Doc du juriste

Consultez plus de 41592 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement >

Accueil › 
 Déséquilibre contractuel

Déséquilibre contractuel

Déséquilibre contractuel

Nos documents

.doc
20 avril 2020

Cour de cassation, chambre commerciale, 29 juin 2010 - Les effets à l'égard des parties

Commentaire d'arrêt de 10 pages - Droit civil

En l’espèce, la société SEC et la société Soffimat ont conclut le 24 décembre 1998, pour une durée de 12 ans, un contrat portant sur la maintenance de deux moteurs d’une centrale de production de cogénération moyennant une redevance forfaitaire annuelle. Durant l’exécution du...

.doc
22 mai 2007

Les clauses limitatives de responsabilité dans les contrats de transport

Dissertation de 36 pages - Droit des affaires

Les 5 et 6 janvier 2003, en France, des milliers de voyageurs se sont retrouvés bloqués dans les gares, les aéroports et sur les routes. Les différents moyens de transport se trouvant perturbés par un événement apparemment « imprévisible » : de la neige au mois de janvier. Des milliers de...

.pdf
03 Mars 2008

Les pouvoirs exorbitants de l'administration dans les contrats administratifs

Dissertation de 6 pages - Droit administratif

Le droit des contrats administratifs peut être considéré comme un droit arbitraire. Mais est-ce réellement le cas ? La réponse est bien entendu négative : aucun droit ne peut être arbitraire ! Le droit des contrats administratifs met naturellement à la disposition du cocontractant des droits et...

.doc
18 août 2009

Le déséquilibre des prestations contractuelles

Dissertation de 3 pages - Droit des obligations

Le concept fondamental de l’autonomie de la volonté est lié aux philosophies individualistes et au libéralisme économique. Cette théorie a été transposée dans le domaine juridique et particulièrement en matière de contrat. Elle se traduit en une lecture du contrat centrée sur la volonté des...

.doc
12 déc. 2011

Commentaire d'arrêt : Cour de cassation, 1ère Chambre civile, 16 mars 2004 : La force obligatoire du contrat

Commentaire d'arrêt de 8 pages - Droit civil

Depuis l'arrêt dit du Canal de Craponne de 1876, la Cour de cassation interdit de façon constante la révision d'une convention pour imprévision. Cet aspect de l'intangibilité des conventions apparaît à certains dépassé au regard d'une conception renouvelée du contrat qui autorise les...

.pdf
28 Sept. 2015

Commentaire de l'arrêt de la Chambre commerciale de la Cour de cassation du 29 juin 2010 : la caducité du contrat

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit civil

La validation ou non de la théorie de l’imprévision est un sujet controversé. Ainsi, il est arrivé qu’en raison d’un déséquilibre de l’économie générale du contrat, les juges prononcent la caducité de celui-ci. C’est notamment sur cette question que la chambre...

.doc
28 déc. 2006

Commentaire de l'arrêt de la 1ère chambre civile de la Cour de cassation rendu le 3 mai 2006

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit civil

L’arrêt à étudier est relatif aux clauses abusives dans les contrats de consommation. L’un des participants à un rallye automobile, M.X, organisé en Tunisie, avait eu un accident qui avait entraîné le décès de son coéquipier Pierre Y. Il avait été condamné à indemniser les ayants...

.doc
19 juin 2009

Droit des obligations, cas pratique : responsabilités et clauses de contrats

Cas Pratique de 7 pages - Droit des obligations

Mlle Martin, son père et M. Paul rencontrent diverses difficultés. Certaines concernent la responsabilité de la SNCF (I) et d’autres les clauses contractuelles (II). Mlle Martin et M. Paul sont blessés à l’occasion de leur voyage en train. Au verso du billet de transport, une clause...

.doc
16 Nov. 2009

Première chambre civile de la Cour de cassation, 8 novembre 2007 - les clauses abusives

Commentaire d'arrêt de 10 pages - Droit des obligations

L’article L 132-1 du Code de la consommation donne la définition d’une clause abusive. Il s’agit d’une clause qui a pour objet ou pour effet de créer, au détriment du non-professionnel ou du consommateur, un déséquilibre significatif entre les droits et les obligations...

.doc
18 déc. 2009

Chambre Civile de la Cour de cassation, 6 mars 1876 - la révision du contrat pour imprévision

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit des obligations

Par principe, le juge ne peut s’immiscer dans les relations contractuelles pour les conformer à ses propres conceptions de l’équité et de la justice économique. Le contrat s’impose au juge. Cependant, cette généralité prend un relief particulier concernant la théorie de «...

