Doc du juriste

Consultez plus de 41222 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement >

Accueil › 
 Fonds de clientèle

Fonds de clientèle

  
Fonds de clientèle

Nos documents

.doc
09 Nov. 2009

Le patrimoine du commerçant

Cours de 22 pages - Droit des affaires

La valeur principe du patrimoine du commerce est le fonds de commerce. Le terme « fonds » prend le sens de capital. A côté du fonds de commerce, le commerçant a également une valeur économique certaine : le bailleur commercial. C'est une universalité de fait, c'est-à-dire,...

.doc
15 déc. 2009

Commentaire de l'arrêt rendu par la Première chambre civile de la Cour de cassation le 7 juin 1995 relatif à la cession ou présentation de clientèle

Dissertation de 4 pages - Droit civil

Trancher le problème entre « cession de clientèle » et « présentation de clientèle » n'est pas chose aisée. La question de la licéïté du contrat ayant pour objet la présentation de la moitié de la clientèle est traitée dans la première chambre civile de la Cour de cassation...

.doc
04 juil. 2007

Commentaire de l'arrêt du 7 novembre 2000

Commentaire d'arrêt de 2 pages - Droit civil

Commentaire de l'arrêt du 7 novembre 2000 de la première Chambre Civile de la Cour de Cassation concernant les contrats spéciaux. Problème de droit : La cession d'une clientèle médicale est-elle valable et dans l'affirmative, à quelles conditions ?

.doc
26 Mars 2010

Cour de cassation, première chambre civile, 3 juillet 1996 - la patrimonialisation de la clientèle des professions libérales

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit des obligations

Tout peut-il s’acheter ou se vendre ? Telle est la question philosophique que soulève cet arrêt, au travers de l’une des interrogations qu’il suscite, qui est celle de la possible patrimonialité de la clientèle libérale. L’arrêt à commenter apporte une réponse à cette...

.doc
25 Mars 2008

Commentaire et tableau comparatif entre la banqueroute et l'abus de biens sociaux

Dissertation de 6 pages - Droit des affaires

Jean-Yves D est le gérant de droit de la SARL Castelnau Compta, avec laquelle il a signé un commodat d’une durée de trois ans pendant lesquels la société lui prêtait à titre gratuit l’intégralité de la clientèle de la société. Or, cette clientèle constitue le seul actif de...

.doc
14 juin 2009

Première chambre civile de la Cour de cassation, 3 juillet 1996 - détermination du prix dans une convention, et patrimonialisation de la clientèle des professions libérales

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit des obligations

La question de la détermination de l’objet d’une convention a été souvent soulevée devant les juridictions, plus particulièrement le problème de détermination du prix. L’arrêt de la première chambre civile de la Cour de cassation du 3 juillet 1996 se retrouve devant ce cas, il...

.doc
12 Mars 2012

Arrêt de la Cour de cassation, 20 novembre 2001 : la cession ou présentation de clientèle

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit des affaires

L’espèce est un arrêt de rejet de la première Chambre civile de la Cour de cassation en date du 20 novembre 2001, dans lequel il est demandé a la Cour de cassation de statuer sur l’objet d’un contrat en ce qui concerne la cession ou présentation de clientèle. Il y a eu des...

.doc
27 Janv. 2016

Commentaire d'arrêt : Civ. 1re, 7 novembre 2000, n° de pourvoi : 98-17731

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit des affaires

En l'espèce, un chirurgien avait mis son cabinet à la disposition de son confrère par le biais de la création d'une société civile de moyens. Ils concluent alors une convention dans laquelle le chirurgien s’engage à céder la moitié de sa clientèle en contrepartie d’une indemnité...

.doc
18 avril 2008

Civ. 1ère, 7 juin 1995

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit autres branches

La cession des clientèles civiles a longtemps fait l’objet de vifs débats. Bien que sa licéité semble aujourd’hui admise, de nombreux points en la matière demeurent occultes. L’arrêt qui fait l’objet de notre étude et qui notons le, date de 1995, illustre à la fois la...

.doc
02 juin 2010

Cour de cassation, première chambre civile, 7 juin 2004 - l'objet du contrat

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit des obligations

L’objet est essentiel à la validité du contrat, il est la réponse à la question : quid debitur ? (Qu’est ce qui est dû ?). Mais si l’objet doit exister, il doit aussi être précisément déterminé et surtout doté de licéité. C’est ce dont il est question dans un arrêt de la...

