Doc du juriste

Consultez plus de 39336 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement

› 
 Ordonnance du 2 février 1945

Ordonnance du 2 février 1945

  

Nos documents

.doc
27 Oct 2015

Quelles modifications apporter à l'ordonnance du 2 février 1945 afin d'accroître son efficacité ?

Dissertation de 5 pages - Droit pénal

L’ordonnance du 2 février 1945 vient de fêter ses 70 ans. À cette occasion, la Garde des Sceaux a annoncé, pour la mi-2015, le dépôt d’une loi portant rénovation du cadre juridique applicable à la délinquance juvénile. L’existence d’un droit...

.doc
09 Fév 2009

Droits et protection de l'enfant face aux évolutions de l'ordonnance du 2 février 1945

Dissertation de 8 pages - Libertés publiques

Depuis quelques années, la pression monte de toutes parts. Pression des médias et de la société tout d’abord. Symbole d’une magistrature engagée dans les réalités humaines et sociales au cours des années 1970-1980, la justice des mineurs a pris de plein fouet la décrédibilisation de...

.doc
14 Avr 2008

Cour de cassation, chambre civile, 27 février 1951

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit des obligations

L’arrêt rendu par chambre civile de la Cour de cassation présente un intérêt majeur en ce qu’il vient clarifier la responsabilité du professionnel en matière de faute par omission. Les faits de l’espèce ne sont pourtant pas anodins. Mr Turpain, Professeur d’histoire, a...

.doc
24 Mai 2007

L'ordonnance de 1945

Dissertation de 9 pages - Droit autres branches

Dossier ayant pour objet le retraçasse des sanctions pénales des mineurs depuis 1945. Ainsi, il comprend l'ensemble des sanctions pouvant courir les mineurs et reprend le durcissement de la loi dans le courant du 20ème siècle ainsi que les nouveautés posées par les lois Perben.

.doc
12 Nov 2008

Commentaire de l'arrêt du conseil d'Etat du 11 février 2005 : la responsabilité sans faute de l'Etat

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit administratif

Un incendie a été provoqué en 1994 dans les locaux de l'institut départemental « Enfance et famille », par un mineur dont la garde avait été confiée, en vertu d'une mesure d'assistance éducative prise par le juge des enfants d'Evry sur le fondement de l'article 375 du Code civil, à l'institution...

.doc
02 Août 2017

Les vices du consentement : l'erreur sur les motifs après l'ordonnance du 10 février 2016

Dissertation de 4 pages - Droit civil

"L'erreur sur les motifs n'est pas une cause de nullité, à moins que les parties aient été d'accord pour en faire la condition de leur contrat". Telle était la solution de la Cour de cassation dans un arrêt en date du 3 août 1945. Nous nous retrouvons ici face à une catégorie d'erreur...

.doc
31 Mai 2013

Commentaire d'arrêt du Conseil d'Etat en date du 7 février 1947 : le recours en cassation

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit administratif

Historiquement, le droit administratif est un droit jurisprudentiel. Le Conseil d’État, à la fois juge suprême de l’administration et source du droit applicable à l’administration, a dégagé les grands principes applicables au droit administratif et au contentieux administratif en...

.doc
12 Nov 2009

Conseil d'Etat, 1er février 2006 - la responsabilité sans faute fondée sur la garde d'autrui

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit administratif

Pour engager la responsabilité de l’Etat on doit se demander s’il y a eu un préjudice, et s’il y a eu un fait dommageable. Ensuite, y a-t-il un lien de causalité entre le préjudice subi et cette activité dommageable ? Le fait dommageable est-il imputable à l’Etat ? Si...

.doc
05 Juin 2007

Conseil d'Etat, 11 février 2005, Gie Axa Courtage

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit civil

Lorsqu’un mineur a été confié à un établissement qui relève de l’autorité étatique, la responsabilité de l’Etat quand elle est engagée, même sans faute, pour les dommages occasionnés par ce mineur, n’est susceptible d’être exonérée que dans l’hypothèse où elle est...

.doc
20 Oct 2008

Conseil d'Etat, 24 février 1999 - classification des biens corporels en meubles et immeubles

Commentaire d'arrêt de 6 pages - Droit civil

La classification des biens corporels paraît simple. En effet, l’article 516 du Code civil dispose que « tous les biens sont meubles ou immeubles ». Cet article pose alors un principe général fondé sur une considération simplement d’ordre physique. Ainsi, par application du Code civil,...

