Doc du juriste

Consultez plus de 41531 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement >

Accueil › 
 Incapacité juridique

Incapacité juridique

  
Incapacité juridique

Nos documents

.pdf
28 Janv. 2016

L'incapacité juridique des majeurs

Fiche de 2 pages - Droit civil

En cas de nécessité, certains majeurs seront protégés par la mise en place de l’un des régimes prévu par le Code civil de façon proportionné et individualisé (article 428 al. 1 et 2). Ce régime de protection concerne les personnes atteintes d’une altération de leurs facultés mentales...

.pdf
25 Janv. 2016

L'incapacité juridique des mineurs

Fiche de 4 pages - Droit civil

Cette incapacité juridique des mineurs est très ancienne mais il y a eu de nombreuses évolutions dans le temps. Une personne est mineure jusqu’à ses 18 ans selon l’article 388 du Code civil. L’article 414 du Code civil dispose que la majorité est fixée à 18 ans...

.doc
21 avril 2010

La condition juridique et l'incapacité des majeurs

Cours de 5 pages - Droit civil

L’incapacité du mineur est une situation de principe, en revanche pour la personne majeure l’incapacité devient une exception. La majorité a pour effet premier de donner la capacité juridique. À titre de sanction le majeur peut être frappé d’incapacité juridique,...

.doc
21 avril 2010

La condition juridique de l'incapable et l'incapacité des mineurs

Cours de 6 pages - Droit civil

Un mineur est une personne qui n’a pas encore atteint la majorité civile qui est fixée à 18 ans depuis la loi du 5 juillet 1974. Le mineur va soulever la question de l’incapacité de protection, le mineur est par principe un enfant. Ce principe est un principe de droit civil. Le mineur...

.doc
12 avril 2010

La notion de protection juridique de la personne vulnérable et l'incapacité du mineur

Cours de 34 pages - Droit civil

Le titre ne devrait pas soulever de difficultés si ce n’est que depuis une loi de mars 2007, ce titre est sans doute devenu obsolète, du moins, trop simple, car de qui aurait-il dû être question depuis cette loi du 5 mars 2007 ? Des personnes vulnérables ou des personnes protégées ?...

.doc
01 Mars 2013

Le droit international des droits de l'homme limite-t-il la capacité internationale de l'individu?

Cours de 6 pages - Droit international

[...] L'incapacité juridique de l'individu trouve son origine dans la pratique ainsi que dans les règles de droit international qui étaient en vigueur avant l'avènement du droit international des droits de l'homme dans lesquelles on ne reconnaissait pas de personnalité juridique à...

.doc
03 févr. 2009

L'enfant et la responsabilité civile

Dissertation de 5 pages - Droit civil

Le mot enfant n’est pas une réalité juridique, il appartient à d’autres sciences humaines, sociologie, psychologie, philosophie. Le droit résume la notion d’enfant à la notion de mineur, dont la personnalité est définie par les règles régissant sa capacité (ou plutôt son...

.doc
02 mai 2013

Les pouvoirs des faibles d'esprit

Cours de 3 pages - Droit civil

La frontière entre capacité et incapacité peut être difficile à percevoir. Un mineur émancipé va continuer par certains aspects à être incapable : on parle d’incapacité résiduelle. Par exemple, il ne peut pas exercer une activité commerciale et aura besoin de l'autorisation de ses...

.doc
02 mai 2013

Les techniques de protection des faibles d'esprit

Cours de 4 pages - Droit civil

Tout être humain possède la personnalité juridique. Chacun peut donc participer librement au commerce juridique. Il existe un revers à cette liberté : chacun est responsable du comportement qu’il adopte. Avoir la personnalité juridique est donc négatif pour une personne...

.doc
27 avril 2011

Histoire contemporaine du droit privé : codification du droit privé contemporain et mutation du droit de la famille

Cours de 79 pages - Histoire du droit

La spécificité de la matière Qu'est-ce que l'histoire du droit privé ? C'est une matière juridique à part entière qui réfléchit à la formation, au processus qui permet la naissance d'une règle de droit. Ainsi, on ne peut pas anticiper le droit du futur sans connaître le droit d'hier....

