Doc du juriste

Consultez plus de 39386 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement

› 
 Dyarchie exécutive

Dyarchie exécutive

  

Nos documents

.doc
24 Juil 2006

La prédominance de l'exécutif sur le législatif sous la Cinquième République

Dissertation de 18 pages - Droit constitutionnel

Lors de la passation de pouvoirs entre F Mitterrand et J Chirac, voici un extrait du discours du nouveau Président le 17 mai 1995 : « Je ferai tout pour que notre démocratie soit affermie et mieux équilibrée par un juste partage des compétences entre l’exécutif et le législatif, ainsi que...

.doc
27 Déc 2011

L'exécutif sous la cinquième République : dyarchie ou hiérarchie ?

Dissertation de 6 pages - Droit constitutionnel

« On ne saurait accepter qu'une dyarchie existât au sommet. Mais justement, il n'en est rien. En effet, le Président est évidemment seul à détenir et déléguer l'autorité de l'Etat. » C'est en ces termes que s'exprima le général de Gaulle à l'occasion d'une conférence de presse le 31...

.doc
14 Avr 2009

Chef de l'Etat et chef de gouvernement, dyarchie ou hiérarchie ?

Dissertation de 5 pages - Droit constitutionnel

La Constitution du 4 octobre 1958 est faite de sorte à restaurer l’exécutif en mettant en place un pouvoir partagé entre le premier ministre et le Président de la République. La dyarchie est le mode de gouvernement par lequel le pouvoir est exercé par deux personnes ou deux groupes...

.doc
20 Juin 2007

La répartition des compétences au sein de la dyarchie de l'exécutif

Cours de 10 pages - Droit constitutionnel

« On ne saurait accepter qu’une dyarchie existât au sommet. Tout justement il n’en est rien » avait déclaré De Gaulle dans une conférence de presse du 31 janvier 1961, s’inscrivant indubitablement dans une lecture présidentialiste du régime. Ainsi, la dyarchie, à...

.doc
23 Fév 2002

L'Exécutif sous la Cinquième République

Dissertation de 5 pages - Droit constitutionnel

La France, meurtrie par les expériences fâcheuses d'exécutifs forts (monarchie de droit divin, puis césarisme bonapartiste), a eu plutôt tendance au XX ème siècle à limiter ce pouvoir (Troisième République, puis IV ème République). Or, la Cinquième République rompt cette tendance :certes les lois...

.doc
04 Avr 2010

La dyarchie de l'exécutif

Dissertation de 5 pages - Droit constitutionnel

Une dyarchie est "un régime dans lequel le pouvoir exécutif est également réparti entre le chef de l’Etat et le chef du gouvernement ». En cela il est extrêmement important en guise d’introduction de différencier une dyarchie du bicéphalisme. Ce dernier définit « un...

.doc
04 Fév 2009

Existe-t-il une dyarchie au sein de l'Etat ?

Dissertation de 5 pages - Droit constitutionnel

La définition de l’Etat étant assez peu limitative, on lui reconnaît une norme indéniablement jointe : La Constitution. C’est une sorte de norme suprême (Conception pyramidale de Kelsen) qui organise la dévolution des pouvoirs et qui dans une définition plus restrictive tant à protéger...

.doc
23 Juin 2015

La dyarchie de l'exécutif sous la Ve République est-elle une dyarchie égalitaire ?

Dissertation de 3 pages - Droit constitutionnel

« Naturellement, il ne faut pas qu’il y ait de dyarchie au sommet, mais il n’y en a pas », déclarait Charles de Gaulle dans une conférence du 31 janvier 1964. En affirmant qu’il n’existe pas de dyarchie au sommet de l’exécutif de la Ve République, il affirme...

.doc
07 Juil 2008

Qui est véritablement le chef de l'exécutif sous la 5ème République ?

Dissertation de 4 pages - Droit constitutionnel

L’ancien président de la République, Jacques Chirac, avait rappelé à son ministre de l’intérieur « je décide et il exécute », dans le cadre d’une interview. Cette remarque appelle le commentaire suivant : le chef de l’Etat ne fait qu’expliciter que le ministre de...

.doc
11 Avr 2008

La fonction exécutive sous la Vème République

Dissertation de 8 pages - Droit constitutionnel

La France, meurtrie par les expériences fâcheuses d’exécutif fort (monarchie de droit divin, de césarisme bonapartiste) a eu plutôt tendance au XX s. à limiter ce pouvoir tel que le montre la III ainsi que la IV République. Cependant la V République rompt cette tendance. Certes les lois...

