Doc du juriste

Consultez plus de 41592 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement >

Accueil › 
 Arrêt Dame Cachet

Arrêt Dame Cachet

Arrêt Dame Cachet

Nos documents

.doc
08 Sept. 2014

Commentaire comparé de l'arrêt Dame Cachet du 3 novembre 1922 et de l'arrêt Ternon du 26 octobre 2001 : le principe de la légalité et principe de la sécurité juridique

Commentaire d'arrêt de 6 pages - Droit administratif

Le juge administratif auquel incombe le devoir de lutter contre « la précarité juridique » se retrouve face à deux principes fondamentaux paraissant difficilement conciliables, il s’agit du principe de la légalité et celui de la sécurité juridique. En effet, la difficulté première réside...

.doc
19 avril 2008

Commentaire d'arrêt de Conseil d'Etat, 1922, Dame Cachet

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit administratif

En 1922, l’arrêt Dame Cachet posait deux moyens pour qu’un acte créateur de droit illégal puisse être retiré : soit à la suite d’un recours pour excès de pouvoir devant le juge durant un délai de deux mois, soit par l’auteur de l’acte ou par son supérieur...

.pdf
26 août 2009

L'évolution entre les arrêts du Conseil d'Etat du 3 novembre 1922 et du 26 octobre 2001 : Dame Cachet et Ternon

Cours de 1 pages - Droit administratif

La jurisprudence Dame Cachet présente un inconvénient important dans l'hypothèse où la décision n'a pas été publiée : les délais de recours n'ont pas commencé à courir. Cela donne à l'administration la possibilité de retirer l'acte à tout moment. Cette solution avait été consacrée...

.doc
08 déc. 2006

Le retrait des actes administratifs individuels

Dissertation de 11 pages - Droit administratif

Le juge administratif « ne cesse de déclarer la lutte contre l’essor de l’insécurité juridique » : le professeur Molfessis et le Conseiller d’Etat de Clausade ont ainsi, dans un article paru dans les Echos le 15 mars 2006, traduit la volonté du Conseil d’Etat, depuis quelque...

.doc
18 déc. 2009

Le retrait de l'acte administratif

Dissertation de 3 pages - Droit administratif

Le retrait d’un acte administratif fait disparaître une décision qui a déjà produit des effets. Il y a un effet rétroactif. La remise en cause de la stabilité des structures juridiques, l’atteinte à la non-rétroactivité des décisions ne paraissent à priori acceptables que pour assurer...

.doc
08 Mars 2012

Conseil d'Etat, 30 mai 2005: le retrait d'un acte illégal créateur de droits et ses conséquences

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit administratif

« L’administration ne peut retirer une décision individuelle explicite créatrice de droits, si elle est illégale, que dans le délai de quatre mois suivant la prise de décision ». Après une longue évolution, les règles de retrait ont connu un tournant jurisprudentiel. L’arrêt du Conseil...

.doc
10 Nov. 2009

Le retrait de l'acte administratif unilatéral

Dissertation de 2 pages - Droit administratif

Le décret du 27 juin 2008 portant création d’un traitement automatisé de données à caractère personnel dénommé « EDVIGE » a été retiré en novembre 2008 par décret. En effet, l’administration émet des actes administratifs unilatéraux qui sont des manifestations unilatérales de volonté...

.doc
26 Mars 2010

Le juge administratif et les principes généraux du droit (2010)

Dissertation de 3 pages - Droit administratif

La fonction du juge administratif se borne à assurer le respect de la loi et à ne pas la modifier. Or depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, le juge administratif consacre des principes généraux du droit. Il s’agit de principes non écrits qui s’appliquent même sans texte et qui ne...

.doc
12 août 2013

L'introduction de l'instance devant le juge administratif

Cours de 18 pages - Droit administratif

L’instance est un processus initié par la saisine d’un juge par le requérant et qui s’achève par la notification du jugement tranchant le litige. Le droit d’agir en justice a été consacré par le Conseil constitutionnel et a été reconnu par le Conseil d’Etat (CE) par...

