Doc du juriste

Consultez plus de 39393 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement

› 
 Principe de libre révocabilité

Principe de libre révocabilité

  

Nos documents

.doc
12 Avr 2010

Cour de cassation, chambre commerciale, 2 juin 1992 - le principe de révocabilité ad nutum des dirigeants de sociétés anonymes (SA)

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit des affaires

En l’espèce, un actionnaire de la SA Cinéphoto, a consenti une promesse de cession au président du conseil d’administration de la société en question. Ce dernier, par acte séparé, s’est engagé à titre personnel à faire nommer le cédant comme directeur général adjoint de la société...

.doc
18 Déc 2009

Troisième chambre civile de la Cour de cassation, 7 mai 2008 - une offre avec délai peut-elle être librement rétractée avant l'expiration dudit délai

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit des obligations

Une offre avec délai, acceptée avant l'expiration de celui-ci, prive la rétractation de toute efficacité, et cela même si le principe de la libre révocabilité n’est aucunement mis en cause. Telle est l’étendue de l’arrêt de la 3e chambre civile de la Cour de...

.doc
02 Mai 2007

Le testament conjonctif en droit comparé: une prohibition contestée tant dans son principe que dans sa nature

Dissertation de 6 pages - Droit autres branches

Le testament conjonctif est l’acte qui porte les dernières volontés de deux ou plusieurs personnes, soit au profit d’un tiers, soit à leur profit réciproque. Le thème choisi ici peut paraître beaucoup plus controversé qu’il n’y parait. Les droits positifs des différents états,...

.doc
24 Juin 2011

Commentaire d'arrêt de la 3ème chambre civile de la Cour de Cassation le 7 mai 2008: un individu peut-il rétracter son offre d'achat ou de vente librement?

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit civil

La question du consentement dans les contrats ainsi que celle de l'acceptation de l'offre forment, en droit civil des obligations, un puits d'interrogations et de multiples interprétations doctrinales. Si les interrogations soulevées par ce sujet sont si vives, c'est que le contrat est à la fois...

.doc
10 Juin 2002

Principes, acteurs et outils de la politique de la concurrence en France et au niveau de la communauté européenne

Dissertation de 5 pages - Droit de la concurrence

Incontestablement, les changements intervenus au cours des deux dernières décennies dans les structures de marché ont rendu moins pertinentes les politiques de concurrence classiques. La politique actuelle de la concurrence au niveau national et communautaire doit s'efforcer de tirer les...

.doc
05 Juin 2008

La révocation ad nutum des dirigeants des SA et le principe du contradictoire

Dissertation de 9 pages - Droit des affaires

En droit français, certaines règles procédurales sont d’une importance notable et doivent être appliquées même en dehors de tout contentieux. C’est le cas du principe du contradictoire. Cette règle, issue du principe de l’égalité des parties et du droit de la...

.doc
19 Fév 2014

Commentaire d'arrêt de la Chambre commerciale de la Cour de cassation du 15 novembre 2011 : la révocabilité Ad nutum

Commentaire d'arrêt de 6 pages - Droit des affaires

Un saut sans parachute pour l'ex-dirigeant de la société Sud Panification : l'arrêt qui nous concerne touche à la question sensible des indemnités de départ des mandataires sociaux. Concernant M.X, la lecture de l'arrêt de la Cour de cassation, 15 novembre 2011, nous montre que son départ de...

.pdf
01 Avr 2010

Conseil d'État, 22 décembre 1978 - la révocabilité d'une directive non transposée dans les délais

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit administratif

En 1968, Daniel Cohn Bendit était un leader étudiant de nationalité allemande qui animait les mouvements de révolte sociale à Nanterre. Après son expulsion de sa faculté de sociologie, le Ministère de l’Intérieur prend un arrêté, approuvé par le Conseil d’Étatdans un avis de 1970,...

.doc
09 Fév 2010

La révocation des dirigeants d'une société anonyme

Dissertation de 28 pages - Droit des affaires

En 1867, le législateur donnait le pouvoir suprême aux actionnaires réunis en assemblée générale, organe souverain nommant et révoquant les personnes chargées d'administrer la société et qui n'étaient alors que les mandataires des associés exerçant leur pouvoir par délégation. Puis la structure...

