Doc du juriste

Consultez plus de 40877 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement >

Accueil › 
 Meurtre avec préméditation

Meurtre avec préméditation

  
Meurtre avec préméditation

Nos documents

.doc
11 févr. 2010

Le meurtre en droit pénal spécial

Dissertation de 8 pages - Droit pénal

Le meurtre comporte le mot « mort » et il s’agit de donner la mort, de tuer un être humain. Le meurtre est une forme d’homicide qui vient des mots latins: « homo » et « cedere». On parle d’homicide volontaire mais il est préférable de parler d’homicide...

.doc
27 juil. 2009

Les infractions intentionnelles contre la vie

Cours de 10 pages - Droit pénal

Les actes qui sont dirigés contre la vie humaine constituent les plus graves infractions pénales. Autrefois, ce sont les infractions contre l’Etat qui étaient les plus durement réprimées, toutefois, dans notre système de valeur actuel, la vie humaine est désormais la mieux protégée par le...

.doc
08 Nov. 2010

L'empoisonnement est-il une forme particulière de meurtre ou d'assassinat ?

Dissertation de 4 pages - Droit pénal

S'il est vrai que l'on peut aisément dire 'meurtre avec préméditation' pour parler de l'assassinat, on ne peut parler de 'meurtre par emploi ou administration de substances' pour parler de l'empoisonnement. En effet, le meurtre est défini comme le fait de donner...

.doc
17 Mars 2008

Les atteintes à la vie

Étude de cas de 6 pages - Droit pénal

Les atteintes à la vie: commentaire de deux cas pratiques Cas pratique n°1 La tentative d’homicide volontaire Le Code pénal prend en considération l’intention coupable du délinquant et distingue deux cas : l’atteinte volontaire ou non volontaire. En l’espèce, un homme,...

.doc
05 août 2010

Les atteintes à la vie de la personne

Cours de 25 pages - Droit pénal

Meurtre de soi-même, n'est pas punissable en la personne qui se suicide ni en celle du complice (complicité de droit commun) car principe d'emprunt de criminalité (pas de fait principal punissable donc pas de complicité punissable).Atténuation : si on ne peut poursuivre le complice du...

.doc
16 févr. 2009

L'animus necandi dans le meurtre

Dissertation de 5 pages - Droit pénal

Dans le Code Pénal (plus loin marqué CP), l’atteinte volontaire à la vie d’autrui est perçue comme le crime le plus attentatoire à l’ordre social, après les crimes contre l’humanité. Le meurtre est sa figure principale. Il est défini par Garraud dans son ouvrage Traité...

.doc
23 Sept. 2009

Les différents types de meurtre

Dissertation de 5 pages - Droit pénal

Les actes qui sont dirigés contre la vie humaine constituent les plus graves infractions pénales. La vie est la valeur la mieux protégée par le droit pénal. Une infraction contre la vie peut se présenter sous de très multiples formes et notamment il y a un élément qui peut varier, c'est l'état...

.doc
16 août 2010

L'Animus Necandi (2010)

Dissertation de 4 pages - Droit pénal

Animus necandi, expression latine désignant l’intention homicide de l’auteur d’un fait incriminé. Cette volonté de donner la mort constitue un dol spécial, dol spécial rattaché à un dol général, en l’espèce le meurtre. Si le dol général peut être défini comme « la...

.doc
28 août 2008

L'acte mortifère

Dissertation de 8 pages - Droit pénal

L'adjectif « mortifère » - essentiellement utilisé dans le vocabulaire médical – est issu du latin morti (la mort) et fero (porter). Ainsi, l'acte mortifère est celui « qui porte la mort », qui donne la mort, qui cause la mort. Il s'agit donc d'un acte qui peut revêtir de multiples visages...

.doc
21 Mars 2009

L'animus Necandi ou intention de tuer en droit pénal

Dissertation de 4 pages - Droit pénal

L’article 121-3 du Code Pénal pose un principe : tous les crimes et délits, sauf prescription particulière dans le sens contraire, sont intentionnels. La combinaison des deux mots latins nous donne l’expression du principe « intention de tuer ». Cependant, l’animus necandi,...

