Doc du juriste

Consultez plus de 41231 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement >

Accueil › 
 Faute d'une exceptionnelle gravité

Faute d'une exceptionnelle gravité

  
Faute d'une exceptionnelle gravité

Nos documents

.doc
13 déc. 2016

À partir de quel moment peut-on qualifier un comportement ou un autre de fautif ?

Dissertation de 3 pages - Droit civil

La faute est un acte illicite supposant la réunion d’un élément matériel qui est le fait originel, d’un élément d’illicéité qui représente la violation d’un devoir et d’un élément moral qui est le discernement de l’auteur du fait. De plus, on parle de...

.doc
12 Oct. 2006

Commentaire d'arrêt du 20 mai 2003

Commentaire d'arrêt de 6 pages - Droit des affaires

Pour que la responsabilité d’un dirigeant soit engagée, il est nécessaire que ce dernier ait commis une faute séparable de ses fonctions. Or, force est de constater que la notion de faute séparable des fonctions n’a jusqu’alors pas de définition précise. C’est...

.doc
02 Janv. 2019

Conseil d'Etat, 24 mars 2006, arrêt Rolin - Les régimes exceptionnels en situations de crise

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit constitutionnel

Depuis le 27 octobre 2005, le territoire de la métropole est sujet toutes les nuits à des violences urbaines d'une exceptionnelle gravité s'étendant sur 300 communes, notamment celles faisant partie de la banlieue d'Île-de-France. Ces violences ont aussi bien attrait aux personnes,...

.doc
02 Oct. 2009

La faute lourde en droit de la responsabilité administrative

Dissertation de 5 pages - Droit administratif

« Le propre de la souveraineté est de s’imposer à tous sans qu’on puisse réclamer d’elle aucune compensation ». Ces propos ont été tenus par Laferrière en 1887. Pendant longtemps cette affirmation était exacte puisque la responsabilité de l’administration ne pouvait être...

.doc
12 avril 2007

Chambre Criminelle de la Cour de Cassation arrêt du 23 octobre 2001

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit pénal

Le droit pénal est un droit répressif basé autour de la notion d’infraction. L’infraction se compose de plusieurs éléments : un élément légal, un élément matériel et certaines infractions nécessitent un élément moral ou intentionnel c’est-à-dire l’intention pour son auteur de...

.doc
23 avril 2008

Aspect pénal de l'affaire de l'amiante

Mémoire de 25 pages - Droit pénal

3000 morts par an, 100000 décès prévus d’ici à 2025. Voici le bilan catastrophique de l’exploitation massive de l’amiante dans l’industrie et la construction jusqu’à son interdiction totale en 1997 en France. La raison de cette situation est simple : pendant longtemps...

.doc
15 juin 2010

L'action récursoire

Cours de 4 pages - Droit administratif

La faute personnelle, dite "détachable de la fonction" du service, lorsque celle-ci est accomplie intentionnellement ou lorsqu'elle est d'une exceptionnelle gravité. L'arrêt du Tribunal des Conflits, 30 juillet 1873, "Pelletier" donne son essor à la distinction entre la...

.doc
07 Janv. 2010

La distinction entre faute lourde et faute simple se justifie-t-elle encore ?

Dissertation de 5 pages - Droit administratif

« Une faute manifeste et particulièrement grave » est une expression tirée de deux arrêts du Conseil d’État « Sinaï » et « Duchesne » qui ont consacré l’idée de faute lourde en 1918. La faute simple est un manquement à une obligation préexistante qui peut donc...

.doc
01 févr. 2007

La responsabilité de l'administration pour faute lourde

Dissertation de 6 pages - Droit administratif

Pendant longtemps, la responsabilité de l’administration ne pouvait être engagée. Incarnant l’intérêt général, et le mettant en œuvre, l’administration ne devait pas voir son action entravée par un risque juridique trop important. Les choses ont changé à la suite du célèbre...

.doc
13 avril 2008

Cour de cassation, 1ère chambre civile, 25 avril 2006

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit de la famille

Pour la prestation compensatoire, la loi n’ouvrait auparavant une faculté de révision que lorsque « l’absence de révision devait avoir pour l’un des conjoints des conséquences d’une exceptionnelles gravité ». La situation est aujourd’hui plus complexe et...

