Doc du juriste

Consultez plus de 38680 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement

› 
 Ouverture d'un compte en banque

Ouverture d'un compte en banque

  

Nos documents

.pdf
03 déc. 2012

Les opérations de crédit, les instruments de paiement et le compte bancaire

Cours de 3 pages - Droit bancaire

Le droit bancaire apparait comme une branche du droit commercial. En effet l’article L. 110-1 7 du Code de commerce répute acte de commerce « toute opération de change, banque et courtage ». Il faut très logiquement déduire de ce texte que l’activité bancaire est une activité...

.pdf
25 juin 2010

Droit du financement : comptes en banque, crédits internes, etc.

Cours de 26 pages - Droit bancaire

Place des banques dans le financement actuel des entreprises : années 80, pendant longtemps en France, les banques avaient un quasi monopole des financements d'entreprises (car marché financier français longtemps très faible). Après la 2nde guerre mondiale : expansion éco n'a pas...

.doc
17 juil. 2003

Le crédit documentaire - définition et responsabilités générales de la banque

Dissertation de 19 pages - Droit bancaire

Le crédit documentaire est certainement le mode de paiement le plus utilisé dans le commerce international, ainsi le crédit documentaire offre plusieurs avantage pour le vendeur et l'acheteur, il permettra alors de faciliter la création de rapport commerciaux entre les deux partie, ainsi le...

.doc
16 Mars 2007

L'ouverture de crédit est une promesse de prêt

Dissertation de 6 pages - Droit des affaires

Dans les relations entre la banque et ses clients, les opérations de crédit peuvent prendre la forme de mise à disposition immédiate ou future des fonds. Lorsque cette mise à disposition de fonds est future, on parle d’ouverture de crédit. L’ouverture de crédit est...

.doc
30 Nov. 2006

Commentaire de l'arrêt rendu par la première chambre civile de la Cour de Cassation le 26 novembre 2002 Alessandrini contre Banque Tarneaud

Commentaire d'arrêt de 6 pages - Droit bancaire

L’arrêt de la Première Chambre Civile Alessandrini contre Banque Tarneaud en date du 26 novembre 2002 illustre une nouvelle fois l’infiltration du droit de la consommation dans toutes les branches du droit, et particulièrement dans le droit bancaire. En l’espèce, Monsieur...

.doc
30 Mars 2010

Cour de cassation, chambre commerciale, 18 décembre 2007 - les conditions d'ouverture de la procédure de redressement judiciaire

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit bancaire

En l’espèce, une caisse de retraite a sollicité l'ouverture d'une procédure de redressement judiciaire à l'encontre de l'un de ses affiliés, débiteur envers elle d’une somme au titre de cotisations, et dont elle n'avait pas pu obtenir le paiement malgré divers actes d'exécution....

.pdf
03 avril 2010

Les procédures collectives - réformes, alertes, jugements d'ouverture

Cours de 38 pages - Droit des affaires

Le terme "crédit" vient du latin "credere" (croire), ce qui suppose un rapport de confiance entre celui qui dispose du crédit et celui qui l’obtient. Le créancier est convaincu qu’il sera payé et le débiteur est convaincu qu’il pourra rembourser. Ce rapport se fonde sur le respect...

.doc
12 avril 2010

Cour de cassation, 12 novembre 1998 - la capacité du mineur d'ouvrir un compte en banque

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit pénal

En l’espèce, un mineur âgé de seize ans se fait ouvrir un compte en banque auprès de la Banque Nationale de Paris, sans l’assistance ni l’autorisation de son représentant légal, après avoir menti sur son âge en déclarant être majeur de vingt ans. Le solde du...

.doc
29 avril 2014

Les règles communes du compte bancaire

Cours de 11 pages - Droit bancaire

Du côté du client, celui-ci ouvre un compte pour obtenir l'exécution ultérieure d'un certain nombre de services (par exemple obtenir un chéquier, une CB, un crédit...). Du coté du banquier, la banque accepte l'ouverture du compte car elle disposera ainsi des sommes...