.doc
30 déc. 2020

Cour de cassation, chambre commerciale, 8 juillet 2008 - La définition du mandat

Commentaire d'arrêt de 7 pages - Droit civil

En matière de représentation il existe divers procédés, le courtage, le contrat de commission ou encore le mandat. L’arrêt commenté constitue une parfaite illustration de ce que n'est pas le mandat, il a été rendu par la chambre commerciale de la Cour de cassation le 8 juillet 2008. Les...

.doc
10 Oct. 2009

Première chambre civile de la Cour de Cassation, 30 juin 2004 - la cession de clientèle médicale

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit des obligations

L’arrêt rendu par la première chambre civile de la Cour de cassation le 30 juin 2004 est relatif à la cession de clientèle médicale. En l’espèce, un médecin avait consenti une « cession partielle de droit de présentation de clientèle » à l’un de ses confrères. La Cour...

.doc
18 Mars 2010

Chambre commerciale, Cour de cassation, 24 septembre 2003 - le principe de licéité de la cession de clientèle civile

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit des obligations

Selon Yves Serra la clientèle qu’elle soit commerciale ou civile est insusceptible d’appropriation et ne peut donc faire l’objet d’un contrat de vente. En l’espèce un vendeur cède le droit au bail, la clientèle et le matériel servant à l’exploitation...

.doc
15 mai 2010

Cas pratiques - droit des contrats spéciaux

Étude de cas de 3 pages - Droit des obligations

Cas pratique nº 1 - À la suite d’une consultation, un avocat envoie une demande de provision de 10000euros puis de 12 000 euros à une cliente. Celle-ci en conteste le montant en raison du fait qu’il n’a pas déterminé ses honoraires dès le début de leur collaboration. Deux...

.doc
09 Nov. 2012

Commentaire d'arrêt rendu par la Première Chambre civile de la Cour de cassation le 16 janvier 2007 : la clientèle civile

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit civil

Le développement des maisons de retraite illustre parfaitement le dynamisme et l’essor du phénomène contractuel. En effet, grâce au contrat, on organise les structures d'accueil et les différents rapports avec les usagers et les professionnels médicaux et paramédicaux qui vont dispenser des...

.doc
08 mai 2014

Commentaire d'arrêt de la Première Chambre civile de la Cour de cassation du 7 novembre 2000 : les cessions de clientèle

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit civil

L’objet d’un contrat doit toujours être licite. Cela signifie que l’opération juridique que les parties souhaitent réaliser ne doit pas déroger aux lois par la convention mise en place. L’objet doit être dans le commerce, conforme à l’ordre public et aux bonnes...

.doc
07 Nov. 2006

Arrêt Société Trinome du 3 novembre 2003, rendu par le Conseil d'Etat

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit des affaires

L’arrêt Société Trinome du 3 novembre 2003 rendu par le Conseil d’Etat aborde le thème des immobilisations incorporelles. La société Trinome a deux actionnaires principaux, dont l’un a négocié son retrait de l’entreprise ; il s’est engagé à abandonner ses fonctions de...

.doc
19 Janv. 2010

Cour de cassation, 7 novembre 2000 - les cessions de clientèles civiles

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit des obligations

Auparavant considérées comme « le prolongement de la personne » (R. Cabrillac), les cessions de clientèles civiles étaient interdites, en vertu de l’article16-5 du Code civil qui dispose que « les conventions ayant pour effet de conférer une valeur patrimoniale au corps humain à ses...

.doc
05 févr. 2010

La chose vendue - peut-on vendre une clientèle civile ?

Dissertation de 3 pages - Droit des obligations

L’article 1583 du Code civil énonce que la vente « est parfaite entre les parties, et la propriété est acquise de droit à l’acheteur à l’égard du vendeur, dès qu’on est convenu de la chose et du prix […] ». La loi impose la rencontre des volontés sur le prix et sur...

.doc
22 Mars 2010

Cour de cassation, première chambre civile, 28 mars 1995 et 7 novembre 2000 - la cession de clientèles civiles

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit des obligations

Traditionnellement, la haute juridiction aime à scinder en deux notions distinctes la clientèle. Qu’elle soit civile ou commerciale, un constat s’impose pourtant, il s’agit d’une fiction juridique à laquelle on attribue le nerf de la guerre à savoir le chiffre...

