Doc du juriste

Consultez plus de 39539 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement

› 
 Donation entre vifs

Donation entre vifs

  

Nos documents

.doc
05 Oct 2009

Première chambre civile de la Cour de cassation, 10 mai 1995, 6 avril 1994, 9 novembre 1993, 13 décembre 2005, 19 novembre 2002 - la donation

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit de la famille

La donation est un procédé qui permet d’opérer un transfert de biens du vivant du disposant. Il est en effet possible de faire des actes à titre gratuit entre vifs. La définition de la donation est contenue dans l’article 894 du Code civil, « La donation...

.doc
10 Oct 2013

Etude de cas sur le rapport et le rappel fiscal des donations antérieures

étude de cas de 8 pages - Droit civil

M. DUCAIN, veuf, décède laissant comme héritiers ses deux fils Charles et Albert. Il avait de son vivant consenti les donations suivantes : 1. Donation en avance de part consentie le 20 juillet 1999 à Charles (qui avait trois enfants) : Valeur du bien : 45.000 €...

.doc
21 Juil 2009

Les donations entre vifs

Dissertation de 3 pages - Droit civil

Les donations entres vifs ont la particularité d'être un acte solennel c'est-à-dire un acte dont la validité est subordonnée à des exigences de formes. L'acte solennel est celui dont les exigences de formes ont une fonction probante et validante : ad validitatem (...)

.doc
19 Fév 2010

La solennité des donations

Cours de 4 pages - Droit de la famille

Les donations sont définies à l’article 894 du Code civil : « La donation entre vifs est un acte par lequel le donateur se dépouille actuellement et irrévocablement de la chose donnée, en faveur du donataire qui l’accepte ». La donation est créatrice...

.doc
26 Juin 2006

Des intérêts de la donation-partage et de l'application de l'article 751 du code général des impôts

Dissertation de 38 pages - Droit autres branches

Il m’a ainsi été permis de traiter d’un dossier de succession dans lequel la défunte, Madame Odette D***** avait effectué une donation-partage, le 10 Août 2005, conjointement avec son époux, Monsieur Rémy D*****, au profit de leurs deux enfants communs, Mélanie et Jean-Noël. Dans...

.doc
30 Mar 2007

Le régime fiscal des donations

Dissertation de 7 pages - Droit fiscal

Les donations font partie de la catégorie fiscale des mutations à titre gratuit, par opposition aux mutations à titre onéreux qui portent sur les ventes d’immeubles. Cette catégorie est caractérisée par des règles fiscales proches. Elle regroupe les donations (libéralités) et...

.doc
05 Jan 2011

Commentaire d'arrêt de la 1ère Chambre civile de la Cour de cassation du 6 janvier 2010 sur l'irrévocabilité des donations faites sur les comptes bancaires d'enfants mineurs

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit civil

La volonté peut jouer un rôle considérable dans la transmission héréditaire, et prendre différentes formes, telle une donation. Si le principe essentiel en matière de donation entre vifs est celui de l'irrévocabilité, son application n'est pas exempte de difficultés. C'est ce...

.doc
24 Mar 2008

La solennité des donations constitue t-elle un principe au droit des libéralités?

Dissertation de 6 pages - Droit civil

La donation est un acte juridique qui obéit à des conditions de fond et de forme. Les normes régissant le formalisme en matière de donation sont strictes et contraignantes. En effet, alors qu’en droit des obligations le principe du consensualisme est prépondérant, la...

.doc
21 Avr 2010

Cas pratique sur la requalification de la vente à bas prix en une donation

étude de cas de 11 pages - Droit civil

M. Durand, 80 ans, est décédé hier soir des suites d'une grave maladie, laissant pour lui succéder son épouse : Marthe, 75 ans et leurs trois fils. Se sachant malade, M.Durand avait désiré que son fils Mathieu, qui de par sa profession d'infirmier procédait régulièrement aux soins de son père,...

.doc
11 Mai 2010

La désolennisation des donations

Dissertation de 4 pages - Droit de la famille

De Loysel affirmant que l'« on lie les bœufs par les cornes et les hommes par les paroles », puis, aux XVIIe et XVIIIe siècles, à Domat puis à Pothier, l'heure vient finalement pour le principe du consensualisme d'être consacré. En 1804, celui-ci fût d'ailleurs tant considéré comme acquis...

