Doc du juriste

Consultez plus de 40679 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement ›

Accueil › 
 Arrêt Société Générale

Arrêt Société Générale

  
Arrêt Société Générale

Nos documents

.pdf
21 Mars 2016

Cour de cassation, 2e chambre civile, 20 novembre 2014 - Responsabilité civile d’un sportif, ayant commit une faute caractérisée par l’arbitre

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit civil

La faute caractérisée est une création de la loi n° 2000-647 du 10 juillet 2000 tendant à préciser la définition des délits non intentionnels. En l’espèce, un joueur de football a été blessé au cours d’un match par le gardien de l’équipe adverse effectuant une sortie de la...

.doc
02 Nov. 2006

CE Ass. Syndicat général du personnel de la Compagnie des wagons-lits. 29 juin 1973

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit administratif

En principe, une situation juridique comportant un élément d’extranéité est solutionnée par les règles de conflit de lois propres à chaque État. Mais il arrive parfois que l’application de la méthode conflictuelle soit écartée au profit d’autres règles : les lois de police sont de...

.doc
15 Mars 2009

Comparaison de Cour de cassation, 28 juin 2005 (chambre commerciale) et 28 mai 2008 (première chambre civile) - le manquement à l'obligation précontractuelle d'information constitue-t-il nécessairement un dol ?

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit des obligations

Dans la première espèce, M.X se voit offrir, en 1996, l'acquisition de 20 000 bons lui donnant la faculté d'acquérir des actions de la société Cap Gemini qui l'emploie dès la levée de l'option censée intervenir au premier semestre 2000. Pour ce faire, M.X et son épouse contractent un emprunt...

.doc
05 févr. 2010

Cour de casssation, assemblée plénière, 23 juin 1972, troisième chambre civile, 5 juin 2002, et première chambre civile, 2 juin 1993 - la perpétuité du droit de propriété

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit civil

Le caractère perpétuel de la propriété n’est pas explicitement exprimé par l’article 544 du Code civil, mais doctrine et jurisprudence s’accordent sur son existence. La propriété a vocation à se perpétuer dans le temps indéfiniment. Trois arrêts de la Cour de cassation reposent sur...

.doc
04 Oct. 2012

Commentaire de l'arrêt rendu le 8 juillet 2009 par la première chambre civile de la Cour de Cassation

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit bancaire

L'article 221 du code civil, dans son alinéa 1, dispose que « chacun des époux peut se faire ouvrir, sans le consentement de l'autre, tout compte de dépôt et tout compte de titres en son nom personnel ». L'alinéa 1 de cet article consacre donc l'autonomie bancaire de chacun des époux. L'alinéa 2,...

.doc
07 mai 2009

Commentaire d'arrêt du 5 juin 2007 : la faute lourde et la théorie de la cause en droit des obligations

Dissertation de 4 pages - Droit civil

Le contentieux de l'arrêt du 5 Juin 2007 de la Chambre commerciale de la Cour de cassation oppose la société Thalès communications, demandeur au pourvoi, à la société Extand (devenue la société General logistics systems France), défendeur au pourvoi. En effet la société Thalès avait conclu un...

.doc
31 Mars 2011

Le pouvoir disciplinaire de l'employeur

Dissertation de 9 pages - Droit du travail

Le contrat de travail est « caractérisé par l'exécution d'un travail sous l'autorité d'un employeur qui a le pouvoir de donner des ordres et des directives et d'en contrôler l'exécution » selon la Cour de cassation, 13 novembre 1996, Société Générale.L'employeur est investi, au sein de son...

.doc
22 Mars 2007

Commentaire d’arrêt : CE, Sect., 13 janvier 1988 Belkacem Abina

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Libertés publiques

Dans son Traité de la juridiction administrative et des recours contentieux, E. Lafferrière avait systématisé, dès 1887, les différents cas d’ouverture du recours pour excès de pouvoir qui seront repris dans un important arrêt Société Intercopie rendu par le Conseil d’Etat (CE) le 20...

.doc
29 avril 2008

Le contrat de référencement

Dissertation de 6 pages - Droit autres branches

Le rôle joué par les intermédiaires de la grande distribution, centrales d'achat ou de référencement, intervenant entre distributeurs affiliés et fournisseurs référencés, est souvent difficile à qualifier juridiquement. Ainsi, sur le terrain de la formation des contrats d’achat vente,...