.doc
29 Juin 2010

Conseil d'Etat, 2 octobre 2002 - les principes généraux du droit

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit administratif

Dans l’arrêt du 2 octobre 2002, chambre de commerce et d’industrie de Meurthe-et-Moselle, le Conseil d’Etat dégage un nouveau principe général du droit. Une femme invoquait en effet son inaptitude physique à exercer son emploi en qualité d’agent administratif au sein de...

.doc
22 Nov 2011

Evolutions du droit du travail, de 1945 à nos jours

Cours de 9 pages - Histoire du droit

Ce droit est apparu très tard en histoire, il est lié à l’organisation libérale du travail. Il est apparu après la disparition du système des corporations et en réaction contre ce système, car c’était un système rigide, contraignant, calqué sur le modèle familial de l’époque (pater...

.doc
06 Oct 2008

Cours de Droit administratif (2ème année Licence)

Cours de 17 pages - Droit administratif

Les organes collégiaux prennent des délibérations. Il arrive qu'un conseil municipal émette un vote qui n'a pas de conséquence: on parlera de voeux. Il convient d'identifier les organismes et les personnes physiques qui ont la compétence. Un agent d'un organisme administratif peut avoir le statut...

.doc
29 Mai 2006

Commentaire de l'arrêt Conseil d'Etat ordonnance du 8 Juin 2005 Commune de Houilles concernant un sex-shop

Commentaire d'arrêt de 6 pages - Droit administratif

Voici l'apport de cet arrêt : Un maire, grâce à ses pouvoirs de police générale, peut interdire l'ouverture d'un sex-shop, quand bien même celui-ci respecte la législation en vigueur et est protégé par la liberté du commerce et de l'industrie, afin d'assurer la protection des mineurs et la...

.doc
24 Fév 2009

L'ordonnance du 17 juin 2003 de la Cour Internationale de Justice - légalité des procédures pénales engagées en France pour des supposés crimes contre l'humanité au Congo commis par des ressortissants congolais

Commentaire d'arrêt de 12 pages - Droit international

Trois organisations non gouvernementales (notées ONG) de défense des droits de l’homme dont la Fédération internationale des droits de l’homme (F.I.D.H), déposent le 5 décembre 2001 à Paris une plainte pour crimes contre l’humanité et tortures prétendument commis au Congo sur des...

.doc
26 Sep 2007

Les interactions entre procédure rapide et réponse pénale adaptée au mineur

Mémoire de 47 pages - Procédure pénale

« Je n’ai plus aucun espoir pour l’avenir de notre pays si la jeunesse d’aujourd’hui prend le commandement demain, parce que cette jeunesse est insupportable, sans retenue, simplement terrible. Notre monde atteint un stade critique. Les enfants n’écoutent plus leurs...

.doc
04 Oct 2007

L'intérêt de l'enfant délinquant

Mémoire de 37 pages - Droit pénal

Depuis toujours, la société accorde une attention particulière à l’enfant délinquant. Dans l’antiquité, des dispositions spécifiques régissaient déjà la responsabilité pénale des enfants car l’on considérait qu’ils ne pouvaient être condamnés aux mêmes peines que les adultes....

.doc
08 Déc 2008

Cour de cassation, 13 décembre 1956 - responsabilité pénale des mineurs

Commentaire d'arrêt de 6 pages - Droit pénal

La responsabilité pénale des mineurs est aujourd’hui fondée principalement sur l’ordonnance du 2 février 1945, relative à l’enfance délinquance, bien que celle-ci fût à plusieurs reprises réformée. Actuellement, avec la volonté « d’une justice plus...

.doc
26 Jan 2012

Commentaire d'arrêt, chambre criminelle, 23 mars 2008 : la garde à vue

Commentaire d'arrêt de 7 pages - Procédure pénale

La garde à vue peut être définie comme le fait de retenir une personne suspectée d’avoir commis une infraction dans les locaux prévus à cet effet, pour les besoins des investigations. L’enregistrement des interrogatoires de la personne gardée à vue est récent, puisqu’il a été...

.doc
08 Déc 2009

La responsabilité pénale des mineurs

Dissertation de 4 pages - Droit pénal

C’est l’ordonnance du 2 février 1945 qui est le socle du droit pénal des mineurs actuel. Mais ce texte fondateur a été précédé par le Code pénal napoléonien de 1810 et une réforme datant de 1912. L’ancien Code pénal déterminait la responsabilité pénale...

