Doc du juriste

Consultez plus de 42489 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement >

Accueil › 
 Principe de spécialité

Principe de spécialité

Principe de spécialité

Nos documents

.doc
29 juin 2017

Le principe de spécialité des organisations internationales

Cours de 6 pages - Droit international

Une première question surgit : qu'est-ce qu'une organisation internationale ? En d'autres termes : en quoi consiste-t-elle ? Quelle en est la définition ? Une organisation internationale ou intergouvernementale est, selon la définition donnée par Sir Gerald Fitzmaurice, une "Association d'États...

.pdf
30 Nov. 2012

Le principe de spécialité dans l'hypothèque

Dissertation de 5 pages - Droit des obligations

Au terme de l’article 2393 du Code civil, l’hypothèque est « un droit réel sur les immeubles affectés à l’acquittement d’une obligation. Elle est, de sa nature, indivisible et subsiste en entier sur tous les immeubles affectés, sur chacun et sur chaque portion de ces...

.doc
30 déc. 2010

Conseil d'État, 16 juin 2008 - création d'un établissement public et principe de spécialité

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit administratif

Le 5 mai dernier, le journal Le Parisien titrait « La grande cité judiciaire du XXIe siècle » en expliquant le projet de déménagement du tribunal de grande instance de Paris de ses locaux historiques du palais de Justice de l'île de la Cité vers le nouveau quartier des Batignolles (XVIIe), avait...

.doc
15 Janv. 2009

Le principe de spécialité de l'établissement public

Dissertation de 10 pages - Droit administratif

« La crise de l’établissement public ». C’est l’expression qui caractérise le mieux, selon Georges Dupuis, la situation dans laquelle se trouve l’établissement public aujourd’hui en tant que notion distincte d’autres qui lui sont proches. À travers l’étude de...

.doc
14 Oct. 2009

Principes fondamentaux du droit : sources, application et sujets

Dissertation de 72 pages - Droit civil

On peut constater que la règle de droit a plusieurs traits caractéristiques, qui n'ont pas tous la même importance, certains sont plus spécifiques que d'autres à la règle juridique. Article 1382 du Code Civil : « Tout fait quelconque de l'homme, qui cause à autrui un dommage oblige celui par la...

.docx
20 juil. 2021

Le budget de l'Etat

Cours de 8 pages - Droit fiscal

Si on présente ce principe en premier ce n'est pas une coïncidence, il s'agit historiquement de la 1re traduction en matière budgétaire du sacrosaint principe du consentement de l'impôt, article 14 de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen. Le consentement de l'impôt...

.doc
12 juin 2015

Le domaine d'application spatial et temporel de la règle de droit

Cours de 7 pages - Droit civil

L’espace est ici le territoire plus ou moins étendu dans lequel va être appliqué un ensemble de règles. Aujourd'hui, la loi française a tendance à s’appliquer sur l’ensemble du territoire française même si en réalité, pour certaines situations juridiques, on n'appliquera non pas le...

.doc
04 Mars 2019

Cours de droit général de l'Union européenne - Organisation du pouvoir et ordre juridique

Cours de 90 pages - Droit européen

L'Union européenne, tel qu'elle existe aujourd'hui, regroupe 28 États membres, et bientôt seulement 27 en raison du départ du Royaume-Uni de l'Union. Le processus qui a conduit à l'Union européenne s'est caractérisé par un accroissement du nombre des États membres, ce qui témoigne du succès de la...

.doc
29 Mars 2021

La responsabilité sans faute de l'administration - publié le 22/03/2021

Dissertation de 4 pages - Droit administratif

À mesure de l'émancipation du droit administratif et de son juge, le commissaire du Gouvernement Romieu rappelait déjà en 1873, que l'Administration devait garantir les administrés contre les risques que ses activités font courir : "Il appartient au juge administratif d'examiner directement,...

.doc
29 Mars 2021

La souveraineté de l'Etat menace-t-elle l'indépendance des Etats fédérés ?

Dissertation de 3 pages - Droit constitutionnel

Il existe deux formes juridiques de l'État. D'un côté, l'État unitaire qui comporte un centre unique d'impulsion politique auquel la population est uniformément soumise sur tout le territoire, dont les circonscriptions territoriales ne jouissent d'aucune autonomie politique. À côté, l'État...