.doc
13 févr. 2009

Chambre commerciale de la Cour de cassation, 5 juin 2007 - inapplication de la clause limitative d'indemnisation

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit des obligations

A l'heure de la mondialisation les échanges économiques croissent constamment, nécessitant l'utilisation d'un outil juridique : le contrat. Or celui-ci devient de plus en plus sophistiqué et fait de plus en plus appel à des clauses telles que les clauses limitatives d'indemnisation qui limitent...

.doc
05 févr. 2010

Cour de cassation, première chambre civile, 2 juin 1993 - la possession mobilière

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit des obligations

Le caractère perpétuel de la propriété n’est pas explicitement exprimé par l’article 544 du Code civil, mais doctrine et jurisprudence s’accordent sur son existence. La propriété a vocation à se prolonger dans le temps indéfiniment. L’arrêt du 2 juin 1993 rendu par la...

.doc
09 Mars 2010

Cour d’appel de Versailles, 16 décembre 1987 - le contrat de référencement

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit des obligations

Dans un monde épris de garantie, il n’est pas étonnant que, lorsque la conclusion du contrat a été facilitée par l’intervention d’un tiers, l’une des parties se tourne vers lui lorsque le cocontractant s’avère insolvable et donc incapable d’exécuter son obligation....

.doc
04 déc. 2009

Commentaire de l'arrêt rendu par la Troisième Chambre civile de la Cour de cassation le 2 juin 1993 relatif à la propriété

Dissertation de 6 pages - Droit civil

Le droit de propriété a un caractère perpétuel. Elle ne peut donc s'éteindre par le non-usage et l'action revendication n'est pas susceptible de la prescription extinctive. Tel est l'apport de l'arrêt rendu par la Cour de cassation le 2 juin 1993.En l'espèce, en 1939, un étudiant yougoslave,...

.doc
09 Nov. 2010

Commentaire d'arrêt du Conseil d'Etat du 5 juin 2009, "Société Avenance", relatif aux contrats et marchés publics

Cours de 4 pages - Droit administratif

Un contrat a été conclu le 10 septembre 1990 par lequel la commune de Draveil a confié à la société générale de restauration (aux droits de laquelle vient la société Avenance-Enseignement et Santé), le service de restauration scolaire et municipal.Par la suite, par un avenant conclu le 15 janvier...

.doc
25 juin 2007

L’équilibre financier des contrats administratifs

Cours de 5 pages - Droit administratif

En droit français, un contrat administratif est un contrat conclu par au moins une personne publique et dont la connaissance appartient au juge administratif. Il peut également être qualifié de tel par la loi (par exemple, la loi du 28 Pluviose an VIII énonce que les contrats relatifs à...

.doc
14 déc. 2009

Conseil d'Etat, 27 juin 2007 - le contrôle des décisions sur des opérations de concentration

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit de la concurrence

En matière de concentration économique, le juge administratif, en particulier celui de l’excès de pouvoir, s’est déjà prononcé, à plusieurs reprises, sur la légalité des décisions du ministre chargé de l’économie autorisant ou refusant une opération de concentration. Le Conseil...

.doc
17 déc. 2009

Le juge peut-il modifier le contrat ?

Dissertation de 4 pages - Droit des obligations

Dans l’arrêt Compagnie Générale d’éclairage de Bordeaux, rendu le 30 mars 1916, le Conseil d’Etat a permis au juge de modifier une partie d’un contrat portant sur des indemnités. Depuis cet arrêt, en matière administrative le juge a le droit de réviser les contrats, lorsque...

.doc
20 Janv. 2010

Chambre commerciale de la cour de cassation, 24 septembre 2002 - l'endossement de la lettre de change

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit bancaire

Les effets de commerce peuvent être définis comme des titres négociables constatant au profit du porteur l’existence d’une créance à court terme et servant à son paiement (Droit commercial, G. Ripert et R. Roblot). Différents effets de commerce coexistent, parmi eux la lettre de change,...

.doc
01 févr. 2010

CE, Ass., 8 Février 2007, Société Arcelor Atlantique et Lorraine: le principe de légalité et la hiérarchie des normes

Commentaire d'arrêt de 2 pages - Droit administratif

Le juge français, aussi bien judiciaire qu'administratif, a toujours été réticent à l'égard de la proclamation de la primauté du droit communautaire affirmé avec force par la CJCE dans le célèbre arrêt Costa/Enel, du 15/07/1964. S'il a dû accepter cette primauté, il l'a fait en se fondant sur un...

