Doc du juriste

Consultez plus de 41223 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement >

Accueil › 
 Opposabilité d'un contrat

Opposabilité d'un contrat

  
Opposabilité d'un contrat

Nos documents

.doc
19 déc. 2007

L'opposabilité du nouveau gage sans dépossession

Dissertation de 7 pages - Droit civil

L'ordonnance du 23 mars 2006 a introduit dans le code civil le gage sans dépossession. Parce que le constituant peut menacer les droits du créancier en abdiquant la possession du meuble entre les mains d'autrui, se pose la question de l'opposabilité de ce gage aux tiers. Celle-ci est réglée par...

.doc
27 Nov. 2007

La modification de la relation débiteur créancier - La subrogation Commentaire : Com. 3 avril 1990

Commentaire d'arrêt de 6 pages - Droit administratif

La subrogation personnelle, entendue au sens des articles 1249 et suivants du Code Civil, est un mécanisme qui opère, comme le ferait bien que d’une façon différente une cession de créance, une substitution du créancier. Or, si les effets de la subrogation ont toujours été clairement définis...

.doc
01 Janv. 2008

Arrêts comparés : Cour de cassation, chambre commerciale, 3 mai 2006 et Conseil d'Etat, 2 juillet 2003

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit autres branches

La question était donc de savoir si le droit de rétention était opposable au propriétaire du bien, tiers à l’opération. Le Conseil d’Etat n’a pas retenu de la décision de la Cour d’appel qui considérait que le droit de propriété n’était pas une liberté fondamentale...

.doc
04 févr. 2008

L'opposabilité du contrat aux tiers et par les tiers

Dissertation de 5 pages - Droit des obligations

Le sujet dont nous avons à parler ici a trait à l’effet des contrats et plus particulièrement à l’effet obligatoire du contrat. Le principe de la force obligatoire du contrat est énoncé à l’article 1134 alinéa 1 du Code Civil qui assimile le contrat au...

.doc
25 juin 2010

Les contrats spéciaux (2010)

Cours de 212 pages - Droit des obligations

Ce document est un cours complet de droit des contrats spéciaux. Le droit des contrats spéciaux part du réel pour détailler une série de contrats correspondant chacun à une des opérations de base déclinables.Le droit des contrats spéciaux est marqué par une grande...

.doc
08 mai 2014

Droit des contrats spéciaux: la vente, les prêts, le dépôt, le contrat d'entreprise, le mandat et la transaction

Cours de 136 pages - Droit des affaires

Article 1107 : « Les contrats, soit qu'ils aient une dénomination propre, soit qu'ils n'en aient pas, sont soumis à des règles générales, qui sont l'objet du présent titre. Les règles particulières à certains contrats sont établies sous les titres relatifs à chacun d'eux ; et les...

.doc
16 déc. 2006

Commentaire Arrêt 18 Juillet 2000 - Opposabilité du contrat / tiers

Dissertation de 5 pages - Droit civil

L'opposabilité d'un contrat à contrario de l'article 1165 du code civil est possible à l'égard des tiers : c'est ce principe que ledit arrêt a une nouvelle fois appliqué, s'inscrivant ainsi dans une lignée jurisprudentielle unanime sur ce point. Document de 2600 mots au format Word.

.doc
25 févr. 2011

CAVEJ L3 Droit des sûretés

Cours de 212 pages - Droit autres branches

Le droit des sûretés regroupe un ensemble de techniques destinées à garantir le paiement d'un créancier. Ces techniques permettent au créancier de pallier la défaillance de son débiteur. Elles réalisent cet effet par deux moyens utilisés alternativement :- soit par l'octroi au créancier d'un...

.doc
04 Oct. 2012

Droit civil des obligations (niveau Licence)

Cours de 78 pages - Droit civil

L'étape suivante a été le dépôt d'une proposition de loi sur le bureau du Sénat, qui a débouché sur la loi du 17 juin 2008, « loi relative à la prescription civile » qui, comme son nom l'indique, n'a traité que de la prescription.Les travaux préparatoires laissent à penser que l'avant-projet...

.doc
13 Nov. 2018

L'opposabilité du contrat aux tiers - publié le 13/11/2018

Dissertation de 4 pages - Droit civil

Exprimant le principe de l'effet relatif du contrat, l'article 1165 du Code civil dispose que "les conventions n'ont d'effet qu'entre les parties contractantes ; elles ne nuisent point au tiers, et elle ne lui profite que dans le cas prévu à l'article 1121". Cette règle est issue de...

