Doc du juriste

Consultez plus de 39124 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement

› 
 Exception d'inexécution

Exception d'inexécution

  

Nos documents

.doc
04 Sep 2007

Droit des obligations : l'inexecution des obligations contractuelles

Cours de 53 pages - Droit des obligations

Cours expliquant les conséquences juridiques de l'inexecution d'un contrat par son obligataire.

.doc
13 Sep 2007

Cours de droit sur l'inexecution du contrat

Cours de 53 pages - Droit autres branches

Cours de droit sur l'inexecution du contrat.

.doc
22 Oct 2010

Pour une efficacité des conséquences de l'inexecution contractuelle : l'exécution forcée et le refus de la réparation

Mémoire de 48 pages - Droit des obligations

« Où manque la force, le droit disparaît ; où apparaît la force, le droit commence de rayonner. » L’exécution forcée en matière contractuelle est de l’essence du droit. Elle suppose au préalable une inexécution imputable au débiteur, encore appelée en droit anglais, « breach of...

.doc
15 Nov 2008

L'inexecution contractuelle - détermination de la faute et mesures correctives

Dissertation de 6 pages - Droit des obligations

La morale impose à chacun de respecter les devoirs qui lui incombent à l’égard d’autrui. Mais la morale n’est pas le droit. A l’exception des obligations naturelles, qui se situent à la frontière du droit et de la morale, le droit ne s’intéresse qu’à des...

.doc
21 Mai 2009

Chambre Commerciale de la Cour de Cassation, 8 février 1994 - conditions d'exception d'inexecution des obligations du cédant

Commentaire d'arrêt de 10 pages - Droit bancaire

L’arrêt de la Chambre Commerciale de la Cour de cassation du 8 février 1994, considère qu'en cas de cession de créances, non acceptée par le débiteur, celui-ci peut invoquer contre la banque cessionnaire l’exception d’inexecution des obligations du cédant ou la...

.doc
05 Sep 2009

La sanction de l'inexecution contractuelle dans le contrat synallagmatique

Dissertation de 8 pages - Droit des obligations

Le contrat synallagmatique est un contrat qui crée à la charge de chaque parti des obligations réciproques : l’interdépendance de ces obligations implique naturellement que les circonstances qui vont venir modifier l’une ou l’autre des obligations vont nécessairement atteindre les...

.doc
09 Jan 2013

Les options offertes aux créanciers en cas d'inexecution contractuelle

Cours de 7 pages - Droit des obligations

« On doit punir non pour punir mais pour prévenir ». Sénèque, philosophe stoïcien et dramaturge dans l’Antiquité romaine appuie sur l’utilité que doit avoir la sanction. Ceci s’applique assez directement à notre sujet en ce que les options offertes aux créanciers en cas...

.doc
18 Jan 2016

La responsabilité contractuelle en cas d'inexecution de ses obligations

Cours de 20 pages - Droit des obligations

Cette responsabilité contractuelle vient sanctionner l’inexecution par une partie de ses obligations nées du contrat. A défaut d’exécution spontanée par un contractant, l’autre partie est a priori en droit de contraindre son débiteur à l’exécution par une action en...

.doc
09 Fév 2016

L'exception d'inexecution

Fiche de 2 pages - Droit des obligations

Il s'agit du droit de chacune des parties à un contrat synallagmatique de refuser d'exécuter son obligation tant qu'elle n'a pas reçue la prestation qui lui est due. Trois éléments pour la caractériser : - L'exception d’inexecution est un stratégie qui a une vocation purement...

.doc
24 Juin 2016

Les règles spécifiques à l'inexecution des contrats synallagmatiques

Cours de 8 pages - Droit des obligations

Il existe 4 sanctions de l’inexecution des contrats ; - Exception d’inexecution ; cela consiste à suspendre l’exécution de sa propre obligation tant que le débiteur n’exécute pas la sienne. - Exécution forcée du contrat ; il s’agit de demander...

.doc
22 Fév 2010

L'inexecution du contrat et les tiers

Dissertation de 7 pages - Droit des obligations

L’inexecution d’un contrat synallagmatique offre la possibilité pour le cocontractant lésé d’opposer l’exception d’inexecution au cocontractant défaillant, cette exception d’inexecution lui permet de suspendre l’exécution de...

