Doc du juriste

Consultez plus de 39402 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement

› 
 Arrêt Royer

Arrêt Royer

  

Nos documents

.doc
23 Mar 2009

Le roi, fontaine de toute justice

Dissertation de 4 pages - Histoire du droit

Pour nos esprits du XXe siècle, le monopole de l'Etat sur la Justice paraît une évidence. Mais ce principe est à nuancer vis-à-vis du pouvoir royal exercé en la personne du roi se définissant comme justicier suprême. De tout temps, la Justice a été considérée comme un attribut essentiel de la...

.pdf
29 Fév 2012

Louis Philippe : roi bourgeois ou roi citoyen ?

Dissertation de 4 pages - Histoire du droit

La biographie de Louis Philippe (1773 – 1850) suffit à souligner toute l’ambigüité du personnage : tiraillé entre héritage noble et ardeur révolutionnaire. Il est le fils aîné du duc d'Orléans, « Philippe-Egalité », chef de la branche cadette des Bourbons, issu de Philippe d'Orléans,...

.doc
30 Mar 2012

Les Parlements, force d'opposition au Roi

Dissertation de 3 pages - Histoire du droit

"C'est en ma personne seule que réside la puissance souveraine, dont le caractère propre est l'esprit de conseil, de justice et de raison. C'est à moi seul qu'appartient le pouvoir législatif sans dépendance et sans partage. L'ordre public tout entier émane de moi" déclara le Roi Louis XV au...

.doc
18 Nov 2009

Le roi et la coutume du XIe au XVe siècle

Dissertation de 4 pages - Histoire du droit

Il faudra attendre 1804 pour voir l’unification du droit français dans le Code Napoléon qui deviendra notre Code Civil. Jusqu’à la chute de l’Ancien Régime, le droit français est essentiellement d’origine coutumière. Le XIe siècle voit la renaissance du droit romain. Le jus...

.doc
19 Fév 2009

Les évocations et le pouvoir du roi sur la justice sous l'Ancien Régime

Dissertation de 6 pages - Histoire du droit

« Entre Dieu, moi et la justice il n’y a point de loi ». La formule de Louis XIV est claire : la Justice était le premier attribut du roi de France. S’il en déléguait normalement l’exercice, sa nature de roi justicier, l’amenait souvent à reprendre la délégation qu’il...

.doc
09 Juin 2009

Le roi et la coutume sous l'Ancien Régime

Dissertation de 3 pages - Histoire du droit

« Le roi est tenu à garder et à faire garder les coutumes », c'est Beaumanoir qui nous dit cela, il évoque là, le principe par lequel le roi ne peut intervenir dans l'oeuvre du peuple. En effet, la coutume, c'est un usage oral consacré par le temps, de force obligatoire sur un territoire donné....

.doc
06 Juin 2012

Histoire du droit et des institutions : le Conseil du roi

Cours de 5 pages - Histoire du droit

[...] Au XIIIe siècle, le roi prend ses décisions dans le cadre de la curia regis, la cour royale, qui s'est progressivement spécialisée. Elle est ainsi réunie en curia in consilio dès lors qu'elle doit traiter de questions politiques ou administratives et en curia in parlamento pour les...

.doc
23 Déc 2015

Commentaire de l'arret Lemaistre rendu par le parlement de Paris le 22 juin 1593

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit civil

Ce texte est un texte de décision de la Cour de Paris. Plus particulièrement, c’est une remontrance. C’est lorsqu'un parlement n’est pas d’accord avec une loi que veut promulguer le roi, il va s’interposer. Pour s'assurer de la bonne application d’une loi, le...

.doc
28 Juin 2010

Le roi et le droit (Xe-XIIe siècle)

Dissertation de 3 pages - Histoire du droit

Pouvoir et sources du droit ont de tout temps été liés. En effet, les modes de formation du droit varient en fonction de la conception et la force du pouvoir. Ainsi, du Xe siècle jusqu’au milieu du XIIe siècle, le droit (dont la source essentielle est la coutume) ne dépend plus du pouvoir...

.doc
14 Juin 2006

Histoire du droit : Commentaire de l'arret Lemaistre du 28 juin 1593

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Histoire du droit

L’arret Lemaistre du 28 juin 1593 qu’il nous est ici offert de commenter nous apparaît comme un véritable arrêt de principe. En effet, à l’instigation de Mr Lemaistre, président du Parlement de Paris, sa portée dépasse le cadre de la résolution d’un simple...

