Doc du juriste

Consultez plus de 40017 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement

› 
 Question de confiance

Question de confiance

  

Nos documents

.doc
09 Sept. 2009

La confiance en droit des obligations

Mémoire de 28 pages - Droit des obligations

« Le trop de confiance attire le danger ». Par cette affirmation, Corneille a mis en lumière les risques liés à la confiance, que le droit tente de prévenir et de sanctionner. Au sein des liens juridiques qui s'instaurent entre deux ou plusieurs personnes, la confiance occupe...

.doc
31 Oct. 2007

L'abus de confiance: une infraction intermédiaire entre le vol et l'escroquerie

Étude de cas de 3 pages - Droit pénal

D’après les définitions que retient le Nouveau Code Pénal (NCP) des trois infractions que sont le vol (art. 311-1NCP), l’escroquerie (art. 313-1 NCP) et l’abus de confiance (art. 314-1 NCP), il apparaît a priori difficile, sinon impossible de les rapprocher. En effet, alors...

.doc
11 déc. 2009

Les atteintes aux relations d'affaires : escroquerie, abus de confiance et infractions de conséquences - recel et blanchiment

Dissertation de 10 pages - Droit des affaires

Dans le livre 3 du Code pénal abordant les crimes et les délits contre les biens, un titre 1 est consacré aux appropriations frauduleuses. Sont constitutives d’une appropriation frauduleuse le vol et les infractions voisines comme l’extorsion, le chantage mais aussi l’escroquerie...

.doc
15 Mars 2010

Cas pratique - abus de confiance et escroquerie

Étude de cas de 9 pages - Droit pénal

M. Lepour occupe depuis 1995 le poste de directeur administratif au sein d’une association. L’année 2006 est marquée par deux évènements importants. Tout d’abord, M. Lepour propose à un de ses amis M. Farin, qui rencontre à cette époque de graves difficultés financières, de...

.doc
06 mai 2010

Chambre criminelle, Cour de cassation, 14 février 2007 - l'abus de confiance

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit des obligations

En l'espèce, une banque consent à une personne un prêt immobilier destiné à financer la construction de deux villas sur un terrain dont cette dernière disposait en vertu d'un bail emphytéotique. Le bénéficiaire du prêt cesse de verser les mensualités, la déchéance du terme est alors prononcée....

.doc
08 Janv. 2010

Dans quelle mesure la confiance légitime peut-elle être remise en cause ?

Dissertation de 8 pages - Droit civil

La sécurité juridique est au coeur du débat juridique. La question se pose avec d'autant plus d'acuité dans le vaste mouvement de réformes que connaît le droit depuis quelques années et le problème des revirements jurisprudentiels qui s'est posé, depuis le début des années 2000, tout...

.doc
09 Sept. 2009

Chambre sociale de la cour de cassation, 30 mars 2005 - admissibilité du licenciement pour perte de confiance

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit du travail

Dans l’entreprise comme dans toute relation sociale, la confiance et la bonne entente sont nécessaires. C’est la loi du 13 juillet 1973 reprise à l’article L 122.14.3 du Code du travail qui vient exiger pour la première fois en droit du travail que l’employeur rapporte...

.doc
30 Nov. 2009

Chambre criminelle de la Cour de cassation, 14 février 2007 - peut-il y avoir abus de confiance lorsque le détournement porte sur des fonds dont la propriété a été transférée à l'auteur des faits ?

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit pénal

La doctrine s’est interrogée récemment sur le point de savoir s’il peut y avoir abus de confiance lorsque le détournement porte sur des fonds dont la propriété a été transférée à l’auteur des faits. La Cour de cassation s’est prononcée par un arrêt de la Chambre...

.doc
22 Mars 2010

Cour de cassation, chambre criminelle, 6 septembre 2000 - la caractérisation de l'abus de confiance

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit pénal

En l’espèce un greffier du tribunal de commerce a détourné des émoluments perçus pour le compte du BODACC et de l’INPI, il a reversé ses sommes très tardivement à ses organismes et il n’était pas en mesure de faire état de ses sommes dans sa trésorerie, alors qu’il aurait du...

.doc
01 mai 2010

Chambre criminelle, Cour de cassation, 6 septembre 2000 - l'infraction d'abus de confiance

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit pénal

En l'espèce, un greffier du tribunal de commerce est poursuivi pour abus de confiance. La Cour d’appel a caractérisé le délit d’abus de confiance et l’a condamné. Selon les juges du second degré, les fonds qui lui étaient confiés en vue de les remettre au bulletin...