.pdf
13 Nov. 2015

Commentaire d'arrêt de la Chambre commerciale de la Cour de cassation du 30 mai 2000 : la révocation d'une ouverture de crédit après l'émission d'un chèque

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit bancaire

La société Kessler a émis le 7 et le 27 octobre 1991 deux chèques tirés sur la banque CIAL au profit de la société Edib. Celle-ci a présenté les chèques à l’encaissement le 27 mai 1992 c’est-à-dire après la révocation par la banque de l’autorisation de découvert...

.doc
15 déc. 2016

Droit bancaire - Le banquier et la reconnaissance d'un droit à l'ouverture d'un compte de dépôt

Dissertation de 9 pages - Droit bancaire

Dans un article intitulé Le droit au compte : une promesse tenue ? publié dans la Revue de droit sanitaire et social 2014. 366, Georges Gloukoviezoff fait le constat suivant : « Après trente années de mises en œuvre, le droit au compte s’est considérablement modifié sans...

.doc
20 Oct. 2009

Le droit bancaire - théorie générale des comptes

Cours de 23 pages - Droit bancaire

De manière générale, un compte est un tableau dans lequel figurent des opérations débitrices et créditrices. Il existe une multitude de comptes règlementés, mais il n’y a aucune disposition propre au compte courant, et peu de règlementation pour le compte de...

.doc
02 Nov. 2009

Cours sur le droit bancaire - du compte-courant au crédit-bail: ouverture fonctionnement et clôture d'un compte

Cours de 26 pages - Droit bancaire

De manière générale, un compte est un tableau dans lequel figurent des opérations débitrices et créditrices. Il existe une multitude de comptes réglementés, mais il n’y a aucune disposition propre au compte courant, et peu de réglementation pour le compte de...

.doc
19 févr. 2013

Le compte bancaire et les règles spéciales pour les comptes courants

Cours de 11 pages - Droit bancaire

Le compte est un élément essentiel dans le cadre de l’activité professionnel/ vie particulière. La banque est dépositaire du fond de client. Il s’agit d’un dépôt irrégulier puisque la banque devient propriétaire des fonds déposés avec l’obligation de...

.doc
20 déc. 2007

La responsabilité des professionnels de la banque

Cours de 8 pages - Droit autres branches

Cours de droit de la responsabilité des professionnels de la banque articulé autour de deux points principaux : d'une part la responsabilité du banquier envers ses clients et d'autre part, la responsabilité du banquier envers les tiers. Document illustré par de nombreuses références...

.doc
22 avril 2008

Commentaire d'arrêt de la Chambre commerciale de la Cour de cassation du 27 novembre 2007 relatif à l'absence par la banque de mise en garde de son client

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit des affaires

Commentaire d'arrêt de la Chambre commerciale de la Cour de cassation du 27 novembre 2007 relatif à l'absence par la banque de mise en garde de son client contre les ordres d'achat de celui-ci excédant le seuil de couverture consenti.

.doc
04 juil. 2012

La théorie du compte courant

Cours de 12 pages - Droit bancaire

Le compte courant est une variété de compte dont la technique repose sur le regroupement en un seul compte des relations financières entre les parties. On trouve là un mécanisme de règlement simplifié. Le paiement s'effectuera en une seule fois au solde du compte, au...

.doc
12 déc. 2007

Les relations banque client : les enjeux de l'application de la charte du 09/03/2003

Dissertation de 5 pages - Droit bancaire

Les relations qui unissent un banquier et son client sont de nature contractuelles. En effet l’ouverture d’un compte implique une entente entre les deux parties selon les principes du consensualisme. Pour bien comprendre l’évolution de la relation «...

.doc
19 Mars 2013

Commentaire d'arrêt, Chambre commerciale, 15 avril 2008: la subrogation légale de la banque

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit des obligations

« Erreur de la banque en votre faveur ». Cette chance inespérée inventée par le Monopoly a soulevé en droit de nombreux débats. C’est la question de la subrogation légale. En effet, notre arrêt marque la fin de l’espoir pour ce qui espérait cette « erreur » puisqu’elle...