.doc
22 Avr 2013

Le bicéphalisme de l'exécutif sous la Vème République

Dissertation de 4 pages - Droit constitutionnel

[...] Le pouvoir exécutif sous la Vème République est donc bicéphale, c'est-à-dire que l'organe chargé de la fonction d'exécution des lois comporte « deux têtes ». Le bicéphalisme est avant tout une caractéristique du régime parlementaire. Le président de la République est chargé d'assurer...

.doc
11 Déc 2009

La dyarchie

Dissertation de 4 pages - Droit constitutionnel

Sous les 3e et la 4e Républiques, le premier ministre (alors appelé président du conseil) était le chef de l’exécutif, conformément au régime parlementaire établi par les lois constitutionnelles de 1875 et par la Constitution du 27 octobre 1946. Au contraire, le président de la République...

.doc
06 Août 2007

Le pouvoir exécutif sous la cinquième République

Cours de 10 pages - Droit constitutionnel

Il ne rentre pas dans la tradition parlementaire française de conférer un pouvoir fort à l’exécutif. Ce constat élaboré suite aux troisième et quatrième Républiques qui ont vu naître puis prospérer un régime parlementaire à prépondérance du parlement fut au cœur du débat des...

.doc
12 Août 2007

Mémoire sur le pouvoir exécutif en Italie

Mémoire de 11 pages - Droit constitutionnel

Sur le plan des contenus, l'approche matérielle italienne porte atteinte à plusieurs principes du Constitutionnalisme classique : la Séparation des pouvoirs, ensemble des mécanismes institutionnels et procéduraux de "check-and-balances", ce qui contredit le constitutionnalisme car cela tend à...

.doc
08 Déc 2006

La Vème République : bicéphalisme ou dyarchie du pouvoir exécutif ?

Dissertation de 5 pages - Droit constitutionnel

Commentaire du propos suivant de Pierre Messmer (extrait d’un entretien avec le journal Le Monde du 9 mars 1974) : « Le Président détermine les grandes orientations de la politique nationale et en contrôle l’exécution. Le Premier Ministre conduit l’application de cette politique et...

.doc
18 Fév 2008

La dyarchie de l'exécutif sous la cinquième République

Dissertation de 6 pages - Droit constitutionnel

L’expression « dyarchie de l’exécutif » (dyarchie venant du grec duo, deux et arkheîn, commander) s’emploie lorsque l’on veut désigner le fait que les deux têtes de l’exécutif détiennent des pouvoirs sensiblement équivalents. On pense alors à la...

.doc
01 Sep 2011

Le caractère bicéphale de l'exécutif sous la Vème République

Dissertation de 6 pages - Droit constitutionnel

La France a été traumatisée par les expériences d'un exécutif fort (monarchie de droit divin, coup d'état bonapartiste). C'est pourquoi, au XXème siècle, la France a eu tendance à limiter l'exécutif notamment lors de la IIIème et la IVème République. Or, la Vème République rompt cette habitude.La...

.doc
05 Fév 2008

Le bicéphalisme de l'exécutif sous la Ve République

Dissertation de 4 pages - Droit constitutionnel

La Ve République a de particulier un exécutif « dyarchique ». L’Etat aurait en effet deux têtes, le Président de la République et le Premier Ministre. Ces deux hauts personnages se partageraient le pouvoir plus ou moins facilement selon leurs appartenances politiques réciproques. Cette...

.doc
23 Oct 2013

Les relations exécutif - législatif sous la Vème République

Dissertation de 3 pages - Droit constitutionnel

Selon le Général de Gaulle « on ne saurait concevoir qu'une dyarchie exista au sommet ». Ainsi, définit-il le fait que le chef d'État est le seul détenteur véritable du pouvoir exécutif. Cependant, cette conception gaullienne semble peu réalisable dans une hypothèse de cohabitation. Il...

.doc
21 Déc 2009

Le pouvoir exécutif en France de 1870 à 1958

Dissertation de 3 pages - Droit constitutionnel

Au cours du XIXe siècle la France a connu une grande instabilité au niveau de ses régimes politiques. Cette instabilité commence avec la Révolution de 1789 et se termine symboliquement en 1879 par l’élection de Jules Grévy à la présidence de la République. Il s’agit en effet du premier...

