Doc du juriste

Consultez plus de 41685 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement >

Accueil › 
 Affirmation prétorienne

Affirmation prétorienne

Affirmation prétorienne

Nos documents

.doc
05 Oct. 2007

L'enfant et le droit de la responsabilité

Dissertation de 7 pages - Droit civil

L’enfant jouit d’un statut juridique particulier. Doté dès sa naissance de la personnalité juridique, il est titulaire de droits subjectifs et assujettis à des obligations. Incapable juridique en raison de son âge, il ne peut, dans les cas déterminés par la loi, acquérir ou exercer...

.doc
30 déc. 2007

Droit patrimonial de la famille

Dissertation de 10 pages - Droit autres branches

La période de référence, de mai 2006 à mai 2007, a été particulièrement riche en réformes législatives. Elle a d'abord été marquée par le vote, puis l'entrée en vigueur (le 1er janv. 2007), de la loi n° 2006-728 du 23 juin 2006. Celle-ci rénove en profondeur notre législation civile et...

.doc
17 avril 2008

Cour de Cassation, civ. 3ème, 20 décembre 2006

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit civil

L’objectif de la clause pénale, pour qu’elle soit réellement efficace doit être clairement définit légalement. Le législateur a hésité sur la question de savoir quelle vocation lui donner. Faut-il qu’elle ait la mission de réparer ou alors de sanctionner afin de dissuader ? Même si...

.doc
01 juil. 2008

La correctionnalisation judiciaire, les enjeux de son utilisation

Dissertation de 7 pages - Procédure pénale

Ortolan, grand criminaliste du XIXe siècle, affirmait sur un ton léger que le mot de « correctionnalisation », n’est pas plus français, que le procédé n’est légal. Le code d’instruction criminelle de 1808, ancêtre de notre code de procédure pénale, a régi la procédure pénale...

.doc
24 Nov. 2008

Cour administrative d'appel de Douai, 25 juin 2008 - fautes personnelles des agents administratifs

Commentaire d'arrêt de 6 pages - Droit administratif

Autonome depuis la décision Blanco de 1873, le régime de la responsabilité administrative, largement prétorien, n’a cessé de progresser. Parce qu’il place au centre de ses préoccupations la juste indemnisation des victimes, il s’étend jusqu’aux activités de plus grande...

.doc
05 déc. 2008

L'assurance-vie

Dissertation de 16 pages - Droit de la famille

L’assurance-vie est devenue le cheval de Troie des placements financiers ; elle représente aujourd’hui le moyen d’épargne privilégié des français qui représentait un chiffre d’affaires, pour l’ensemble de l’année 2003, de 93,1 milliards d’euros. La nature de...

.doc
16 Janv. 2009

L'obligation de sécurité de résultat et son champ d'application

Dissertation de 8 pages - Droit du travail

La révolution industrielle est à l’origine des premières lois du travail adoptées au 19e siècle dans le but de limiter les risques liés à l’industrie. Depuis ce temps, l’hygiène et la sécurité ont pris une place essentielle en matière de droit du travail, puisque plus de 550...

.doc
09 févr. 2009

La codification en droit administratif

Dissertation de 4 pages - Droit administratif

Il est difficile de concevoir aujourd’hui un Etat dans lequel l’administration serait totalement arbitraire. C’est pourquoi l’administration doit être subordonnée à la règle de droit. Un Etat de droit comme la France se doit d’être un Etat dans lequel...

.doc
20 Mars 2009

Les principes généraux du droit dans le droit interne

Dissertation de 5 pages - Droit constitutionnel

Les principes généraux du droit (PGD) sont des notions juridiques présentes dans le droit positif, ces principes sont dégagés de la jurisprudence, en particulier la jurisprudence administrative. Le droit administratif est un droit sans réellement de texte écrit, à l'instar du droit civil, cette...

.doc
22 déc. 2009

Tout acte administratif est-il susceptible de recours ?