.doc
09 févr. 2010

Cour de cassation, chambre commerciale, 12 juillet 2004 - faute lourde et délai de prescription

Commentaire d'arrêt de 2 pages - Droit des obligations

Cet arrêt de la chambre commerciale du 12 juillet 2004 vient éclaircir l'application des conventions relatives à la prescription. En l'espèce, la société STAG était chargée, par la société ALSTHOM, de transporter et d'installer un transformateur. Celui-ci fut détérioré lors de cette opération....

.doc
02 mai 2007

Commentaire d’arrêts groupés : Cass. Soc. 19 décembre 2000 et Cass. Soc. 29 janvier 2002

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit civil

Il n’existe aucune définition positive du contrat de travail en droit français. Cette carence est d’autant plus paradoxale qu’un pan entier du droit social ne s’applique que sur la base de ce contrat : le droit du travail. Le législateur envisage pour pallier à ce manque...

.doc
12 Sept. 2008

Cour de Cassation, première chambre civile, 27 janvier 1982 : la notion de cautionnement - le cautionnement est-il un acte à titre gratuit ou un acte à titre onéreux ?

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit civil

Au cœur du droit des garanties personnelles, le cautionnement fait l’objet de nombreuses décisions jurisprudentielles. Le développement de ce contentieux reflète l’essor du crédit lui-même, qui est rarement accordé par le créancier sans être accompagné d’une sûreté fournie...

.doc
24 Sept. 2008

Chambre commerciale de la Cour de Cassation, 28 juin 2005 : le dol par réticence

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit des obligations

L’article 1109 du Code civil dispose : « Il n'y a point de consentement valable si le consentement n'a été donné que par erreur, ou s'il a été extorqué par violence ou surpris par dol. » Par un arrêt en date du 28 juin 2005, la chambre commerciale de la Cour de cassation a eu...

.doc
09 févr. 2009

Chambre commerciale de la Cour de cassation, 24 juin 2003 - la responsabilité du banquier

Commentaire d'arrêt de 7 pages - Droit bancaire

Si les auteurs considèrent parfois que la responsabilité est la contrepartie du pouvoir, au regard du monopole dont bénéficie le banquier dans l'exercice de ses activités, on comprend alors mieux que la responsabilité de ces derniers soit de plus en plus souvent recherchée. Les faits sont...

.doc
01 avril 2009

La responsabilité du fait des lois

Dissertation de 4 pages - Droit administratif

Le Conseil d’État n’est pas juge de la loi ; mais il est le juge naturel de la responsabilité de l’État, y compris dans sa fonction de législateur. L’article six de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen dispose expressément que « la loi est l’expression de...

.doc
26 Nov. 2009

Première chambre civile de la Cour de cassation, 2 juin 1993 - l'action en revendication : imprescriptibilité et obstacle de la possession

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit civil

La propriété est une situation de droit et la possession est une situation de fait. Le comportement et l’état d’esprit d’un propriétaire peuvent suffire pour engendrer la propriété. En l’espèce, en 1939 un étudiant yougoslave, Erich Slomovic, détient une collection...

.doc
20 Oct. 2010

La jurisprudence Société le Béton ?

Dissertation de 5 pages - Droit administratif

La notion de domaine public et de domaine privé de l’Etat n’a toujours été présente dans l’histoire du droit français. Les premières esquisses de cette distinction sont apparues lors de la période romaine, on parlait alors de « res extra comercium » (chose en dehors du commerce)...

.doc
24 juil. 2008

La primauté du droit international issue de la Jurisprudence du Conseil d'Etat

Dissertation de 4 pages - Droit international

Issues des traités internationaux et régulièrement introduites dans notre droit français, les normes internationales s'imposent à toutes les normes de droit interne exceptée celles qui ont une valeur constitutionnelle. Cette primauté réunit le droit dérivé englobant les actes accomplis par les...

.doc
10 juil. 2012

Le pouvoir réglementaire du ministre

Cours de 3 pages - Droit administratif

[...]Le nombre de ministères en France n'est pas fixé par un texte, mais la pratique démontre qu'il y en a une quinzaine. Le nombre de ministres dépend essentiellement du nombre de ministères. Les ministères font partie du gouvernement, les ministres donc sont considérés comme membres du...

.doc
19 févr. 2018

La distinction domaine privé domaine public - La notion d'affection à un service public et d'aménagement indispensable

Dissertation de 9 pages - Droit administratif

L'évolution du droit s'est faite de manière relativement lente. Elle s'est concrétisée dans un arrêt. CE, 1956 – Société Le béton : Cela marque le ralliement du droit positif à la doctrine majoritaire, à savoir l'École du service public. La vision restrictive du Conseil d'État aboutit à...