Doc du juriste

Consultez plus de 41231 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement >

Accueil › 
 Loi Scrivener

Loi Scrivener

  
Loi Scrivener

Nos documents

.doc
04 déc. 2008

Cour de cassation, 14 mai 1991 - pouvoir atonome du juge de supprimer les clauses abusives des contrats

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit des obligations

Depuis l’apparition du Code civil en 1804, et jusqu’à aujourd’hui, le droit des contrats a dû évoluer pour s’adapter à notre époque. Ainsi, alors que la doctrine a longtemps fait reposer le contrat sur le principe de l’autonomie de la volonté, ce principe a depuis été...

.doc
02 juin 2006

Cours de droit des affaires - publié le 02/06/2006

Dissertation de 13 pages - Droit des affaires

Le droit des affaires n'a pas de texte, ce sont des mécanismes forgés par des professionnels pour des professionnels. C'est l'art de combiner les mécanismes et d'utiliser les textes pr arriver à une meilleure situation. Il est donc nécessaire de voir plusieurs points qui seront utilisés en droit...

.doc
18 Nov. 2009

Conseil constitutionnel, 9 avril 1996 - dans quelle mesure un contrôle de constitutionnalité de la loi assure-t-il l'application à bon droit d'une validation législative ?

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit constitutionnel

La pratique des validations législatives consiste pour le législateur à rendre valide un acte, de nature administrative en général, précédemment annulé par le juge. Fortement controversé en raison de l’intervention du pouvoir législatif dans la sphère du pouvoir judiciaire qu’il...

.doc
01 Oct. 2014

Le champ d'application de la loi Scrivener 2

Cours de 4 pages - Droit des obligations

Jusqu’à une époque récente, il appartenait à l’acquéreur qui souhaite recourir à une offre de financement extérieure, d’utiliser le droit des contrats pour se protéger. Il le faisait le plus souvent, en insérant dans l’avant-contrat, une condition suspensive d’obtention...

.doc
21 août 2014

Commentaire d'article : article L132-1 alinéa 1, 2 et 3 du code de consommation issue de la loi Scrivener du 10 janvier 1978

Cours de 2 pages - Droit bancaire

Au début des années 70, un mouvement consumériste se développe. La jurisprudence considère qu'elle n'a pas le pouvoir de déclarer une clause abusive et de l'écarter. En 1978, un projet de loi né. Le législateur décide de confier le pouvoir d'annuler les clauses abusives au pouvoir...

.doc
12 Mars 2010

L'appréciation judiciaire des clauses abusives

Dissertation de 21 pages - Droit des obligations

"Qui dit contractuel dit juste." Autrement dit, le contrat, fruit de la négociation entre les parties, ne peut-être qu’ équilibré, les obligations de chacune des parties à un contrat synallagmatique se tenant lieu de contrepartie. Cet adage d'Alfred Fouillé semble pourtant en contradiction...

.doc
30 Nov. 2010

Commentaire comparé Cass. Civ 1er du 9 décembre 1992 et 20 janvier 1993

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit autres branches

Bien souvent, l'acquéreur d'un bien immobilier ne dispose pas de fonds personnels suffisants, et doit recourir à un crédit pour financer son opération. Faute de dispositif légal, la loi du 13 juillet 1979, dite « loi Scrivener II » est venue consacrer cette condition...

.doc
28 Nov. 2013

Le contrat de crédit à la consommation

Cours de 5 pages - Droit autres branches

La vente à crédit de biens mobiliers est particulièrement dangereuse pour le consommateur et paradoxalement plus dangereuse que la vente à crédit de biens immobiliers. La vente de biens immobiliers est particulièrement encadrée, contrairement à la vente de biens mobiliers. Le droit de la...

.doc
30 Nov. 2006

Commentaire de l'arrêt rendu par la première chambre civile de la Cour de Cassation le 26 novembre 2002 Alessandrini contre Banque Tarneaud

Commentaire d'arrêt de 6 pages - Droit bancaire

L’arrêt de la Première Chambre Civile Alessandrini contre Banque Tarneaud en date du 26 novembre 2002 illustre une nouvelle fois l’infiltration du droit de la consommation dans toutes les branches du droit, et particulièrement dans le droit bancaire. En l’espèce, Monsieur...