.doc
07 Avr 2014

Commentaire d'arrêt de la Chambre commerciale de la Cour de cassation du 18 janvier 2000 : l'indemnité suite à la révocation du mandat par le mandant

Commentaire d'arrêt de 6 pages - Droit civil

L’article 2004 du Code civil prévoit « Le mandant peut révoquer sa procuration quand bon lui semble et contraindre, s’il y a lieu, le mandataire à lui remettre soit l’écrit sous seing privé qui la contient, soit l’original de la procuration, si elle a été délivrée en brevet,...

.doc
21 Déc 2003

Offre de contracter et promesse de vente

Dissertation de 9 pages - Droit civil

En principe, l'offre, simple manifestation de volonté est caractérisée par sa libre révocabilité alors que la promesse unilatérale de vente est une convention, qui, en tant que telle, bénéficie de la force obligatoire attachée aux contrats qui « devrait » interdire au...

.doc
08 Jan 2009

Les dirigeants sont-ils vraiment révocables ad nutum ?

Dissertation de 4 pages - Droit des affaires

"Ad nutum" est une expression dérivée du latin qui caractérise le fait où celui qui a confié un mandat à une autre personne est en droit de lui retirer les pouvoirs qu'il lui avait confiés sans même avoir à se justifier des motifs de ce retrait, ni observer un préavis, même s'il a été convenu à...

.doc
02 Jan 2007

Commentaire d'arrêt: Cassation Com 24 février 1998

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit des affaires

Le mode de cessation des fonctions des dirigeants sociaux le plus fréquent, du moins devant les tribunaux, est la révocation, c'est à dire 'la cessation anticipée et involontaire du mandat social'. C'est une décision unilatérale émanant d'un organe de la société en vue de mettre fin aux pouvoirs...

.doc
10 Sep 2007

Commentaire des articles 1105-1 à 1105-4 de l'avant-projet de réforme du droit des obligations

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit civil

Le Code civil de 1804 a subi jusqu’ici peu de réformes et la justice fonctionne grâce au juge. Cependant, suite à divers colloques, certains auteurs ont émis l’idée de réformer ce code. Ainsi, l’avant-projet de réforme du droit des obligations, appelé aussi avant-projet Catala, a...

.doc
19 Avr 2011

Liberté et révocation du dirigeant social

Dissertation de 10 pages - Droit des affaires

Il faut remarquer que si la problématique du statut et de la nomination des dirigeants sociaux ne pose pas de difficultés particulières, celle de leur révocation paraît assez controversée et mérite de s'y attarder car elle constitue l'une des difficultés les plus sensibles du Droit des sociétés....

.doc
26 Fév 2010

Cour de cassation, troisième chambre civile, 6 janvier 1999 - la révocation du gérant

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit des affaires

Les associés d’une société civile disposent d’une grande liberté pour organiser la gérance comme ils l’entendent. Ainsi, si la liberté n’est pas totale, la marge de manœuvre reste grande en ce qui concerne la désignation du gérant et sa responsabilité, mais aussi sa...

.doc
25 Mar 2010

Cour de cassation, troisième chambre civile, 7 mai 2008 - la rétractation de l'offre

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit des obligations

Dans les faits, une personne (le pollicitant) fait une offre d’achat d’un immeuble, par l’intermédiaire d’un agent immobilier, et dépose une garantie par la même. Cette offre n’est valable que pendant une période déterminée, à savoir du 24 au 27 juin 2000. La veille de...

.pdf
30 Juin 2014

La révocation du mandat

Dissertation de 4 pages - Droit civil

Par définition, le mandat est le contrat par lequel une personne (le mandant) investit une autre c’est-à-dire le mandataire d’accomplir des actes juridiques en son nom et pour son propre compte. La définition exacte de ce contrat est donnée à l’article 1984 du Code civil. En...

.doc
05 Juin 2012

Commentaire d'arrêt, 3ème Chambre civile, Cour de cassation, 7 mai 2008, L'offre

Commentaire d'arrêt de 7 pages - Droit civil

Actuellement, le droit des contrats est au coeur d'un important mouvement de réforme dans la mesure où les sources et les règles propres au droit des contrats n'ont cessé de se multiplier depuis 1804. Le manque de cohérence qui s'en est suivi appelle à une refonte profonde. La Chancellerie a...

.pdf
02 Déc 2013

Commentaire d'arrêts du 21 décembre 1960 et du 7 mai 2008: l'obligation de maintien de l'offre

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit des obligations

L’offre ou pollicitation est une manifestation de volonté unilatérale par laquelle une personne propose à une ou plusieurs autres personnes la conclusion d’un contrat. Toute proposition de contracter ne constitue pas forcément une offre au sens juridique du terme. Pour qu’il y ait...