.doc
06 juil. 2012

Cours sur les sources du Droit civil

Cours de 12 pages - Droit civil

- critère matérielLe domaine règlementaire est défini à l'article 37 de la Constitution. Ce texte donne au règlement un domaine de compétence illimité. Les matières autres que celles qui sont du domaine de la loi, relèvent du domaine règlementaire. Le domaine règlementaire est protégé...

.doc
23 Sept. 2009

Le meurtre simple

Dissertation de 3 pages - Droit pénal

La protection de la vie humaine apparaît comme l'un des buts suprêmes de tout système juridique. En France, le Code pénal fait des atteintes aux personnes des actes d'une exceptionnelle gravité et cherche à protéger l'individu au moyen d'un arsenal répressif sévère. Le législateur...

.doc
15 Janv. 2003

Les ouvrages exceptionnellement dangereux

Dissertation de 7 pages - Droit administratif

La qualification de chose dangereuse ne sera explicitement consacrée qu'en 1934 dans l'affaire « Société des Forces Motrices du Haut Rhin ». Dans un premier temps, les applications de cette qualification ont concerné les ouvrages d'électricité. Puis dans deux affaires de 66 et 67, le CE, bien...

.doc
19 avril 2009

La faute inexcusable en matière d'accidents de la circulation

Dissertation de 4 pages - Droit civil

Le législateur est intervenu par la loi du 5 juillet 1985 afin de mettre en place un régime dérogatoire du droit commun en matière d’accidents de la circulation. L’application du régime commun de la responsabilité prévu à l’article 1382 du Code civil était source d’injustices...

.doc
12 avril 2013

La classification des infractions

Cours de 6 pages - Droit pénal

Le législateur tient compte de la gravité de la peine encourue, il considère que c’est elle qui détermine la nature de l’infraction. Si c’est une peine criminelle, c’est que l’infraction constitue un crime. Si elle n’est pas très grave, c’est une...

.doc
17 déc. 2003

Les limites à l'exercice du pouvoir de police administrative

Dissertation de 6 pages - Droit administratif

Cette conciliation revient au juge administratif qui va contrôler très étroitement les mesures de police en vérifiant que leur but est bien d'assurer l'OP, qu'elles sont justifiées par des circonstances telles, que l'OP était menacé et que les moyens utilisés sont appropriés. L'exercice du...

.doc
25 Nov. 2010

État d'urgence et circonstances exceptionnelles - encadrement des régimes d'exception

Dissertation de 6 pages - Droit constitutionnel

Selon Rousseau, « L’inflexibilité des lois qui les empêchent de se plier aux événements peut, en certains cas, les rendre pernicieuses, et causer par elles la perte de l’État dans sa crise (…) ». En effet, les États conformément à leurs rôles de dépositaire du maintien de...

.doc
07 Sept. 2007

La gravité des infractions

Cours de 6 pages - Droit pénal

Dans son ouvrage «La volonté de punir, essai sur le populisme pénal», le magistrat Denis Salas s’interroge sur l’évolution du droit pénal et notamment sur sa tendance contemporaine à multiplier les nouvelles incriminations et à durcir le régime de certaines infractions, notamment...

.doc
12 Mars 2008

L'affaire Ramirez Sanchez

Dissertation de 15 pages - Droit international

Dans les années 70, Illich Ramirez Sanchez, alias « Carlos », était considéré comme l’un des terroristes les plus dangereux dans le monde. Il a été condamné le 24 décembre 1997 à la réclusion criminelle à perpétuité pour un triple meurtre commis le 27 juin 1975 à Paris. Il fut mis en...

.doc
20 Oct. 2009

Le principe de juridicité en temps de crise

Dissertation de 5 pages - Droit administratif

L’expression « circonstances exceptionnelles » désigne toute perturbation grave de la vie sociale entraînant l’impossibilité pour les pouvoirs publics de respecter les prescriptions juridiques s’imposant normalement à eux. Les hypothèses principales de circonstances...

