Doc du juriste

Consultez plus de 41223 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement >

Accueil › 
 Ordonnance du 23 octobre 1958

Ordonnance du 23 octobre 1958

  
Ordonnance du 23 octobre 1958

Nos documents

.doc
22 févr. 2012

L'expropriation pour cause d'utilité publique - publié le 22/02/2012

Cours de 26 pages - Droit administratif

L'expropriation doit être distinguée :* De la réquisition qui s'agissant d'immeubles ne porte que sur leur usage, qui ne permet l'acquisition forcée que de meubles, qui peut être relative à des prestations de service et qui, en matière d'acquisition forcée ne fait pas intervenir le juge...

.doc
11 Oct. 2006

L'expropriation est-elle l'unique solution aux besoins des collectivités publiques ?

Dissertation de 8 pages - Droit administratif

L’administration a besoin, afin de remplir efficacement ses missions d’intérêt général, d’acquérir des terrains, des biens et de réaliser le plus souvent des travaux. Pour cela, elle dispose de différents moyens (les nationalisations, les réquisitions ou encore la confiscation) ;...

.doc
20 févr. 2008

Les procédure spéciales d'expropriation

Dissertation de 3 pages - Droit civil

De manière générale il est convenable de définir l’expropriation comme le moyen par lequel l’administration peut imposer à une personne privée (ou personne publique dans certains cas) de céder la propriété d’un bien, le plus souvent immobilier, moyennant indemnisation et à la...

.doc
26 déc. 2008

La cession forcée (2008)

Cours de 43 pages - Droit administratif

L’administration, pour remplir sa mission d’intérêt général, dont le champ d’investigation est de plus en plus étendu, a besoin d’acquérir des biens et de réaliser des travaux. Pour ce faire, elle peut chaque fois que cela est possible, acquérir à l’amiable les biens...

.doc
15 avril 2001

Note sur le Conseil Constitutionnel

Fiche de 3 pages - Droit constitutionnel

La IVème République a pris fin en 1958 avec la volonté des constituants d'alors de mettre un terme à l'instabilité du « régime d'assemblée » engendré par la Constitution de 1946. Cette rupture, passant par un rééquilibrage des pouvoirs entre Parlement et Gouvernement au profit de ce...

.doc
25 Mars 2013

Le contrôle de l'activité législative

Dissertation de 6 pages - Droit constitutionnel

Dès son rapport public de 1991 consacré à la sécurité juridique, le Conseil d’État attirait l’attention du gouvernement sur l’instabilité et l’inflation normatives. Plus récemment, il a réitéré ses inquiétudes dans son rapport de 2006 intitulé « sécurité juridique et...

.doc
23 juil. 2019

L'expropriation pour cause d'utilité publique - publié le 23/07/2019

Cours de 4 pages - Droit civil

L'expropriation pour cause d'utilité publique est une procédure par laquelle l'État impose à un propriétaire la cession d'un droit immobilier dans un but d'utilité publique, en contrepartie d'une indemnisation juste et préalable. Elle se distingue de la réquisition, où la dépossession n'est que...

.doc
15 févr. 2009

Conseil d'État, 24 janvier 1975 - la composition du dossier d'enquête pour une expropriation

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit administratif

L’ordonnance du 23 octobre 1958 a apporté d’importantes réformes à la procédure d’expropriation devenue de plus en plus rigide mais l’a assortie de régimes dérogatoires. Cette ordonnance a ainsi instauré une phase administrative et le dossier...

.doc
10 Nov. 2010

L'expropriation, le droit de propriété et le droit européen

TD de 5 pages - Droit européen

« Sans droit de propriété, aucun autre droit n’est concevable ». Cette allégation de l’économiste belge Gustave de Molinari tend à rappeler le caractère fondamental du droit de propriété. Ce droit fût notamment affirmé par la législation révolutionnaire. En effet, l’article 17 de...

.doc
25 Janv. 2009

De Gaulle, "Discours d'Epinal" : commentaire

Dissertation de 12 pages - Droit constitutionnel

Dans quelle mesure l'instauration de la Vème République opère une modification profonde des institutions de la IVème République vers une redéfinition du régime parlementaire ?Le remplacement de la Constitution du 27 octobre 1946 par la Constitution du 4 octobre 1958 marque le...