.doc
29 Mar 2012

Les exceptions au formalisme en matière de donation

Dissertation de 5 pages - Droit civil

Seule la donation notariée est prévue par le Code civil alors que cette dernière est la plus rare en pratique, en effet il est important de noter que la plupart des donations sont faites sans acte authentique. Cette absence peut s’expliquer de deux manières, tout d’abord...

.pdf
10 Juin 2010

Première chambre civile, Cour de cassation, 6 janvier 2010 - la donation notariée

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit civil

En l'espèce pendant leur mariage des époux ont ouvert au nom de leurs enfants mineurs des comptes et livrets sur lesquels ils ont placé diverses sommes. Suite à leur divorce, le mari a fait assigner son épouse en partage de la communauté légale ayant existé entre eux. La question ainsi pose?e a?...

.doc
30 Avr 2014

Commentaire de l'arrêt de la Première Chambre Civile de la Cour de cassation du 18 janvier 2012: la contribution aux donations des parents

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit civil

Quatre arrêts relatifs à des avantages indirects consentis par des parents à l’un de leurs enfants ont été rendus par la Première Chambre Civile de la Cour de cassation le 18 janvier 2012, la Cour souhaitant rappeler que l’intention libérale de ces avantages devait être prouvée afin de...

.doc
03 Avr 2010

Cour de cassation, première chambre civile, 17 octobre 2007 - le formalisme des actes comportant une donation

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit des obligations

L’article 931 du Code civil dispose une exigence de formalisme pour les actes comportant une donation, puisque ces derniers sont soumis au principe d’authenticité. Dans son arrêt du 17 octobre 2007, la première chambre civile de la Cour de cassation a étendu l’application de...

.doc
26 Oct 2009

Les donations entre époux - généralités et cas pratiques

Dissertation de 6 pages - Droit de la famille

Les donations entre époux sont possibles si les époux ont des rattachements avec la France. La loi applicable à la validité des donations est la même que la loi de la révocation. Donc il faut faire une donation entre époux pour les biens qui se situent en France et un...

.doc
26 Oct 2009

Cas pratiques sur les donations en droit des successions

Dissertation de 3 pages - Droit de la famille

Une femme est décédée. Elle était titulaire d’un compte bancaire sur lequel elle avait procuration à son concubin. Quelques jours avant son décès, le conjoint a émis des chèques au profit d’enfants d’un précédent lit et les leur a remis. Ces chèques ont été débités après le décès....

.doc
12 Mai 2010

Cas pratiques - les conditions de validité de la donation

étude de cas de 3 pages - Droit de la famille

Cas pratique n 1 - Une femme avait donné procuration à son concubin sur son compte bancaire. Peu avant le décès de cette dernière, ledit concubin a émis des chèques au bénéfice de ses propres enfants issus d’une précédente relation, ceux-ci ayant été débités seulement après le décès. Gérard...

.doc
12 Juin 2018

Ensemble de 3 cas pratiques corrigés en droit de la famille sur les donations

étude de cas de 5 pages - Droit de la famille

Rolland et Jacques se sont mariés sous le régime particulier de la communauté légale, sans pour autant avoir passé un quelconque contrat. Rolland a maintenant 60 ans et Jacques est âgé de 61 ans. Ils ont deux enfants, Jules et Fabrice, tous deux âgés de 37 ans. Rolland et Jacques en parlent...

.doc
05 Déc 2008

Divorce : le sort des donations et avantages matrimoniaux dans le temps

Mémoire de 32 pages - Droit de la famille

Les donations entre époux sont des conventions en vertu desquelles un époux donne à son conjoint quelque chose sans contrepartie. Il existe plusieurs catégories de donations entre époux. Il faut d’abord distinguer les donations entre époux par contrat de mariage des...

.doc
18 Mar 2008

La donation-partage transgénérationnelle

Dissertation de 4 pages - Droit civil

La donation-partage est un moyen d’organiser de son vivant, sa propre succession : le donateur répartit, de son vivant, tout ou partie de son patrimoine. Il y a deux actes en un seul : une donation par un ou des donateurs, un partage anticipé de la succession entre les...

