Doc du juriste

Consultez plus de 39856 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement

› 
 Arrêt Clubs Indépendants Sportifs Châlonnais

Arrêt Clubs Indépendants Sportifs Châlonnais

  

Nos documents

.doc
29 mai 2006

Commentaire de l'arret Conseil d'Etat ordonnance du 8 Juin 2005 Commune de Houilles concernant un sex-shop

Commentaire d'arrêt de 6 pages - Droit administratif

Voici l'apport de cet arrêt : Un maire, grâce à ses pouvoirs de police générale, peut interdire l'ouverture d'un sex-shop, quand bien même celui-ci respecte la législation en vigueur et est protégé par la liberté du commerce et de l'industrie, afin d'assurer la protection des mineurs et la...

.doc
19 Sept. 2007

arret de la Cour de cassation du 31 mai 1991">Commentaire comparé de l'arret du Conseil d'Etat du 27 octobre 1995 "Commune de Morsang-sur-Orge" et de l'arret de la Cour de cassation du 31 mai 1991

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit administratif

La liberté est souvent définie comme cette faculté de faire ce que l'on veut tant que l'on ne nuit pas à autrui. Ainsi, il est admis par la jurisprudence administrative que les libertés publiques puissent être restreintes afin d'empêcher ou de faire cesser une nuisance à l'ordre public. L'ordre...

.doc
26 juil. 2013

Commentaire d'arret comparé du CE Ass 27/10/95 Commune de Morsang-sur-Orge et CE, Ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur et de l'Aménagement du territoire, c/ Association Solidarité des Français

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit administratif

Un maire a pris un arrêté de police le 25 octobre 1991 interdisant sur sa commune un spectacle de « lancer de nain » organisé par une société. Le tribunal administratif de Versailles a annulé l’arrêté et a condamné son auteur c’est-à-dire le maire à 10.000F en réparation du préjudice...

.doc
13 juin 2007

Commentaire d'arret: Conseil d'Etat assemblée, 27 octobre 1995, Commune de Morsang-sur-Orge

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit administratif

D’après Emmanuel KANT, "dans le règne des fins, tout a un prix ou une dignité. Ce qui a un prix peut être aussi bien remplacé par quelque chose d’autre, à titre d’équivalent : au contraire, ce qui est supérieur à tout prix, ce qui par suite n’admet pas d’équivalent,...

.doc
24 Mars 2009

Conseil d'État, 8 décembre 1997 - affichage publicitaire et trouble à l'ordre public

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit administratif

Le maire d’Arcueil a interdit, par arrêté du 14 mai 1990, l’affichage publicitaire en faveur des « messageries roses » sur le territoire de la commune. La régie publicitaire des transports parisiens a alors souhaité obtenir l’annulation de cet arrêté. Pour ce faire, elle a tout...

.doc
28 Janv. 2009

L'ordre public et la dignité de la personne humaine

Dissertation de 4 pages - Droit administratif

Le Conseil d’Etat, dans un arrêt Commune de Morsang sur Orge du 27 octobre 1995, décide que « le respect de la dignité de la personne humaine est une des composantes de l’ordre public ». Le surgissement de la notion de dignité humaine n’est pas novateur. Compte tenu du fait...

.doc
19 Sept. 2007

Conseil d'Etat, Commune de Morsang-sur-Orge, 15 octobre 1995

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit administratif

La police municipale est la source d'un abondant contentieux, ce qui a souvent poussé le juge administratif à préciser la notion d'ordre public. L'arret du 27 octobre 1995 s'inscrit dans cette évolution. En l'espèce, le maire de Morsang-sur-Orge prend un arrêté le 25 octobre 1991...

.doc
26 Mars 2019

La notion d'ordre public : conception et évolutions

Dissertation de 3 pages - Droit administratif

Le juriste français Maurice Hauriou présente, dans son "Précis de droit administratif et de droit public" de 1933, sa définition de l'ordre public. Selon lui, "L'ordre public, au sens de la police, est l'ordre matériel et extérieur". On entend généralement l'ordre public comme un ensemble de...

.doc
28 févr. 2007

CE, 27 octobre 1995, Commune de Morsang-sur-Orge, CJCE, 14 octobre 2004, Omega c. Bonn

Commentaire d'arrêt de 17 pages - Droit autres branches

La notion d’ordre public, dont la dignité humaine a été consacrée comme une composante indissociable, constitue un pivot du droit de la police administrative municipale, justifiant dans certaines mesures des restrictions aux libertés fondamentales. C’est ce que rappelle le Conseil...

.doc
11 juil. 2006

La fête et le droit

Dissertation de 142 pages - Droit du travail

Dossier très complet tentant de définir la notion de fête. Depuis Rome à nos jours, hommes et femmes font la fête. Pourquoi ? Que représente la fête ? En premier lieu, la fête s'envisage comme un moment d'abandon où il n'est plus question de se conformer aux règles de vie habituelles. Elle permet...

.doc
02 Oct. 2006

La rave party

Cours de 14 pages - Droit autres branches

Article présentant le phénomène de la rave party. Il a ainsi pour but de montrer les dangers pouvant en résulter. Document ayant aussi pour but de mettre en exergue les incohérences relatives à la législation sur les raves party. Enfin, cet article montre aussi que les raves sont à l'origine...

