Doc du juriste

Consultez plus de 40178 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement

› 
 Arrêt Le Doussal

Arrêt Le Doussal

  

Nos documents

.doc
14 Janv. 2010

Conseil d'État, 16 juin 1997 - la notion d'intérêt local

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit administratif

Les autorités locales ont pour vocation et pour fonction d'assurer le règlement des affaires propres de la collectivité qu'elles représentent. Ce principe, affirmé par les textes, qui disposent que les conseils des collectivités locales règlent par leurs délibérations les affaires de leur...

.doc
28 Janv. 2010

L'intérêt de l'intérêt à agir

Dissertation de 4 pages - Droit administratif

Le recours pour excès de pouvoir est ouvert même sans texte, c’est ce que dispose l’arret Dame Lamotte du 17 février 1950. En effet, le recours pour excès de pouvoir a pour effet, conformément aux principes généraux du droit, d’assurer le respect de la légalité. Il y a...

.doc
05 Oct. 2010

L'intérêt donnant qualité pour agir dans le recours pour excès de pouvoir

Dissertation de 6 pages - Droit administratif

Dans le contentieux de l'excès de pouvoir, l'intérêt à agir équivaut au fait d'être suffisamment concerné par l'acte. Mais si la reconnaissance d'un tel intérêt paraît aisée dans les contentieux de pleine juridiction lorsqu'un droit subjectif a été mis en cause, la question est plus délicate pour...

.doc
14 Janv. 2008

L'intérêt pour agir en droit administratif

Dissertation de 6 pages - Droit administratif

Maurice Hauriou retenait dans son Précis de droit administratif que « le recours pour excès de pouvoir est donné pour un simple intérêt froissé ». L’idée dominante est que pour agir il faut être touché mais pas forcément blessé par l’acte. L’intérêt pour agir, en procédure...

.doc
01 déc. 2018

Les spécificités du recours pour excès de pouvoir en matière fiscale

Dissertation de 7 pages - Droit fiscal

Le recours pour excès de pouvoir, élément principal du sujet, a d'abord été résumé dans la célèbre formule d'Édouard Laferrière comme étant "un procès fait à un acte". On le voit à travers cette formule, le recours pour excès de pouvoir semble nécessairement rattaché à un acte. Dans leur précis...