Doc du juriste

Consultez plus de 41717 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement >

Accueil › 
 Juge pénal

Juge pénal

Juge pénal

Nos documents

.doc
06 déc. 2016

Le rattachement territorial du juge pénal suisse et de l'application du droit suisse

Cours de 5 pages - Droit international

Comme remarque préliminaire, on va parler des limites de la justice pénale internationale face à la criminalité transnationale. Le droit pénal économique est transnational, il doit nécessairement incorporer des éléments de droit pénal international, d’entraide internationale en...

.doc
28 Oct. 2010

Chambre criminelle de la Cour de cassation, 14 novembre 2007 - recevabilité de l'action civile devant le juge pénal

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit pénal

En l’espèce, Adrien C. intercepte un courrier adressé à ses parents par la Société générale. Il prend alors connaissance de leurs codes d’accès bancaires via internet, et procède à des virements à son profit. Adrien C. a été reconnu coupable d’escroquerie de manière définitive....

.doc
21 avril 2009

Faut-il encore craindre l'arbitraire du juge pénal ? - publié le 21/04/2009

Dissertation de 3 pages - Droit pénal

« [...] il s'est trouvé bien peu de gens pour envisager et combattre la cruauté des châtiments et l'irrégularité des procédures criminelles [...] », a énoncé le célèbre philosophe Beccaria. En effet, sous l'Ancien régime, la justice était rendue de manière très stricte et arbitraire. Suite à...

.doc
07 déc. 2007

Faut-il encore craindre l'arbitraire du juge pénal ? - publié le 07/12/2007

Dissertation de 4 pages - Droit pénal

« Le gouvernement des juges » , voilà comment était appelée la justice sous l'ancien régime. A cette époque on reprochait a ces derniers leurs « arbitraire », c'est-à-dire le fait que leurs décisions soient le résultat d'une interprétation personnelle des textes au mépris de la loi et ceci...

.doc
29 juin 2011

Peut-on aujourd'hui avoir confiance en l'impartialité du juge pénal?

Dissertation de 4 pages - Droit pénal

« L'arbitraire n'est pas la fantaisie, ni la voie ouverte à l'imagination plus ou moins morbide des juges » (Laingui et Lebigre, Histoire du droit pénal, Tome 1, p130). Aujourd'hui, le terme arbitraire signifie « qui dépend de la seule volonté ». C'est donc le libre pouvoir de...

.doc
19 avril 2010

L'arbitraire du juge pénal

Dissertation de 5 pages - Droit pénal

Le principe de la légalité qui dans notre droit actuel dispose aussi bien d’une portée constitutionnelle et internationale n’a été identifié et conceptualisé qu’au cours du XVIII siècle. En effet, ce principe de la légalité est initialement compris comme une garantie contre...

.doc
27 avril 2021

Le principe de légalité et le juge pénal

Dissertation de 5 pages - Droit pénal

Le célèbre adage latin "Nullum crimen, nulla poena sine lege" signifiant "nul crime, nulle peine sans loi" résume parfaitement le principe de légalité, aussi appelé le principe de légalité des délits et des peines. Développé, pour la première fois, par le précurseur du droit pénal,...

.doc
08 avril 2015

L'action civile des héritiers devant le juge pénal

Dissertation de 4 pages - Droit pénal

D’après l’article préliminaire du Code de procédure pénale, depuis sa rédaction issue de la loi du 15 juin 2000, la procédure pénale doit préserver l’équilibre des droits des parties. Les parties font référence d’une part à la défense, c’est-à-dire la personne...

.doc
04 Nov. 2010

L'examen de la légalité d'un règlement administratif par le juge pénal - publié le 04/11/2010

Dissertation de 3 pages - Droit administratif

D'après le principe de la hiérarchie des normes affirmant que les actes réglementaires, actes émanant de la juridiction administrative, sont hiérarchiquement inférieurs aux traités internationaux, à la constitution, à la loi et aux principes élémentaires de droit général et selon les principes...

.doc
18 déc. 2007

Le contrôle de validité des actes administratifs par le juge pénal

Dissertation de 4 pages - Droit pénal

En réaction à la véritable prise de pouvoir des cours sous l'Ancien régime, la loi des 16 et 24 août 1790 pose le principe de la séparation des autorités administratives et des autorités judiciaires. En effet, son article 13, tout comme le décret du 16 fructidor an III, interdit l'immixtion du...