.doc
21 Mar 2010

Cour de cassation, chambre civile, 14 avril 1891 - l'article 1184 et le principe de résolution pour inexécution

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit des obligations

Certains juges ont tenté de faire une interprétation restrictive de l'article 1184 qui régit le principe de résolution pour inexecution, en introduisant dans sa déclaration de résolution la possibilité de la déterminer comme impossible du fait qu'elle soit le résultat d'une...

.doc
27 Mar 2014

Commentaire d'arrêt de la Chambre commerciale de la Cour de cassation du 12 janvier 2010 : exceptions opposables au cessionnaire après la signification de la cession au débiteur cédé

Commentaire d'arrêt de 6 pages - Droit des obligations

La présente décision de la Cour de cassation du 12 janvier 2010 tranche l’épineuse question des exceptions opposables au cessionnaire après la signification de la cession au débiteur cédé. En l’espèce, le propriétaire et bailleur d’un immeuble (la société Kalenda) avait...

.doc
14 Jan 2010

Quel est l'intérêt de soulever l'exception d'inexécution ?

Dissertation de 3 pages - Droit civil

Désignée parfois sous la locution latine de non adimpleti contractus, l'exception d'inexecution est un moyen de défense dont dispose chaque partie au contrat synallagmatique. Il lui permet en effet de refuser d'exécuter son obligation tant qu'elle n'a pas reçu la prestation qui lui...

.doc
21 Fév 2018

L'inexecution du contrat, les conditions de la responsabilité contractuelle

Cours de 10 pages - Droit civil

Lorsqu'un contractant n'exécute pas ses obligations, il porte atteinte à la force obligatoire du contrat et face à une telle situation le cocontractant dispose d'un choix : - Soit, il réclame à son partenaire l'exécution forcée de ses obligations ; - Soit, il engage sa responsabilité...

.doc
17 Juil 2007

Les tiers et l'inexecution du contrat

Cours de 6 pages - Droit des obligations

D’après l’adage, Res inter alios acta aliis neque nocere neque prodesse potest (la chose convenue entre les uns ne nuit ni ne profite aux autres). C’est bien l’esprit du Code civil, qui dans l’article 1165 dispose « Les conventions n’ont d’effet qu’entre...

.doc
20 Oct 2009

Première chambre civile de la Cour de cassation, 13 octobre 1998 - l'inexecution de contrat synallagmatique par un contractant

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit des obligations

La force obligatoire expose le contractant défaillant à des sanctions en cas d’inexecution ou de mauvaise exécution du contrat auquel il a consenti. Parmi les sanctions que le législateur s’est proposé d’établir dans le cas d’une défaillance d’exécution d’un...

.doc
21 Déc 2009

Première chambre civile de la Cour de Cassation, 4 février 1976 : la notion de faute et de résolution pour inexécution

Commentaire d'arrêt de 14 pages - Droit des obligations

Le contrat synallagmatique entraine des obligations provenant des deux parties, ainsi, une interdépendance est établie et c’est cette réciprocité qui amène à des difficultés, notamment en ce qui concerne la résolution, entendue comme l'anéantissement rétroactif d'un acte juridique. En...

.pdf
21 Jan 2014

Commentaire d'arrêt de la Troisième Chambre civile de la Cour de cassation du 27 mars 2008 : l'inexecution d'une promesse unilatérale de vente

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit civil

Selon les dires de Madame Amrani-Mekki, « les conventions tiennent lieu de loi à ceux qui... l’ont conventionnellement prévu », c’est ainsi par cette disposition imaginaire, que l’idée du présent arrêt peut être énoncée, voyons pourquoi. Le 27 mars 2008, la troisième Chambre...

.doc
21 Juin 2010

Cour de cassation, première chambre civile, 21 novembre 2006 - l'inexecution d'une obligation

Commentaire d'arrêt de 2 pages - Droit des obligations

En l’espèce, Mme C., lors d’un voyage en train le 14 décembre 1999, est retrouvée morte dans les toilettes du comportement couchette où elle résidait durant son voyage. Son assassin avait été verbalisé plus tôt dans la soirée pour ne pas avoir de titre de transport en compartiment...

.doc
18 Oct 2013

Les pouvoirs du juge en cas d'inexecution d'un contrat synallagmatique

Dissertation de 4 pages - Droit civil

La locution latine pacta sunt servanda, qui signifie que les conventions doivent être respectées trouve une résonance en droit français dans la mesure où l’article 1134 du Code civil dispose en son premier alinéa que « les conventions légalement formées tiennent lieu de loi à ceux qui les...

