Doc du juriste

Consultez plus de 39393 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement

› 
 Article L 141 1 du Code des assurances

Article L 141 1 du Code des assurances

  

Nos documents

.doc
21 Fév 2012

L'obligation d'information du banquier souscripteur d'une assurance de groupe à l'egard des emprunteurs

Dissertation de 13 pages - Droit bancaire

La protection des consommateurs et plus largement de tous les cocontractants est une véritable priorité du législateur. Les obligations d'information et de conseil ne sont donc pas propres à l'assurance. Elles tiennent une place de plus en plus importante dans les obligations des...

.doc
11 Juin 2010

L'information de l'emprunteur dans l'assurance des prêts immobiliers

Mémoire de 52 pages - Droit bancaire

Que ce soit dans les contrats d’assurance ou de manière générale dans les contrats conclus entre un professionnel et un consommateur, le problème de l’information du consommateur tient plus à la qualité de l’information transmise par le professionnel qu’à...

.pdf
06 Oct 2011

Le droit des assurances

Cours de 52 pages - Droit des affaires

Définitions. Notions généralesOn ne trouve pas de définition du contrat d'assurance dans le Code des assurances. Le contrat d'assurance est cité à l'article 1964 du Code civil parmi les contrats aléatoires. Il est donc nécessaire de dégager une première...

.doc
12 Juil 2018

Les exceptions de garantie dans les assurances de responsabilité civile

Dissertation de 8 pages - Droit autres branches

Dans le cadre du principe d'application des clauses du contrat d'assurance, le droit propre de la victime s'exerce contre une personne, en l'occurrence l'assureur, qui subit l'action directe, car le responsable lui est engagé par un contrat d'assurance. La problématique est...

.doc
23 Oct 2008

La victime et le droit à un procès pénal équitable au sens de l'article 6 1 de la Convention Européenne des Droits de l'Homme (CEDH)

Mémoire de 96 pages - Droit européen

La victime a été durant de nombreuses années la grande absente du procès pénal. Il était de rigueur, dans le système de répression pénale, de laisser à l’Etat et au délinquant le soin de se livrer bataille pour un meilleur bien-être de la société et une défense accrue de...

.doc
22 Jan 2010

Le contrat d'assurance de groupe invalidité-décès et les banques

Dissertation de 2 pages - Droit des obligations

La notion de contrat d’assurance de groupe est définie par larticle L141-1 du code des assurances comme « le contrat souscrit par une personne morale ou un chef d’entreprise en vue de l’adhesion d’un ensemble de personnes...

.doc
25 Jan 2007

Les principes de liberté et d'égalité à l'epreuve des droits de l'enfant dans le code des personnes et de la famille au Bénin

Mémoire de 95 pages - Droit civil

Or, peut-on honnêtement entreprendre une telle étude sans que naissent de multiples interrogations ? Certainement pas, car les violations des droits de l’enfant étant encore malheureusement nombreuses au quotidien, il tient en réalité au fait à voir jusqu’à quel niveau le...

.doc
03 Déc 2009

Droit des assurances

Cours de 98 pages - Droit des obligations

La définition de l’assurance pose un certain nombre de difficultés. L’assurance est l’operation par laquelle une partie (l’assure) se fait promettre moyennant une rémunération (la prime ou la cotisation) pour lui ou pour un tiers en cas de...

.doc
13 Fév 2013

La conclusion du contrat d'assurance

Cours de 15 pages - Droit des affaires

[...] Nous allons examiner ce qui se passe avant la conclusion du contrat, pendant et après. Nous mettrons de côté la question de l'information de l'assureur par l'assure à travers les obligations de déclaration des risques.- Avant : selon quelles modalités l'assureur...

.doc
15 Juin 2010

Commentaire d'arrêt de la 3ème Chambre civile de la Cour de cassation du 29 avril 2009 relatif à l'article 555 du Code civil et au concubinage

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit des affaires

Sur l'application de l'article 555 du Code civil aux situations de concubinage, plusieurs éléments, parmi d'autres, peuvent être relevés.- On sait que l'article 555 exige pour son application : la construction d'ouvrages nouveaux (et non de simples...