.doc
10 Sept. 2007

Les limites normales et exceptionnelles à l'exercice des droits fondamentaux

Dissertation de 6 pages - Droit constitutionnel

« La liberté est le droit de faire tout ce que les lois permettent ; et si un citoyen pouvait faire tout ce qu’elles défendent, il n’aurait plus de liberté, parce que les autres auraient tout de même ce pouvoir », c’est ainsi que Montesquieu définit la liberté et ses limites dans...

.doc
05 Oct. 2010

Conseil d'Etat, assemblée, 14 décembre 2007, Garde des Sceaux Ministre de la Justice contre M. Boussouar

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit administratif

Monsieur A a été condamné le 30 janvier 1997 par la cour d’assises du Rhône à une peine de 20 ans de réclusion criminelle. Le Ministre de la justice, par une décision du 26 novembre 2003, a ordonné son transfèrement de la maison centrale de Saint-Maur, établissement pour peines, à la maison...

.doc
25 mai 2010

La procréation médicalisée en droit français

Dissertation de 7 pages - Droit de la famille

« Chacun a droit au respect de son corps », affirme l’article 16-1 du Code civil. Cette disposition ne date que de 1994 ! En effet, pendant longtemps le droit a ignoré le corps humain au profit de la personne. Cependant, le droit relatif au corps humain a connu des développements importants...

.doc
06 Oct. 2008

Conseil d'Etat, 24 mars 2006, Rolin et Boisvert : état d'urgence et libertés individuelles

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit administratif

L’expérience, d’un point de vue historique, nous montre de façon empirique que c’est toujours lors d’instabilité politique et sociale que l’Etat prend des mesures drastiques croissantes pour assurer le plus possible l’ordre public, défini dans l’article L....

.doc
14 juin 2019

L'état d'urgence est-il là pour nous protéger ou nous contrôler ?

Mémoire de 23 pages - Histoire du droit

"L'état d'urgence fait partie de ces régimes d'exception qui ont pour but non pas de renverser la démocratie, mais au contraire d'assurer le maintien de son existence même", selon Thierry-Serge Renoux (professeur agrégé des facultés de Droit à Aix-Marseille). En effet, ce régime intervient dans...

.doc
14 juil. 2016

La protection des libertés fondamentales en période exceptionnelle

Cours de 4 pages - Libertés publiques

C'est le droit de prendre des mesures exceptionnelles qui en temps normal seraient illégales. La théorie de l’État d'urgence existe en droit international mais s'appelle la théorie des circonstances exceptionnelles. La théorie des circonstances exceptionnelles...

.doc
20 Oct. 2009

Première chambre civile de la Cour de cassation, 13 octobre 1998 - l'inexécution de contrat synallagmatique par un contractant

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit des obligations

La force obligatoire expose le contractant défaillant à des sanctions en cas d’inexécution ou de mauvaise exécution du contrat auquel il a consenti. Parmi les sanctions que le législateur s’est proposé d’établir dans le cas d’une défaillance d’exécution d’un...

.doc
19 mai 2007

Loi Fauchon 2000 : faute d'imprudence qualifiée et lien de causalité

TD de 5 pages - Droit pénal

Dissertation de Droit pénal sur la Loi Fauchon du 10 juillet 2000 portant sur la hiérarchisation des fautes non intentionnelles selon leur gravité et du lien de causalité entre la faute et le dommage. Il convient d'étudier la hiérarchisation des fautes non...

.doc
02 juin 2020

La sortie de l'État d'urgence par la loi du 30 octobre 2017

Dissertation de 6 pages - Droit administratif

La loi n° 2017-1510 du 30 octobre 2017 renforçant la sécurité intérieure et la lutte contre le terrorisme, adoptée quelques jours avant ce discours du chef de l’État, se veut dans le droit fil de cette philosophie. Entrée en vigueur le 1/11/2017, soit le jour de la fin de l’état...

.doc
23 déc. 2009

Conseil d'Etat, 28 février 1919 - l'assouplissement de la légalité en raison de circonstances exceptionnelles

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit administratif

A période d'exception légalité d'exception. En effet il est difficile dans certains cas, comme les périodes de guerres pour les autorités administratives de respecter la légalité tout en garantissant l'ordre public. C'est pourquoi le contenu de la légalité peut, en circonstances...