Doc du juriste

Consultez plus de 39308 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement

› 
 Arbitrage présidentiel

Arbitrage présidentiel

  

Nos documents

.doc
08 Mar 2007

La réduction du mandat presidentiel: du septennat au quinquennat

Dissertation de 50 pages - Droit constitutionnel

Le passage de sept à cinq ans de la durée du mandat du Président de la République Française a été approuvé définitivement par le peuple français lors du référendum constituant du 24 septembre 2000. Ce référendum met un point final à toute une série de débats qui ont animé la vie politique...

.doc
17 Mai 2013

La fonction présidentielle dans la Cinquième République

Dissertation de 2 pages - Droit constitutionnel

La fonction présidentielle est un fondement de la Constitution du 4 octobre 1958. Le Président de la 5eme République a alors, une fonction opérationnelle et non limitée à des taches formelles et honorifiques comme ses homologues des régimes précédents. Il a en effet de vrais pouvoirs : des...

.doc
06 Juil 2007

Le pouvoir présidentiel sous la Vème République: mythe ou réalité?

étude de cas de 4 pages - Droit constitutionnel

La primauté du chef de l’Etat est le trait distinctif de la Vème République, par opposition aux deux républiques qui l’ont précédée, comme le souligne l’affirmation de Georges Pompidou « La IIIème République était un Sénat, la IVème République était une Assemblée, la Vème...

.doc
01 Mar 2011

Responsabilité du chef de l'État - l'immunité présidentielle en question

Dissertation de 4 pages - Droit constitutionnel

"Le roi ne peut mal faire" dit l’adage de l’Ancien Régime. Cette maxime évoque directement l’irresponsabilité du monarque absolu. En effet, celui-ci est souverain et ne peut donc avoir à rendre compte de ses actes devant une instance humaine. Les régimes parlementaires de la IIIe...

.doc
06 Juin 2003

L'évolution de l'institution présidentielle depuis la IIIème République

Dissertation de 11 pages - Droit constitutionnel

Comment s'est opérée l'évolution de l'institution présidentielle depuis la IIIème République ? Peut-on déceler des continuités ? L'affaiblissement de l'institution présidentiel de 1875 à 1958 s'explique par une volonté de la « brider », de la contenir, afin d'éviter un retour à un pouvoir...

.doc
05 Mai 2010

La dissolution présidentielle

Dissertation de 6 pages - Droit constitutionnel

Face à l’instabilité gouvernementale posée par l’octroi du pouvoir de dissolution au chef du gouvernement sous la IVe République, le constituant de 1958 a voulu innover pour préserver ce pouvoir qui est nécessaire à l’équilibre institutionnel dans un régime parlementaire tout en...

.doc
17 Juil 2006

Les limites démocratiques du régime présidentiel americain

Dissertation de 5 pages - Droit constitutionnel

Dans leur immense majorité, les citoyens américains apparaissent attachés à la démocratie qui est d’après Lincoln, « le pouvoir du peuple, par le peuple et pour le peuple ». La démocratie est le fondement de la souveraineté populaire qui confie le pouvoir au peuple normalement par le biais...

.doc
21 Nov 2013

L'irresponsabilité présidentielle : une incongruité constitutionnelle

Dissertation de 4 pages - Droit constitutionnel

« Être responsable, c’est pouvoir et devoir répondre de ses actes. C’est donc assumer le pouvoir qui est le sien jusque dans les échecs et accepter d’en supporter les conséquences » disait André Sponville dans son dictionnaire philosophique paru en 2001. Par là, ce philosophe...

.doc
04 Oct 2016

La Constitution de la Ve République favorise-t-elle une politique présidentielle ?

Dissertation de 4 pages - Droit constitutionnel

Le Président de la République est « le détenteur de la volonté de l’État » disait le général de Gaulle dans sa conférence de presse du 31 janvier 1964. Cette conception du Président de la République va à l'encontre de celle de la III ou la IV qui considérait que le Chef de l'État n'avait...

.doc
10 Sep 2007

La fonction présidentielle

étude de cas de 6 pages - Droit constitutionnel

La fonction présidentielle est double : il y a d’abord une fonction institutionnelle que décrit l’article 5 de la Constitution. Elle-même se décompose en trois facettes : le gardien de la Constitution, l’arbitre du « fonctionnement régulier des pouvoirs publics» enfin, « le garant...

