Doc du juriste

Consultez plus de 41717 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement >

Accueil › 
 Juge judiciaire

Juge judiciaire

Juge judiciaire

Nos documents

.doc
04 Oct. 2007

Conseil d'Etat, ONF c/ Abamonte, 28 novembre 1975

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit administratif

Nous sommes ici face à un arrêt du Conseil d’Etat, rendu le 28 novembre 1975, opposant l’Office Nationale des Forêts (ONF) au Sieur Abamonte. Le 17 octobre 1971, le jeune Georges Abamonte fut victime d’une chute de quinze mètres dans une carrière désaffectée, se situant dans la...

.doc
09 avril 2008

Commentaire d'arrêt, Tribunal des conflits, 19 novembre 2007, Grieux contre Préfet du Val de Marne

Dissertation de 3 pages - Droit administratif

Lorsque le tribunal des conflits a été crée avec la loi du 24 mai 1872, c'était pour trancher les conflits de compétence entre la juridiction administrative et la juridiction judiciaire. L'existence de ces deux odres a été posée par la loi des 16-24 août 1790, loi réaffirmée par le décret...

.doc
09 Janv. 2010

Tribunal des Conflits, 15 novembre 1999 - nature du contrat passé entre deux communes

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit administratif

Le contentieux relatif à la gestion du domaine privé d’une personne publique relève à priori du juge judiciaire. Néanmoins, dans certaines hypothèses et notamment lors de la présence dans la convention d’une clause exorbitante de droit commun, le juge administratif...

.doc
13 févr. 2010

Cour de cassation, assemblée plénière, 12 juillet 1991 - l'effet relatif des contrats

Commentaire d'arrêt de 7 pages - Droit des obligations

Dans le Code Napoléon de 1804, les conventions légalement formées tiennent lieu de loi à ceux qui les ont faites. Par principe, la convention ne produit des effets de droit qu’aux parties contractantes, les tiers n’y sont pas liés. C’est l’idée d’effet relatif. De tout...

.doc
19 juin 2010

Tribunal des Conflits, 19 novembre 2001 - la qualification de voie de fait de la confiscation prolongée du passeport

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit administratif

Construction prétorienne consacrée notamment par l'arrêt Action Français rendu par le Conseil d'Etat le 8 avril 1935, la notion de voie de fait, qui est une atteinte grave portée par l'Administration au droit de propriété ou à une liberté fondamentale, relève de la compétence du juge...

.doc
11 févr. 2014

La distinction de la voie de fait et du référé-liberté

Dissertation de 5 pages - Droit administratif

Bien souvent, il arrive que l’administration, gardienne des pouvoirs de puissance publique, ne respecte pas tout à fait le principe de sa subordination à la loi. En effet, elle est susceptible de commettre des illégalités ou de produire des actes administratifs irréguliers. Ces erreurs...

.doc
08 Nov. 2006

Le contrôle de l'administration - publié le 08/11/2006

Cours de 29 pages - Droit administratif

Cours de droit administratif relatif au "contrôle de l'administration" et pour être plus précis à "la répartition des contentieux entre juge administratif et juge judiciaire". Ce cours est d'une grande qualité et sera de fait fort utile pour les étudiants en seconde année de...

.doc
05 mai 2007

Les vicissitudes de la voie de fait

Cours de 6 pages - Droit administratif

Cours sur les vicissitudes de la voie de fait. Il y a voie de fait lorsque l'administration porte une atteinte grave à la propriété privée ou à une liberté fondamentale. Cet agissement doit être insusceptible de se rattacher à un pouvoir appartenant à l'administration. Quelle a été l'évolution et...

.doc
07 déc. 2002

Cass. Soc. 22 mai 2002

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit du travail

Il s'agit de déterminer quels sont les contours et les conditions de l'obligation de sécurité. La jurisprudence en la matière semble être divergente selon que l'on se place du côté du juge administratif ou de celui du juge judiciaire. Mais l'opposition entre les deux...

.doc
19 août 2004

Droit administratif et droit de la concurrence

Fiche de 6 pages - Droit de la concurrence

Cependant, un certains nombre de préjugés dénigrent la compétence réelle du juge administratif en matière de concurrence. En raison de la dualité de juridictions, il n'aurait pas les compétences suffisantes pour mener efficacement une mission de contrôle de la concurrence, qui relèverait...

