Doc du juriste

Consultez plus de 41222 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement >

Accueil › 
 Compétence discrétionnaire

Compétence discrétionnaire

  
Compétence discrétionnaire

Nos documents

.doc
19 Sept. 2009

Conseil d'Etat, sous-sections réunies, 24 mai 2006 - recours pour excès de pouvoir : le cas de la violation de la loi

Commentaire d'arrêt de 2 pages - Droit administratif

Le recours pour excès de pouvoir tend à faire annuler par le juge une décision administrative illégale, dans le but de protéger les libertés et les droits des citoyens contre le pouvoir de l’administration. Il existe quatre cas d’ouverture pour les recours pour excès de pouvoir :...

.doc
22 avril 2011

Commentaire d'arrêt : Conseil d'Etat 26 mai 2006

Cours de 5 pages - Droit administratif

En 1958, René Chapus intitule l'un de ses articles paru au Dalloz : « l'acte de gouvernement : monstre ou victime ? ».Monsieur René Georges A. saisit le juge des référés du Conseil d'Etat et lui demande d'une part, d'enjoindre au Président de la République de demander au Premier Ministre de...

.pdf
19 Janv. 2015

Commentaire de l'arrêt d'Assemblée générale du Conseil d'État du 19 avril 1991 dit «Babas»

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit administratif

L’étendue des pouvoirs dévolus à l’administration varie considérablement selon la norme de droit envisagée. Ainsi le préfet peut selon les situations disposer d’une compétence discrétionnaire lui permettant d’échapper au contrôle du Conseil d’Etat,...

.doc
01 Mars 2010

La nationalité des individus en droit international

Dissertation de 3 pages - Droit international

L’attribution de la nationalité relevant de la compétence discrétionnaire de l’Etat, il n’existe pas de règle écrite de droit international disposant que la nationalité doit reposer sur un lien d’allégeance autrement dit qu’elle doit être effective. Par...

.doc
02 févr. 2008

Le pouvoir discrétionnaire de l'administration est-il arbitraire?

Dissertation de 5 pages - Droit administratif

« Pour qu'on ne puisse abuser du pouvoir, il faut que, par la disposition des choses, le pouvoir arrête le pouvoir ». Montesquieu, dans l’esprit des lois au XVIIIème siècle fait état des limites du pouvoir dans un état de droit, modèle auquel la France a choisit de se soumettre par la...

.doc
05 Janv. 2010

Le juge administratif face aux pouvoirs discrétionnaires de l'administration

Dissertation de 4 pages - Droit administratif

L’administration, lorsqu’elle prend des actes administratifs, doit respecter un certain nombre de règles. Elle a l’obligation d’exercer sa compétence lorsqu’elle est saisie dans son domaine d’une part et d’autre part, elle doit prendre les mesures...

.doc
10 févr. 2010

Les actes de l'administration en France

Cours de 5 pages - Droit administratif

En droit, on distingue le fait juridique et l’acte juridique, acte réalisé pour produire certains effets de droit. Parmi eux, certains sont pris par des personnes privées, et d’autres par des personnes publiques. Cela amène à s’interroger sur la typologie des actes administratifs,...

.doc
14 déc. 2006

Conseil d'Etat, 17 avril 1985 Société les Editions les Archers

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit administratif

L’action administrative ne saurait se résoudre en une simple application par l’administration des normes édictées par les autorités supérieures dans le cadre du principe de légalité. Ces dernières n’ont pu envisager, en effet, toutes les situations concrètes auxquelles...

.doc
10 Mars 2009

La signification juridique du principe de légalité

Dissertation de 4 pages - Droit administratif

En droit Administratif, l'action de l'administration n'est pas libre car elle est soumise à un certain nombre de règles qui l'habilitent à agir ou non, qui déterminent les procédures auxquelles elle est soumise, qui fixent des conditions de fond et qui définissent les droits des administrés. Les...

.doc
14 juin 2012

Pouvoir de l'autorité administrative et intensité du contrôle juridictionnel

Cours de 7 pages - Droit administratif

Selon Bertrand Seiller, "le principe de légalité est une contrainte pour l'action administrative en tant que principal instrument d'assujettissement de l'administration au droit".De nos jours, dans un Etat de droit, la nécessité de contrôler les décisions et les actes pris par l'Administration...