.doc
14 Sept. 2020

Les infractions commises sur le territoire français

Cours de 3 pages - Droit pénal

En principe, le droit pénal est une application territoriale. Cela signifie que, selon l'article 113-2, alinéa 1 du Code pénal, la loi pénale ne s'applique qu'à la commission d'un crime sur le territoire de la République, quelle que soit la nationalité de l'auteur de l'infraction. Plus...

.doc
07 juin 2021

Les conflits dans le temps et l'espace

Cours de 4 pages - Droit civil

Une loi nouvelle succède à une loi ancienne, il convient de déterminer leurs champs d'application respectifs, notamment si une situation qui est établie antérieurement va être affectée par la loi nouvelle. On va appliquer l'article 2 du Code civil qui dispose que la loi ne s'impose que pour...

.pdf
05 août 2014

Fiches de révisions - orientation cas pratique pour le Droit pénal général et spécial

Cas Pratique de 85 pages - Droit pénal

- Définition : . Le texte applicable est celui en vigueur au moment de la réalisation de l'infraction . Interdit aux juridictions du fond de prononcer une peine non prévue au moment de la commission de l'infraction (Principe datant du droit romain) - Applications : i.e, Lois de...

.doc
12 Janv. 2010

Cas pratique de vice caché

Cas Pratique de 8 pages - Droit des obligations

Le domaine de droit est relatif aux actions ouvertes à l’acquéreur insatisfait professionnel de même spécialité que le vendeur. Un individu a acheté un poulain âgé de trois mois pour un montant de 7500 euros dans le cadre de sa société qui a pour objet d’élever des chevaux en...

.doc
28 avril 2008

Commentaire comparé de deux décisions du conseil constitutionnel (18 juillet 1961/25 juillet 1979)

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit constitutionnel

La constitution de 1958 a instaurée une compétence d’attribution pour le législateur au terme de l’article 34. Il est compétent dans les domaines qui lui sont réservé, le reste étant de la compétence réglementaire. L’article 34 de la constitution dispose que la création de...

.doc
14 déc. 2020

Commentaire d'arrêt comparé - Cour de cassation, 1re et 3e chambre civile

Commentaire d'arrêt de 7 pages - Droit des obligations

Les arrêts rendus par la première et la troisième chambre civile de la Cour de cassation présentent à juger des questions sensiblement de même nature relativement aux voies de recours ouvertes à l’acquéreur d’un bien (mobilier ou immobilier) aux fins d’obtenir réparation intégrale...

.doc
26 avril 2007

La garde à vue des mineurs

Dissertation de 6 pages - Procédure pénale

Tout au long du XXème siècle, et notamment la deuxième partie de ce siècle, on a assisté à l’émergence puis la consolidation d’un système de justice pénale des mineurs, constitué d’un ensemble de règles dérogatoires au droit commun. Ce mouvement d’éclatement de la procédure...

.doc
14 avril 2009

Les établissements publics : unicité et diversité

Dissertation de 6 pages - Droit administratif

L’identification de l’établissement public n’est pas chose aisée. En effet, l’absence de définition légale et l’approche quelque peu restrictive adoptée par la doctrine (ainsi Maurice Hauriou le définit-il comme « un service public personnalisé ») ne permettent pas de...

.pdf
20 mai 2009

Conseil d'Etat, 25 janvier 1991 - annulation d'un acte administratif illégal

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit administratif

La légalité externe est un cas d’ouverture du recours pour excès de pouvoir : c’est la raison pour laquelle un acte administratif illégal peut être annulé. Cette légalité externe concerne les questions de forme, de procédure et de compétence de l’auteur de l’acte. Elle...

.doc
26 févr. 2018

La distinction domaine privé domaine public - La notion d'affection à un service public et d'aménagement indispensable

Dissertation de 9 pages - Droit administratif

L'évolution du droit s'est faite de manière relativement lente. Elle s'est concrétisée dans un arrêt. CE, 1956 – Société Le béton : Cela marque le ralliement du droit positif à la doctrine majoritaire, à savoir l'École du service public. La vision restrictive du Conseil d'État aboutit à...