.doc
29 juin 2006

L'originalité et les spécificités du régime de l'animus necandi

Dissertation de 5 pages - Droit pénal

Selon le Vocabulaire Juridique du doyen Cornu, l’expression latine « animus necandi » se compose de deux éléments. Le terme « animus » signifie « âme », « esprit », il est utilisé pour désigner un élément intentionnel permettant de déterminer certaines situations juridiques. Généralement, il...

.doc
25 Mars 2010

L'animus necandi - l'intention meurtrière dans les infractions portant atteinte à la vie et à l'intégrité physique

Cours de 8 pages - Droit pénal

Juridiquement, le meurtre est défini à l’article 221-1 du Code pénal, il consiste en « le fait de donner volontairement la mort à autrui constitue un meurtre. Il est puni de trente ans de réclusion criminelle. » Sur le même mode rédactionnel que les articles incriminants du...

.doc
24 juil. 2020

Le meurtre : aide à la révision en droit pénal

Cours de 4 pages - Droit pénal

Le comportement criminel réside dans des actes positifs ayant eu pour résultat de tuer une personne. En effet, le résultat, à savoir la mort de la personne, est essentiel pour qualifier le crime de meurtre ou d'homicide volontaire, car ce dernier est une infraction de commission, et non...

.doc
29 Janv. 2008

L'Euthanasie et le droit : La conception du Royaume Uni et de la France

Dissertation de 13 pages - Droit civil

L’analyse de l’ensemble des rapports est claire : ils se prononcent contre une légitimation, à quel que titre que ce soit, de l’euthanasie, mais en faveur des soins palliatifs, suivis par les pouvoirs publics. En France encore aujourd’hui, aucune loi ne traite...

.doc
10 août 2007

Cours de Droit pénal spécial

Cours de 36 pages - Droit pénal

Qu'est-ce que le « droit pénal spécial » ? Existe-t-il une interdépendance entre Droit pénal général et Droit pénal spécial ? Qu'est-ce que l'opération de « qualification pénale » ou, plus généralement, « qualification juridique des faits » ?

.doc
23 Sept. 2010

L'infanticide et le droit français

Mémoire de 202 pages - Droit pénal

Pour Antoine Loisel, « qui fait l’enfant, doit le nourrir ». Cette maxime intervient surtout en matière civile, et peut être complétée par ces mots de Portalis : « Nourrir, entretenir et élever ceux auxquels on a donné le jour ». Il en découle donc une obligation pour les parents de prendre...

.doc
10 déc. 2010

L'infanticide en droit pénal

Mémoire de 207 pages - Droit pénal

Le terme infanticide vient du latin "infans" qui signifie enfant et "caedere", tuer. Il s'agit donc du meurtre d'un enfant et plus spécialement celui d'un nouveau-né .Dans une acception plus juridique, l'infanticide est considéré comme "le nom naguère donné au meurtre d'un enfant...

.pdf
15 févr. 2011

8 cas pratiques sur le meurtre

Étude de cas de 4 pages - Droit pénal

Martin se trouve en haut d'une falaise lorsqu'un promeneur (X.) farceur pousse un cri assourdissant dans son dos. Martin, surpris, perd l'équilibre et va s'écraser en bas de la falaise. X a-t-il commis un meurtre? L'article 221-1 du code pénal dispose que le meurtre est le fait de donner...

.doc
08 juil. 2007

Les infractions intentionnelles

Cours de 6 pages - Droit pénal

« Les infractions contre les personnes : les infractions intentionnelles ». Étude du meurtre, de l'empoisonnement, de l'administration de substances nuisibles, des violences volontaires.

.doc
06 août 2010

Le meurtre (art. 221-1 CP)

Cours de 6 pages - Droit pénal

Le fait de donner volontairement la mort à autrui constitue un meurtre ; au regard du droit pénal général, l'élément matériel du meurtre est lié aux observations suivantes :- Un comportement actif, un acte de commission ;- Une infraction simple constituée d'un seul élément matériel...