.doc
24 avril 2008

Conseil d'Etat, 22 juin 2007, M. Patrick Arfi

Commentaire d'arrêt de 2 pages - Droit administratif

Dans cet arrêt du Conseil d'Etat du 22 juin 2007, la Haute juridiction s’est engagée en faveur d’une étendue du contrôle du juge en excès de pouvoir sur le choix de la sanction infligée à un professionnel remettant ainsi en question la portée du contrôle juridictionnel sur le pouvoir...

.doc
21 avril 2011

Conseil d'Etat, 26 mai 2006

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit administratif

En 1958, René Chapus intitule l’un de ses articles parus au Dalloz: «l’acte de gouvernement: monstre ou victime?». Monsieur René Georges A saisi le juge des référés du Conseil d’État et lui demande d’une part, d’enjoindre au Président de la République de demander au...

.doc
21 Nov. 2007

Le juge administratif et le pouvoir discrétionnaire de l'administration

Dissertation de 5 pages - Droit administratif

En droit administratif français, le principe de légalité est fondamental. Il signifie que tout acte, norme ou décision qui ne respecterait pas un principe qui lui est hiérarchiquement supérieur est susceptible d’une sanction juridique. En effet, dans un état de droit, la hiérarchie des...

.doc
15 Nov. 2001

Le droit d'asile en France (2001)

Dissertation de 7 pages - Droit administratif

Le droit des étrangers est une matière remarquable par la somme importante de contentieux qu'elle engendre. Plusieurs raisons peuvent être invoquées pour expliquer ce phénomène : la nécessaire conciliation du traitement des étrangers avec les libertés publiques notamment celle d'aller et venir,...

.doc
18 juin 2009

L'administration est-elle toujours libre d'agir ?

Dissertation de 4 pages - Droit administratif

L’action de l’administration s’exerce de deux façons : par le biais de la compétence réglementée, en vertu d’une compétence discrétionnaire. A partir de ces éléments, la question de la liberté d’action de l’administration se pose, notamment à la...

.doc
30 Nov. 2009

Synthèse sur le principe de la légalité en droit administratf

Dissertation de 4 pages - Droit administratif

L’administration est chargée de l’intérêt général. Pour cela, elle dispose de moyens juridiques nécessaires : les prérogatives de puissance publique. Mais dans un État de droit, quelle que soit l’étendue de ses pouvoirs et de ses compétences, l’administration est tenue...

.doc
29 mai 2008

Les aspects particuliers du contrôle juridictionnel des mesures de police administrative (2008)

Dissertation de 6 pages - Droit administratif

La police administrative, est une activité de service public qui vise à protéger l’ordre public, et à prévenir les troubles portés à celui-ci. La police administrative a donc une mission préventive qui la différencie de la police judiciaire qui elle, est répressive. La police administrative...

.doc
20 juil. 2012

Les grands principes fondamentaux du droit fiscal - publié le 20/07/2012

Cours de 2 pages - Droit fiscal

[...]Elle implique que les contribuables ne bénéficient pas de privilèges fiscaux, et une équitable répartition de l'impôt entre les citoyens, en fonction de leurs capacités contributives.Ce principe a été initialement posé par l'article 13 de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de...

.doc
27 Janv. 2009

Conseil d'Etat, 14 décembre 1988 - influence des directives du pouvoir réglementaire sur l'autorité administrative

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit administratif

L’arrêt S.A. Gibert Marine rendu par le Conseil d’Etat, le 14 décembre 1988, illustre la possibilité pour le pouvoir réglementaire de guider l’exercice du pouvoir discrétionnaire d’une autorité administrative en édictant des directives. La société anonyme Gibert Marine...

.doc
23 juil. 2009

Section du Conseil d'Etat, 25 avril 1980 - le pouvoir discrétionnaire de l'administration et son contrôle par le juge

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit administratif

L’action administrative ne saurait se résoudre en une simple application par l’administration des normes édictées par les autorités supérieures dans le cadre du principe de légalité. Ces dernières n’ont pu envisager, en effet, toutes les situations concrètes auxquelles...