.doc
05 Oct. 2010

L'examen de la légalité d'un règlement administratif par le juge pénal - publié le 05/10/2010

Dissertation de 2 pages - Droit pénal

D'après le principe de la hiérarchie des normes affirmant que les actes réglementaires, acte émanant de la juridiction administrative, sont hiérarchiquement inférieurs aux traités internationaux, à la constitution, à la loi et aux principes élémentaires de droit général et selon les principes...

.doc
08 Nov. 2008

Faut-il encore craindre l'arbitraire du juge pénal ?

Dissertation de 6 pages - Libertés publiques

Une décision arbitraire est une décision « qui n’est pas le résultat d’une règle existante mais le produit d’une volonté libre » . Ainsi, les décisions arbitraires sont le fruit de la simple décision du juge, sans aucune référence à une loi ou à des principes établis selon...

.doc
08 déc. 2011

Faut-il encore craindre l'arbitraire du juge pénal ? - publié le 08/12/2011

Dissertation de 3 pages - Droit pénal

« Nul homme ne peut être accusé, arrêté ou détenu que dans les cas déterminés par la loi et selon les formes qu'elle a prescrites » proclame l'article 7 de la Déclaration des droits de l'Homme et du citoyen du 26 août 1789. Ainsi, seule la loi détermine les cas où le justiciable français peut...

.pdf
05 févr. 2008

Contrôle de validité des actes administratifs par le juge pénal

Fiche de 2 pages - Droit pénal

Quelle a été l'évolution des pouvoirs du juge pénal en matière d'illégalité d'un acte administratif invoquée par voie d'exception par un individu poursuivi devant un tribunal répressif ?

.doc
07 avril 2010

Cour de cassation, 1er février 1956 et 20 mars 1980 - le contrôle de la légalité des actes administratifs par le juge pénal

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit administratif

La juridiction pénale dispose d’une faculté d’interprétation et d’appréciation de la légalité limitée aux actes règlementaires, c’est ainsi que le Tribunal des Conflits a tranché le litige opposant juge pénal et juge administratif : dans son arrêt du 5...

.doc
12 Mars 2010

Chambre criminelle de la Cour de cassation, 1er février 1956 et 20 mars 1980 - le contrôle de la légalité des actes par le juge pénal

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit pénal

La juridiction pénale dispose d’une faculté d’interprétation et d’appréciation de la légalité limitée aux actes règlementaires, c’est ainsi que le Tribunal des Conflits a tranché le litige opposant juge pénal et juge administratif. En l'espèce, le préfet...

.doc
11 Nov. 2009

Le cumul des fonctions judiciaires et l'impartialité du juge pénal

Dissertation de 3 pages - Procédure pénale

L'impartialité est une garantie des parties à l'instance, corollaire indispensable du droit au juge lequel suppose le droit à un tribunal impartial lequel est un préalable à l'idée d'un procès équitable énoncés par l'article 6 § 1 de la Cour Européenne des Droits de l'Homme et du Citoyen....

.doc
29 Oct. 2009

La signification du principe de légalité quant au rôle du juge pénal

Dissertation de 3 pages - Droit pénal

C’est en 1789 que La Déclaration des droits de l'homme et du citoyen va venir transposer le principe de légalité, en effet celle-ci dispose en son article VIII : « La Loi ne doit établir que des peines strictement et évidemment nécessaires, et nul ne peut être puni qu’en vertu...

.doc
14 Oct. 2009

L'interprétation de la loi par le juge pénal

Dissertation de 3 pages - Droit pénal

« Nullum crimel, nulla poena sin lege ». Ainsi peut être défini le principe de légalité criminelle. Le principe de légalité, imaginé notamment par Cesare Beccaria dans son Traité des délits et des peines de 1764, signifie qu’aucun comportement ne peut être regardé comme infractionnel, aucune...

.doc
01 avril 2018

Au regard du principe de la légalité, est-il possible alors de se demander si le juge pénal est devenu un acteur créateur de droit ?

