Doc du juriste

Consultez plus de 39809 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement

› 
 Droit au procès équitable

Droit au procès équitable

  

Nos documents

.doc
10 Mars 2010

Le cadre du procès administratif - les éléments fondamentaux du contentieux administratif

Cours de 6 pages - Droit administratif

Les sources du contentieux administratif ont connu une évolution considérable. Il y a une Cour européenne des Droits de l’Homme avec une convention éponyme. Ensuite, il y a une influence du droit communautaire et, enfin, l’influence du Conseil constitutionnel. En...

.doc
11 juil. 2010

Les droits de la défense et la procédure pénale française

Dissertation de 5 pages - Procédure pénale

Le principe du respect des droits de la défense constitue l’un des principes fondamentaux de notre procédure pénale contemporaine. Dans sa décision Sécurité et Liberté de 1981, le Conseil Constitutionnel l’a érigé au rang de principe fondamental reconnu par les lois de la...

.doc
17 juil. 2007

Les obligations positives en droit européen des droits de l'homme

Dissertation de 3 pages - Droit européen

Forgée par les organes de contrôle de la CEDH, la notion d’ « obligation positive » invite à dépasser le clivage artificiel, systématisé par les Pactes de 1966, opéré au sein des droits individuels entre les droits civils et politiques et les droits économiques, sociaux...

.doc
26 Sept. 2007

La protection du droit au respect de la vie privée et familiale par la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH)

Mémoire de 103 pages - Droit européen

Le droit au respect de la vie privée, qui finalement a connu un développement assez récent, est présent dans tous les systèmes juridiques occidentaux. Il a pour vocation de protéger la sphère privée de l’individu contre d’éventuelles attaques extérieures, attaques émanant bien...

.doc
06 déc. 2008

L'équilibre entre les différents intervenants au procès pénal est-il respecté pendant la phase d'instruction ?

Dissertation de 4 pages - Procédure pénale

L’atteinte portée à l’intérêt général que constitue toute infraction pénale fait naître l’action publique exercée au nom de la société pour le prononcé des sanctions prévues par la loi. Il apparaît donc nécessaire de protéger le bon fonctionnement de la société en réprimant...

.doc
08 févr. 2010

Conseil d'État, 29 janvier 2003 et 23 mai 2007 - le rôle de la Convention européenne des droits de l'homme dans des conflits entre personnes publiques

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit administratif

La Convention européenne des droits de l’homme et des libertés fondamentales, signée en 1951, et ratifiée en France en 1974 continue d’influencer le contentieux administratif. Posant et protégeant un certain nombre de droits fondamentaux, tels que le droit à un...

.doc
09 Mars 2009

Conseil d'Etat, 12 juillet 2002 - la note en délibéré dans le procès administratif

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit administratif

Le contentieux administratif se distingue par l’institution que représente le commissaire du gouvernement. Selon l’arrêt du Conseil d’Etat Gervaise, 1957, le commissaire du gouvernement a pour mission d’exposer en toute indépendance à la formation de jugement ses conclusions...

.doc
30 avril 2014

Commentaire d'arrêt du Conseil d'État du 8 février 2007 : la responsabilité de l'administration du fait du droit international

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit administratif

Les normes régies par le droit communautaire sont, par obligation, transposées en droit interne. Cette transposition intègre donc le droit communautaire au droit interne, qui par conséquent, se doit d’être conforme aux normes internationales. Cependant, le juge...

.doc
16 Mars 2007

La Cour européenne des droits de l'homme

Dissertation de 5 pages - Droit européen

La Cour Européenne des Droits de l’Homme, juridiction internationale indépendante, a été créée à Strasbourg le 21 janvier 1959 par le Conseil de l’Europe pour faire appliquer la Convention de sauvegarde des droits de l’homme et des libertés fondamentales (Convention...

.doc
28 déc. 2007

L'autorité de la Convention de sauvegarde des droits de l'homme et des libertés fondamentales sur le droit criminel français

Dissertation de 4 pages - Droit pénal

L’adage latin « nullum crimen, nulla poena sine lege » qui signifie « pas de crime et pas de peine sans loi » pose le principe que l’on ne peut punir une personne que si l’acte est incriminé par la loi. Ce principe de la légalité criminelle qui fonde le droit pénal français...