.doc
10 juil. 2010

Le crédit à la consommation

Dissertation de 9 pages - Droit bancaire

Le crédit à la consommation est un crédit bancaire qui sert à financer les achats de biens et services par les particuliers. Ainsi, ce crédit est uniquement octroyé aux ménages pour financer leurs dépenses courantes. Par exemple, on peut contracter un crédit à la consommation pour acquérir un...

.doc
28 Nov. 2007

Commentaire : 1ère Chambre civile 26 novembre 2002

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit des affaires

Si par un avis du 9 octobre 1992, la Cour de cassation s’est prononcée en faveur de l’application des dispositions de la loi Scrivener du 10 juillet 1978 aux découverts en compte, très vite l’application de ce principe, enjeu de très nombreux litiges, a fait naître de...

.doc
11 déc. 2006

Commentaire d'arrêt de la Cour de Cassation, Civ., 1ère, 28 mars 2000

Commentaire d'arrêt de 6 pages - Droit civil

La doctrine contemporaine, dans sa grande majorité, a appelé si ce n’est à la disparition, tout du moins au cantonnement, des contrats dits réels . Cet appel a trouvé un écho dans l’arrêt du 28 mars 2000 de la Cour de Cassation qui diminue de façon substantielle l’étendue de cette...

.doc
28 Janv. 2009

Droit du contrat - le système formaliste

Cours de 5 pages - Droit des obligations

La formation des contrats, en droit français, exige plusieurs éléments essentiels. En effet, l’accord de volonté constitue une étape indispensable dans le schéma traditionnel du contrat. Elle ne peut se réaliser que si le consentement des parties s’est extériorisé. La forme de...

.doc
08 déc. 2009

La promotion, droit de la négociation commerciale et de la distribution, les baux commerciaux

Cours de 7 pages - Droit des affaires

La première chose que l’on veut développer est la vérité vis-à-vis du client, c'est-à-dire aucun abus de confiance (constitué par le mensonge, le détournement d’informations, absence d’informations, informations illisibles, etc.). On veut donc éviter le mensonge et la fraude. Le...

.doc
26 Janv. 2010

La protection des consommateurs contre les dangers du crédit

Dissertation de 7 pages - Droit des obligations

On s’est progressivement aperçu que les risques, dans les contrats de crédit, pesaient moins sur le prêteur que sur le consommateur. Un certain nombre de règles surveille les activités des établissements de crédits. Des règles plus générales (comme sur la publicité trompeuses) existent...

.pdf
12 Janv. 2007

Cours de droit du crédit - publié le 12/01/2007

Cours de 17 pages - Droit autres branches

L'essentiel du droit du crédit, son histoire, les moyens de paiement, les droits et devoirs des banques et établissements de crédit, ainsi que certaines loi importantes comme la loi Dailly, la loi Scrivener ... avec en prime, une dizaine de cas pratiques afin de...

.doc
13 juin 2009

La loi applicable au prêt immobilier et mobilier consenti au consommateur

Dissertation de 5 pages - Droit bancaire

Les étrangers qui réalisent des acquisitions immobilières en France recourent de plus en plus souvent à un emprunt qui peut être contracté soit en France soit à l’étranger. Dans l’ordre juridique international, le notaire est donc appelé de plus en plus souvent à établir des actes de...

.doc
09 juil. 2009

Droit général et Droit des affaires : les notions fondamentales

Dissertation de 41 pages - Droit autres branches

On parle de responsabilité pénale lorsqu'il y a infraction. Il en existe trois : crimes, délits et contraventions.Trois éléments : matériel ; moral (volonté de) ; légal (il faut qu'il y ait un texte pour punir).Le fondement de la responsabilité pénale c'est le respect de l'ordre public.Infraction...

.doc
01 déc. 2014

De quelles prérogatives le juge dispose-t-il afin de lutter contre les clauses abusives ?

Dissertation de 4 pages - Droit civil

Ralph Nadère, un homme politique américain, a été un des pionniers dans la lutte de la défense des consommateurs. C’est donc aux États-Unis, au début des années 60 que le droit de la consommation a commencé à se développer. Ce droit vise avant tout à la protection du consommateur. En...

.doc
05 déc. 2008

Délai de réflexion et de rétractation

Dissertation de 11 pages - Droit des obligations

Le consensualisme et la force obligatoire des conventions comptent parmi les assises fondamentales de la théorie générale des obligations qui attribue une grande force à l’échange des consentements. La seule rencontre de volontés emporte des conséquences importantes pour les parties...