.doc
01 déc. 2018

Cour de cassation, 3e chambre civile, 14 juin 2018 - Les dispositions statutaires de restriction des pouvoirs des dirigeants d'une société sont-elles invocables par un tiers ?

Commentaire d'arrêt de 8 pages - Droit des affaires

Le 14 juin 2018, la Cour de cassation, en sa troisième Chambre civile, a consacré une décision à la question de l'opposabilité par les tiers des restrictions de pouvoirs d'un dirigeant prévues par la clause statutaire d'un groupement foncier agricole. En l'espèce, par un acte du 7 janvier 2014...

.doc
17 Oct. 2002

Commentaire de l'arrêt de la première Chambre civile de la Cour de Cassation, en date du 17 octobre 2000

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit civil

La première chambre de la Cour de Cassation a, dans son arrêt rendu le 17 octobre 2000, approuvé les juges du deuxième degré, voyant dans leur décision une application du principe d'opposabilité des contrats aux tiers (I). Cette affirmation nous conduit à examiner les conditions dans...

.doc
13 Sept. 2007

Les effets du contrat envers les tiers

Cours de 23 pages - Droit autres branches

Cours de droit sur les effets du contrat envers les tiers.

.doc
22 Sept. 2009

Les effets du contrat : la force obligatoire et l'effet relatif des conventions

Dissertation de 20 pages - Droit civil

La force obligatoire du contrat interdit aux parties de résilier unilatéralement le contrat.Pourtant, ce principe connaît deux bémols.Pose deux questions concernant la force obligatoire, et la sanction : - Le droit de résiliation unilatérale dans le cadre d'un contrat à durée...

.doc
11 mai 2011

Commentaire d'arrêt : Cour de cassation, Première Chambre civile, 4 mars 2003 : la cession de créance

Commentaire d'arrêt de 7 pages - Droit civil

En l'espèce, la demanderesse Mme X a accepté de se porter caution solidaire de la société civile immobilière Méditerranée pour le remboursement d'un prêt consenti par la Caisse fédérale du Crédit Mutuel Méditerranée. La Caisse fédérale a cédé ses créances à la Caisse méditerranéenne de...

.doc
18 Mars 2016

L'opposabilité du contrat aux tiers

Commentaire de texte de 2 pages - Droit des obligations

L'article 1165 du Code civil énonce que « les conventions n'ont d'effet qu'entre les parties contractantes » et qu'« elles ne nuisent point au tiers ». Tel est le principe de l'effet relatif du contrat. En principe, la notion de « tiers » désigne toute personne qui n'est pas partie au...

.doc
11 Nov. 2016

Qu'est-ce qui distingue le régime de la cession conventionnelle de contrat et la cession de créance Dailly, et celle des articles 1321 et suivants du Code civil ?

Dissertation de 5 pages - Droit des obligations

Si l’ordonnance du 10 février 2016 a fait le choix d’introduire dans le Code civil la cession conventionnelle de contrat, et de modifier largement le régime de la cession de créance, c’est en grande partie pour répondre à un besoin de simplification des modes de circulation...

.doc
21 févr. 2008

Commentaire de l'arrêt Cass. Comm. 5 avril 2005

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit civil

Le contrat crée un effet vis-à-vis des tiers, celui de son opposabilité aux tiers. Etant un fait juridique pour eux, ils doivent le respecter. Dans cette logique, l’inexécution du contrat peut leur porter préjudice et ils peuvent ainsi invoquer l’opposabilité du...

.doc
30 Janv. 2009

Opposabilité du contrat au tiers

Dissertation de 3 pages - Droit des obligations

Le principe de la force obligatoire du contrat est énoncé à l’article 1134 alinéa 1 du Code Civil qui assimile le contrat au caractère sacré de la loi. Partant de cet effet obligatoire du contrat, il faut s’intéresser à la portée de cet effet et c’est là...

.doc
19 Oct. 2009

Cour de cassation, chambre commerciale, 3 mai 2006 et Conseil d'Etat, 2 juillet 2003 - le droit de rétention

Commentaire d'arrêt de 8 pages - Droit des affaires

Dans la première espèce qui se déroulait devant la juridiction administrative, un propriétaire d’avion a conclu un contrat de location avec une compagnie aérienne (Air Lib’). Mais la société est mise en liquidation judiciaire. La licence d’exploitation accordée à la...