.doc
19 Juil 2010

Commentaire d'arrêt de la 3ème Chambre civile de la Cour de cassation du 29 avril 2009 relatif à l'article 555 du Code civil

Commentaire d'arrêt de 6 pages - Droit des affaires

Monsieur X et Madame Y ont vécu en concubinage.Durant leur concubinage, ils ont construit une maison sur un terrain appartenant à Madame Y. Pour ce faire, ils avaient emprunté conjointement une certaine somme.Monsieur X et Madame Y ont mis fin à leur concubinage.Madame Y a décidé de conserver la...

.doc
05 Juin 2007

Commentaire de l'article L.110-3 du Code de commerce

Dissertation de 3 pages - Droit des affaires

Le droit commercial se définit comme l’ensemble des règles qui concernent les commerçants et les actes de commerce. Ainsi, les commerçants ressentent le besoin dans leur activité, à la fois de plus de sûreté mais aussi de plus de souplesse par rapport au droit commun. Le besoin de...

.pdf
02 Fév 2011

Le droit à un procès équitable et le Code béninois de procédure civile, commerciale, sociale et administrative

Dissertation de 75 pages - Droit international

Le paysage juridique va changer au Bénin. Lors de sa séance du 16 octobre 2008, l’Assemblee nationale a adopté la loi n 2008-07 portant code de procédure civile, commerciale, sociale et administrative en République du Bénin. Avec le vote de cette loi, le législateur béninois a...

.doc
19 Fév 2010

Cour de cassation, deuxième chambre civile, 8 janvier 2009 - la connaissance des pièces médicales détenues par la Caisse primaire d'assurance maladie

Commentaire d'arrêt de 6 pages - Droit du travail

Dans les procédures afférentes aux accidents de travail et aux maladies professionnelles, ce sont essentiellement les pièces médicales détenues par la Caisse et ayant servi à l'instruction de sa décision dont la connaissance est indispensable au requérant. D'innombrables décisions de...

.doc
08 Mar 2007

Les dispositions constitutionnelles de l'article 4 de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen du 26 août 1789

Dissertation de 7 pages - Droit constitutionnel

« L’homme est né libre, et partout il est dans les fers », ainsi s’exprime Rousseau en 1762 dans son livre Du contrat social . Au XVIIIe siècles, de nombreux auteurs, notamment les Lumières, pose un regard critique sur l’organisation de la société française,...

.doc
02 Juin 2008

Histoire des institutions publiques (cours de Licence 1 Droit)

Cours de 58 pages - Histoire du droit

Louis X, dit le Hutin, premier fils de Philippe le Bel, décède. D'une première union avec Marguerite de Bourgogne le Hutin a eu une fille, Jeanne, âgé de 4 ans. Devenu veuf, le Hutin a épousé en secondes noces Clémence de Hongrie, laquelle est enceinte au moment du décès de son mari. Philippe,...

.doc
30 Nov 2015

Le choix de la promesse de vente d'une cession de fonds de commerce

Fiche de 2 pages - Droit des affaires

La cession de fonds de commerce est une opération complexe, les parties doivent être vigilantes tout au long du processus de cession afin que la vente ne soit pas remise en cause. Il est donc nécessaire de prendre plusieurs précautions en amont et en aval de l’operation de cession...

.doc
02 Mar 2017

L'activite et le cadre de la structure commerciale

Cours de 78 pages - Droit des affaires

Pour introduire au droit commercial, on s’attachera dans un premier temps à le définir, à présenter ses principaux caractères dans un deuxième temps, et ses sources dans un troisième et dernier temps... La notion d’acte de commerce est fondamentale pour délimiter le domaine du droit...

.doc
12 Mai 2011

Droit des sociétés : fiches d'arrêts et cas pratique sur l'apport d'un fonds de commerce

Commentaire d'arrêt de 10 pages - Droit autres branches

L'article 1832 du Code civil dispose qu'un apport en nature peut être fait à une société.En l'espece il s'agit bien de ce type d'apport puisqu'il s'agit de l'apport d'un fonds de commerce : M. Hector apporte son entreprise de distribution alimentaire, exploitée...

