Doc du juriste

Consultez plus de 41680 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement >

Accueil › 
 Infraction intentionnelle

Infraction intentionnelle

Infraction intentionnelle

Nos documents

.doc
18 mai 2009

Le Droit pénal général

Dissertation de 51 pages - Droit autres branches

[...] Le droit pénal général (DPG) étudie les règles communes à toutes les infractions. Il précise les éléments indispensables pour qu'une infraction soit constituée. Le Droit pénal général prévoit aussi des causes d'irresponsabilités (légitime défense etc..). Il est contenu...

.doc
09 Oct. 2009

Cours de Droit pénal spécial - publié le 09/10/2009

Dissertation de 37 pages - Droit pénal

Le droit pénal spécial est la branche du droit pénal qui traite des infractions. C'est ce qui le différencie du droit pénal général qui lui, envisage les questions qui concernent l'ensemble des infractions.

.doc
11 août 2010

L'infraction : définition et classification

Cours de 13 pages - Droit pénal

L'infraction se définit comme étant une action ou omission définie par la loi pénale et punie de certaines peines également fixées strictement par la loi pénale. L'infraction est donc un comportement interdit sous la menace d'une sanction pénale tel qu'il est définit de manière générale et...

.doc
12 avril 2007

Chambre Criminelle de la Cour de Cassation arrêt du 23 octobre 2001

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit pénal

Le droit pénal est un droit répressif basé autour de la notion d’infraction. L’infraction se compose de plusieurs éléments : un élément légal, un élément matériel et certaines infractions nécessitent un élément moral ou intentionnel c’est-à-dire l’intention pour son...

.doc
04 Oct. 2007

Interactions entre les responsabilités pénales des personnes morales et des personnes physiques

Mémoire de 16 pages - Droit pénal

Selon G. LE BON, dans Hier et Demain, « L’anarchie est partout quand la responsabilité n’est nulle part ». A l’inverse, tout ramener à la responsabilité peut mener à la discorde au sein d’une société. Actuellement, cette notion de responsabilité est fondamentale dans nos...

.rtf
11 Mars 2009

L'intention en droit pénal

Dissertation de 5 pages - Droit pénal

Le droit pénal est un ensemble de règles juridiques qui organise les infractions des délinquants et qui détermine les infractions. Les infractions sont des incriminations (description des éléments constitutifs des actes et faits interdits) que la loi réprimande par des sanctions...

.doc
13 juil. 2009

La corruption dans le secteur privé

Dissertation de 14 pages - Droit européen

La corruption dans le secteur privé a été incriminée pour la première fois avec la Convention pénale sur la corruption à l’article 7 par le Conseil de l’Europe. Les deux volets de la corruption sont incriminés, la corruption active et passive. L’Union européenne a aussi adopté deux...

.doc
27 juil. 2009

Les atteintes à l'intégrité physique

Cours de 6 pages - Droit pénal

En droit pénal, la vie est la valeur protégée par excellence. Néanmoins, elle n’est pas la seule, puisque l’on protège également l’intégrité physique de la personne. On a en effet dans le Code pénal un certain nombre d’infractions qui répriment des attitudes qui vont porter...

.doc
19 avril 2010

Le droit pénal

Cours de 16 pages - Droit pénal

Le droit pénal regroupe l’ensemble des règles coercitives adoptées par les pouvoirs publics pour assurer le respect de l’ordre public. Il est malgré ces caractères placé dans le droit privé. Ainsi, la sanction pénale a pour fondement la protection et la défense de l’ordre...

.doc
15 Nov. 2013

L'infraction : concept et classification

Cours de 17 pages - Droit pénal

Le délit civil se distingue de l’infraction pénale à 3 égards : . Quant à la source : - Le délit civil est tout fait fautif qui cause à autrui, un dommage (article 1382 du Code Civil). La liste des fautes n’est pas dressée à l’avance ou de façon exhaustive. - Au contraire,...