.doc
23 Mars 2011

Commentaire de l'arrêt du Conseil d'Etat du 16 juin 2008 : Association la justice dans la cité

Cours de 6 pages - Droit administratif

[...] On pourra alors logiquement se demander quelle est la différence entre les régimes de droit applicables en matière de création de catégories d'établissements publics et tout simplement en matière de création d'établissements publics. Nous nous attarderons ensuite sur la place qu'occupe le...

.doc
14 Mars 2009

Les personnes publiques spéciales

Dissertation de 4 pages - Droit administratif

Les personnes publiques sont caractérisées par une personnalité morale leur conférant des droits et obligations, et le pouvoir de commandement dont l'État est le premier titulaire. Ainsi, l'État est donc la première personne publique investie de la souveraineté. Du fait de la décentralisation...

.doc
21 Sept. 2009

Droit pénal et Sciences criminelles : la responsabilité pénale

Dissertation de 140 pages - Droit pénal

Le terme « responsabilité » vient du terme latin « respondere » qui signifie « répondre de », « se porter garant de quelque chose ». Donc, au sens large, la responsabilité, c'est l'obligation de répondre des conséquences de ses actes. A partir de là, cette responsabilité peut être de plusieurs...

.doc
10 mai 2008

La responsabilité de l'Etat du fait des lois

Dissertation de 8 pages - Droit international

La loi, si elle vise toujours le bon fonctionnement de la société, ne peut malgré tout pas toujours être bénéfique pour tous. Le législateur dans l’exercice de ses compétences entraîne nécessairement des conséquences néfastes, voire des dommages pour certains. Sur cette constatation,...

.doc
31 Janv. 2010

L'obligation de délivrance et le vice caché

Cours de 4 pages - Droit des obligations

Extrait du document : L’article 1604 du Code civil est le texte de référence. Mais il n’y a pas énormément de précision. Les modalités de l’obligation de délivrance sont les suivantes : - C’est une obligation de résultat. C'est-à-dire qu’il n’y a pas de faute à...

.doc
08 juin 2012

Droit administratif général : l'organisation administrative

Cours de 12 pages - Droit administratif

Voyons tout d'abord les services administratifs et le pouvoir hiérarchique. Les services internes à une collectivité publique (Etat, collectivité territoriale) font l'objet de contrôles pesants, c'est qu'on est au sein de la même personne morale. Ces contrôles obéissent à une logique d'autorité,...

.doc
22 mai 2009

Troisième chambre civile de la Cour de cassation, 7 janvier 1987 - l'hypothèque de biens futurs

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit des obligations

Si depuis l’ordonnance de 2006 le législateur a consacré la possibilité de constituer une hypothèque sur des biens futurs, cela n’a pas toujours été le cas. En effet à l’origine la règle de principe est l’interdiction des hypothèques portant sur des biens futurs. Or...

.doc
18 Nov. 2009

Droit de sûretés et de garantie

Cours de 128 pages - Droit des obligations

De grandes réformes récentes ont eu lieu en 2006, en février 2007 pour l’introduction de la fiducie et une ordonnance de décembre 2008 pour l’adaptation de la fiducie au droit des procédures collectives. Sûretés et garanties sont des termes communs. Les garanties sont un mécanisme...

.doc
08 déc. 2006

Commentaire de l'article 121-2 du code pénal

Commentaire d'article de 5 pages - Droit pénal

Commentaire portant sur l'article 121-2 alinéa 1er du code pénal, sur la responsabilité pénale des personnes morales. Il étudie les raisons de la suppression du principe de spécialité (I), puis, dans un second temps, les conséquences (II). Document de cinq pages au format Word.

.doc
08 Janv. 2021

Cour de cassation, 1re chambre civile, 24 octobre 2019, No 18-14.720 et 3e chambre civile, 30 juin 2016, No 14-28.839 - Commentaire d'arrêt comparé sur les contrats spéciaux

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit des obligations

La Cour de cassation retient des solutions différentes concernant le recours en garantie des vices cachés selon que les vendeurs et acheteurs sont ou non des professionnels qualifiés de mêmes spécialités. Dans le premier cas d’espèce ici jugé et rapporté par la première chambre civile, un...