.doc
21 Mai 2007

Les effets, aussi bien constatés que prévisibles, de l'adoption du quinquennat présidentiel sur le fonctionnement de la Constitution de 1958

Dissertation de 3 pages - Droit constitutionnel

D’après l’article 5 de la Constitution de 1958 : « Le Président de la République veille au respect de la Constitution. Il assure, par son arbitrage, le fonctionnement régulier des pouvoirs publics ainsi que la continuité de l’Etat ». Dans cette vision Gaullienne, le...

.pdf
02 Juin 2014

Régime parlementaire et présidentiel britannique et américain

Cours de 7 pages - Droit constitutionnel

La doctrine use de plusieurs critères pour distinguer les régimes constitutionnels : . Le principe de légitimité : dictature, légitimité du peuple... . Critère du degrés de mutabilité des institutions (concerne la procédure de révision du texte constitutionnel. Est-ce que la Constitution peut...

.doc
04 Avr 2002

La question de la durée du mandat présidentiel

Fiche de 4 pages - Droit constitutionnel

Des voix de plus en plus nombreuses s'élèvent en faveur d'un mandat plus court, qui aurait pour avantage, d'une part de permettre aux Français de s'exprimer plus souvent sur le choix de leur président, et, d'autre part, de ne pas confier à ce dernier des pouvoirs trop importants sur une période...

.doc
22 Mai 2010

Le couple presidentiel-gouvernemental dans la direction de la politique nationale - enjeux et perspectives

Dissertation de 7 pages - Droit constitutionnel

La notion de gouvernement renvoie à deux définitions, l’une fonctionnelle, l’autre organique. Dans un sens fonctionnel, le gouvernement est l’ « activité consistant à diriger la politique d’un État» alors que dans un sens organique, le gouvernement est l’ « organe de...

.doc
13 Juil 2010

Les pouvoirs présidentiels sans contreseing - du référendum à la dissolution

Cours de 9 pages - Droit constitutionnel

« Le président nomme le premier Ministre ». La conception est ici tout à fait différente des IIIe ou IVe républiques. Le président nomme qui il veut sans la moindre contrainte, puisqu’il est dispensé de tout contreseing. Est-ce une procédure conditionnée sur le plan juridique ? Article 49,...

.doc
10 Mai 2006

Commentaire de l'article 5 alinéa 1er de la Constitution de 1958 : le président de la République veille au respect de la Constitution. Il assure, par son arbitrage, le fonctionnement régulier des pouvoirs publics ainsi que la continuité de l'Etat

TD de 4 pages - Droit constitutionnel

Le président apparaît avant tout comme un arbitre national, l’arbitre étant normalement une personne qui possède un poids suffisant pour imposer son autorité. Dès lors, il convient de s’interroger quant à savoir si le fonctionnement des institutions françaises, tel que le prévoit la...

.doc
26 Avr 2013

La dissolution de l'Assemblée nationale sous la Ve République

Dissertation de 3 pages - Droit constitutionnel

L'article 12 de la Constitution donne au Président de la République le droit de dissoudre l'Assemblée nationale. Sous la troisième République la dissolution présidentielle ne pouvait être prononcée qu'avec l'avis favorable du Sénat, et elle s'était trouvée paralysée après la crise de 1877. Sous...

.doc
14 Juil 2004

Le premier ministre : décideur ou arbitre ?

Fiche de 4 pages - Droit constitutionnel

La Constitution de 1958 semble donc répondre à notre question : le PM possède le pouvoir décisionnel, tandis que le Président de la République est l'arbitre national. Mais dans la pratique, le rôle du PM se révèle bien plus complexe. Les pouvoirs du PM sont dans les faits inversement...

.doc
29 Sep 2010

Le Président sous la IIIe République

Dissertation de 6 pages - Droit constitutionnel

La IIIe République a été jusqu’à nos jours le plus long des régimes républicains de France. Elle s’est construite suite à la défaite de la France face à la Prusse en 1870 (capitulation de Napoléon III) et s’est achevée le 10 juillet 1940 suite à la défaite face à l’Allemagne....

.doc
13 Avr 2010

Le Président de la République est-il un arbitre sous la Ve République ?

