Doc du juriste

Consultez plus de 41239 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement >

Accueil › 
 Contrat solennel

Contrat solennel

  
Contrat solennel

Nos documents

.doc
28 déc. 2006

L'arrêt de la troisième chambre civile de la Cour de Cassation du 21 février 2001

Commentaire d'arrêt de 9 pages - Droit civil

Le contrat est formé par le seul effet du consentement. Mais le contrat n’est valable que si c’est la volonté réelle des contractants et si elle est exempte de vices (c'est-à-dire de défauts). L'erreur, le dol et la violence constituent trois vices du consentement qui...

.doc
20 févr. 2010

Le contrat - publié le 20/02/2010

Cours de 9 pages - Droit des obligations

Les actes juridiques constituent une des sources principales d’obligation. Le contrat est donc une manifestation de volonté destinée à produire des effets de droits. Il peut être bilatéral ou multilatéral. Dans la pratique, contrats et conventions sont synonymes. Définition :...

.doc
09 mai 2010

La preuve du cautionnement

Dissertation de 9 pages - Droit civil

La frontière entre forme et preuve a toujours été poreuse, en effet l’article 1326 du Code civil a été sujet à différentes interprétations, il a tantôt été considéré comme portant une règle de forme, notamment par un revirement de jurisprudence de 1985, et tantôt considéré, et il l’est...

.doc
06 Janv. 2010

Formes et cautionnement

Cours de 5 pages - Droit des obligations

Les sûretés sont aujourd’hui les auxiliaires indispensables du crédit. S’il n’y a pas de sûreté, il n’y aura pas de crédit, nul n’accordera du crédit à quelqu’un s’il n’a pas d’assurance de pouvoir être payé du crédit accordé. L’engagement...

.doc
27 Oct. 2008

Les contrats verbis (TD)

Fiche de 1 pages - Histoire du droit

Fiche de synthèse de TD niveau Bac +3 sur les contrats verbis de droit romain, basée sur le cours d'histoire des obligations. Les contrats verbis appartiennent à la catégorie des contrats solennels.

.doc
09 juil. 2009

Notions et définitions de Droit

Dissertation de 45 pages - Droit autres branches

Dans les contrats solennels (formels), les formes constituent une condition d'existence et pas seulement un moyen de preuve. La loi prévoit dans quelles conditions l'acte juridique doit être établi par écrit. Le défaut d'écrit, lorsque la loi l'impose, prive le contrat de sa...

.doc
22 févr. 2007

La distinction entre contrats nommés et contrats innommés

Dissertation de 4 pages - Droit des obligations

L'article 1101 du Code Civil énonce que " Le contrat est une convention par laquelle une ou plusieurs personnes s'obligent, envers une ou plusieurs autres, à donner, à faire ou à ne pas faire quelque chose." Il donne donc par ce texte les critères principaux du contrat en général....

.doc
30 avril 2008

Le contrat définitif de vente

Dissertation de 3 pages - Droit autres branches

Le contrat définitif de vente d’immeuble à construire est un contrat solennel dont le régime est centré sur la protection de l’accédant au logement qui avance des fonds pour acquérir un immeuble encore inachevé. Le contentieux portera essentiellement sur le non...

.doc
25 Janv. 2010

Cas pratique affaire Tricot

Étude de cas de 7 pages - Droit bancaire

Mr Tricot est le gérant de la société Mécanique Industrielle de Champagne, SARL au capital de 7524 euros dont le siège est à Reims. A l’occasion d’une échéance difficile, au mois de septembre 1999, le crédit commercial de champagne exige de Mr Tricot qu'il cautionne le compte courant...

.doc
22 févr. 2010

Le contrat de prêt d'argent

Dissertation de 8 pages - Droit des obligations

Notre droit civil est basé sur le principe du consensualisme, c'est-à-dire qu’il considère qu’un contrat est conclu par le simple échange des consentements, en dehors de tout formalisme. Néanmoins, par exception, certains contrats sont soumis au titre de leur validité au...