.doc
09 févr. 2011

Droit civil des obligations

Cours de 78 pages - Droit des obligations

Une obligation au sens juridique du terme, au sens large, peut être une obligation d'ordre moral, religieux, logique ou encore politique. Pour qu'une obligation soit juridique, il faut qu'il y ait une contrainte juridique. Une obligation n'est juridique que si son non-respect peut faire l'objet...

.doc
17 juil. 2007

L'équilibre économique du contrat

Dissertation de 5 pages - Droit autres branches

Les hommes naissent libres et égaux en droit. Par conséquent, la volonté de chacun peut se donner à elle-même sa propre loi. Et comme chacun est libre, tout contrat souscrit ne peut, a priori, que réaliser la justice. Dans sa célèbre formule, Fouillé disait « Qui dit contractuel dit...

.doc
25 Mars 2011

Commentaire d'arrêt du 18 mars 2009 : la révision des contrats

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit européen

Selon l’article 1134 du Code civil, le contrat a la valeur d'une loi. S’il a été légalement formé, un contrat synallagmatique ne peut être annulé ou modifié unilatéralement par une des parties, ni même par le juge. Finalement, les obligations découlant du contrat sont celles que les...

.doc
02 Oct. 2012

Commentaire de l'arrêt de la Chambre commerciale de la Cour de Cassation du 15 février 2000 : la résiliation des contrats et l'interdépendance des contrats

Commentaire d'arrêt de 10 pages - Droit des obligations

L’indivisibilité est une notion des plus élémentaires. Qualité de ce qui ne peut être divisé, elle ne semble poser aucun problème quant à sa définition. Pourtant, cette notion d’indivisibilité, identifiée dans le Code civil relativement aux seules obligations (art. 1217 à 1225), fait...

.doc
27 juin 2013

Commentaire de l'arrêt de la Première Chambre civile de la Cour de cassation du 16 mars 2004 à la lumière de l'arrêt de la Chambre civile de la Cour de cassation du 6 mars 1876

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit civil

Depuis l’arrêt Canal de Craponne du 6 mars 1876, le juge maintient le principe d’intangibilité des conventions. Ainsi, il refuse de procéder à la révision des contrats à exécution successive, et ce malgré un changement de circonstances entraînant un déséquilibre économique entre...

.doc
20 déc. 2017

Article 1195 nouveau du Code civil - La théorie de l'imprévision du contrat

Dissertation de 11 pages - Droit civil

Le présent article 1195 traite de la théorie de l'imprévision du contrat. Cette notion s'oppose à un principe essentiel du droit des contrats : "pacta sunt servanda". Il fonde la force obligatoire de l'engagement de volonté. Selon la doctrine cette théorie : "est utilisé [e] pour désigner les...

.doc
06 Mars 2009

La protection de la partie faible dans la formation du contrat (2009)

Dissertation de 4 pages - Droit des obligations

"La théorie générale de la volonté a connu une forte crise de la croissance, marquée par une remise en cause du dogme de l’autonomie de la volonté qui l’avait dominé (en faveur de) droits jeunes, pleins de vitalité, et mués par une puissance naturelle d’expansion, comme le droit de...

.doc
01 août 2014

Commentaire d'arrêt de la Chambre commerciale de la Cour de cassation du 3 décembre 2013 : la clause limitative de responsabilité

Commentaire d'arrêt de 2 pages - Droit des obligations

Les clauses limitatives de responsabilité aménagent les effets de l’inexécution de l’obligations, c’est-à-dire le montant des dommages et intérêts. Les tribunaux admettent, par principe, leur validité, du fait de la liberté contractuelle. Cependant, le danger présenté par de telles...

.doc
13 Oct. 2009

Le droit du commerce électronique

Dissertation de 35 pages - Droit autres branches

La durée de validité de l'offre : l'offre peut être assortie d'un délai de validité : d'origine légale ou d'origine conventionnelle (stipulé par l'offrant). Lorsque l'offre ne comporte aucun délai, la jurisprudence a dégagé la notion de « délai raisonnable » pendant lequel l'offrant est tenu de...

.doc
23 Sept. 2008

Chambre commerciale de la Cour de cassation, 27 mars 2007 : la cause du contrat

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit des obligations

« Le cœur du contrat est l’accord de volonté, qui en détermine la teneur », en affirmant cela Philippe Malaurie rappelle le principe directeur de la formation des contrats à savoir l’accord de volonté. Ce dernier étant l’émanation directe du principe fondateur du droit des...