.doc
07 avril 2014

Faut-il supprimer l'incrimination d'empoisonnement ?

Cours de 9 pages - Histoire du droit

L’empoisonnement est souvent associé à la sournoiserie, il est généralement accompagné de la préméditation et commis par des gens proches de la victime. L’ancien droit l’avait associé à la sorcellerie, ce qui participe au folklore entourant cette incrimination dont les...

.doc
05 août 2010

La répression du meurtre

Cours de 4 pages - Droit pénal

C'est un crime donc la tentative est punissable et la complicité aussi si le meurtre est tenté ou consommé. En en cas de tentative de complicité, le législateur a érigé à titre d'infraction autonome, le fait de faire vainement à une personne des offres, des promesses, de lui proposer des...

.doc
10 déc. 2008

Les conditions de la mise en liberté provisoire pour une inculpation de meurtre (droit canadien)

Étude de cas de 6 pages - Procédure pénale

La question essentielle à laquelle devra répondre le juge au terme de cette analyse repose sur la recherche d’un équilibre entre les droits fondamentaux et l’efficacité de la justice. En effet, le juge devra soit ordonner la détention de l’accusé Nicolas Lemay, soit ordonner sa...

.doc
10 Mars 2010

Droit pénal : l'infraction et la sanction

Cours de 51 pages - Droit pénal

Certaines infractions font l'objet de réprobation universelle comme le viol, le meurtre. Ces infractions se nomment la criminalité naturelle. D'autres infractions sont proclamées condamnables par la conscience collective, c'est la criminalité artificielle (ex : téléchargement illicite,...

.doc
19 févr. 2013

Cas pratique de droit pénal: les atteintes volontaires à la vie et à l'intégrité de la personne

Étude de cas de 5 pages - Droit pénal

Concernant la mort de Pierre, on peut songer à rechercher la responsabilité pénale d’Edwige du chef de tentative de meurtre et de tentative d’empoisonnement. Tout d’abord, on pourrait rechercher la responsabilité pénale d’Edwige du chef de tentative de meurtre,...

.doc
28 déc. 2011

L'euthanasie, où en sommes-nous en 2012 ?

Dissertation de 3 pages - Droit autres branches

L'euthanasie, dans son plus large sens, désigne toute attitude ou démarche qui a pour but d'abréger la vie d'une autre personne pour la soulager de ses souffrances. Ceux qui ont recourt à cette pratique sont généralement des malades incurables et souffrants qui n'ont ni la force ni les moyens de...

.doc
23 déc. 2009

Cour de cassation, 4 février 2009 - le principe du délai nécessaire à l'organisation de la défense

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Procédure pénale

La Chambre criminelle de la Cour de cassation le 13 juin 2007 précise que : « Le président de la cour d'assises qui envisage de poser, comme résultant des débats, une question spéciale portant sur une requalification des faits, objet de l'accusation, ou sur une circonstance aggravante non visée...

.doc
23 Sept. 2009

L'empoisonnement - publié le 23/09/2009

Dissertation de 2 pages - Droit pénal

Les actes qui sont dirigés contre la vie humaine constituent les plus graves infractions pénales. La vie est la valeur la mieux protégée par le droit pénal. Une infraction contre la vie peut se présenter sous de très multiples formes. Parmi les infractions intentionnelles, on trouve deux...

.doc
09 avril 2010

Le Droit pénal : les notions essentielles

Cours de 32 pages - Droit pénal

C'est la branche du droit la plus connue. En effet, tout le monde sait ce qu'est un homicide, une tentative de meurtre, un viol, une cour d'Assises... Il pose les interdits fondamentaux de la vie en société que chacun doit observer en permanence. Nous sommes tous supposés savoir qu'il est...

.doc
07 Sept. 2007

L'empoisonnement

Commentaire d'arrêt de 7 pages - Droit pénal

Dans un arrêt du 10 janvier 2006, la Chambre criminelle de la Cour de cassation a qualifié d’administration de substances nuisibles la transmission du virus de l’immunodéficience humaine lors de rapports sexuels non protégés par un agent n’ayant pas informé son partenaire de sa...