.doc
13 Mars 2006

Commentaire d'arrêt : Tribunal des Conflits, 24 mai 2004, Consorts Garcia c/ OPHLM de l'Aude

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit administratif

Quel est le juge compétent pour connaître de l’action en responsabilité dirigée par un locataire contre un office public d’HLM du fait de ses ouvrages ? Amené à se prononcer à nouveau sur la question du juge compétent pour connaître d’une action en réparation...

.doc
12 avril 2007

Le Juge français et l'Union européenne

Dissertation de 21 pages - Droit européen

Déjà en 1992, le rapport public du Conseil d’Etat avait mis en avant l’importance du droit communautaire : aujourd’hui, en France, une règle sur six et un nouveau texte sur deux sont d’origine supranationale. En effet, les institutions de Bruxelles introduisent chaque année...

.doc
27 août 2007

L'arrêt Société Cafés Jacques Vabre (Cour de cassation, chambre civile, 24 mai 1975) et ses prolongements

Commentaire d'arrêt de 9 pages - Droit européen

Mais, avant ces arrêts qui ont défini clairement les choses au niveau communautaire, s’est posée en France la question de la primauté du Traité sur les lois internes et plus précisément sur les lois internes postérieures à ce traité. Celle-ci peut apparaître surprenante dans la mesure ou...

.doc
13 Janv. 2008

Commentaire de l'arrêt de la Cour d'appel de Paris du 20 octobre 2006

Commentaire d'arrêt de 6 pages - Droit du travail

Le contrôle de conventionalité des normes supra étatiques par le juge ordinaire prend toute son importance lors de litiges relatifs à des nouvelles normes nationales qui sont contestées au regard des conventions internationales. C’est le cas qui s’est présenté à la cour...

.doc
16 avril 2008

Commentaire d'arrêt: CA Paris (18ech.E) 20 octobre 2006

Dissertation de 6 pages - Droit civil

L'article 55 de la constitution française de 1958 dispose que "Les traités ou accords régulièrement ratifiés ou approuvés ont, dès leur publication, une autorité supérieure à celle des lois, sous réserve, pour chaque accord ou traité, de son application par l'autre partie". Ainsi, une norme...

.doc
29 Oct. 2008

Comparaison : tribunal des conflits, 17 mars 1949, Société Hôtel du vieux Beffroi ; Rivoli Sébastopol - la qualification de l'emprise

Commentaire d'arrêt de 6 pages - Droit administratif

Les faits étaient semblables. Dans le premier arrêt, l’hôtel du vieux Beffroi avait été réquisitionné le 11 septembre 1944 par l’autorité militaire britannique qui y installa trois mois plus tard un centre d’accueil pour rapatriés. La levée de la réquisition datant du 10 avril...

.doc
18 févr. 2009

L'emprise administrative irrégulière et la voie de fait

Dissertation de 5 pages - Droit administratif

L’article 66 de la Constitution du 4 octobre 1958 énonce que « nul ne peut être arbitrairement détenu » et ce même article dispose que « l’autorité judiciaire, gardienne de la liberté individuelle, assure le respect de ce principe dans les conditions prévues par la loi ». La...

.doc
24 Sept. 2009

Emprise et voie de fait

Dissertation de 4 pages - Droit administratif

Il existe des interpénétrations entre les compétences juridictionnelles des deux ordres, ainsi les théories de l’emprise et de la voie de fait en sont un exemple particulier. L’emprise se caractérise par l’atteinte que porte l’administration à une propriété privée immobilière....

.doc
28 Oct. 2009

Tribunal des conflits, 23 octobre 2000 - la voie de fait en droit administratif

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit administratif

M.Boussadar qui était sous le coup d’une interdiction du territoire français se vit refuser un visa d’entrée par l’administration, l’empêchant ainsi d’être présent à une audience d’appel le concernant. Le recours formé alors par M.Boussadar contre le ministère des...

.doc
20 Nov. 2009

Tribunal des Conflits, 16 juin 1923 - attribution des compétences entre les deux ordres juridictionnels

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit administratif

L'objectif premier du dualisme juridictionnel français est la volonté d’empêcher le juge judiciaire de s’immiscer dans les questions de l’administration, dans le cadre de la séparation des pouvoirs chère à la Révolution (la dualité de juridictions résulte de la loi...

