Doc du juriste

Consultez plus de 39492 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement

› 
 Contrat à titre gratuit

Contrat à titre gratuit

  

Nos documents

.doc
13 Mai 2006

Les mutations à titre gratuit de lots de copropriété

Dissertation de 14 pages - Droit civil

Cependant ces mesures de protection dans le mécanisme de cession sont souvent rendues obligatoires seulement dans le cadre de la vente et ne subsistent qu’à l’état de faculté pour les mutations à titre gratuit. En effet, la particularité de ces dernières mutations est...

.doc
03 Juil 2008

Les différents modes de disposer à titre gratuit

Cours de 8 pages - Droit civil

Cours de droit des successions sur les différents modes de disposer à titre gratuit : les libéralités (donation entre vifs, legs, institution contractuelle), le repentir et la succession testamentaire.

.doc
12 Sep 2008

Cour de Cassation, première chambre civile, 27 janvier 1982 : la notion de cautionnement - le cautionnement est-il un acte à titre gratuit ou un acte à titre onéreux ?

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit civil

Au cœur du droit des garanties personnelles, le cautionnement fait l’objet de nombreuses décisions jurisprudentielles. Le développement de ce contentieux reflète l’essor du crédit lui-même, qui est rarement accordé par le créancier sans être accompagné d’une sûreté fournie...

.doc
24 Août 2008

Les droits d'enregistrement, les mutations à titre onéreux et gratuit

Dissertation de 14 pages - Droit fiscal

Les droits d’enregistrement constituent des impositions qui frappent les mutations de propriété, qu’elles soient réalisées à titre onéreux ou à titre gratuit. Il faut tout de même distinguer la formalité de l’enregistrement et l’exigence de droits...

.pdf
04 Juin 2009

La transmission des titres dans une société par actions simplifiée (SAS) : réflexions sur les aménagements statutaires

Dissertation de 49 pages - Droit autres branches

La loi du 3 janvier 1994 instituant la société par actions simplifiée (SAS), puis celle du 12 juillet 1999 qui en a élargi considérablement le domaine, marque l'entrée de l'autonomie de la volonté et du contrat dans le droit français des sociétés par actions. En effet, une des grandes...

.doc
18 Nov 2011

TD de Droit des contrats spéciaux : le dépôt et le séquestre

TD de 9 pages - Droit civil

Considérations générales sur le dépôt (rappel de cours):L'article 1915 du Code civil définit le dépôt : « le dépôt, en général, est un acte par lequel on reçoit la chose d'autrui, à la charge de la garder et de la restituer en nature ». Il y a 3 éléments : la réception, la conservation et la...

.doc
18 Nov 2011

Exercices de Droit sur les contrats complexes

TD de 6 pages - Droit civil

A- Le rejet de la qualification de bailDéfinition du bail, article 1709 du Code civil : le bail est un contrat par lequel l'une des parties (le bailleur) s'oblige à faire jouir l'autre (le preneur, le locataire) d'une chose pendant un certain temps, contre le prix d'un loyer. Pour être en...

.doc
19 Nov 2012

Les contrats spéciaux en Droit

Cours de 12 pages - Droit civil

[...] = Contrat par lequel l'emprunteur reçoit une somme d'argent, le capital, qu'il s'engage à restituer au prêteur au terme prévu (l'échéance). Il peut être fait à titre gratuit (rembourse que le capital) ou à titre onéreux (intérêts).Le prêteur perd la propriété des...

.doc
30 Mar 2009

Commentaire d'arrêt de la Cour d'appel du 12 février 2008 concernant la requalification en contrat de travail d'une simple activité de loisirs

Dissertation de 4 pages - Droit du travail

Les faits de cet arrêt sont simples : Mme Adamiak, du 14 au 28 mars 2003, a consenti à participer au tournage de l'émission « Ile de la tentation = saison 2003 » produite par TF1 par la Société Glem selon un concept défini. Elle faisait partie des quatre couples non mariés et non pacsés qui...