.doc
16 Oct. 2010

L'ordre public, les bonnes moeurs et la fraude à la loi

Dissertation de 3 pages - Droit des obligations

Ces notions limitent la volonté en affirmant la supériorité de l’intérêt général sur l’intérêt des particuliers. Ainsi, pour être valable, un contrat ne doit pas être contraire à l’ordre public selon les articles 6 et 1131 du Code Civil. Et ne doit pas constituer non plus de...

.doc
06 avril 2013

L'évolution législative et jurisprudentielle en matière de clauses abusives

TD de 3 pages - Droit administratif

Egaux en droits, les hommes ne le sont pas en fait. Si une partie au contrat est en position de force, elle peut imposer certaines clauses. Normalement, cela relève de la liberté contractuelle, mais cela peut aussi entraîner des déséquilibres, plus particulièrement dans les contrats entre...

.doc
27 févr. 2009

Le droit de la distribution

Dissertation de 63 pages - Droit autres branches

- Le "Bon Dol" : présentation très flatteuse du produit : "produit extraordinaire, le plus extraordinaire de la Terre". Ça n'est pas considéré comme une déclaration mensongère, pas réprimé.Exemple : pour le vendeur de voiture, le bon dol représente son argumentaire. Le mauvais dol représente la...

.doc
18 mai 2010

L'appréciation judiciaire des clauses abusives - publié le 18/05/2010

Cours de 17 pages - Droit autres branches

« Qui dit contractuel dit juste. »Autrement dit, le contrat, fruit de la négociation entre les parties, ne peut-être qu'équilibré, les obligations de chacune des parties à un contrat synallagmatique se tenant lieu de contrepartie.Cet adage d'Alfred Fouillé semble pourtant en contradiction avec...

.doc
13 févr. 2012

Cours de droit des suretés : les outils de protection du créancier contre les défaillances du débiteur

Cours de 85 pages - Droit des affaires

Le point de départ se trouve dans les deux articles 2284 et 2285 du Code civil. Ces articles disent que le patrimoine du débiteur (ensemble de ses biens présents et à venir) constitue l’assiette du droit de gage G du créancier. Cette formule signifie que tout créancier, quel que soit...

.doc
01 Mars 2009

La protection du consommateur de crédit

Dissertation de 6 pages - Droit des obligations

L’argent étant une chose consomptible et fongible par excellence, son prêt est un prêt de consommation. L’emprunteur reçoit une somme d’argent qu’il est tenu de restituer à l’échéance du prêt. Le développement important du crédit a conféré à ce contrat une place...

.pdf
21 févr. 2010

L'extension du contrôle des clauses abusives aux relations entre professionnels

Dissertation de 9 pages - Droit des obligations

Selon D. Mazeaud, « le label de professionnel n’est pas un antidote à l’inégalité et à l’injustice contractuelles ». Le législateur s’est fait attendre, mais est finalement intervenu. Si la loi de modernisation de l’économie du 4 août 2008, dite loi « LME...

.doc
15 Nov. 2011

La vente en droit immobilier

Cours de 17 pages - Droit des affaires

La vente est le mode d’acquisition le plus naturel de la propriété. S’agissant d’immeubles anciens, il ne fait pas de doute qu’elle le soit effectivement. En ce qui concerne la commercialisation d’immeuble neuf, la vente a longtemps été considérée comme inadaptée, et ce...

.doc
15 févr. 2014

La vente d'immeuble en droit immobilier

Cours de 16 pages - Droit autres branches

Le contrat de vente portant sur un bien immobilier est un contrat qui présente une particularité : il est conclu à un moment où l'immeuble n'est pas encore construit ou en tout cas par encore achevé, autrement dit la vente porte fréquemment sur un immeuble à construire, ce qui soulève des...

.doc
08 mai 2014

Droit des contrats spéciaux: la vente, les prêts, le dépôt, le contrat d'entreprise, le mandat et la transaction

Cours de 136 pages - Droit des affaires

Article 1107 : « Les contrats, soit qu'ils aient une dénomination propre, soit qu'ils n'en aient pas, sont soumis à des règles générales, qui sont l'objet du présent titre. Les règles particulières à certains contrats sont établies sous les titres relatifs à chacun d'eux ; et les règles...