.doc
13 avril 2009

Conseil d'Etat, 26 octobre 2001 - les délais de retrait et de recours contentieux

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit administratif

L’administration doit pouvoir, en vertu du principe de légalité, faire cesser les effets d’un acte illégal ; trois moyens permettent de faire cela: l’annulation, l’abrogation et le retrait. Toutefois, le retrait comporte un risque particulier d’atteinte aux droits des...

.doc
26 Nov. 2009

Conseil d'Etat, 14 juin 2004 - la légalité du retrait d´un acte administratif créateur de droit

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit administratif

Si juges et législateurs ne sont pas systématiquement d´accord sur le sens à donner aux textes, il y a bien une exigence, un but qui les unira toujours, celui de concilier à la fois légalité et sécurité… Ce tiraillement est parfaitement concrétisé dans l´arrêt Société civile immobilière...

.doc
07 Mars 2009

Conseil d'Etat, 14 mars 2008 - les actes administratifs unilatéraux et le temps

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit administratif

La disparition d’un acte administratif peut résulter de l’action de deux autorités différentes : le juge administratif et l’administration elle-même. Lorsque la sortie de vigueur est recherchée par l’administration, elle peut être de deux types : non rétroactive, c’est...

.doc
12 déc. 2001

Sources du droit et hiérarchie des normes : jurisprudence

Fiche de 20 pages - Droit administratif

Liste de 228 arrêts qui ont fait jurisprudence: nom de l'arrêt et thème.

.doc
06 Oct. 2010

Cours de Droit administratif (Licence - 1er semestre)

Cours de 22 pages - Droit administratif

Rapport direct ou indirect avec la personne publique. Arrêt Caisse Primaire aide et protection 13 mai 1938 : notion d'organisme privée assurant la gestion d'un SP. C'est une mission de SP par délégation contractuelle à une personne privée. Si pas de délégation contractuelle : technique du...

.doc
28 Mars 2012

Conseil d'Etat, 14 mars 2008, M. André Portalis: le contrôle des actes administratifs unilatéraux

Commentaire d'arrêt de 6 pages - Droit administratif

Certains actes, tels ceux qui assurent la protection de fonctionnaires, ne peuvent être assortis de conditions : ils créent des droits purement et simplement. Le CE s’est employé a rappeler et appliquer ce principe dans le cadre de son contrôle des actes administratifs unilatéraux....

.doc
26 mai 2008

CE, sect., 6 novembre 2002, Mme Soulier

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit administratif

Le juge administratif auquel incombe le devoir de lutter contre la « précarité juridique » se retrouve face à deux principes fondamentaux paraissant difficilement conciliables, il s’agit du principe de la légalité et celui de la sécurité juridique. La difficulté principale réside sans doute...

.doc
18 juin 2010

Conseil d'Etat, 24 mars 2006 - la consécration du principe de sécurité juridique

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit administratif

Peu après avoir consacré son rapport public de 2006 à la sécurité juridique, le Conseil d’Etat a reconnu solennellement le principe de sécurité juridique par son arrêt d’assemblée du 24 mars 2006 KPMG et autres. Plusieurs cabinets d’audit avaient saisi la Haute juridiction...

.doc
16 Mars 2009

Conseil d'Etat, 26 octobre 2001 - la fin de l'acte administratif unilatéral

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit administratif

L’Administration dispose de moyens singuliers sur de nombreux plans. Elle a en particulier la capacité d’aliéner autrui par l’édiction unilatérale de normes. Toutefois, si elle a le pouvoir de créer des actes administratifs, l’Administration a aussi celui de les faire...

.doc
29 mai 2010

L'évolution du régime du retrait des décisions individuelles créatrices de droits

Dissertation de 3 pages - Droit administratif

L’acte créateur de droit entraîne la constitution de droits subjectifs normalement définis. Il crée des droits dès sa signature, avant même la réalisation d’une quelconque publicité. Le caractère créateur ou non créateur de droits s’apprécie par rapport au destinataire de...

.doc
20 Nov. 2008

Le régime de la disparition des décisions administratives vous semble-t-il ménager un équilibre satisfaisant entre le principe de légalité et celui de sécurité juridique ?

Dissertation de 8 pages - Droit administratif

Contrairement à d’autres actes juridiques, les décisions administratives, en droit français, ne disparaissent pas par désuétude, elles ont besoin pour se faire de l’intervention de l’administration, qui prononce leur abrogation ou leur retrait. Néanmoins cela n’est pas sans...