.doc
31 Mar 2007

La répartition variable du pouvoir au sein de l'exécutif

Cours de 2 pages - Droit constitutionnel

Cours sur la répartition variable du pouvoir au sein de l'exécutif sous la Ve République, c'est à dire entre le Président de la République et le Premier Ministre. Étude de la prééminence du Président de la République en période de convergence des majorités.

.pdf
22 Mai 2016

Cours complet de droit constitutionnel : Le pouvoir exécutif et législatif sous la Vème République

Cours de 35 pages - Droit constitutionnel

L’étude de la 4e République est importante car elle a dérivé vers le même système, vers les mêmes dysfonctionnements que la 3e alors que les constituants de 1946 avaient voulu éviter l’échec de la 3e . C’est la dérive vers un régime d’assemblée qui va mener au...

.doc
11 Oct 2010

Le pouvoir exécutif sous la 5ème République

Cours de 24 pages - Droit constitutionnel

Le scrutin est donc modifié en 1962. Le mode d'élection qui est mis en place dans la Constitution de 1958 prévoit que le Président est élu au suffrage universel indirect par un collège électoral d'environ 80 000 personnes composées essentiellement de députés, de sénateurs et de représentants...

.doc
13 Jan 2010

L'exécutif sous la Ve République - cohabitation et parrainage

Cours de 5 pages - Droit constitutionnel

On désigne par « domaine réservé » la compétence particulière du président de la République, reconnue par l’usage, dans certains secteurs de la politique nationale, la défense nationale et la politique étrangère notamment. Cette expression a été inventée par Jacques Chaban-Delmas en 1959....

.doc
24 Juil 2006

Le "domaine réservé" du Président de la République

Dissertation de 9 pages - Droit constitutionnel

"L'Etat, c'est moi". Par ces mots, Louis XIV résumait le principe fondamental de l'absolutisme monarchique de droit divin en France. Le Roi, doté d'un pouvoir suprême venant d'en haut, détenait compétence sur tout et incarnait réellement l'Etat. Si notre histoire constitutionnelle vit la...

.pdf
07 Juil 2006

Faut-il réviser ou réécrire la Constitution ?

Dissertation de 5 pages - Droit constitutionnel

Entre parlementarisme et présidentialisme, entre un régime « semi-présidentiel » selon Maurice Duverger mais de « fait majoritaire », la France fait figure d’exception avec un régime qualifié de mixte (Pactet). Une solution qui irait dans le sens d’un strict renforcement des pouvoirs...

.doc
26 Mai 2010

Pour ou contre la suppression du premier ministre ?

Dissertation de 6 pages - Droit constitutionnel

« En France (...), l’exécutif a deux têtes et chaque tête a des pouvoirs étendus. L’art d’exécuter, qui devrait être unique, est divisé. Cette distinction a des conséquences : gouverner et présider deviennent deux choses hiérarchiquement différentes. Dans la logique de ces...

.doc
18 Juin 2009

La révision constitutionnelle du 23 juillet 2008 : enjeux de la mise en oeuvre et perspectives

Dissertation de 8 pages - Droit constitutionnel

La révision constitutionnelle, adoptée le 21 juillet 2008, par le Parlement réuni en Congrès à Versailles et promulguée le 23 juillet, crée 9 articles nouveaux et en modifie 38. Cette révision n’a pas d’égale ni dans son ampleur ni dans le nombre d’articles concernés, parmi les 23...

.doc
29 Sep 2011

Les attributions du premier ministre et du gouvernement

Cours de 6 pages - Droit constitutionnel

La Constitution au début du titre consacré au gouvernement commence par l’art 20 « le gouvernement » et ensuite l’article 21 « le premier ministre ». Mais cela ne va pas de soi du point de vue chronologique, car le premier ministre précède l’existence du gouvernement puisque les...

.doc
14 Juin 2018

Refaire la démocratie - Claude Bartolone et Michel Winock (2015)

Dissertation de 4 pages - Droit constitutionnel

"En réalité, en dehors des périodes de cohabitation, le Président de la République n'hésite pas, s'il l'estime nécessaire, à démettre le Premier ministre de ses fonctions". Cette citation issue de "Refaire la démocratie", coprésidée par Claude Bartolone, président de l'Assemblée nationale depuis...