.doc
06 Mars 2012

L'opposabilité de la vente immobilière

Cours de 7 pages - Droit autres branches

L’idée générale est simple : une vente immobilière, ou toute création, transfert ou suppression d’un droit réel immobilier, voit son opposabilité aux titulaires des droits concurrents sur l’immeuble subordonnés à une publicité sur un registre tenu à la conservation des...

.doc
21 Mars 2013

Droit des obligations : les effets du contrat à l'égard des tiers

Dissertation de 13 pages - Droit civil

[...]Les parties au contrat ce ne sont pas uniquement les personnes qui ont consenti à sa formation soit directement soit par l'intermédiaire de leurs représentants.Il peut également s'agir de personnes qui n'acquièrent la qualité de parties qu'au moment de l'exécution du contrat.-...

.doc
22 déc. 2016

Les conditions de la cession de créance

Cours de 6 pages - Droit des obligations

Elle résulte d’une convention bipartite à laquelle n’interviennent en principe que le cédant et le cessionnaire. À l’image de tous les contrats, cette convention est subordonnée à des conditions de validité. Une fois franchi le cercle du cédant et du cessionnaire, la...

.doc
05 juin 2007

Commentaire d'arrêt : Chambre commerciale, 8 octobre 2002

Dissertation de 3 pages - Droit des obligations

L’article 1165 du Code civil pose le principe de l’effet relatif qui signifie que les tiers ne peuvent être rendus créanciers ou débiteurs des obligations. En revanche, le complément immédiat à cet article est le principe d’opposabilité qui n’empêche pas que le contrat,...

.doc
09 Janv. 2008

Chambre mixte, 8 juin 2007

Commentaire d'arrêt de 8 pages - Droit civil

Accessorium sequitur principale ? Est-il vrai que l’accessoire suit toujours le principal ? Telle est finalement la question délicate posée implicitement à la Cour de Cassation par arrêt de sa chambre mixte du 8 juin 2007. La chambre commerciale de la Cour de cassation a estimé devoir...

.doc
30 Mars 2009

Le droit des obligations en fiches

Cours de 140 pages - Droit des obligations

Ce document a pour objet de présenter les divers aspects du droit des obligations sous forme de fiches complètes, point par point. La notion de contrat est organisée autour de deux éléments essentiels. L'accord de volonté qui a pour objectif de créer des obligations. Tout acte...

.doc
18 Nov. 2009

Introduction à la lettre de change

Cours de 12 pages - Droit bancaire

Les conditions de validité sont requises à peine de nullité de la cession de créances. Ainsi, lorsqu’elles ne sont pas remplies, la cession de créances est privée d’effets pour le passé et l’avenir. La cession de créances est un acte consensuel comme le contrat de vente (cf....

.doc
25 Nov. 2009

Assemblée plénière de la Cour de Cassation, 6 octobre 2006 - l'opposabilité du contrat par les tiers

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit des obligations

« Les conventions n’ont d’effet qu’entre les parties contractantes ; elles ne nuisent point au tiers (…) » (article 1165 du Code Civil). Afin de mieux comprendre cette disposition du Code Civil il est intéressant de connaître la distinction entre « parties » et « tiers ». En...

.doc
20 Janv. 2010

Assemblée Plénière, 14 février 1975 - la cession de droit de bail

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit des obligations

Lorsque le législateur prévoit des formalités strictes, il arrive que la jurisprudence accepte de les assouplir au vu des objectifs poursuivis par le législateur et de la pratique. Cependant dans certains cas, les enjeux protecteurs sont trop importants pour que la jurisprudence supprime toutes...

.doc
24 Janv. 2010

Première chambre civile de la Cour de cassation, 4 mars 2003 - l'obligation d'information des tiers dans la cession de créances

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit des obligations

La cession de créances est un acte qui suppose une publicité dans la mesure où il faut prévenir les tiers pour qu’elle leur soit opposable. C’est ce sur quoi s’est penchée la 1re chambre civile de la Cour de cassation du 4 mars 2003, dans un arrêt de rejet. Le demandeur au pourvoi...