.doc
01 Fév 2010

Cour de Cassation,19 février 2009

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit du travail

Larticle L351-4 du code de la sécurité sociale offre aux femmes une majoration de leur durée d’assurance vieillesse pour toute année pendant laquelle elles ont élevé un enfant. La Cour de cassation, dans l’arret du 19 février 2009 devait trancher la...

.pdf
16 Juin 2015

Commentaire d'arrêt du Conseil d'État rendu le 5 décembre 2007 : Mme Ghazal et M. Ranjit Singh

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit administratif

Aux termes du Préambule de la Constitution du 27 octobre 1946, confirmé par celui de la Constitution du 4 octobre 1958, la Nation garanti « l'organisation de l'enseignement public gratuit et laïque à tous les degrés est un devoir de l'etat ». Il s’agit d’un arrêt...

.pdf
12 Nov 2015

La célérité de la justice

Dissertation de 15 pages - Droit pénal

La durée d'un procès est un élément essentiel du procès pour le justiciable qui souhaite une décision rapide. La plupart des systèmes juridiques tentent de répondre à cette exigence : en effet, si la justice est retardée, il n'y a pas de justice '' justice delayed, justice denied''. C'est...

.doc
13 Jan 2012

Procédure pénale : les actions issues de l'infraction et la phase d'instruction

Cours de 69 pages - Droit pénal

L'avant-projet du Code de procédure a été proposé au Conseil des ministres en mars 2010, il prend appui sur le rapport dit Ginchard. C'est un rapport qui attrait à la répartition des conventions et à l'allegement des procédures. Il y a un aspect pénal dans ce rapport. Dans...

.doc
24 Juin 2008

CE, 15 octobre 2004, Commune de la Rochette

Commentaire d'arrêt de 8 pages - Droit administratif

Cet arrêt du Conseil d’Etat du 15 octobre 2004, Commune de la Rochette, a ici pour intérêt d’illustrer la manière dont le juge administratif fait usage de l’obligation de compatibilité entre les différents documents d’urbanisme. L’appreciation de cette...

.doc
22 Avr 2010

L'incidence du procès équitable sur l'instance prud'homale

Dissertation de 3 pages - Droit du travail

Cette exigence de statuer dans un délai raisonnable ne figure pas expressément dans nos lois nationales, à l’exception tout de même de l’obligation pour le juge répartiteur de statuer dans le délai d’un mois. Étant précisé que la Cour de cassation considère que ce...

.doc
25 Fév 2011

CAVEJ L2 Droit des affaires

Cours de 167 pages - Droit autres branches

1. IntroductionL'objet du cours est le droit commercial général. Ce thème doit être précisé. Le droit commercial a toujours existé. À l'origine, c'était même le droit des seuls commerçants. Aujourd'hui pourtant les commerçants perdent leur identité. Ils se fondent dans une...

.doc
26 Mai 2009

Les principes directeurs de la procédure pénale

Dissertation de 24 pages - Droit pénal

Le Code de procédure pénale n'a pas été élaboré sur la base de principes directeurs. Il n'y en avait pas jusqu'à très récemment. Une commission parlementaire sur la justice pénale et les Droits de l'homme avait dégagé les dix principes fondamentaux. La loi du 15 juin 2000 a inscrit...

.doc
10 Juil 2007

Cours de droit commercial

Cours de 66 pages - Droit des affaires

Cours complet et exhaustif de droit commercial et plus particulièrement une introduction au droit commercial.

.doc
03 Mar 2014

Commentaire d'arrêt du Conseil d'Etat du 23 avril 1982, Ville de Toulouse c./Mme Aragnou

Commentaire d'arrêt de 6 pages - Droit du travail

« On appelle ainsi un certain nombre de principes qui ne figurent pas dans les textes, mais que la jurisprudence reconnaît comme devant être respectés par l’administration ; leur violation constitue une illégalité ». Dans cette citation, De Laubadère met en avant une définition...

.doc
10 Mai 2010

Conseil d'Etat, 5 décembre 2007, Ranjit - les signes religieux

Commentaire d'arrêt de 6 pages - Droit administratif

Devant se prononcer pour la première fois sur un conflit relatif à la loi du 15 mars 2004, le Conseil d’État dut répondre à la question de savoir si le port d’un sous-turban constituait une violation de cette loi, c’est-à-dire une manifestation ostensible à une appartenance...