.doc
04 févr. 2010

Tribunal des Conflits, 13 janvier 1992 - la répartition des compétences et la théorie de la voie de fait

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit administratif

La juridiction administrative s’est vue attribuer des compétences propres, distinctes de celles du juge judiciaire en ce qu’elles consistent principalement à apprécier la légalité des actes administratifs, contrairement à ce dernier, compétent pour garantir les libertés...

.doc
14 mai 2010

Conseil d'État, 9 avril 2004 - l'application du référé liberté

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit administratif

En l'espèce, le directeur général des services de la commune de Drancy, a transmis une note en date du 5 novembre 2003, au service du courrier de cette commune, affirmant que sur instruction de Monsieur le Député-maire, l'ensemble des courriers adressés aux adjoints au maire, ainsi qu'à certains...

.doc
20 mai 2010

Tribunal des Conflits, 16 novembre 1964 et 12 mai 1997 - les critères de reconnaissance de la théorie de la voie de fait

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit administratif

Le Tribunal des Conflits a rendu les arrêts du 16 novembre 1964, Sieur Clément, et du 12 mai 1997, Préfet de Police de Paris. Ces deux arrêts précités posent le problème de savoir dans quelles conditions le juge judiciaire peut se fonder sur la théorie de la voie de fait pour...

.doc
31 mai 2010

La voie de fait - publié le 31/05/2010

Dissertation de 4 pages - Droit administratif

Devant la constante évolution et extension du droit administratif, il arrive parfois que l’administration s’écarte de son domaine d’action, en prenant une décision qu’elle n’aurait pas du prendre ou en exécutant des actes dans des conditions qui ne lui sont pas...

.doc
02 Nov. 2011

La voie de fait et la protection des libertés fondamentales des administrés

Dissertation de 6 pages - Droit administratif

L'article 66 de la Constitution du 4 octobre 1958 affirme un principe très ancien qui a émergé dès le début du XIXème siècle : l'autorité judiciaire est "gardienne de la liberté individuelle". Celui-ci se voit appliqué dans la théorie de la voie de fait qui est une construction...

.doc
02 avril 2013

Commentaire d'arrêt du Tribunal des conflits en date du 17 octobre 2011 : SCEA du Chéneau

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit administratif

Maurice Hauriou a déclaré n'avoir « jamais aimé les questions préjudicielles et les questions de procédure » et proposait la suppression graduelle des questions préjudicielles. La question préjudicielle est un point litigieux dont la solution doit précéder celle de la principale qu'elle commande,...

.doc
25 Nov. 2013

La justice administrative

Cours de 22 pages - Droit administratif

L'existence d’un juge spécialisé est la conséquence du principe de séparation des autorités administratives et judiciaires. Si l’existence de la justice administrative est la conséquence directe du principe de séparation, ce dernier n’est plus un principe absolu :...

.doc
17 Mars 2014

Commentaire d'arrêt du Tribunal des conflits du 17 octobre 2011 : L'arrêt SCEA du Chéneau

Commentaire d'arrêt de 6 pages - Droit administratif

L’arrêt SCEA du Chéneau du Tribunal des conflits du 17 octobre 2011 vient compléter la jurisprudence Septfonds du 16 juillet 1923, en venant donner plus de pouvoir au juge judiciaire pour l’appréciation d’actes administratifs, dans un objectif de bonne administration...

.doc
10 déc. 2014

L'arrêt « société des cafés Jacques Vabre » relatif à la primauté des normes communautaires sur les normes nationales

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit international

La hiérarchie entre ordre juridique interne et ordre juridique international n'a donc pas toujours été claire. Il a fallu attendre le 24 mai 1975 pour que le juge judiciaire donne la primauté des traités et accords internationaux sur les lois nationales postérieures, ce qui est...

.doc
19 mai 2009

Commentaire de l'arrêt du 12 mai 1997 : les droits des étrangers

Cours de 3 pages - Droit administratif

Dans Le Monde du 14 mai 1997, un article relatif à l'arrêt rendu le 12 mai 1997 par le Tribunal des conflits sous la présidence du Garde des Sceaux Jacques Toubon, était intitulé "Le Tribunal des conflits arbitre en défaveur des droits des étrangers face à l'administration". L'article concluait :...