.doc
13 Oct. 2014

Le dol dans la formation du contrat

Dissertation de 4 pages - Droit civil

L’article 1116 du Code civil pose le principe du dol : « Le dol est cause de nullité de la contention lorsque les manœuvres pratiquées par l’une des parties sont telles, qu’il est évident que, sans ces manœuvres, l’autre partie n’aurait pas contracté. Il ne se...

.docx
15 juil. 2010

La formation et le contenu du contrat

Cours de 10 pages - Droit autres branches

Pour qu'un contrat soit valablement formé, il faut un accord, obéissant le cas échéant à certaines formes (contrat solennel en droit français), cet accord doit être sérieux et conclu entre personnes capables, exempt de vice et qui ne soit contraire ni à la légalité ni à la...

.doc
09 avril 2015

Le contrat réel : cours et cas pratiques

Cours de 4 pages - Droit des obligations

Pour sa formation, le contrat de prêt répond à des règles spécifiques. Le principe cardinal en droit des droits est le principe de consensualisme. C’est-à-dire qu’un contrat est formé par le simple échange des consentements. Il existe quelques exceptions : Les...

.doc
05 juin 2007

Commentaire de l'arrêt rendu par la chambre commerciale de la Cour de cassation le 12 novembre 1997 (n°95-14.900)

Dissertation de 7 pages - Droit des affaires

La période suspecte est une période au cours de laquelle les actes passés par une entreprise en difficultés financières sont susceptibles d´être remis en cause. On désigne par le terme « période suspecte » la période qui précède le jugement d´ouverture d´une procédure de redressement ou de...

.doc
12 avril 2013

Le principe du consensualisme en droit civil

Cours de 4 pages - Droit civil

Ce principe signifie que le contrat se forme normalement par le seul échange de consentement sans qu’aucune forme particulière ne soit nécessaire. Notamment, en vertu du principe du consensualisme, la signature d’un document n’est pas une condition de formation du...

.doc
22 Sept. 2009

Commentaire des articles 2336 et 2337 du Code civil relatifs au droit de gage

Dissertation de 4 pages - Droit autres branches

C'est en cela que la réforme va littéralement redéfinir le droit de gage. Cette redéfinition du droit de gage va changer la nature du contrat de gage, sa formation, ses conditions d'opposabilité et son objet. Le droit de gage devient plus « accueillant » qu'auparavant. Il convient donc à...

.doc
25 Nov. 2013

La forme du contrat: formalisme direct et formalisme indirect

Cours de 5 pages - Droit civil

La règle est qu’il n’y a pas de condition de forme : c’est le principe du consensualisme juridique : le consentement peut s’extérioriser d’une manière quelconque. Il connaît toutefois des exceptions et atténuations : le formalisme direct est l’exception véritable de...

.doc
04 Sept. 2007

Droit des obligations : la formation du contrat

Cours de 81 pages - Droit des obligations

La convention, ou le contrat, doit comporter un certain nombre d'éléments constitutifs, doit répondre à une certaine structure pour être une source d'obligations. Ces conditions de formation du contrat qui sont nécessaires à sa validité, sont énumérées par le code civil qui...

.doc
11 mai 2010

La désolennisation des donations

Dissertation de 4 pages - Droit de la famille

De Loysel affirmant que l'« on lie les bœufs par les cornes et les hommes par les paroles », puis, aux XVIIe et XVIIIe siècles, à Domat puis à Pothier, l'heure vient finalement pour le principe du consensualisme d'être consacré. En 1804, celui-ci fût d'ailleurs tant considéré comme acquis...

.doc
06 Sept. 2009

Le consentement dans le contrat

Cours de 28 pages - Droit des obligations

Les conditions de validité du contrat figurent à l’article 1108 du Code Civil, elles sont au nombre de quatre : l’article 1108 précise qu’il s’agit du consentement de la partie qui s’oblige, des capacités des parties, de l’objet certain qui forme la matière de...