.doc
16 avril 2010

Cour de cassation, première chambre civile, 7 novembre 2000 - la licéité de la clientèle civile

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit des obligations

Jusqu’à l’arrêt de la première chambre civile du 7 novembre 2000, la clientèle civile était considérée comme une chose hors commerce, ne pouvant donc pas constituer un objet licite d’un contrat, en vertu de l’art. 1128 du Code civil. En l’espèce, une convention de...

.doc
11 Oct. 2010

Première chambre civile cour de cassation, 7 novembre 2000

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit des obligations

« Un peuple d'hommes et de femmes » telle est la définition de la clientèle que nous donne Savatier, en pratique elle paraît bien loin de la possibilité de cession de clientèle civile. C'est pourtant ce qu'essaie d'envisager la Cour de cassation dans son arrêt du 7 novembre 2000....

.doc
14 mai 2011

Commentaire de l'arrêt rendu par la 1ère chambre civile de la Cour de cassation le 27 novembre 2000

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit civil

Mettant un terme à une jurisprudence initiée dès le milieu du 19ème siècle et, depuis lors, réaffirmée à maintes reprises, la Cour de cassation vient de se prononcer pour la première fois, dans un arrêt du 7 novembre 2000, en faveur de la validité des cessions de clientèle. Le litige opposait...

.doc
07 Mars 2012

Droit approfondi des obligations: la cession de clientèle

Dissertation de 9 pages - Droit des obligations

L'une des difficultés dans la mise à jour d'une définition de la clientèle tient au fait que les conceptions que l'on en a, sont ancrées dans les esprits. Le mot clientèle n'est pas apparu avec la loi de 1872. En droit romain, le terme clientèle s'appliquait en premier...

.doc
07 juin 2013

Cour de cassation, 1ère Chambre civile, 7 novembre 2000, La licéité de la cession de clientèle civile

Commentaire d'arrêt de 6 pages - Droit civil

René Roblot disait "La clientèle est finalement un espoir de contrat futur et renouvelé ». C'est cette notion d'espoir de contrat qui peut expliquer les pratiques de cession de clientèle.La Première Chambre civile de la Cour de Cassation a rendu un arrêt de rejet le 7 novembre 2000 dans...

.doc
12 août 2002

Les cessions de clientèle. Cass. civ.1ère, 7 novembre 2000

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit civil

L'arrêt de la première chambre civile de la Cour de cassation rendu le 7 novembre 2000 rompt avec une jurisprudence plus que centenaire en reconnaissant la validité de la cession des clientèles civiles. Cette jurisprudence met fin à une position ambiguë de la Cour de cassation et du droit...

.doc
26 févr. 2002

La formation du contrat de vente: Cass Civ 1éré, 7 novembre 2000

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit des obligations

La clientèle médicale n'est qu'une forme de clientèle civile. Or l'évolution de la matière montre que l'on est passé progressivement d'un refus d'admettre la validité de toute cession de clientèle civile, à une admission détournée, jusqu'à une reconnaissance totale (I)....

.doc
06 Nov. 2002

La clientèle du fonds de commerce est une pure construction jurisprudentielle

Dissertation de 15 pages - Droit des affaires

Qu'est-ce qui définit la clientèle du fonds de commerce ? Comment la situer par rapport au fonds de commerce, et ses questions corollaires, à savoir le fonds de commerce peut-il exister sans clientèle, la clientèle suffit-elle à fonder l'existence d'un...

.doc
05 juin 2007

Commentaire d'arrêt: Cour de cassation, 1re Chambre civile, 7 novembre 2000

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit civil

L’existence des propriétés peut dépendre de l’activité de l’homme : elles sont appelées propriétés intellectuelles. C’est le cas notamment des clientèles civiles (c’est-à-dire des clientèles en dehors des professions commerciales). Elles peuvent faire...

.doc
25 juil. 2007

La clientèle

Dissertation de 5 pages - Droit des affaires

Le patrimoine, formant une universalité, comporte des biens et des droits de natures tout à fait diverses, aussi bien des éléments d’actif que de passif. Dans cette enveloppe juridique, se retrouvent biens corporels et incorporels susceptibles de faire l'objet d'une appréciation en argent....