.doc
16 Déc 2006

Commentaire de l'arret 25 juin 2002 CEDH / France Colombani

Dissertation de 6 pages - Droit pénal

Un arrêt de la Cour européenne des droits de l'Homme tel que celui en date du 25 juin 2002 est un exemple probant sur la primauté faite au droit d'expression dans notre actuelle société ; cela démontre une volonté affichée de prôner ce droit comme un droit incontournable voire tout-puissant.

.doc
26 Fév 2002

Pacte de préférence: Cour de cassation, arrêt du 30 avril 1997

Commentaire d'arrêt de 6 pages - Droit civil

La question principale que soulève l'espèce est de savoir si le bénéficiaire d'un pacte de préférence violé peut obtenir du juge la conclusion forcée de la vente à son profit par substitution au tiers acquéreur de mauvaise foi. La Cour de Cassation y répond de façon négative sans qu'aucune...

.doc
02 Nov 2010

Commentaire d'arret du 4 février 2009 de la cour de cassation en chambre criminelle

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit pénal

L’arret de la Cour de Cassation en Chambre Criminelle rendu le 4 février 2009 traite du respect des principes du procès équitable, avec cité ici, les principes de l’oralité, du contradictoire et des droits de la défense. On remarque dans cet arrêt de cassation que le juge...

.doc
28 Fév 2011

Commentaire d'arrets groupés sur le contrat de prêt

Commentaire d'arrêt de 8 pages - Droit civil

Commentaire d'arrets groupés : - Civ. 1ère 20 juillet 1981 - Civ. 1ère 27 mai 1998 - Civ 1ère 28 mars 2000 - Civ 1ère 7 mars 2006. Si le droit romain suivi par le code civil avait opté pour la qualification de contrat réel concernant le contrat de prêt, cette prise de position n'a...

.doc
28 Août 2007

La prohibition des arrêts de règlements

Cours de 4 pages - Droit autres branches

Exposé de droit sur la prohibition des arrêts de règlements. La prohibition des arrêts de règlements remonte à la révolution de 1789. Cette prohibition a été élevée au rang de disposition d'ordre constitutionnel.

.doc
19 Mar 2008

Commentaire de texte: Cardin Le Bret, De la souveraineté du roi

Dissertation de 4 pages - Droit autres branches

A la fin du XVIè siècle, paraissent des traités mieux ordonnés et plus savants que ceux des jurisconsultes qui traitent les droits du roi et de la couronne. Ces savants traités sont ceux entre autres de Jean Bacquet, de René Choppin ou encore ceux de Cardin Le Bret. Sous le règne de Louis XIII,...

.doc
08 Oct 2007

Le roi, source de toute justice

Dissertation de 7 pages - Histoire du droit

À l’époque monarchique et à l’époque féodale, il n’existait pas de séparation entre les pouvoirs. La conception de la justice y était très large, le juge de l’Ancien Régime rendant des actes judiciaires, mais aussi administratifs, réglementaires, voire législatifs. Le...

.doc
24 Oct 2007

Le roi, fontaine de toute justice

Dissertation de 8 pages - Histoire du droit

Dissertation d'histoire du droit et des institutions autour du thème de la justice royale, l'extension de son pouvoir et l'organisation de ses institutions dans la France du XIIIème siècle. Les efforts pour placer toute juridiction dans le ressort du roi se multiplient dans la logique qui fait de...

.doc
29 Avr 2007

L'arret Lemaistre

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit autres branches

Commentaire de l'arret Lemaistre rendu par le Parlement de Paris en 1593 à l'occasion de la succession du roi Henri III, assassiné en 1589. En quoi l'arret Lemaistre témoigne t-il de la soumission de l'Etat aux règles coutumières du royaume ? Comment un événement particulier...

.doc
28 Avr 2010

Conseil du roi, 23 décembre 1620 - la transparence dans l'attribution des marchés publics

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Histoire du droit

Peu importante au Moyen-Âge eu égard à la faiblesse du pouvoir royal et au faible développement de la procédure d’adjudication (marché de travaux publics par lequel l’administration confie à un entrepreneur désigné par le jeu de la concurrence la réalisation d’un travail...