Dissertation de 4 pages - Droit pénal

"La science du le?gislateur consiste a? trouver dans chaque matie?re les principes les plus favorables au bien commun?; la science du magistrat est de mettre ces principes en action, de les ramifier, de les e?tendre, par une application sage et raisonne?e, aux hypothe?ses prive?es d'e?tudier...

.doc
13 Oct. 2015

Le juge pénal face au principe de légalité

Dissertation de 4 pages - Droit pénal

Julliot de la Morandière déclarait en 1910 que « La règle “nulla poena sine lege” est battue en brèche dans la pratique, elle s’effrite peu à peu et elle risque fort, si l’on n’y prend garde, de disparaître un jour prochain. » Le principe de légalité des délits et des...

.doc
13 Janv. 2012

La soumission du juge pénal au principe de légalité criminelle

Dissertation de 4 pages - Droit pénal

L'apparition du principe de la légalité criminelle remonte au XVIIIème siècle lorsque Cesare Beccaria énonce dans son oeuvre intitulée Des délits et des peines que "les lois seules peuvent fixer les peines de chaque délit, et que le droit de faire des lois pénales ne peut résider que dans la...

.doc
28 Sept. 2012

L'examen de la légalité d'un règlement administratif par le juge pénal

Dissertation de 4 pages - Droit pénal

Nullum crimen, nulla poena sine lege. Tel est l'adage souvent employé en droit pénal afin de faire référence au principe selon lequel ni infraction, ni peine n'existent sans la présence d'un texte légal pour y faire mention. Ce principe de légalité des délits et des peines constitue, en...

.doc
11 Nov. 2013

Commentaire d'arrêt du tribunal des conflits du 5 juillet 1951 : la compétence du juge pénal

Commentaire d'arrêt de 2 pages - Droit pénal

Il nous est ici demandé d’établir le commentaire de l’arrêt Avranches et Desmarets du tribunal des conflits en date du 5 juillet 1951. L’autorité judiciaire est en vertu de la constitution garante des libertés individuelles et a donc une compétence dans ce domaine, en effet, il y a...

.pdf
02 août 2005

Droit pénal : L'interprétation des normes par le juge pénal

Cours de 6 pages - Droit pénal

Au cours de son office, le juge pénal est amené à interpréter diverses normes. Deux textes du Code pénal sont consacrés directement à ce travail d’interprétation du juge. Il s’agit de l’article 111-4 du Code pénal, qui consacre le principe de...

.doc
25 juin 2007

Le juge face à la loi en droit pénal

Cours de 4 pages - Droit autres branches

La théorie de la séparation des pouvoirs dont le but est la séparation des différentes fonctions de l’Etat afin de limiter l’arbitraire et d’empêcher les abus, est souvent invoquée dans les régimes démocratiques mais sa mise en ouvre varie selon le pays. La France a, pour sa part,...

.doc
26 avril 2010

Cour de cassation, chambre criminelle, 31 mai 2005 - la qualification

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit pénal

L’évolution du droit français donne lieu à une création de règles de droit toujours plus importante. Cette multiplication des textes rend, d’une certaine manière, le travail des juges, et notamment du juge pénal, de plus en plus délicat. Celui-ci, en application, et...

.doc
13 Nov. 2011

Le principe de la légalité criminelle

Dissertation de 2 pages - Histoire du droit

« Nullem crimen nulla poena sine lege », il n’y a pas d’infraction sans texte et pas de peines sans loi. Ce principe de légalité criminelle a été conceptualisé au temps des lumières, notamment par Cesare Beccaria. Mais il a pris une réelle valeur juridique lors de la Révolution...

.doc
03 Mars 2009

Les contraventions de voirie routière

Dissertation de 3 pages - Droit autres branches

On distingue sous le vocable de contravention de voirie les contraventions de petite voirie (appelée aussi contravention de voirie routière) et les contraventions de grande voirie. La voirie est ici prise comme synonyme du domaine public au sens pénal mais il ne s'agit pas de la voirie au...

.doc
17 juil. 2009

L'action civile et son extinction

Dissertation de 4 pages - Droit pénal

Le décès du prévenu Il va éteindre l'action publique (mais doit survenir avant la décision définitive). Note : L'AP ne se transmet pas aux héritiers (ne peuvent être condamnés au pénal à la place du prévenu, principe de la personnalité des peines pénales) - L'action civile peut se...