.doc
20 juin 2007

La transformation de la nature du Conseil constitutionnel : de la régulation des compétences à la protection des libertés fondamentales

Étude de cas de 3 pages - Droit constitutionnel

L’existence même d’une juridiction constitutionnelle dans le système politique français n’est jamais allée de soi, du fait du caractère sacré longtemps attribué à la loi : l’émergence du Conseil constitutionnel a marqué la victoire du « constitutionnalisme » sur le «...

.doc
03 juin 2010

Les rapports entre le président de la Ve République et le Parlement

Dissertation de 4 pages - Droit constitutionnel

Le 28 septembre 1958 est adoptée, par référendum, la Constitution de la Ve République. Elle sera promulguée le 4 octobre de cette même année. Cette dernière a pour objectif de marquer un nouveau tournant dans l'histoire française et de remédier aux problèmes politiques et...

.doc
19 avril 2012

L'indépendance de l'autorité judiciaire

Dissertation de 3 pages - Droit constitutionnel

[...] Historiquement l'indépendance de l'autorité judiciaire n'a pas toujours été donnée comme acquise, pourtant, elle est d'une extrême nécessité dans un Etat de droit car d'après l'article 66 de la Constitution française du 4 octobre 1958, l'autorité judicaire est « gardienne de...

.doc
02 Nov. 2017

L'administration dans la Constitution

Dissertation de 5 pages - Droit constitutionnel

Pour le Doyen Vedel (1910-2002), "la Constitution est la base nécessaire des règles dont l'ensemble compose le droit administratif". Cette citation illustre avec force ce qu'est pour lui la Constitution et surtout le lien fort qui existe entre l'administration d'une part, la Constitution d'autre...

.doc
04 déc. 2009

Force et protection juridiques de la constitution de 1958

Dissertation de 4 pages - Droit constitutionnel

Afin de pallier à l’instabilité politique chronique de la IVe république, il y a mise en place d’un groupe de travail, dont participe Michel Debré, qui permit la rédaction de la constitution française du 4 octobre 1958. Cette constitution fut publiée le lendemain au...

.doc
11 déc. 2009

Le respect de la constitution de 1958 par le Général De Gaulle

Dissertation de 4 pages - Droit constitutionnel

Une constitution est un texte juridique qui organise les pouvoirs publics, leur dévolution, leurs rapports et leurs limites. Les règles d’une constitution priment toutes les autres règles. (Kelsen) En 1958, la IVe République rencontre de grandes difficultés. Elle est notamment enlisée...

.doc
15 déc. 2009

Les ordonnances, instruments au service du gouvernement ?

Dissertation de 4 pages - Droit constitutionnel

La Constitution du 4 octobre 1958 est le texte fondateur de la Vème République. Elle organise les pouvoirs publics, en définit le rôle ainsi que leurs relations. Elle a été modifiée à vingt-quatre reprises depuis sa publication. La dernière révision, dite de modernisation des...

.doc
02 févr. 2010

Le droit constitutionnel de la Ve République - dates et évènements marquants dans l'élaboration de la constitution

Cours de 59 pages - Droit constitutionnel

Le général De gaulle a exprimé la nécessité de construire un état fort, sur un pouvoir exécutif fort, qui a des attributions réelles, un pouvoir réel, des prérogatives constitutionnelles effectives. Mais aussi un Etat légitime qui repose sur l’intérêt national, cet Etat trouve sa légitimité...

.pdf
22 mai 2016

Cours complet de droit constitutionnel : Le pouvoir exécutif et législatif sous la Vème République

Cours de 35 pages - Droit constitutionnel

L’étude de la 4e République est importante car elle a dérivé vers le même système, vers les mêmes dysfonctionnements que la 3e alors que les constituants de 1946 avaient voulu éviter l’échec de la 3e . C’est la dérive vers un régime d’assemblée qui va mener au...

.doc
08 mai 2009

L'indépendance du juge judiciaire est-elle possible ?