.doc
30 Sep 2009

Le juge des enfants

Mémoire de 94 pages - Droit pénal

La question de la déviance de la jeunesse est très ancienne, cependant, la réaction judiciaire à cette déviance n'apparut qu'au début du XXe siècle. L'on vit ainsi émerger pour la première fois aux Etats-Unis en 1889, un tribunal spécial pour mineurs à Chicago en vertu d'une Loi de l'Illinois....

.doc
05 Avr 2018

Les spécificités de la justice des mineurs

Dissertation de 4 pages - Droit pénal

"En élevant l'enfant, nous élevons l'avenir", affirmait Victor Hugo, montrant ainsi la nécessité de l'éducation et de la protection de la jeunesse pour construire le futur. La justice a dû tenir compte de ces spécificités et se doter de règles particulières dérogatoires au droit commun....

.doc
26 Avr 2007

La garde à vue des mineurs

Dissertation de 6 pages - Procédure pénale

Tout au long du XXème siècle, et notamment la deuxième partie de ce siècle, on a assisté à l’émergence puis la consolidation d’un système de justice pénale des mineurs, constitué d’un ensemble de règles dérogatoires au droit commun. Ce mouvement d’éclatement de la procédure...

.doc
09 Jan 2009

Les violences entre mineurs

Mémoire de 29 pages - Droit pénal

Qu’elle soit le fait de mineurs ou d’adultes, la violence, si elle n’est pas innée, n’en est pas moins une manifestation caractérisant toute la complexité de l’individu. Peut-être parce qu’elle prend sa source dans un traumatisme, quand bien même aurait-elle un...

.doc
07 Avr 2008

Cour de Cassation, Chambre criminelle, 25 mai 1994

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit pénal

La majorité pénale est fixée, depuis 1906, à dix-huit ans. Est donc mineur le délinquant qui n’a pas atteint l’âge de dix-huit ans révolus au moment des faits. La question n’est pas dépourvue d’importance. En effet, en droit pénal, l’enfant mineur est censé ne pas être...

.doc
29 Nov 2009

Chambre criminelle de la Cour de cassation, 26 mars 2008 : l'absence d'un enregistrement audiovisuel de l'audition d'un mineur placé en garde à vue entraîne-t-elle la nullité de la procédure ?

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Procédure pénale

L’absence d’un enregistrement audiovisuel de l’audition d’un mineur placé en garde à vue entraîne-t-elle la nullité de la procédure ? C’est à cette question qu’a dû répondre la Chambre criminelle de la Cour de cassation le 26 mars 2008. En l’espèce, il...

.doc
25 Fév 2011

Conseil d'Etat du 17 mars 2010

Commentaire d'arrêt de 2 pages - Droit administratif

Par un jugement du 5 janvier 2000, le tribunal pour enfants d'Albi a condamné solidairement trois mineurs et les personnes qui en étaient civilement responsables à verser la somme totale de 22 374,04 F (3 410 €) aux victimes de divers dommages dont ils s'étaient rendus coupables en raison...

.doc
20 Juin 2011

La responsabilité pénale des mineurs

Dissertation de 5 pages - Droit constitutionnel

Le droit romain soumettait déjà les jeunes délinquants à un régime particulier. Rompant avec le système juridique prévalant sous l'Ancien Régime, qui ne faisait aucune différence entre les adultes et les enfants en ce qui concerne la responsabilité pénale, il faut attendre les premières années du...

.doc
07 Mai 2007

Le mineur délinquant

Dissertation de 3 pages - Droit civil

La délinquance juvénile n’est pas un phénomène récent, au contraire de ce que l’on entend fréquemment dire à ce sujet. En effet, le Code Pénal de 1810 prévoyait que le mineur était pleinement responsable au niveau pénal dès l’âge de 16 ans. Le juge avait néanmoins la faculté de...

.doc
23 Fév 2013

Séparation des fonctions répressives et impartialité

TD de 5 pages - Droit civil

Alors que le tribunal pour mineurs est sur le point de célébrer son centenaire, des interrogations se soulèvent quant à son avenir. À l'origine conçue comme une instance éducative plus que répressive, elle tend aujourd'hui, au gré des réformes législatives successives, à se rapprocher des...