.doc
24 Nov. 2002

Détournement et abus de confiance. Commentaire de Crim.06/09/2000

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit pénal

Afin de mieux comprendre la portée de cet arrêt, nous analyserons, en les appliquant à l'espèce, deux éléments constitutifs principaux du délit d'abus de confiance, à savoir la remise, condition préalable que nous étudierons dans une première partie, puis le détournement, que nous verrons...

.doc
25 févr. 2010

L'abus de confiance en droit pénal des affaires

Cours de 6 pages - Droit des affaires

L'abus de confiance se caractérise juridiquement par l'existence préalable d'une situation contractuelle, l'incrimination ayant pour objectif de sanctionner l'inexécution de certaines obligations nées du contrat. C'est une infraction assez banale, qui peut concerner de nombreuses...

.doc
10 mai 2011

Commentaire L'arrêt n 99-86.617 en date du 31 octobre 2000 : la prescription de l'abus de confiance

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit pénal

L'autonomie de droit est une qualité de perception dont la cour de cassation veille désormais au respect. L'arrêt n 99-86.617 en date du 31 octobre 2000 rendu en cassation en est la parfaite illustration. Patrick. X, le prévenu, alors employé par une association régissant un cinéma municipal, a...

.doc
20 avril 2012

Cour de cassation, Chambre criminelle, 9 février 2011: l'abus de confiance

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit pénal

Parmi les trois infractions majeures contre les biens, se réalisant par une atteinte juridique, l'abus de confiance a une physionomie particulière puisque victimes et auteurs entretiennent des relations, qui au départ, sont normales. Cette infraction a donc toujours été délicate à définir...

.doc
24 Mars 2016

Atteintes aux biens en droit pénal des affaires: escroquerie, abus de confiance, recel et blanchiment

Cours de 14 pages - Droit pénal

Escroquerie et abus de confiance: Un individu s’approprie un bien de manière frauduleuse. L’éviction la plus importante est le vol qui est un mode d’appropriation violent. Egalement, l’extorsion et chantage. Les deux premières sont des appropriations non violentes ;...

.doc
08 févr. 2009

Cas pratique : l'abus de confiance

Dissertation de 2 pages - Droit des affaires

Incriminé par l’article 314-1 du Code pénal, l’abus de confiance est le détournement au préjudice d’autrui d’une chose préalablement remise à l’auteur du délit par la victime ayant une fin précise à savoir la restitution, la représentation ou l’usage...

.doc
31 Oct. 2009

Sécurité juridique et confiance légitime

Dissertation de 4 pages - Droit administratif

La sécurité juridique et la confiance légitime sont deux notions très liées en droit, au point qu’elles deviennent parfois difficilement dissociables. La sécurité juridique peut se définir par son opposée, l’insécurité juridique. Selon le rapport du Conseil d’Etat de...

.doc
19 août 2004

Le principe de confiance légitime

Mémoire de 22 pages - Droit administratif

Pourtant, le Conseil constitutionnel, la Cour de cassation et le Conseil d'Etat refusent toujours de consacrer ce principe. Malgré les avantages qu'il implique pour le citoyen, ce principe est considéré en France comme potentiellement très dangereux. Il irait en effet à l'encontre de la...

.doc
19 févr. 2010

Le Parlement a-t-il les moyens de manifester sa confiance au gouvernement ?

Dissertation de 2 pages - Droit constitutionnel

La responsabilité du gouvernement devant le Parlement constitue un élément clé du régime parlementaire. C’était l’une des conditions posées par la loi constitutionnelle du 3 juin 1958 pour l’élaboration de la Constitution. C’est l’article 49 de la Constitution qui prévoit...

.doc
01 mai 2010

Cour d'appel de Toulouse, 26 avril 2001 - l'abus de confiance

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit pénal

En l'espèce, le chef d'atelier d'un garage a fait l'objet d'un licenciement pour faute lourde après avoir, d'après l'employeur, acheté des véhicules automobiles à l'état d'épave, les avoir réparés au garage en utilisant, sans autorisation, le matériel du garage et en faisant travailler du...