.doc
05 août 2009

La dignité humaine comme composante de l'ordre public ?

Cours de 7 pages - Droit administratif

"L'esclavage est un attentat contre la dignité humaine". Le décret Schoelcher a justifié ainsi l'abolition de l'esclavage outre-mer. Néanmoins, plus d'un siècle et demi plus tard, de nombreuses personnes ou groupes revendiquent fréquemment le respect à leur dignité et aux droits en...

.doc
25 févr. 2009

Commentaire de l'arrêt du Conseil d'Etat du 27 octobre 1995 concernant la dignité humaine

Cours de 5 pages - Droit administratif

L'objet principal de cet arrêt était de s'intéresser à l'activité du "lancer de nain". Cette activité, rappelons-le, consiste pour une personne de petite taille à être projeté par des lanceurs sur une aire de projection installée dans la discothèque. Est d'abord énoncé le principe selon...

.doc
08 juin 2004

La police

Mémoire de 28 pages - Droit administratif

La police a des attributions particulières et très larges. En ce sens, elle a une mission étendue, aussi bien dans le type de missions à exercer que dans l'échelle du territoire. Pour cette raison, la police jouit d'un pouvoir étendu de manière à faire respecter l'ordre public. Néanmoins, il...

.doc
21 févr. 2009

Moralité et ordre public

Dissertation de 4 pages - Droit administratif

La moralité et l’ordre public sont deux notions étroitement liées à celle de police administrative. Cette police administrative est une notion assez dangereuse qui peut porter atteintes aux libertés individuelles. C’est pourquoi le juge administratif prévoit certaines précautions dans...

.doc
10 juin 2010

Police administrative générale et police administrative spéciale

Dissertation de 6 pages - Droit administratif

Pour garantir son efficacité la police administrative et tout comme son objet l’ordre public, une notion duale. On distingue ainsi une police administrative générale garantissant les conditions indispensables à l’exercice des droits et libertés fondamentales ; et une police...

.doc
25 avril 2012

Commentaire comparé : CE 27 octobre 1995 Commune de Morsang-sur-Orge & Cass. Ass. Plén. 31 mai 1991

Commentaire d'arrêt de 7 pages - Droit civil

En parcourant les pages jaunies d'une vieille édition du Précis de Louis Rolland, l'on pouvait lire l'assertion suivante : « la police a pour objet d'assurer le bon ordre, c'est-à-dire la tranquillité publique, la sécurité publique, la salubrité publique. Assurer l'ordre public, c'est, en somme,...

.doc
15 mai 2006

La moralité, nouveau fondement de la police administrative?

Dissertation de 7 pages - Droit administratif

L’objet de la police administrative est donc de concilier les activités des particuliers avec les exigences de l’ordre public. Cependant, la jurisprudence du Conseil d’Etat tend à ajouter des nouvelles finalités de l’ordre public à la conception classique préexistante. Ces...

.doc
14 Nov. 2011

L'action unilatérale, contractuelle et dommageable de l'administration

Cours de 135 pages - Droit administratif

Acte administratif unilatéral : manifestation de volonté émanant d'une autorité administrative qui est susceptible de modifier l'ordonnancement juridique ou qui créé des droits ou impose des obligations à ses destinataires. Au regard de cette définition, les règlements sont des actes...

.doc
25 Nov. 2012

L'administration, objet du droit administratif

Cours de 121 pages - Droit administratif

Le droit administratif se distingue du droit civil car il ne régit pas les relations entre particuliers mais entre l'administration et les administrés que nous sommes tous, ou bien il va régir les relations entre les organismes publics eux-mêmes (Ex: université qui achète des billets de train à...

.doc
25 Nov. 2013

Les techniques d'action de l'administration : la police administrative

Cours de 14 pages - Droit administratif

De manière assez simple, on peut dire que la police administrative est une technique qui consiste à réglementer l’activité des particuliers afin d’assurer le maintien de l’ordre public. Ce que vise l’activité de police administrative, c’est l’intérêt général. Cette...

.doc
28 mai 2007

Conseil d'Etat assemblée, 27 octobre 1995, Commune de Morsang-sur-Orge

Cours de 6 pages - Droit administratif

... Se pose alors la question de savoir si le principe du respect de la dignité de la personne humaine peut, à lui seul, justifier un acte de police administrative ? Pour répondre à cette problématique nous analyserons le raisonnement du Conseil d'Etat (I) qui a permis de justifier le trouble à...

.doc
21 juil. 2006

Les garanties de l'exercice des cultes en France

Dissertation de 114 pages - Droit autres branches

Mémoire de recherche réalisé dans le cadre d'un master de sécurité intérieure et traitant des garanties conférées à l'exercice des cultes en droit français. Sont abordés, entre autres : le respect de la liberté de conscience et d'expression de sa foi par les services publics, le respect de la...

.doc
23 août 2011

Les actes de l'administration (2011)

Cours de 70 pages - Droit administratif

Les autorités administratives contrairement au droit privé disposent du privilège du préalable, c'est-à-dire du pouvoir de prendre des décisions unilatérales qui s’imposent aux administrés sans leur consentement. Mais les autorités peuvent également procéder par voie contractuelle sauf dans...