.doc
13 Mars 2009

Les déséquilibres du contrat synallagmatique - formation du contrat et mauvaise exécution

Dissertation de 7 pages - Droit des obligations

Un contrat est une convention formelle ou informelle, passée entre deux parties ou davantage, ayant pour objet l'établissement d'obligations à la charge ou au bénéfice de chacune de ces parties. Il est dit unilatéral lorsqu'une ou plusieurs personnes sont obligées envers une ou plusieurs autres,...

.doc
16 déc. 2009

Commentaire de l'arrêt rendu par la Première Chambre civile de la Cour de cassation le 27 novembre 2008 sur les clauses de défaut croisé

Dissertation de 4 pages - Droit civil

En l'espèce, les époux X..., en relation contractuelle avec la société Crédit industriel commercial (CIC) au titre de plusieurs conventions, ont reçu de celle-ci notification de l'exigibilité immédiate du prêt immobilier contracté par M.X... auprès de la banque, à la suite des débits apparus sur...

.doc
03 Mars 2009

Quelle est l'efficacité des clauses relatives à la preuve ?

Dissertation de 2 pages - Droit des obligations

Apparemment, le principe en droit français est la liberté contractuelle. De plus, les règles de preuve ne sont pas d’ordre public. Les clauses d’aménagement de la preuve devraient donc être licites. Cependant, la pression du droit de la consommation tend depuis quelques dizaines...

.doc
20 juin 2009

Troisième chambre civile de la Cour de cassation du 26 janvier 1973 - le pouvoir des juges du fond en matière de requalification des contrats spéciaux

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit des obligations

L’arrêt rendu par la troisième chambre civile de la Cour de cassation le 26 janvier 1973 apporte une confirmation quant aux pouvoirs que détiennent les juges du fond en matière de requalification des contrats spéciaux, pouvant s’affranchir de la volonté même des contractants. En...

.doc
06 août 2009

L'obligation d'information des cocontractants

Dissertation de 6 pages - Droit des obligations

Traditionnellement, on considérait que, sauf obligation légale précise, nul n’était tenu de renseigner son cocontractant. Dans une société composée d’hommes libres et responsables, la règle est celle du devoir de s’informer soi-même. C’est ce qu’exprime bien l’adage...

.doc
04 déc. 2009

Cour de cassation, 14 novembre 2006 et Conseil d'Etat, 16 janvier 2006 - les clauses abusives et le rôle du juge

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit des obligations

En principe en droit français, l'autonomie de la volonté signifie que l'Homme est la source du droit contractuel. Cependant il existe d'autres sources d'obligations qui elles sont extérieures au droit des contrats. Les arrêts suivants, Cassation civile 14 novembre 2006 et Conseil d'Etat 16...

.doc
23 avril 2014

L'accord des volontés en Droit de la consommation

Cours de 5 pages - Droit autres branches

La Cour d’Appel de Bourges dans son arrêt de 1998 justifie l’utilisation d’un régime dérogatoire de la théorie générale concernant la relation contractuelle entre professionnels et particuliers. Ainsi, l’élaboration du Code de la Consommation en 1993 est dirigée dans une...

.doc
09 févr. 2010

Commentaire de l'arrêt rendu par la Cour de cassation le 6 décembre 2006 : l'effet du contrat à l'égard des tiers

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit civil

Par un arrêt du 6 octobre 2006, l'Assemblée plénière, formation la plus solennelle de la Cour de cassation, a mis fin à une divergence fondamentale de jurisprudence existant entre la Chambre commerciale et la 1ère Chambre civile concernant la question de la relativité de la faute contractuelle,...

.doc
21 Oct. 2018

L'élément public et les procédures de règlement des différends dans les contrats nord-sud

Dissertation de 14 pages - Droit international

La plupart des pays du Sud ont confié un rôle moteur dans leur développement à des entreprises publiques nationales (et même aujourd'hui). Cette décision s'explique en grande partie par l'absence de capitaux privés nationaux pouvant être mobilisés, et donc, la nécessité dans laquelle se trouvent...

.doc
03 juil. 2007

L'influence du droit de la consommation dans la formation du contrat

Dissertation de 5 pages - Droit civil

De façon assez quotidienne, les individus concluent des contrats dits de consommation, ils se trouvent dans la position de consommateur où parfois un déséquilibre peut être constaté par rapport au professionnel avec lequel il contracte. Ces contrats sont extrêmement courants et...