.doc
22 avril 2010

La loi pour la confiance en l'économie numérique du 21 juin 2004 et la responsabilité des fournisseurs d'hébergement

Cours de 20 pages - Droit autres branches

Le Professeur Michel Vivant, dans son article "La responsabilité des intermédiaires de l'Internet" publié dans La Semaine Juridique Edition Générale, écrivait en 1999 qu'il n'est guère satisfaisant de faire des opérateurs de l'Internet, "incontournables" en l'état actuel des choses, les...

.doc
16 avril 2008

Discours du Premier ministre Jacques Chaban-Delmas demandant la confiance à l'Assemblée nationale, le 23 mai 1972

Commentaire de texte de 4 pages - Droit constitutionnel

Commentaire de la question de confiance posée à l'Assemblée Nationale par Jacques Chaban-Delmas le 23 mai 1972 : dans quel contexte intervient cette question de confiance ? Quelle est la teneur de ce discours ? Quels sont les enjeux de la question de...

.pdf
09 Mars 2009

Les banques islamiques : réponses à des questions fréquemment posées

Dissertation de 71 pages - Droit autres branches

Durant le dernier quart du siècle écoulé, un intérêt particulier a été accordé au système bancaire islamique, tant au niveau privé qu'au niveau public. Un profond et large désir à comprendre ce système s'est manifesté de part le monde. Les universitaires, les banquiers tout comme le grand public...

.doc
15 mai 2010

Cour de cassation, 16 avril 2010 - la question prioritaire de constitutionnalité

Commentaire d'arrêt de 2 pages - Droit constitutionnel

Suite à la réforme du 23 juillet 2008, un nouvel article 88-1 a été ajouté à la constitution, disposant qu’il serait possible pour le Conseil d’État et la Cour de cassation de poser au Conseil constitutionnel une question de constitutionnalité en cas d’atteinte à des droits...

.doc
22 mai 2010

La confiance légitime

Dissertation de 7 pages - Droit autres branches

La notion de confiance légitime dans la stabilité des règles juridiques est directement inspirée du droit allemand. La Cour constitutionnelle de Karlsruhe lui a attribué une valeur constitutionnelle depuis 1961. Le droit allemand s’attache avant tout à garantir les droits subjectifs,...

.doc
29 Mars 2010

Conseil d'État, 15 janvier 1975 - loi pour la confiance en l'économie numérique

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit administratif

Deux décisions reflètent particulièrement l’attitude du Conseil Constitutionnel face aux lois et aux directives communautaires ainsi que sur leur place dans la hiérarchie des normes. On peut voir la décision rendue le 15 janvier 1975 relative à l’interruption volontaire de grossesse où...

.doc
24 Oct. 2017

La question de l'investiture en droit français de la IIIe à la Ve République

Cours de 2 pages - Droit constitutionnel

Au départ, durant les IIIe et IVe Républiques, le Parlement procédait à un vote pour accepter la majorité gouvernementale et choisir un Premier ministre issu de la majorité parlementaire. Cependant, les choses ont changé avec l'instauration de la Ve République qui a fait disparaître l'investiture...

.doc
18 mai 2018

Conseil constitutionnel, 10 juin 2004 - Arrêt Loi pour la confiance dans l'économie numérique

Commentaire d'arrêt de 6 pages - Droit administratif

La loi pour la confiance dans l'économie numérique, n 2004-575 du 21 juin 2004, aussi connue sous le sigle LCEN, est une loi française qui intéresse le droit de l'internet, et a participé à la transposition d'une directive européenne du Conseil européen, en date du 8 juin 2000, 2000/31/CE...

.doc
29 juin 2011

Peut-on aujourd'hui avoir confiance en l'impartialité du juge pénal?

Dissertation de 4 pages - Droit pénal

« L'arbitraire n'est pas la fantaisie, ni la voie ouverte à l'imagination plus ou moins morbide des juges » (Laingui et Lebigre, Histoire du droit pénal, Tome 1, p130). Aujourd'hui, le terme arbitraire signifie « qui dépend de la seule volonté ». C'est donc le libre pouvoir de détermination....

.doc
07 Mars 2010

Primauté et effet direct du droit communautaire en six questions

Cours de 8 pages - Droit européen

Ce document analyse la primauté et l'effet direct du droit communautaire à travers l'analyse de six questions. Le principe de primauté du droit communautaire est un principe établi dans les années 60 par la Cour de justice des Communautés européennes, dite aujourd'hui Cour de Justice de...