.doc
23 mai 2007

Les infractions contre la vie et l'intégrité des personnes

Cours de 26 pages - Droit pénal

Cours de droit pénal spécial, niveau M1 spécialité sciences criminelles. Cette partie aborde les infractions contre la vie et l'intégrité des personnes, et va jusqu'au délit de non assistance à personne en péril. Un document au format Word, composé de 14 792 mots.

.doc
08 juil. 2007

Cours de droit pénal des affaires à jour de 2007

Cours de 78 pages - Droit pénal

Cours de droit pénal des affaires destiné à des étudiants en droit. Étude de chaque infraction : abus de biens sociaux, délits comptables, tromperie, fausse publicité, infractions boursières, infractions liées à la concurrence.

.doc
27 févr. 2009

La responsabilité pénale des personnes morales - publié le 27/02/2009

Dissertation de 25 pages - Droit pénal

La responsabilité pénale des personnes morales est prévue par l'article 121-2 du Code pénal qui dispose : "les personnes morales, à l'exclusion de l'Etat, sont responsables pénalement, selon les distinctions des articles 121-4 à 121-7, des infractions commises, pour leur compte, par leurs...

.doc
13 Oct. 2009

Droit pénal des affaires

Dissertation de 40 pages - Droit des affaires

Les affaires - Au 17-18°s : on désignait sous le nom chaise d'affaires, une chaise percée pour satisfaire un besoin naturel et l'endroit ou la chaise est installée sous le nom de brevet (brevet d'affaires = privilège). - Sens philosophique : le mot affaire désigne le problème, décision, acte...

.doc
02 Mars 2021

Droit pénal spécial marocain - publié le 02/03/2021

Cours de 13 pages - Droit pénal

Dans le cadre du droit criminel, on regroupe plusieurs disciplines que sont : la procédure pénale (qui est le processus, la manière de poursuivre et de juger l'auteur d'une infraction), la criminologie (qui étudie le phénomène criminel dans sa réalité sociale et individuelle), la pénologie...

.doc
06 Nov. 2006

Commentaire de l'article 121-7 du code pénal

Commentaire d'article de 8 pages - Droit pénal

Dès lors que l’on constate qu’un acte prévu et puni par la loi pénale a été commis ou tenté, des poursuites sont engagées. Le délinquant peut agir seul, on l’appelle alors auteur de l’infraction. Mais celui-ci peut agir en participation avec d’autres personnes, qui...

.doc
15 déc. 2006

Commentaire d'arrêt: Cass. Crim. 25 mars 1998

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit pénal

À l’image de la perpétuelle recherche par l’enquêteur de police du mobile du criminel dans les affaires de meurtre, on comprend l’importance du rôle joué par celui-ci et de son aspect indissociable du crime. Cependant, en matière pénale, le mobile n’est pas un élément tout...

.doc
21 févr. 2008

Commentaire d'arrêt : C.cass, Ass. Plénière, 18 janvier 2006

Dissertation de 4 pages - Droit pénal

La tentative d’infraction répond à des conditions juridiques très strictes de mise en application pour engager la responsabilité pénale de son auteur. L’arrêt que nous allons commenté a été rendu par l’assemblée plénière de la Cour de cassation le 18 janvier 2006. Il...

.doc
26 Janv. 2009

L'influence de la responsabilité pénale des personnes morales sur la responsabilité des dirigeants d'entreprise

Dissertation de 6 pages - Droit pénal

Ces nouveaux acteurs pénaux sont composés essentiellement des sociétés commerciales et civiles, des parties ou groupements politiques, des associations ou encore des syndicats. Ici, le but lucratif ou non de la personne morale importe peu. Toutefois, c’est la responsabilité pénale des...

.doc
27 Oct. 2009

Assemblée Plénière de la Cour de cassation, 14 décembre 2001 - la responsabilité des commettants du fait de leurs préposés

Commentaire d'arrêt de 6 pages - Droit civil

L'arrêt qui nous est soumis émane de l'assemblée plénière de la cour de cassation, il a été rendu le 14 décembre 2001 et fait référence à la responsabilité du commettant du fait de leurs préposés. M. Cousin, un comptable de la société Virydis, a fait obtenir frauduleusement à sa société des...