.doc
19 déc. 2007

Le viol d'un mari par sa femme

Dissertation de 5 pages - Droit pénal

Le viol est défini à l’article 222-23 du nouveau Code pénal comme « tout acte de pénétration sexuelle, de quelque nature qu’il soit, commis sur la personne d’autrui par violence, contrainte, menace ou surprise ». Cette définition provient de la loi du 23 Décembre 1980. En effet,...

.doc
29 déc. 2010

La condition de la femme en France de 1804 à 1945

Dissertation de 8 pages - Histoire du droit

L'acquisition d'une totale égalité juridique entre hommes et femmes est très récente et se trouve être le fruit d'une longue évolution. Cité par Las Cases dans le Mémorial de Sainte-Hélène, Napoléon déclare : « La femme est notre propriété, nous ne sommes pas la sienne ; car elle nous...

.doc
05 Oct. 2007

L'enfant et le droit de la responsabilité

Dissertation de 7 pages - Droit civil

L’enfant jouit d’un statut juridique particulier. Doté dès sa naissance de la personnalité juridique, il est titulaire de droits subjectifs et assujettis à des obligations. Incapable juridique en raison de son âge, il ne peut, dans les cas déterminés par la loi,...

.doc
02 Oct. 2006

L'indépendance professionnelle des époux

Dissertation de 8 pages - Droit civil

Il y a quarante ans que le droit personnel de la famille est entré dans un mouvement qu’on a pu croire pendant un temps être de simple modernisation mais qui se révèle progressivement être beaucoup plus profond et relever plutôt d’un bouleversement, peut-être même d’une véritable...

.doc
20 déc. 2011

Le procès devant la cour d'assise

Cours de 9 pages - Procédure pénale

Elle comprend 3 magistrats professionnels et un représentant du parquet qui est soit le procureur général si c’est une cour d’appel qui est le lieu de la cessation d’assises, soit le procureur de la république si elle siège dans un TGI. Dans les magistrats, il y a un président et...

.pdf
28 Sept. 2015

Commentaire de l'arrêt de la Première Chambre civile de la Cour de cassation du 25 juin 2014 : la formation du contrat, l'offre et l'acceptation

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit civil

La conclusion d’un contrat nécessite trois éléments, une offre, une acceptation et un accord de volontés, c’est « la chose des parties ». Cependant, un des principes fondamentaux du droit des contrats est le principe de la liberté contractuelle, qui implique le principe de la liberté de...

.doc
05 déc. 2006

L'article 220 du Code civil

Dissertation de 7 pages - Droit civil

Lorsque deux époux sont mariés leur contrat de mariage est soumis à deux séries de règles : un corps de règles impératives qui s’appliquent à tous les époux, le régime primaire, et des règles propres à chaque régime matrimonial. Le régime primaire impératif, institué par la réforme de 1965,...

.rtf
24 févr. 2009

Cour d'appel de Paris, 13 juin 1814 - la loi française et les étrangers résidant en France

Commentaire d'arrêt de 6 pages - Droit international

Selon la lettre de l'article 3 alinéa 3 du Code civil, les lois concernant l'état et la capacité des personnes régissent les Français même s'ils résident en pays étrangers. Si les ressortissants français continuent donc d'être soumis à la loi française pour ce qui concerne leur capacité et leur...

.doc
18 Mars 2014

Le régime des libéralités : règles concernant la capacité, la cause, les modalités et charges

Cours de 11 pages - Droit civil

Il existe des incapacités de droit commun, et des incapacités spéciales au droit des libéralités. On se réfère à l’article 902 du Code civil vu précédemment. Toute personne peut recevoir sauf celle que la loi déclare incapable. D’ailleurs l’article 902 pose la...

.pdf
12 Nov. 2009

La capacité à contracter un contrat

Dissertation de 6 pages - Droit civil

La capacité des parties est la deuxième condition posée par l'article 1108 du Code civil pour la validité du contrat. Selon l'article 1123 du Code civil, « toute personne peut contracter si elle n'est pas déclarée incapable par la loi ». La capacité des personnes aussi bien morales que physiques,...