.doc
13 Janv. 2010

Cas pratique de droit du crédit : le gage avec ou sans dépossession, le gage sur stocks, le pacte commissoire, la clause de réserve de propriété et leurs effets (vente forcée, attribution judiciaire, droit de rétention)

Étude de cas de 7 pages - Droit bancaire

La société Agriplus a aujourd’hui cessé de rembourser le prêt consenti par la SG (Société Générale) et possède un solde débiteur de 50 000€ sur son compte courant du CA (Crédit Agricole). Il est donc fort possible qu’elle fasse l’objet d’un redressement judiciaire ou...

.doc
08 juil. 2010

Commentaire de l'arrêt rendu par la Troisième Chambre civile de la Cour de cassation le 9 juillet 2008 sur le cautionnement par acte authentique

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit des affaires

Malgré la profusion d'impératifs légaux qu'il requiert, le cautionnement n'est pas un contrat solennel ; ce qui est surprenant s'il on envisage le degré de variation des formalités dans le cautionnement selon que la caution soit personne physique ou non, avertie ou non, commerçante...

.doc
03 Janv. 2011

Les conditions de formation du contrat en droit comparé

Cours de 5 pages - Droit autres branches

Pour qu'un contrat soit valablement formé, il faut un accord, obéissant le cas échéant à certaines formes (contrat solennel en droit français), cet accord doit être sérieux et conclu entre personnes capables, exempt de vice et qui ne doit être contraire ni à la légalité ni à...

.doc
10 Nov. 2009

Les contrats spéciaux : le contrat de vente

Dissertation de 67 pages - Droit civil

Lorsqu'on s'attarde sur le moment auquel est apparu la vente, on est pris de vertige car la vente est une forme d'échange qui a la caractéristique d'utiliser la monnaie. Il se distingue ainsi du troc. Mais on se rend compte que l'apparition de la monnaie correspond à peu près à l'apparition de la...

.doc
27 avril 2011

Droit des contrats : formation et effets des contrats

Cours de 131 pages - Droit civil

Une obligation se définit comme un lien de droit entre deux ou plusieurs personnes en vertu duquel le créancier peut exiger du débiteur une prestation ou une abstention.A. Un lien de droitDans un sens courant, l'obligation n'est pas forcément de nature juridique. Il y a toute une série...

.doc
27 Mars 2009

Consensualisme et formalisme dans la conclusion du contrat

Dissertation de 4 pages - Droit des obligations

Le consensualisme est le principe selon lequel les contractants peuvent exprimer leur volonté par tout mode permettant de l’extérioriser : c’est la liberté d’exprimer sa volonté comme on l’entend, par tout moyen utile. A l’inverse, le formalisme manifeste un encadrement...

.doc
31 Mars 2014

Droit civil et des contrats

Cours de 95 pages - Droit civil

Le droit des contrats fait partie d'un ensemble plus vaste, d'une disciple plus vaste que l'on appelle le droit des obligations. Le droit des obligations a pour objet d'étudier les obligations. Une obligation se définit comme le lien juridique qui donne à un créancier le pouvoir d'exiger...

.doc
13 Sept. 2007

Les obligations sur le contrat : la formation et les effets

Cours de 74 pages - Droit civil

Cours de droit civil portant sur les obligations contractuelles et sur le contrat en droit civil. Il prend en compte la jurisprudence actuelle ainsi que certaines normes européennes et internationales et soulève la question des contrats électroniques.

.doc
19 Mars 2018

Théorie générale du contrat : nature et classification

Cours de 15 pages - Droit civil

Le Code civil définit dans l’article 1101 que le contrat est une convention par laquelle un ou plusieurs s’obligent envers un ou plusieurs autres à faire ou ne pas faire quelque chose. Ainsi, le Code civil présente le contrat comme une variété de conventions. On peut...

.doc
19 juil. 2019

Droit des obligations - Formation, validité et effets du contrat

Cours de 88 pages - Droit des obligations

Le mariage n'est pas un contrat, car on considère que c'est une institution dont les obligations sont nombreuses. Dans un contrat il y a un accord de volonté. Ce qui précède cet accord de volonté c'est les accords d'avant contrat, qui sont des promesses. Nous nous...