.doc
09 juil. 2012

Le traitement des comptes bancaires débiteurs

Rapport de stage de 21 pages - Droit bancaire

Il semble difficile d'imaginer vivre confortablement sans posséder au minimum un compte courant dans une banque. C'est la raison pour laquelle une personne salariée doit nécessairement en posséder un. Il pourra cependant choisir l'établissement bancaire dans lequel celui-ci sera...

.doc
20 mai 2009

Chambre Commerciale de la Cour de Cassation, 14 mai 2002 - ouverture d'un réglement amiable et date de cessation des paiemenrs

Commentaire d'arrêt de 7 pages - Droit des affaires

Par une ordonnance du 21 juin 1996, le Président du Tribunal de commerce a ouvert, sur le fondement de l’article 35 de la loi du 1er mars 1984, une procédure de règlement amiable à l’égard des sociétés Icolo France, JMA Industrie et Ibero, puis par une ordonnance du 19 juillet 1996, a...

.doc
14 août 2007

Droit du crédit, comptes bancaires et prêts

Cours de 8 pages - Droit bancaire

Introduction au droit du crédit : convention de crédit, comptes bancaires, convention de prêts et opérations de crédit.Cours de MSTCF sur le crédit bancaire, 8 pages.

.doc
03 juil. 2012

Le fonctionnement du compte

Cours de 6 pages - Droit bancaire

A son ouverture, évidemment le compte n’est qu’un cadre vide qui sera alimenté par les dépôts et remises et l’entrée en compte des remises fait fonctionner le compte. L’alimentation du compte par les remises réciproques c’est tout...

.doc
30 juil. 2009

L'ouverture de la procédure collective

Dissertation de 16 pages - Droit autres branches

Il y aurait trois types principaux d'activité à caractère commercial :- activité de distribution- activité d'industrie- activité de service sans caractère intellectuel prédominant (profession artistique, conseiller...)Cette catégorie englobe la réparation et l'entretien des biens corporels, le...

.doc
27 Janv. 2011

Les relations entre l'entreprise et la banque

Cours de 5 pages - Droit autres branches

Elle se fait par la signature d'un contrat intuitu personae. Une banque peut donc refuser un client pour motifs personnels. La banque doit effectuer 2 types d'opérations :- Vérifier les éléments d'identification grâce à une Pièce d'Identité avec photo et adresse (= lettre d'accueil...

.doc
06 juil. 2012

L'ouverture du compte bancaire

Cours de 4 pages - Droit autres branches

[...]Les conditions :? Identité : composée du nom/prénom/date et lieu de naissance/ domicile? Capacité : avoir l'aptitude à passer des actes juridiques.? Incapables : ce sont les mineurs non émancipés et les incapables majeurs sous tutelle, curatelle ou sous sauvegarde de justice- Mineurs...

.doc
20 déc. 2007

Les comptes bancaires et la famille

Dissertation de 4 pages - Droit de la famille

Le régime des comptes bancaires ne se concilie pas toujours aisément avec les impératifs du droit de la famille. D'une part, la vulnérabilité de la personne peut conduire à la soumettre à un régime d'incapacité, la famille veillant naturellement à la protection de l'incapable. Les règles...

.doc
29 avril 2014

Les comptes courants en droit bancaire

Cours de 6 pages - Droit bancaire

Il faut partir d’un principe simple. Le compte de dépôt est un compte de dépôt : on y dépose l’argent et procède à des paiements avec ou non, un découvert. Par contre, le compte courant n’est pas un compte de dépôt, il est un contrat de financement....

.doc
29 avril 2014

Le compte à finalité professionnelle (ou compte courant)

Cours de 10 pages - Droit bancaire

Compte courant : terme technique qui désigne un type spécifique de compte bancaire qui suit certaines caractéristiques. => Tous les comptes commerciaux ne sont pas des comptes courants. => La nature civile ou commerciale du compte n’a rien à voir avec le...

.pdf
22 avril 2014

La contre-passation après clôture du compte courant

TD de 5 pages - Droit bancaire

Dans un arrêt récent de la Chambre commerciale de la Cour de cassation du 18 septembre 2012, le grief énonce que « la contre-passation d'un effet de commerce équivaut à un paiement et prive de tous ses droits sur le titre contre-passé la banque qui perd immédiatement sa qualité de tiers...