Dissertation de 6 pages - Droit constitutionnel

Lors du discours de Bayeux le dimanche 16 juin 1946 au sein de «notre Normandie, glorieuse et mutilée», le Général de Gaulle prononça les mots suivants concernant le rôle du chef de l’Etat: «A lui l'attribution de servir d'arbitre au-dessus des contingences politiques». Cette fonction...

.doc
20 Oct 2009

Commentaire de l'article 5 alinéa 1 de la Constitution de 1958

Dissertation de 4 pages - Droit constitutionnel

La Constitution de 1958 définit pour la première fois dans l'article 5 la fonction du Président. Effectivement lors de la rédaction de la Constitution de la Vème République les constituants ont, suivant la conception de Benjamin Barthélémy, donné de plus larges pouvoirs au Président de la...

.doc
05 Août 2009

La pratique des institutions de la Ve République est-elle conforme à la lecture des articles 5 et 20 de la Constitution ?

Dissertation de 5 pages - Droit constitutionnel

Sous les IIIe et IVe Républiques le Premier ministre, alors appelé président du Conseil, était le chef de l'exécutif conformément au régime parlementaire établi par les lois constitutionnelles de 1875 et par la loi du 27 octobre 1946. Au contraire le président de la République n'exerçait en...

.doc
28 Nov 2002

Les pouvoirs du Président de la République

Dissertation de 5 pages - Droit constitutionnel

La Constitution de 1958 organise une véritable dyarchie de l'exécutif ; le terme dyarchie désigne la nature organique de l'exécutif mais surtout exprime son aspect fonctionnel en soulignant la prééminence du pouvoir exécutif sur le pouvoir législatif. En effet, la Constitution met le Président de...

.doc
24 Avr 2010

L'élection et les pouvoirs du président de la République

Dissertation de 3 pages - Droit constitutionnel

La mission générale du Président de la Ve République est d’abord donnée par l’article 5 de la Constitution, qui constitue un exposé général du pouvoir presidentiel, « Le président de la République veille au respect de la Constitution, il assure par son arbitrage le...

.doc
24 Juin 2009

Le président de la République est-il un arbitre ?

Dissertation de 3 pages - Droit constitutionnel

Selon l’article 5 de la Constitution « le Président de la République veille au respect de notre Constitution. Il assure, par son arbitrage, le fonctionnement régulier des pouvoirs publics ainsi que la continuité de l’Etat. Il est le garant de l’indépendance nationale, de...

.doc
06 Août 2007

Le pouvoir exécutif sous la cinquième République

Cours de 10 pages - Droit constitutionnel

Il ne rentre pas dans la tradition parlementaire française de conférer un pouvoir fort à l’exécutif. Ce constat élaboré suite aux troisième et quatrième Républiques qui ont vu naître puis prospérer un régime parlementaire à prépondérance du parlement fut au cœur du débat des...

.doc
27 Mai 2010

La place du président de la République dans la Constitution de la Ve République

Dissertation de 10 pages - Droit constitutionnel

Jusqu’en 1958, le président de la République apparaît comme une institution secondaire. Les rédacteurs de la Constitution de la Ve République et en particulier le général de Gaulle entendent rehausser la puissance du président de la République en plaçant le siège de l’autorité...

.doc
17 Mar 2012

Cours de Droit constitutionnel

Cours de 57 pages - Droit constitutionnel

La classification des régimes politiques se fait par référence à la séparation des pouvoirs mise en place par Montesquieu. La pratique est apparue en Grand-Bretagne. La séparation des pouvoirs permet d’obtenir un système où le pouvoir permet d’arrêter le pouvoir, un organe ne peut...

.doc
11 Jan 2003

Le texte constitutionnel de 1958 contenait-il en germe plusieurs régimes ?

Dissertation de 8 pages - Droit constitutionnel

Une chose est de constater que l'analyse formelle de la Constitution de 58 ne révèle ni un régime parlementaire (1.1), ni un régime présidentiel (1.2), mais un régime inédit qui suscite de nouvelles typologies (1.3). Une autre est d'envisager le « régime d'exception » de la Vème...

.doc
12 Avr 2010

Les pouvoirs du Président sous la Ve République (2010)

Dissertation de 4 pages - Droit constitutionnel

Dans son discours prononcé le 27 août 1958 devant le Conseil d’État, Michel Debré qualifiait le Président de la République de « clef de voûte du système ». L’idée première de la Constitution de 1958 par laquelle Charles de Gaulle a fondé la Ve République, c’est la prééminence...