.pdf
03 Oct 2013

Commentaire de l'arret Lemaistre

Dissertation de 3 pages - Histoire du droit

L’arret Lemaistre, aussi appelé arrêt de la loi Salique est un arrêt rendu par le Parlement de Paris le 28 juin 1593. Cet arrêt met fin aux conflits en apportant la solution juridique au problème de la loi de catholicité. En l’espèce, l’arret...

.doc
22 Déc 2006

Commentaire de l'arret Colombani

Dissertation de 4 pages - Droit pénal

Commentaire d'arret présenté relatif à la liberté d'expression et au délit d'offense envers un chef d'Etat étranger. Ce commentaire, analysant un arrêt qui fut alors nommé "Colombani" peut servir de correction ou de modèle aux étudiants en droit ayant à traiter ce même sujet.

.doc
26 Avr 2013

Commentaire d'arret du Conseil d'Etat du 4 mai 2011 : Communauté de Communes du Queyras

Commentaire d'arrêt de 7 pages - Droit administratif

Il y a des principes qui demeurent en vigueur, malgré l’usure du temps. C’est le cas du principe d’inaliénabilité du domaine public, qui trouve son origine dans l’Edit de Moulins de 1566. En effet, il consacrait l’inaliénabilité comme une loi fondamentale du Royaume, qui...

.doc
08 Juin 2018

Cour de justice des communautés européennes (CJCE), arrêt Dassonville, 11 juillet 1974 (affaire 8/74) - La définition des mesures d'effet équivalant à des restrictions quantitatives

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit européen

Les articles 34 et 35 du Traité sur le fonctionnement de l'Union européenne prohibent toutes mesures d'effet équivalant à des restrictions quantitatives. Cette interdiction intéresse tout autant la quantité que le prix en droit européen. Cependant, si ces restrictions quantitatives, voire des...

.doc
15 Oct 2013

Commentaire d'arret de la Cour administrative d'appel en date du 25 mai 2010 : la responsabilité de l'Administration

Commentaire d'arrêt de 7 pages - Droit administratif

« Le Roi ne peut mal faire ». Sous l’Ancien Régime, même si les préjudices causés par l’Administration pouvaient être réparés dans certaines situations, il n’existait pas de régime général de responsabilité, les fautes de la puissance publique n’étant alors pas reconnues....

.doc
22 Mar 2011

Commentaire d'arret de la Chambre commerciale de la Cour de cassation du 3 mai 2006 relatif à l'option successorale

Commentaire d'arrêt de 11 pages - Droit civil

Sous l'ancien droit, les juristes de droit public avaient exposé l'idée selon laquelle le dauphin succédait par voie statutaire et de manière obligatoire au roi et n'avait aucune possibilité de refuser la couronne. Dès l'ancien droit, en droit privé, on permit au successible de renoncer à la...

.doc
13 Fév 2012

Arrêt d'espèce du Conseil d'État, 22 décembre 2005 : la manipulation par le juge administratif des différentes sphères juridiques

Commentaire d'arrêt de 6 pages - Droit administratif

Le monde juridique est parsemé d’une multitude de sphères distinctes qui parfois se superposent les unes aux autres. C’est notamment le cas de la France qui doit concilier sa sphère juridique nationale avec la sphère internationale et a fortiori communautaire. L’arret...

.doc
17 Avr 2014

Commentaire d'arret CJUE, 16 octobre 2012, aff. C 364/10, Hongrie/Slovaquie

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit européen

Les recours en manquement commençant par « Commission contre » tel ou tel Etat sont tellement d’usage qu'il en serait presque innocent d’oublier que la Cour de Justice, gardienne des intérêts communautaires, ne détient pas le monopole dans l’initiative de cette procédure....

.doc
04 Déc 2014

Commentaire d'arret du Conseil d'Etat du 11 octobre 1995 : l'inaliénabilité du domaine public

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit administratif

Il est difficile de concevoir que les personnes publiques puissent disposer à leur guise des biens domaniaux publics. Le Conseil d’État souligne cet aspect à l’aide de la règle de l’inaliénabilité dans son arrêt du 11 octobre 1995. Suite à sa délibération du 30 septembre...

.doc
04 Oct 2007

Commentaire d'arret du Conseil d'Etat du 13 mai 1991

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit civil

Par cette décision en date du 13 mai 1991, le Conseil d’Etat est amené à statuer sur la nature de la faute requise pour que la responsabilité de l’administration soit engagée dans le domaine fiscal. En l’espèce, la direction des services fiscaux du Val-d’Oise a omis de...