Doc du juriste

Consultez plus de 39915 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement

› 
 Résolution judiciaire

Résolution judiciaire

  

Nos documents

.doc
04 déc. 2009

Chambre civile de la Cour de cassation, 14 avril 1891 - force majeure et résolution judiciaire du contrat

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit des obligations

François Terré estime que "lorsque, dans un contrat synallagmatique, l'un des contractants n'exécute pas son obligation, son partenaire a une option : poursuivre l'exécution forcée ou demander la résolution du contrat" (Droit civil – Les obligations, Dalloz, 8e édition). L'arrêt...

.doc
26 juin 2013

Commentaire d'arrêt de la Troisième Chambre civile de la Cour de cassation du 3 novembre 2011 : la clause de renonciation à la résolution judiciaire

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit civil

Au nom de la liberté contractuelle, il est donné en principe la capacité pour les parties au contrat de stipuler les éléments de leur choix. Toutefois, dans l’optique d’éviter que cette liberté dérive vers une forme d’asservissement contractuel de l’individu, des limites...

.doc
28 Mars 2010

Le juge et la résolution du contrat inexécuté (2010)

Dissertation de 6 pages - Droit des obligations

Les pouvoirs du juge en matière de résolution sont énoncés à l’article 1184 alinéa 3 du Code civil « La résolution doit être demandée en justice ». On voit donc que l’action du juge en matière de résolution est obligatoire, est un principe. La résolution est...

.doc
12 févr. 2013

Le contrôle judiciaire des conditions de la résolution du contrat synallagmatique

Dissertation de 5 pages - Droit civil

Fruit de la pratique romaine et du droit canonique, le mécanisme de la résolution a été introduit en droit français lors de l’élaboration du Code civil de 1804 par les auteurs classiques, au premier plan desquels Domat et Pothier. Ce dernier, conformément à la notion de consensualisme...

.pdf
28 Mars 2013

Le caractère judiciaire de la résolution

Dissertation de 3 pages - Droit des obligations

L’interdépendance des obligations nées d’un contrat synallagmatique explique deux règles spécifiques en cas d’inexécution. Une partie peut suspendre l’exécution de ses obligations tant que son partenaire n’exécute pas lui-même, c’est ce que l’on appelle...

.doc
12 Oct. 2008

Troisième chambre civile, 30 avril 2003 - rétroactivité de la résolution remontant au jour de l'inexécution

Commentaire d'arrêt de 2 pages - Droit civil

Si les conditions de mise en œuvre de la résolution paraissent assez clairement fixées en jurisprudence, les effets de celle-ci, notamment lorsqu’elle vient sanctionner l’inexécution d’un contrat à exécution successive, sont source de difficultés. En principe, la...

.doc
25 Mars 2009

Le juge et la résolution du contrat inexécuté (2009)

Dissertation de 4 pages - Droit des obligations

L'article 1184 du Code Civil français, inchangé depuis 1804, énonce dans son troisième alinéa que « la résolution doit être demandée en justice, et il peut être accordé au défendeur un délai selon les circonstances ». La résolution judiciaire, c'est-à-dire l'anéantissement...

.doc
27 juil. 2009

Le contrôle judiciaire de la clause résolutoire

Dissertation de 5 pages - Droit des obligations

L'article 1184 du Code Civil dispose de manière supplétive (cette disposition n'est donc pas impérative) que la résolution des conventions pour inexécution sera prononcée par voie judiciaire. En conséquence, en vertu de la liberté des conventions, les parties peuvent valablement...

.doc
08 févr. 2010

La résolution et le juge

Dissertation de 3 pages - Droit des obligations

Toujours soucieuses de préserver leurs intérêts propres, les parties au contrat doivent être capables de neutraliser les conséquences de ce contrat au cas où le cocontractant ne remplirait pas ses obligations. Le juge, doté de l’autorité de la chose jugée, semble l’outil le plus...

.doc
03 avril 2013

Commentaire d'arrêt de la Première Chambre civile de la Cour de cassation du 20 février 2001 : la résolution unilatérale du contrat par un contractant

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit civil

St Thomas D'Aquin disait : « On pèche contre la justice légale en s’arrogeant le droit de se faire justice soi-même. ». En effet, c'est une idée extrêmement répandue en droit qu'il est interdit de se faire justice soi-même. Il faut laisser une autorité extérieure, impartiale, trancher les...