.doc
14 Déc 2009

Les enjeux de la distinction du titre et de la finance

Dissertation de 8 pages - Droit de la famille

De nombreux biens sont tiraillés entre deux qualifications opposées, c’est « l’actif controversé ». A l’époque où tous les meubles entraient en communauté légale, aussi bien ceux apportés au moment du mariage que ceux acquis en cours d’union, les meubles acquis à titre...

.doc
26 Avr 2010

Droit des obligations - la théorie générale du contrat et la responsabilité civile délictuelle

Cours de 35 pages - Droit des obligations

L’obligation est le lien de droit entre deux personnes en vertu duquel l’une d’entre elle (le créancier) peut exiger de l’autre (le débiteur) une prestation ou une abstention. L’obligation est un droit personnel que l’on peut définir comme une dette (la dette étant...

.doc
11 Août 2011

Droit des contrats spéciaux : le dépôt

Cours de 4 pages - Droit autres branches

Selon les professeurs Collart Dutilleul et Delecque, le dépôt est une notion empruntée au latin juridique depositum supin de deponere, de la proposition de et ponere qui signifie poser. Aujourd'hui défini comme le contrat par lequel une personne, le dépositaire, reçoit une chose, à la...

.doc
27 Nov 2007

Contrat de concession de service public et contrat d'affermage (2001)

Dissertation de 18 pages - Droit des obligations

La concession et l’affermage sont des espèces particulières au sein d’un genre constitué par le contrat ayant pour objet de déléguer l’exploitation du service public. Au fil de la jurisprudence, le contrat d’affermage a acquis une autonomie par rapport au...

.doc
27 Déc 2009

Première chambre civile de la cour de Cassation, 14 décembre 2004 - la détermination du prix dans les contrats spéciaux

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit des obligations

L’existence d’un prix n’est pas toujours nécessaire à la validité des contrats, c’est ce qu’énonce J.-B. Racine en 1999. En effet, un prix ne saurait être fixé pour les contrats à titre gratuit, mais, il en va autrement pour les contrats...

.doc
21 Sep 2009

Cause et condition dans le contrat de cautionnement

Dissertation de 5 pages - Droit des obligations

La notion de cause a toujours suscité de grandes controverses. La cause de l’obligation est l’une des quatre notions centrales en droit des contrats avec l’objet, le consentement et la capacité à contracter. En effet, l’article 1131 du Code Civil énonce que «...

.doc
13 Oct 2014

Le dol dans la formation du contrat

Dissertation de 4 pages - Droit civil

L’article 1116 du Code civil pose le principe du dol : « Le dol est cause de nullité de la contention lorsque les manœuvres pratiquées par l’une des parties sont telles, qu’il est évident que, sans ces manœuvres, l’autre partie n’aurait pas contracté. Il ne se...

.doc
23 Oct 2017

La distinction de la vente avec les principaux contrats nommés

Cours de 3 pages - Droit des obligations

La donation comme la vente est un contrat translatif de propriété, mais la différence réside dans le fait que la donation est en principe un contrat unilatéral à titre gratuit où celui qui donne est mû par une intention libérale, il n'attend pas le versement d'un prix....

.doc
22 Fév 2007

La distinction entre contrats nommés et contrats innommés

Dissertation de 4 pages - Droit des obligations

L'article 1101 du Code Civil énonce que " Le contrat est une convention par laquelle une ou plusieurs personnes s'obligent, envers une ou plusieurs autres, à donner, à faire ou à ne pas faire quelque chose." Il donne donc par ce texte les critères principaux du contrat en général....

.doc
28 Juin 2009

La question de l'utilisation de la cession de créances à titre de garantie

Dissertation de 5 pages - Droit des obligations

Les juristes considèrent que l’obligation unissant le créancier au débiteur peut circuler. En effet, la créance détenue par le créancier représente une valeur qui figure à l’actif de son patrimoine. Ce titre peut être cédé afin d’obtenir rapidement des liquidités, il y aura...

.doc
27 Avr 2011

Droit des contrats : formation et effets des contrats

Cours de 131 pages - Droit civil

Une obligation se définit comme un lien de droit entre deux ou plusieurs personnes en vertu duquel le créancier peut exiger du débiteur une prestation ou une abstention.A. Un lien de droitDans un sens courant, l'obligation n'est pas forcément de nature juridique. Il y a toute une série...