.doc
09 Avr 2010

Première chambre civile, Cour de cassation, 17 octobre 2007 - donation avec charges

Commentaire d'arrêt de 2 pages - Droit civil

En l’espèce, une donation a été consentie par acte notarié à l’Institut de France et portait sur la pleine propriété d’un château et sur la nue-propriété de deux immeubles. Cette donation était soumise à l’exécution de conditions qui avaient été prévues par le...

.doc
13 Avr 2007

La solennité des donations

Dissertation de 3 pages - Droit civil

Dissertation portant sur la solennité des donations dont la problématique est : Un formalisme contraignant ne risque-t-il pas de décourager l'intention libérale du donateur ? Le code civil a toujours éprouvé une certaine méfiance envers les libéralités, et plus particulièrement envers les...

.doc
20 Mai 2010

La donation faite en avancement de parts successorales excédant la part de réserve du donataire acceptant

Dissertation de 6 pages - Droit de la famille

Nous sommes en présence d’une libéralité, plus précisément d’une donation (disposition entre vifs à titre gratuit), qui a été faite en avancement de parts successorales à un héritier réservataire. Les héritiers réservataires sont, aux termes des articles 913 et 914-1 du...

.doc
11 Déc 2009

La souscription d'un contrat d'assurance-vie avec faculté de rachat, versement d'une prime très élevée et désignation du bénéficiaire quelques jours avant le décès du souscripteur, peut-elle être qualifiée de donation ?

Dissertation de 6 pages - Droit des obligations

De nos jours, une bonne épargne ne suffit plus à protéger le conjoint en cas de décès, celui-ci ne recevant qu’une part moindre lorsqu'il est en concours avec des héritiers réservataires. Ainsi, présentant des avantages matrimoniaux et successoraux, l'assurance-vie est privilégiée par les...

.doc
16 Avr 2010

Cas pratique - dévolution mixte : testament et donation

étude de cas de 4 pages - Droit de la famille

Alain, veuf depuis deux ans, a eu trois enfants : deux enfants avec sa première femme : Étienne, père d’un petit Éric, et Vanessa, mère de Marc et Antoine. Olivier, père d’une petite Serena, est issu de son second mariage. Ces dix dernières années, Alain a fait diverses libéralités. Il...

.doc
24 Avr 2010

Cas pratique - le testament et la donation dans la dévolution mixte

étude de cas de 4 pages - Droit de la famille

Alain, veuf depuis deux ans a eu trois enfants : deux enfants avec sa première femme : Étienne, père d’un petit Éric, et Vanessa, mère de Marc et Antoine. Olivier, père d’une petite Serena, est issu de son second mariage. Ces dix dernières années, Alain a fait diverses libéralités. Il a...

.doc
05 Mai 2010

Cas pratique - Liquidation successorale : conjoint survivant et réduction de donation

étude de cas de 7 pages - Droit de la famille

M. et Mme Demolombe ont eu deux enfants, Tristan et Yseult. Les années ont passé et, le 5 avril 1999, leur fille s’est mariée avec un jeune homme charmant, Louis Lebeau. L’année suivante, à l’occasion de la naissance du premier enfant de Louis et Yseult, M. et Mme Demolombe...

.doc
31 Mai 2010

Cas pratiques - le rapport successoral

étude de cas de 11 pages - Droit de la famille

Cas pratique nº 1 - Le défunt laisse pour lui succéder deux fils légitimes A et B. il a consenti à A une donation en avancement de parts successorales d’un bien d’une valeur de 75.000€. le donataire l’a ensuite aménagé. Au jour du décès, le bien vaut 90.000€ ;...

.doc
19 Nov 2009

Sept cas pratiques sur la liquidation de la succession

Dissertation de 10 pages - Droit de la famille

Ce document comprend 7 cas pratiques sur la liquidation de la succession, en fonction des liens familiaux qui lient la personne décédée et ses héritiers. Extrait : "Cas pratique nº1 : Pierre est décédé en laissant à sa succession ses trois frères : Jacques, Jules et Jérémie. Il avait donné à...

.doc
24 Jan 2010

Les infléchissements ou le pouvoir de la volonté - libéralités et ordre public successoral

Cours de 22 pages - Droit de la famille

Le droit français n’a jamais réellement choisi entre le système légal et le système basé sur la volonté. On peut modifier les règles légales mais ce pouvoir est encadré. Le défunt en consentant des libéralités peut avoir deux objectifs : - Il peut vouloir, sans modifier l’ordre...