.doc
03 juil. 2007

La rétroactivité de la résolution dans le contrat de bail

Contrat type de 18 pages - Droit des obligations

« Le contrat de louage se résout par la perte de la chose louée, et par le défaut respectif du bailleur et du preneur, de remplir leurs engagements », tel est ce que l’article 1741 du Code civil dispose. Le contrat de bail peut donc être dissout. Mais quelles sont les caractéristiques de...

.doc
02 août 2007

La résolution du contrat

Dissertation de 4 pages - Droit autres branches

Lorsque dans un contrat synallagmatique, l’un des contractants n’exécute pas son obligation, trois mesures peuvent être appliquées: l’exception d’inexécution (droit pour le contractant de refuser d’exécuter sa prestation tant que son co-contractant n’a pas exécuté la...

.doc
01 juin 2010

La résolution et la modification des plans de sauvegarde et de redressement judiciaires par le tribunal

Cours de 3 pages - Droit des affaires

En cas d’inexécution du plan par le débiteur ou le cessionnaire, la résolution du plan par le tribunal pourra être envisagée. La jurisprudence exige qu’avant de prononcer la résolution d’un plan, le juge doit constater que le débiteur n’a pas exécuté ces...

.doc
25 Nov. 2009

Chambre civile de la cour de cassation, 14 avril 1891 - la force majeure comme obstacle à la résolution du contrat

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit des obligations

La résolution est la sanction de ses obligations par l'une des parties à un contrat synallagmatique, consistant en l'effacement rétroactif de la convention inexécutée. En l'espèce, M. Albertini, bailleur, a planté une vigne en fossés, et ce dans les 3 années suivant la conclusion du bail....

.doc
21 déc. 2009

Première chambre civile de la Cour de Cassation, 4 février 1976 : la notion de faute et de résolution pour inexécution

Commentaire d'arrêt de 14 pages - Droit des obligations

Le contrat synallagmatique entraine des obligations provenant des deux parties, ainsi, une interdépendance est établie et c’est cette réciprocité qui amène à des difficultés, notamment en ce qui concerne la resolution, entendue comme l'anéantissement rétroactif d'un acte juridique....

.doc
11 avril 2007

Les effets du contrat de vente : La résolution du contrat de vente consécutive à une inexécution de l'acquéreur

Dissertation de 5 pages - Droit des obligations

Les obligations de l’acheteur sont la contrepartie des obligations du vendeur. A la lecture du code civil, les obligations de l’acquéreur ne sont pas nombreuses. La principale obligation, selon l’expression même de l’article 1650 du code civil, est de payer le prix. Le défaut...

.doc
28 févr. 2010

La resolution, une sanction entourée de règles

Dissertation de 4 pages - Droit des obligations

L’article 1184 al.1 du Code civil dispose que "la condition résolutoire est sous entendue dans les contrats synallagmatiques, pour le cas où l’une des deux parties ne satisfera point à son engagement". La résolution s’entend de l’anéantissement du contrat. La clause de...

.doc
21 Mars 2010

Cour de cassation, chambre civile, 14 avril 1891 - l'article 1184 et le principe de résolution pour inexécution

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit des obligations

Certains juges ont tenté de faire une interprétation restrictive de l'article 1184 qui régit le principe de résolution pour inexécution, en introduisant dans sa déclaration de résolution la possibilité de la déterminer comme impossible du fait qu'elle soit le résultat d'une...

.doc
24 Nov. 2014

La mise en oeuvre de la résolution unilatérale

Cours de 4 pages - Droit civil

Dans l'arrêt TOCQUEVILLE de 1998, il n'y avait pas de précision sur ce point. Cependant, dans un arrêt de la Première Chambre civile du 20 février 2001 la Cour de cassation a précisé que « la gravité du comportement d'une partie peut justifier que l'autre partie y mette fin de façon unilatérale à...

.doc
11 déc. 2009

Chambre sociale de la Cour de cassation, 5 juillet 2005 - la résiliation judiciaire du contrat de travail à durée indéterminée émanant de l'employeur

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit du travail

L’article 1184 du Code civil dispose que « la condition résolutoire est toujours sous-entendue dans les contrats synallagmatiques, pour le cas où l’une des parties ne satisfera point à son engagement ». Ainsi, lorsque l’une des parties à un contrat de travail, contrat...