Dissertation de 5 pages - Droit constitutionnel

L’intérêt de cet exposé n’est pas d’étudier l’indépendance de la puissance judiciaire en général mais l’indépendance de ses membres : à savoir les juges. Nous entendons par juges judiciaires l’ensemble des magistrats qui forment l’unité du corps judiciaire. Ce...

.doc
25 Nov. 2009

L'exception d'inconstitutionnalité dans la loi constitutionnelle du 23 juillet 2008

Dissertation de 6 pages - Droit constitutionnel

Pour Hans Kelsen, « l’ordre juridique est un édifice à plusieurs étages superposés, une pyramide ou hiérarchie formée d’un certain nombre d’étages ou couches de normes juridiques » (Théorie pure du droit, 1934). Cette pyramide a une importance majeure car elle assure que les lois...

.doc
04 Mars 2009

Le déclin de la loi sous la Ve République

Dissertation de 3 pages - Droit constitutionnel

La Loi peut être définie comme toute norme dont le contenu présente certains caractères, elle est générale, s’applique non à des individus, mais à des catégories d’individus définies abstraitement et porte certaines matières. Elle peut aussi faire l’objet d’une définition...

.doc
14 juil. 2016

La protection des libertés fondamentales en période exceptionnelle

Cours de 4 pages - Libertés publiques

C'est le droit de prendre des mesures exceptionnelles qui en temps normal seraient illégales. La théorie de l’État d'urgence existe en droit international mais s'appelle la théorie des circonstances exceptionnelles. La théorie des circonstances exceptionnelles s'explique par le fait qu'il y...

.doc
18 déc. 2008

L'expropriation et la Convention Européenne des Droits de l'Homme

Dissertation de 5 pages - Droit européen

De par l’article 55 de la constitution du 3 octobre 1958, les traités internationaux ont la primauté sur les règles nationales qui doivent y être conformes. Dès lors, il apparaît clairement que le droit de l’expropriation ne fait pas exception à la règle et doit être...

.doc
03 Mars 2009

Le Président sous la Ve République est-il un gouvernant ?

Dissertation de 9 pages - Droit constitutionnel

« Depuis le 6 mai 2007, il est écrit dans les faits que le Président gouverne et que le Premier Ministre coordonne l’application de la politique présidentielle par les ministres » a déclaré Dominique Rousseau dans un article du Monde paru le 13 juin 2007, soit un mois après l’élection...

.doc
18 Nov. 2009

Procédure pénale pour la préparation au concours d'entrée à l'école d'avocats

Cours de 204 pages - Procédure pénale

La procédure pénale a pour objet la réglementation du procès pénal. C’est l’ensemble des règles organisant le jugement par les tribunaux des litiges nés entre particuliers ou entre l’Etat et les particuliers. Mais elle gouverne aussi des périodes situées en amont ou en aval du...

.pdf
22 juin 2009

La cinquième République

Dissertation de 7 pages - Droit constitutionnel

La Constitution du 4 octobre 1958 qui devait révolutionner le régime parlementaire français, tient son caractère novateur du nombre de ces sources, qui devaient, au cours du temps, la polir toujours plus, pour faire ce qu’elle fut et ce qu’elle est devenue. Avant la...

.doc
15 Oct. 2009

Le régime politique de la Cinquième République

Dissertation de 58 pages - Droit constitutionnel

On compte trois grandes formes d'organisations politiques d'un Etat : la République, la Monarchie et l'Empire. La République se distingue parce que c'est une forme d'organisation de l'exercice politique qui a un fondement populaire qui se manifeste par l'"élection des détenteurs du pouvoir...

.doc
03 Janv. 2011

La Vème République

Cours de 19 pages - Droit autres branches

Le véritable départ de la Ve république est la loi du 3 juin 1958 portant révision de l'article 90 de la constitution de 1946 et autorisant à élaborer une nouvelle constitution. Le parlement accorde par cette loi les pleins pouvoirs au gouvernement pour 6 mois. En réalité il faudra...

.doc
24 juin 2010

Les actes de l'administration

Cours de 42 pages - Droit administratif

Les opérations administratives sont multiples et multiformes, soit qu’elles précèdent et préparent les décisions (études préalables) soit qu’elles en constituent l’exécution, et plus largement, l’accomplissement du service. Mais quelle que soit leur importance pratique, leur...