon les termes de l’alinéa 2 de l’article 1134, « Elles (les conventions) ne peuvent être révoquées que de leur consentement mutuel, ou pour les causes que la loi autorise ». On voit dès lors la difficulté d’envisager la notion de rupture unilatérale du contrat aux seules vues du...

.doc
12 juil. 2010

Cour de cassation, première chambre civile, 25 mars 2003 - la non-conformité de la chose vendue

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit des obligations

Un véhicule automobile avait été acquis par M.X. au cours d'une vente publique. La carte grise ne correspondant pas aux caractéristiques annoncées du véhicule en raison des transformations qu'il avait subies, ce dernier assigna son vendeur, garagiste professionnel, la société ayant organisé les...

.doc
27 Nov. 2011

Cass. 3e civ. 25 mars 2003

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit autres branches

Indiscutable serpent de mer du droit de la vente, l’inexécution concernant l’obligation de délivrance du vendeur nourrit régulièrement la jurisprudence de la Cour de cassation. En l’espèce, M. X… a acquis un véhicule automobile lors d’une vente publique. La carte grise ne...

.doc
17 août 2009

Première Chambre civile de la Cour de cassation, 28 octobre 2003 -

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit des obligations

Des règles spéciales jouent en cas d’inexécution d’un contrat synallagmatique. Par exemple, si le débiteur n’exécute pas son obligation, le créancier peut demander au tribunal de supprimer le contrat pour être libéré de ses obligations. Là on est dans le cas de la résolution...

.doc
02 avril 2008

Commentaire d'arrêt du 16 février 1999 concernant le licenciement sans cause réelle

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit du travail

Le 26 mars 1994, un contrat de travail à temps partiel, ayant pour objet un poste de vendeuse, a été conclu entre Mme Blanque et la Société La Tourvaine. Mme Blanque, estimant que le délais de prévenance à la modification de ses horaires de travail, prévu dans son contrat, n'avait pas été...

.pdf
23 avril 2012

Droit des obligations : la sanction des conditions de formation du contrat

Cours de 17 pages - Droit civil

Il faudrait en réalité parler « des » sanctions :- l'existence d'un contrat doit pouvoir être établie et ce, par application des règles de preuve. Or, si ces règles n'ont pas été respectées, la sanction qui tombera sera l'inefficacité de la convention.- lorsque l'on parle de sanction, la loi...

.pdf
25 avril 2008

Arrêt : Cour de cassation, chambre civile 3, 20 avril 2005 (n° 03-18390)

TD de 6 pages - Droit civil

L’arrêt de la troisième chambre civile du 20 avril 2005 concerne les obligations découlant du contrat de bail. En l’espèce, les consorts X, aux droits desquels vient Madame Y, ont donné à bail en renouvellement aux époux X des locaux à usage d’habitation et de boucherie, par acte...

.doc
08 avril 2010

Troisième chambre civile, Cour de cassation, 20 avril 2005 - les conditions de l'obligation de garantie du bailleur

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit des obligations

Par acte du 19 juin 1995, les consorts X aux droits desquels est venue Mme Y ont donné à bail aux époux Z des locaux à usage commercial de boucherie et d’habitation. Reprochant à leur bailleresse de ne pas leur assurer une jouissance paisible des lieux loués et de manquer à ses obligations...