.doc
19 Oct. 2009

La procédure de liquidation judiciaire

Cours de 11 pages - Droit des affaires

Jusqu'à la loi de 2005, la liquidation était conçue comme la conséquence du constat que l’entreprise ne peut plus être redressée. Les actifs sont liquidés pour permettre aux créanciers de voir les créances honorées en tout ou partie. La loi de 2005 cherche à innover. On veut conserver le...

.doc
09 déc. 2009

Chambre Commerciale de la Cour de cassation, 14 octobre 2008 - la résolution du plan de continuation

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit des affaires

Suite à l’adoption d’un plan de continuation, il se peut que des difficultés d’exécution voire une inexécution totale du plan apparaissent. En l’espèce, un plan de redressement par voie de continuation a été arrêté au profit de la SCI Domaine de la Rivière par jugement du 31...

.doc
21 Janv. 2010

Cour de cassation, chambre commerciale, 14 octobre 2008 - liquidation judiciaire et résolution du plan de continuation

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit des affaires

La résolution du plan de continuation continue de poser des difficultés tant elle a une incidence sur le prononcé ou non d’une liquidation judiciaire. L’arrêt de la chambre commerciale de la Cour de cassation en date du 14 octobre 2008 en est une illustration parfaite. En...

.doc
14 Mars 2002

Les modes alternatifs de résolution des litiges

Dissertation de 11 pages - Droit autres branches

Ces dernières années ont vu un développement important des modes alternatifs de résolution des litiges et de nombreux plaidoyers en leur faveur. En 1995, parallèlement à des lois précisant certains statuts, deux circulaires du Premier ministre Balladur rappelaient les avantages de...

.doc
16 Oct. 2012

La résolution du contrat et le juge

Dissertation de 4 pages - Droit civil

« Un contrat, c'est fait pour être cassé quand plus rien ne va. » disait Marcelel Bourgault. Cette vision du contrat est certes bien pessimiste et en partie fausse, cependant une partie à un contrat a toujours la possibilité de le résoudre dans certains cas ; mais pour cela, je juge doit être...

.doc
15 févr. 2007

La résolution unilatérale d'un contrat : arrêt de la 1ère chambre civile de la Cour de Cassation du 28/10/2003

Dissertation de 4 pages - Droit des obligations

Le 28 octobre 2003, la première chambre civile de la cour de cassation a rendu un arrêt de cassation partielle. Cet arrêt de principe portait sur la rupture unilatérale d’un contrat. Le 23 mai 1997, la société Barep a confié, pour dix-huit mois, à la société SFL une mission...

.doc
28 Nov. 2007

Le contrôle de la légalité des résolutions du Conseil de Sécurité

Dissertation de 5 pages - Droit international

Au terme de l’article 230 du traité instaurant la C.E.E., la C.J.C.E., organe juridictionnel, contrôle la légalité des actes du Conseil et de la Commission autres que les recommandations ou avis. L’Union et les Communautés européennes sont donc dotées d’un organe spécifique,...

.doc
14 févr. 2010

Cour de cassation, troisième chambre civile, 1er octobre 2008 - la date d'effet de la résiliation judiciaire d'un bail

Commentaire d'arrêt de 2 pages - Droit civil

Les baux commerciaux ou autres, comme les baux d’habitation sont des contrats à exécution successive, c’est-à-dire des contrats où la prestation se renouvelle ou s’échange dans le temps. Dans les contrats à exécution successive la nullité ou la résolution du contrat...

.doc
08 Mars 2010

Cour de cassation, chambre mixte, 23 novembre 1990 - la résolution de plein droit du contrat de crédit-bail

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit des obligations

S'il est désormais bien acquis en jurisprudence que le contrat de crédit-bail est un contrat complexe (Cass. 3e civ., 3 nov. 1981), il n'en demeure pas moins que cette opération originale repose, juridiquement, sur la juxtaposition de trois éléments distincts : l'achat d'une chose, la location de...

.doc
07 juin 2013

Le juge judiciaire et le juge administratif : juges complémentaires ou juges opposés ?

Dissertation de 3 pages - Droit autres branches

[...]Le juge judiciaire a pour fonction de résoudre les différends ou les litiges qui opposent les particuliers entre eux dans la société. Il a pour rôle de connaître l'ensemble du contentieux judiciaire c'est-à-dire les litiges qui relèvent de la compétence des juridictions...