.doc
23 Sept. 2008

Les décisions implicites de l'administration

Dissertation de 6 pages - Droit administratif

En matière de décisions explicites créatrices de droit, le régime du retrait est actuellement sous l’empire de la jurisprudence Ternon, depuis l’arrêt ainsi dénommé rendu par le Conseil d’Etat le 26 octobre 2001. Celui-ci dissocie le point de départ du délai du retrait de celui du...

.doc
17 Oct. 2017

La disparition de l'acte administratif unilatéral

Cours de 5 pages - Droit administratif

Rappel : notion d'acte unilatéral administratif - distinction d'un AAU d'un contrat (la volonté de l'administration emporte le consentement de l'administré)?; principe du préalable?; ces AAU produisent des effets de droit directement. Parfois, les personnes publiques prennent des actes de droit...

.doc
17 Nov. 2006

Légalité et sécurité juridique, deux principes antinomiques?

Dissertation de 6 pages - Droit administratif

Le sujet soulève la question d’une possible contrariété entre deux principes, l’un étant la pièce maîtresse du droit administratif, reconnu depuis longtemps (il date d’une époque marquée par l’absence de contrôle de constitutionnalité des lois, ces dernières apparaissant comme...

.doc
14 juin 2007

Arrêt du Conseil d'État Assemblée 24 octobre 1997

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit pénal

Cet arrêt du Conseil d'État réuni en Assemblée en date du 24 octobre 1997 (Mme de Laubier) est relatif à la question des modalités de retrait des décisions administratives créatrices de droit pour les administrés. En l'espèce, par un premier arrêté daté de février 1988, le secrétaire...

.doc
16 déc. 2010

Cours de Droit administratif : sources, actes administratifs, etc.

Cours de 57 pages - Droit administratif

Le droit administratif c'est l'ensemble des règles de droit qui s'applique spécifiquement à l'action de l'administration c'est-à-dire qui organise son activité et qui régit les rapports de l'administration avec les particuliers, les personnes privées. L'intérêt du droit administratif : un...

.doc
18 juin 2010

Le régime de l'acte administratif unilatéral - publié le 18/06/2010

Cours de 6 pages - Droit administratif

L'arrêt de la section du contentieux du Conseil d'État du 4 décembre 2009 pose un nouveau principe en matière de sortie de vigueur des actes administratifs unilatéraux. Il prévoit en effet que le retrait d'un acte réglementaire ayant reçu application est impossible après l'expiration du délai...

.doc
11 Janv. 2011

Conseil d'Etat, 11 février 2004 - les certificats d'urbanisme

Commentaire d'arrêt de 9 pages - Droit administratif

Le certificat d'urbanisme fait en ce sens figure d'exception au principe de l'application immédiate de la règle nouvelle puisque le législateur a prévu que les certificats d'urbanisme génèrent, sous certaines conditions, des droits acquis limités dans le temps (article L.410-1 du code de...

.doc
25 juin 2010

Les actes unilatéraux et contrats de l'Administration

Cours de 65 pages - Droit administratif

L’Administration édicte des actes normateurs et procède à des opérations matérielles pour sauvegarder le bon ordre public. Ces opérations matérielles ont une importance assez grande surtout quand elles sont à la source d’un préjudice (c’est-à-dire lorsque ces opérations matérielles...

.doc
19 Sept. 2007

Les limites et le déclin de l'Etat de justice

Cours de 9 pages - Droit autres branches

Avant d’entrer à proprement parler dans les facteurs qui ont causé la fin de l’Etat de justice et amorcé le passage à un Etat de finance, il faut mentionner les imperfections du système. L’inefficacité et l’inaccessibilité des tribunaux royaux En effet, il y a une...

.doc
22 Janv. 2010

Conseil d'Etat, 26 octobre 2001 - le régime du retrait des décisions créatrices de droit

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit administratif

Le Conseil d’Etat a-t-il, prés d’un siècle après, en sa formation la plus solennelle, et au terme d’un litige de plus de vingt ans, apporter un éclairage nouveau sur le régime du retrait des décisions créatrices de droit en procédant à un subtil rééquilibrage entre sécurité...