.doc
07 Sep 2009

Première chambre civile de la Cour de cassation, 19 mai 2006 - le régime du contrat de mandat

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit des obligations

Délicat à distinguer des contrats proches de lui tels que le contrat d’entreprise, le contrat de mandat est en lui-même, hétérogène. Dans un arrêt du 16 mai 2006, la 1re chambre civile de la Cour de cassation estime en effet qu’au sein même de la catégorie du...

.doc
22 Nov 2009

Première chambre civile de la cour de cassation, 16 février 1953 - l'admission de la clause d'inaliénabilité dans les contrats à titre onéreux

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit des obligations

L’arrêt de la 3e chambre civile du 31 octobre 2007 relança le débat sur l’admission de la clause d’inaliénabilité dans les contrats à titre onéreux, mais il ne faut pas oublier de resituer le débat dans un cadre temporel plus large, celui d’avant la loi du 3...

.doc
19 Fév 2014

Les classifications des contrats en droit civil : classifications énoncées et sous-entendues par le Code Civil

Cours de 6 pages - Droit des obligations

La donation est l’exemple type, dans notre système juridique il s’agit d’un contrat. Elle suppose d’un accord de volonté du donateur et du donataire. Dans ce contrat, seul le donateur supporte une obligation, sans aucune contrepartie. Autrement dit, le donataire...

.doc
20 Juil 2009

La cause du contrat

Dissertation de 8 pages - Droit civil

Comment définit-on la notion de cause ?De façon générale, la cause se définit comme la raison déterminante de celui qui se lie/ qui s'oblige au contrat/ qui pousse qqn à contracter. La cause se réfère au pourquoi.Cette premier définition suscite immédiatement une difficulté : la...

.doc
20 Fév 2010

Le contrat

Cours de 9 pages - Droit des obligations

Les actes juridiques constituent une des sources principales d’obligation. Le contrat est donc une manifestation de volonté destinée à produire des effets de droits. Il peut être bilatéral ou multilatéral. Dans la pratique, contrats et conventions sont synonymes. Définition :...

.doc
21 Sep 2009

Droit des contrats : la formation et les effets du contrat

Dissertation de 10 pages - Droit autres branches

Le livre 3 du Code civil, oppose les obligations sous convention et les obligations qui se forment sans convention.L'acte juridique peut être unilatéral ou bilatéral, lorsqu'il est bilatéral il prend le nom de convention ou de contrat, aujourd'hui le contrat est la principale source...

.doc
19 Août 2015

Les conditions de validité du contrat: la cause

Fiche de 2 pages - Droit civil

La cause : art 1108 : validité si "cause licite dans l'obligation" + art 1131 "l'obligation sans cause, ou sur une fausse cause, ou sur une cause illicite ne peut avoir aucun effet" : cause finale, qui désigne le but visé par celui qui s'engage : conception dualiste de la cause : Cause de...

.doc
07 Mai 2009

Droit des contrats : obligation, acte juridique, classification des contrats...

Dissertation de 5 pages - Droit civil

- L'obligation a un caractère personnel : rapport d'obligation est un rapport entre deux personnes (un créancier contre un débiteur). Exemple : dans un contrat synallagmatique, chacun est créancier et débiteur.- Caractère patrimonial : ce sont des droits qui portent sur un patrimoine...

.doc
10 Juin 2009

La typologie des contrats

Dissertation de 3 pages - Droit civil

Article 1101 du Code civil : "Le contrat est une convention par laquelle une ou plusieurs personnes s'obligent envers une ou plusieurs autres à donner, à faire ou à ne pas faire quelque chose".Un contrat est synallagmatique lorsqu'il crée des obligations réciproques à chacune des...

.doc
09 Avr 2015

Les contrats consensuels, formels et réels (cas pratiques)

Cours de 7 pages - Droit civil

Le contrat réel touche en essentiel le contrat de prêt, qui est l’un des contrats les plus utilisés à l’heure actuelle. Le Code civil indique que le contrat réel est un contrat valablement formé par la remise effective de la chose qui a été promise....