.doc
24 Nov. 2008

Les conditions de formation du contrat - publié le 24/11/2008

Fiche de 2 pages - Droit autres branches

Les incapacités d'exercice : La personne n'est pas privée du droit de contracter mais elle ne peut pas exercer ce droit librement, elle doit être représentée par un tiers, soit être assistés par un tiers (...)

.doc
14 Oct. 2008

La capacité contractuelle, article 495 du Code civil

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit des obligations

Pour bien contracter, il faut en avoir la capacité. C'est pourquoi la capacité contractuelle est une des conditions exigées par l'article 1108 du Code civil pour qu'un contrat soit jugé valide. Comme les trois autres conditions à la validité du contrat, elle doit se vérifier au moins lors de la...

.doc
24 juin 2016

La capacité dans le contrat en Droit des obligations

Fiche de 2 pages - Droit des obligations

Le contrat ne peut se conclure que par le consentement d’une personne apte juridiquement. Article 1108 du Code civil exige que les contractants aient la capacité de contracter. Cet article ne rappelle cette exigence de manière indirecte. Il y a incapacité d’exercice...

.doc
14 avril 2008

Le mineur non-émancipé et le mineur émancipé

Dissertation de 11 pages - Droit de la famille

La capacité, c’est l’aptitude à acquérir et à exercer des droits. Le principe en la matière c’est que tout être à qui est reconnue la personnalité juridique est pourvue de la pleine capacité. C’est ce qui résulte de l’article 8 du Code civil. Les...

.doc
27 juin 2009

Les âges du mineur non émancipé

Dissertation de 3 pages - Droit civil

L'abaissement de l'âge de la majorité montre bien la difficulté de cerner l'âge à partir duquel l'individu sera considéré comme capable et responsable. Il était cependant nécessaire de fixer une limite stable et inamovible, afin de savoir précisément à partir de quel âge l'enfant sera considéré...

.doc
10 Sept. 2007

Réforme des tutelles. Les acteurs de la protection : la famille et l'incapable majeur

Commentaire d'arrêt de 10 pages - Droit civil

Quand on compare les préfaces successives de Jean Carbonnier aux ouvrages sur les incapacités de Messieurs Blondy et Morin puis de Monsieur Massip, on s'aperçoit que la place de la famille y est différemment perçue. Sur la loi du 14 décembre 1964, son auteur affirme : « cette loi est...

.doc
06 Janv. 2010

Incapacité d'exercice et conclusion du contrat

Cours de 5 pages - Droit des obligations

En droit français, la notion d’incapacité revêt un double sens. L’incapacité est dite de jouissance lorsque la personne qui en est frappée est inapte à être titulaire d’un ou plusieurs droits, mais elle ne peut pas être générale, à la différence de l’incapacité d’exercice...

.doc
22 févr. 2010

Incapacité et conclusion du contrat

Cours de 7 pages - Droit des obligations

L’article 1123 du Code civil énonce : « Toute personne peut contracter, si elle n’en est pas déclarée incapable par la loi ». Il ressort de ce texte que le principe est la capacité de contracter, et l’incapacité est l’exception. L’incapacité est l’état d’une...

.doc
10 juil. 2010

Les incapacités en droit civil

Cours de 49 pages - Droit civil

En France, la règle est la liberté d'action : toute personne est libre de faire les actes qui lui conviennent. Cette liberté comporte trois sortes de limites. D'abord, celle qui tient à la condition économique de la personne : la « pleine » capacité juridique de celui qui n'a ni ressource...

.doc
21 juil. 2010

L'incapacité du mineur et la mise sous tutelle

Cours de 7 pages - Droit civil

La capacité juridique a deux aspects différents. D’une part, elle est l’aptitude à acquérir un droit, à en être titulaire. Il s’agit de la capacité de jouissance. D’autre part, elle est l’aptitude à exercer les droits dont on est titulaire. Il s’agit de la...