.doc
02 avril 2009

Le statut de la peine de mort en droit international et régional

Dissertation de 6 pages - Droit international

« Partout où la peine de mort est prodiguée, la barbarie domine. Partout où la peine de mort est rare, la civilisation règne ». Cette phrase de Victor Hugo dans son ouvrage, Actes et Paroles, reflète la conviction profonde de l’auteur, d’abolir la peine de mort. L’idée que la...

.doc
09 mai 2010

Cour de justice des communautés européennes, 3 septembre 2008 - le rapport hiérarchique du droit communautaire et du droit international en matière de droit fondamentaux

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit européen

Le 3 septembre 2008, la CJCE a statué sur les pourvois introduits par Yassin Abdullah Kadi et Al Barakaat international foundation dans deux affaires jointes, car les circonstances étaient identiques. Dans le cadre de la lutte contre le terrorisme international, le conseil de sécurité des...

.doc
30 Nov. 2009

Cour européenne des droits de l'Homme, 14 novembre 2000 - l'atteinte du droit d'accès à un tribunal par le retrait d'une instance du rôle

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit international

La reconnaissance par l’article 6 1 de la Convention de sauvegarde des droits de l’homme et des libertés fondamentales du droit à un procès équitable a suscité une jurisprudence abondante de la Cour européenne des droits de l’homme, notamment sur...

.doc
27 déc. 2011

Droit au recours et irrecevabilités

Dissertation de 5 pages - Droit constitutionnel

L'article XVI de la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen de 1789 dispose : "Toute Société dans laquelle la garantie des Droits n'est pas assurée, ni la séparation des Pouvoirs déterminée, n'a point de Constitution". Cette disposition renvoie, entre autres, au droit...

.doc
21 févr. 2011

L'Union européenne membre de la Convention européenne de sauvegarde des Droits de l'Homme et des libertés fondamentales (CEDH) : enjeux et conséquences

Dissertation de 5 pages - Droit européen

La notion de droits de l’homme s’est, après les atrocités des guerres mondiales, élevée et est aujourd’hui en partie assurée par des institutions internationales qui ont promu des droits issus des traditions étatiques ainsi que de nouveaux droits adaptés aux...

.doc
09 févr. 2012

La Convention Européenne des Droits de l'Homme est-elle un modèle en matière de traités internationaux ?

Dissertation de 4 pages - Droit européen

La Convention Européenne des Droits de l’Homme (CEDH) ou Convention de sauvegarde des Droits de l’Homme et des Libertés Fondamentales est évoquée pour la première fois au traité de Rome de 1950. Elle entre en vigueur en novembre 1953 et naît donc de la Seconde Guerre...

.doc
28 avril 2009

Cours de Droit des règlements des litiges : règlement juridictionnel, étatique, amiable et par arbitrage

Dissertation de 33 pages - Droit autres branches

Le lien entre le droit et le règlement des litiges se trouve dans le fait que la vocation du droit est d'aplanir les conflits sociaux. Il faut soumettre les conflits à un traitement particulier (les procédures), qui permet de les résoudre. Le droit est lui-même générateur de...

.doc
24 févr. 2019

Cours de droit privé européen des droits de l'homme - Droits et les libertés fondamentaux de la personne, droits spéciaux du justiciable

Cours de 99 pages - Droit européen

La Convention européenne de sauvegarde des droits de l'Homme et des libertés fondamentales (CESDH) a été signée à Rome le 4 novembre 1950. Il est entré en vigueur le 3 septembre 1953, alors que la France ne l'a ratifié que le 3 avril 1974. Ce texte est l'un des plus connus en tant que...

.doc
17 déc. 2009

Droit pénal général : le déroulement du procès pénal

Dissertation de 4 pages - Droit pénal

La procédure accusatoire est née historiquement la première. L’idée c’est que le procès est un combat entre deux parties et ce combat se déroule devant un témoin impartial : le juge. Ce juge a un rôle relativement neutre puisqu’il n’a pas par exemple de pouvoir sur les...

.doc
24 févr. 2010

Le juge et l'équité - la reconnaissance normative de la conciliation

Dissertation de 3 pages - Histoire du droit

"L'équité est l'ennemie de la justice, et souvent lui fait grand tort", cette citation de Schopenhauer révèle les liens antagonistes entre le juge et l'équité. En effet, alors que l'office du juge, comme le dispose l'article 12 du Nouveau Code de Procédure civile est de « [trancher] le litige...