.doc
03 Avr 2003

L'autonomie de l'offre par rapport à la personne de l'offrant

Dissertation de 4 pages - Droit civil

Si l'on considère la tradition juridique, on constate qu'en principe il existe un lien de dépendance entre l'offre et le pollicitant, et que ce lien est justifié par la défense de la liberté de chacun. Ce principe de dépendance de l'offre vis à vis de l'offrant est fondé sur...

.doc
16 Jan 2012

Commentaire d'arrêt : Cour de cassation, 3e Chambre civile, 7 mai 2008 : Le régime juridique de l'offre

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit civil

Dans le langage courant, on désigne par « offre » toute espèce de proposition. En droit, la notion d'offre correspond à une réalité plus étroite. On s?accorde à dire que l'offre est un acte unilatéral de volonté.On peut définir l'offre, que l'on appelle également « pollicitation », comme une...

.doc
15 Mar 2009

Le sort des donations entre époux en cas de divorce

Dissertation de 8 pages - Droit de la famille

Nul ne doute à ce jour que la loi du 26 mai 2004 est un texte de compromis entre la volonté d’accélérer et de simplifier les procédures de divorce, de responsabiliser le conjoint défaillant, de protéger le conjoint victime et le maintien des principes fondateurs du « divorce à la...

.doc
23 Mar 2009

Le droit des successions

Cours de 94 pages - Droit autres branches

C'est le droit de la transmission des biens à cause de mort. C'est le mode exclusif de transmission du patrimoine, lequel peut être cédé mais ne peut pas être transmis. Mais il y a d'autres modes exclusifs de transmission du patrimoine, comme lors de la transmission de patrimoine entre personnes...

.doc
09 Avr 2008

Droit de la famille, cours de CRFPA

Cours de 159 pages - Droit de la famille

Mais, le consentement matrimonial doit être libre, ce qui paraît impliquer l'inefficacité absolue de tous les actes qui ont précédé sa célébration : ils ne doivent pas exercer la moindre pression sur la volonté conjugale.Le droit commun des contrats ne doit pas être utilisé pour déterminer...

.doc
18 Juin 2009

Contrats spéciaux : le contrat d'entreprise, le contrat de mandat et le contrat de transaction

Dissertation de 64 pages - Droit civil

A. La volonté des parties1. La conclusion d'un contrat d'entreprise se doit de respecter le principe de l'autonomie de la volonté. Les parties peuvent donc choisir expressément de se lier par tel ou tel type de contrat. Cependant, ce lien peut simplement se déduire des éléments qui ont...

.doc
10 Jan 2011

Droit des successions et des libéralités : la dévolution de la succession

Cours de 105 pages - Droit civil

Il existe un lien entre le fondement de la succession et le modèle de la succession légale ou testamentaire, et ce lien peut s'exprimer en 3 propositions :- La justification familiale conduit à la succession légale. En effet dès lors que l'héritage se justifie par la cohésion de la famille ou par...

.doc
08 Fév 2012

Arrêt du 6 mars 1990, Cour de cassation, Chambre commerciale, Bull. civ., IV, n 74 : La fermeté de l'offre

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit civil

Par un arrêt en date du 6 mars 1990, la Chambre commerciale de la Cour de cassation a eu l'occasion de se prononcer sur la question de la fermeté de l'offre.Les faits sont les suivants. Un commerçant commande du matériel à une société qui précise, dans les conditions générales de vente, que ses...

.doc
02 Nov 2009

Chambre commerciale de la Cour de cassation, 7 octobre 1997 et 20 janvier 1998 - les contrats de concession automobile

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit des obligations

Le principe maître de tous les contrats est l’interdiction formelle de mettre fin au contrat de façon unilatérale de la part d’un contractant aux dépens de l’autre, cependant il existe une exception à ce principe qui est celle des contrats successifs à durée...

.doc
19 Mai 2018

Commentaire d'arrêts groupés relatifs à la distinction des contrats de commission et de mandat d'intérêt commun

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit civil

Conformément à la pensée de Descartes, le contrat doit être perçu comme "un remède à l'inconstance des esprits faibles", et ce dans la mesure où il n'est autre qu'un acte de prévision encadrant les relations futures des parties. La question du dénouement anticipé d'un tel acte de prévision occupe...