.doc
19 Sept. 2007

Le régime des compétences (cours droit administratif)

Cours de 23 pages - Droit administratif

Cours de droit administratif sur le régime des compétences.

.doc
30 juin 2008

Commentaire groupé des arrêts : CE Sect., 25 janvier 1991, Brasseur ; CE Sect., 28 février 1997, Commune du Port ; CE, 6 octobre 2000, Ministre de l'Intérieur c/ Commune de Saint Florent

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit administratif

La « nouvelle décentralisation » était selon le Président, F. Mitterrand, « la grande affaire du septennat ». Complétée la par loi du 2 mars 1982, la décentralisation se caractérise à la fois par un dessaisissement de certaines compétences de l’Etat et par un maintien du contrôle sur...

.doc
12 Sept. 2017

Les rapports entre le pouvoir législatif et le pouvoir exécutif au Royaume-Uni

Dissertation de 6 pages - Droit constitutionnel

Montesquieu (1689-1755) a déclaré que "[p]our qu'on ne puisse abuser du pouvoir, il faut que, par la disposition des choses, le pouvoir arrête le pouvoir". Cette déclaration du penseur politique français trouve un écho tout particulier au Royaume-Uni notamment dans les rapports qui sont...

.doc
31 Janv. 2009

La fonction consultative de la Cour internationale de justice

Dissertation de 4 pages - Droit international

La Cour internationale de justice est-elle compétente pour recevoir une action de la part de l’Assemblée Générale dans le présent contexte ? Conformément à l’article 92 de la Charte des Nations Unies, la Cour internationale de justice est « l’organe judiciaire principal » des...

.doc
04 juil. 2010

Les aspects particuliers du contrôle juridictionnel des mesures de police administrative (2010)

Dissertation de 3 pages - Droit administratif

La police administrative consiste à prendre les mesures de contrôle et de prévention de tout trouble à l’ordre public. Elle a donc un but préventif, contrairement à la police judiciaire qui elle a une fonction répressive. L’ordre public quant à lui se définit comme l’absence de...

.doc
14 Nov. 2018

Conseil d'Etat, 20 mars 2017 - Le droit souple ; circulaires et les lignes directrices

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit administratif

Posé en 1970 avec la décision du Conseil d'Etat dit Crédit Foncier de France, le principe de dérogation créée encore du contentieux comme le prouve cet arrêt rendu par le Conseil d'Etat le 20 mars 2017. En l'espèce, une société de transport souhaitait créer une nouvelle ligne interurbaine entre...

.doc
22 déc. 2011

Le principe de légalité ou la soumission de l'administration au droit

Cours de 4 pages - Droit administratif

I) La définition du principe de légalitéLe principe de légalité impose aux autorités administratives d'une part, le respect du droit c'est-à-dire l'obligation de se conformer aux normes supérieures et également celle d'agir dans certaines circonstances.A) L'obligation pour les autorités...

.doc
27 avril 2014

Le contentieux de l'annulation

Cours de 13 pages - Droit administratif

Le contentieux de l’annulation a pour objet de demander au juge l’annulation totale ou partielle d’un acte administratif. Le juge ne peut qu’annuler ou refuser d’annuler l’acte litigieux. Il ne peut ni le réformer, ni prononcer une condamnation. Ainsi défini, le...

.doc
26 Mars 2010

L'extension du contrôle du juge sur les motifs des décisions administratives

Dissertation de 6 pages - Droit administratif

La clarté et la précision avec laquelle s’exprime le Conseil d’État est légendaire, néanmoins quand celui-ci devient lui même juge de cassation, il est peu féru d’implicite et préfère des explications concises et étayées. Il exige une motivation complète et précise des décisions...

.doc
17 juin 2009

La liberté de nomination du premier ministre par le Président de la République en fonction de la majorité parlementaire à l'Assemblée Nationale

Dissertation de 3 pages - Droit constitutionnel

« Je suis à Matignon tant que j’ai la confiance du Président de la République »… A en croire cette phrase sortie de la bouche d’un premier ministre, Jean-Pierre Raffarin, il semblerait que la Constitution de la Ve République, promulguée le 4 octobre 1958, nous situe dans un régime...