.doc
11 Mars 2010

Le juge et l'équité (2010) - l'exceptionnalité pour l'égalité

Dissertation de 3 pages - Histoire du droit

La définition de Cornu d’une équité comme "justice fondée sur l’égalité, le principe qui commande de traiter également les choses égales" est mise à mal, l’équité étant ironiquement sacrifiée sur l’autel de la justice et du juge. Doit-on alors craindre ou encourager...

.doc
26 avril 2013

L'influence de l'équité

Dissertation de 4 pages - Droit civil

« La première égalité, c’est l’équité » dit Victor Hugo dans Les Misérables. Dans un sens premier, très large, l’équité ne désigne rien d’autre que la justice. Être equitable, c’est être juste. Mais la notion d’équité dans un sens plus restreint qui la...

.doc
22 mai 2005

La procédure administrative contentieuse française et les exigences du droit européen

Dissertation de 10 pages - Droit international

Le droit de l'action et de l'organisation administrative a profondément évolué sous l'influence de la Convention européenne des droits de l'homme et de la jurisprudence de la Cour de Strasbourg. Cela s'explique essentiellement par le fait que le Conseil d'Etat ne peut que très...

.doc
03 Mars 2011

Commentaire des arrêts Karatas et Sari rendus par la Cour européenne des droits de l'Homme le 16 mai 2002 sur la comparution personnelle des parties en audience correctionnelle et aux assises

Commentaire d'arrêt de 8 pages - Droit pénal

« Nulle partie ne peut être jugée sans avoir été entendue ou appelée » dit l'adage et montre la pratique française. Pendant des années, la procédure pénale a eu pour principe fondamental celui de la comparution personnelle des parties. Celle-ci se définit selon Cornu comme une mesure...

.doc
21 juil. 2010

Le droit à un tribunal en matière des droits de l'Homme

Cours de 17 pages - Droit européen

Ce droit ne figure pas expressément dans l'article 6 1 mais a été dégagé par la Cour à partir de la première phase de l'article 6 1.CEDH 21 février 1975 Golder contre RU 38 : la Cour reconnaît que ce n'est pas un droit absolu mais qui laisse place à des limites implicites.Elle a...

.pdf
09 juil. 2010

La loyauté dans la recherche de la preuve en Droit pénal

Dissertation de 5 pages - Droit pénal

La procédure pénale française est une procédure mixte fortement inspirée par la procédure inquisitoire de vigueur sous l'empire des lois précédant le Code d'instruction criminelle. Dans ce contexte, la procédure inquisitoire étant fortement axée vers la recherche à tout prix de la preuve, qu'en...

.doc
14 Mars 2009

L'apport de la Cour Européenne des Droits de l'Homme au droit français de l'expropriation

Dissertation de 6 pages - Droit européen

Le droit français de l’expropriation est considéré comme « un héritage de famille », caractérisé par une très grande stabilité de ses fondements ainsi que de ses structures, selon le professeur Hostiou. En effet, cette stabilité est nécessairement issue de la Déclaration des...

.doc
01 juin 2010

Les validations législatives et la convention européenne des droits de l'homme

Dissertation de 5 pages - Droit constitutionnel

En France, la validation législative est le procédé par lequel le législateur valide rétroactivement un acte administratif annulé par le juge administratif après un recours pour excès de pouvoir. Plus particulièrement, les validations législatives sont les interventions du législateur en forme de...

.doc
14 Janv. 2008

Le droit européen et le droit interne concernant la personne et les biens

Cours de 71 pages - Droit européen

Le droit de recours est reconnu à toute personne, toute organisation non gouvernementale ou tout groupe de particuliers. Pour les personnes, il n'y a aucune condition de nationalité, résidence ou de capacité. La seule condition : une violation des droits garantis par la CEDH. Il...

.doc
18 juil. 2011

La garantie des droits de l'homme et des libertés dans l'ordre de la justice

Cours de 22 pages - Droit constitutionnel

Il faut prendre garde à la signification différente que peuvent avoir certains termes dans la langue juridique et dans la langue des autres disciplines. Il en va ainsi de l'effectivité d'un droit ou d'une liberté. Dans la langue juridique, un droit est reconnu dès qu'il est proclamé...