.doc
23 Janv. 2010

Assemblée plénière de la Cour de cassation, 14 décembre 2001 - la responsabilité civile du préposé

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit civil

La responsabilité du commettant du fait du préposé est un régime spécial de la responsabilité du fait d’autrui. Cette responsabilité va permettre à la victime d’obtenir une indemnisation d’une personne qui exerçait une autorité sur l’auteur du fait dommageable, seule ou in...

.doc
27 Nov. 2012

Etude de trois cas opposant des consommateurs à des professionnels sur une éventuelle tromperie

TD de 8 pages - Droit pénal

A la lecture des faits, nous pouvons déjà y déceler les prémisses de certaines infractions et notamment celle de tromperie, présentée à l’article L213-1 du Code de la consommation. Ce délit a été mis en place par le législateur dans le Code de la consommation afin de protéger le...

.doc
27 Mars 2014

Commentaire d'arrêt de l'Assemblée Plénière de la Cour de cassation du 14 décembre 2001 : Arrêt Cousin

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit civil

Le comptable de la société Virydis a fait obtenir de manière frauduleuse des subventions pour financer de faux contrats de qualification dans l’intérêt de la société. Sa responsabilité pénale a été engagée définitivement aux chefs de faux, d’usage de faux et d’escroquerie. La Cour...

.doc
23 Sept. 2020

Les causes subjectives d'irresponsabilité pénale - publié le 23/09/2020

Cours de 5 pages - Droit pénal

Ces causes subjectives sont aussi appelées causes de non-imputabilité pénale. Toutefois, concernant les mineurs, on parle d'atténuation, car ils restent pénalement responsables. On ne peut pas imputer une responsabilité pour une infraction à un mineur dénué de faculté de discernement....

.doc
29 juin 2006

L'originalité et les spécificités du régime de l'animus necandi

Dissertation de 5 pages - Droit pénal

Selon le Vocabulaire Juridique du doyen Cornu, l’expression latine « animus necandi » se compose de deux éléments. Le terme « animus » signifie « âme », « esprit », il est utilisé pour désigner un élément intentionnel permettant de déterminer certaines situations juridiques. Généralement, il...

.doc
14 déc. 2006

L'acte et la personne : coaction et complicité. Cour de Cassation, Chambre Criminelle, 8 janvier 2003

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit pénal

Le complice peut être considéré comme une personne n’ayant pas commis les éléments matériels et intellectuels de l’infraction tels qu’ils sont définis par la loi ou le règlement, mais ayant participé à la commission de l’infraction. Deux types de participation sont...

.doc
02 mai 2007

Les personnes physiques susceptibles d'engager la responsabilité pénale des personnes morales

Dissertation de 13 pages - Droit pénal

Jusqu’au siècle dernier, l’appréhension des groupements d’individus par notre droit pénal se trouvait résumée dans la célèbre locution latine : Societas delinquere non potest. Dénué de toute volonté personnelle propre, le groupement est vu par les rédacteurs du Code de 1810 comme...

.doc
20 juin 2007

Cour de cassation, chambre criminelle, 11 février 1998

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit pénal

L’article 223-1 du Code pénal sanctionne l’auteur d’un comportement imprudent en raison de sa seule gravité même s’il n’a pas eu de suites malheureuses. Ce texte d’incrimination assez complexe a été critiqué pour son manque de clarté. La mise en œuvre de cet...

.doc
06 août 2007

Cour de cassation, chambre criminelle, 2 juillet 1998

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit pénal

« La définition de l’élément intentionnel du crime d’empoisonnement continue à alimenter la jurisprudence et à exciter l’imagination des commentateurs. A cet égard, l’arrêt du 2 juillet 1998 tient une place de choix » Véron. Le litige était né des faits suivants. Deux...

.doc
24 Janv. 2009

Le préjudice en droit pénal

Dissertation de 7 pages - Droit pénal

L’interprétation classique de la théorie juridique de l’iter criminis, autrement appelé « chemin du crime », démontre qu’en principe, l’auteur d’une infraction pénale est condamné à partir du moment où il est allé jusqu’au terme de sa pensée criminelle et...