.doc
21 Fév 2018

L'inexecution du contrat, les aménagements conventionnels

Cours de 3 pages - Droit civil

Les règles relatives à la responsabilité contractuelle ne sont pas d'ordre public, les contractants peuvent donc dans une certaine mesure aménager leur responsabilité. On peut envisager que les parties décident d'alourdir la responsabilité contractuelle du débiteur. Par exemple, elles peuvent...

.doc
12 Oct 2008

Troisième chambre civile, 30 avril 2003 - rétroactivité de la résolution remontant au jour de l'inexecution

Commentaire d'arrêt de 2 pages - Droit civil

Si les conditions de mise en œuvre de la résolution paraissent assez clairement fixées en jurisprudence, les effets de celle-ci, notamment lorsqu’elle vient sanctionner l’inexecution d’un contrat à exécution successive, sont source de difficultés. En principe, la...

.doc
15 Déc 2009

L'inexecution de la promesse unilatérale de vente portant sur un immeuble

Dissertation de 5 pages - Droit des obligations

De nombreux obstacles peuvent venir troubler l’exécution d’une promesse unilatérale de vente. En matière immobilière, l’exécution de la promesse unilatérale de vente peut être directement ou indirectement perturbée par la défaillance de certains éléments. L’exécution de la...

.doc
19 Juin 2014

Commentaire d'arrêt de la Chambre commerciale de la Cour du cassation du 22 avril 1997 : le principe d'opposabilité des exceptions

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit des obligations

« Le changement du débiteur est nécessairement un changement de dette », affirmait Demolombe dans le Code napoléonien. La cession de dette entraînerait alors la création d’une dette nouvelle et non une simple substitution de débiteurs. En l’espèce, un créancier et une société débitrice...

.doc
04 Déc 2009

Chambre commerciale de la Cour de cassation, 24 mars 1998 - la nullité d'une lettre de change acceptée entraîne-t-elle la disparition de la règle de l'inopposabilité des exceptions ?

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit bancaire

Selon l’adage latin « nul ne peut transférer plus de droits à autrui qu’il n’en a ». Ce principe de droit commun applicable à la cession de créances connaît un principe opposé en droit cambiaire. En effet, la lettre de change est garantie par le principe de « l’inopposabilité...

.pdf
12 Nov 2015

Commentaire d'arrêt de la Chambre commerciale de la Cour de cassation en date du 24 mars 1998 : le principe de l'inopposabilité des exceptions

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit des affaires

La lettre de change connaît un principe celui dit de l’inopposabilité des exceptions. Cela ne reste qu’un principe, car certaines exceptions s’applique à ce principe comme le démontre cet arrêt de la Chambre commerciale de la Cour de cassation en date du 24 mars 1998....

.doc
22 Déc 2008

Chambre commerciale de la Cour de cassation, 5 juin 2007 - le sous acquéreur, dans une action en revendication, due à une clause de réserve de propriété, peut-il opposer au vendeur initial les exceptions qu'il avait à l'encontre de son vendeur ?

Commentaire d'arrêt de 2 pages - Droit des affaires

Le 24/07/88, M. X a vendu à la société Miel quatre machines à crème glacée, en insérant au contrat une clause de réserve de propriété. Le 30/07/99, la société Miel a revendu l’une de ses machines à la société Arizona Snack. Mais, le 9/10/00, suite à une plainte de cette dernière société, la...

.doc
13 Juin 2007

L'exception pour copie privée depuis la loi du 1er août 2006

Commentaire d'arrêt de 15 pages - Propriété intellectuelle

« Le caractère illicite du téléchargement est controversé. (...) Ainsi, le Conseil économique et social a récemment proposé de qualifier de copies privées les téléchargements d'oeuvres au lieu de les assimiler systématiquement à du piratage. (...) Ces décisions [de justice] mettent non seulement...

.doc
19 Août 2015

Les effets et l'inexecution du contrat

Fiche de 7 pages - Droit civil

- Force obligatoire du contrat : art 1134 al.1 Cciv : le contrat est la loi des parties : s'impose à elles et au juge : l'exécution du contrat est gouvernée par la recherche de la volonté commune des parties : l'interprétation, la modification et la révocation du contrat. Mais exceptions...