Dissertation de 9 pages - Droit administratif

« Le recours pour excès de pouvoir est l’arme la plus efficace, la plus économique et la plus pratique qui existe au monde pour défendre les libertés » écrit Gaston Jèze en 1929 dans un article intitulé Les libertés individuelles. Le recours pour excès de pouvoir est en effet une...

.doc
26 Janv. 2010

Cour de cassation, deuxième chambre civile, 24 février 2005 - le caractère anormal ou non de la chose à l'origine du dommage

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit civil

Construction purement prétorienne, la responsabilité du fait des choses a vu son régime précisé au fil des décisions. Le point de départ de cette construction a été donné avec l’arrêt Teffaine (Civ 16 juin 1896), et surtout l’arrêt Jand’heur (Ch. réunies du 13 février 1930)...

.doc
31 Mars 2010

Le droit administratif est-il toujours jurisprudentiel ?

Dissertation de 4 pages - Droit administratif

Alors que, dans un État de droit, le droit entendu lie l’État, le droit administratif, qui est bien plus que le droit de l’administration, lie l’État, de manière spécifique, par des règles endogènes, sécrétées par l’administration et appliquées par le juge administratif et,...

.pdf
21 juil. 2010

Les services publics, la police et les actes unilatéraux administratifs

Cours de 45 pages - Droit administratif

Historiquement, il est apparu que l’administration ne pouvait pas être soumise au droit privé parce que l’on a considéré qu’il existait une différence radicale entre l’administration et l’entreprise, entre l’activité publique et l’activité privée. Historiquement...

.doc
16 Sept. 2010

Commentaire de l'arrêt de la 1e Chambre Civile, 27 juin 2006

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit des obligations

Le droit français des obligations est fondé sur le principe du consensualisme. La place de la volonté, son autonomie comme son autosuffisance sont largement mis en exergue. Pourtant, il est fait des exceptions à ce principe, et ce à double titre. Dans certains cas, l’exigence de formalisme...

.doc
15 Mars 2011

Commentaire d'arrêt: Conseil d'Etat, 11 février 2010, Mme Borvo

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit administratif

« Le Conseil d’État statut souverainement sur les demandes d’annulation pour excès de pouvoir formées contre les actes de diverses autorités administratives ». C’est ainsi que la loi du 24 mai 1972 définit le recours pour excès de pouvoir. Ce procès fait à l’acte administratif...

.doc
04 Nov. 2011

Qu'est-ce que le droit administratif ? - publié le 04/11/2011

Cours de 54 pages - Droit administratif

Chaque année, l’administration passe des contrats (pour acheter de nouveaux amphis, pour le ramassage des ordures, pour la construction d’autoroutes, …) et tous ces contrats représentent 120 à 150G d’€ par an. C’est environ 8-10% du PIB. Forcément il découle des...

.doc
12 Oct. 2012

Commentaire de l'arrêt de la Chambre sociale de la Cour de cassation en date du 8 juillet 1992: l'entreprise associative

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit de la concurrence

Depuis un certain nombre d'années, une théorie d'origine prétorienne, relative à l'association apparaît progressivement, il s'agit de la « théorie de l'entreprise associative ». Cette théorie considère qu'une association peut exercer une activité économique, rechercher des bénéfices,...

.doc
12 févr. 2014

Commentaire d'arrêt - Civ. 2ème, 18 septembre 2003 : le fait causal de la chose

Commentaire d'arrêt de 6 pages - Droit des obligations

Le Code civil français ne vise que deux cas particuliers de responsabilité du fait des choses : c'est l'article 1385 qui traite de la responsabilité du fait des animaux et l'article 1386 qui encadre la responsabilité des bâtiments en ruine. Si l'on fait une lecture a contrario du fameux adage «...

.doc
23 avril 2014

L'évolution du pouvoir normatif de l'empereur

Dissertation de 2 pages - Histoire du droit

De la bataille acharnée entre Marc Antoine et Octave pour le contrôle du pouvoir, c’est ce dernier qui sort vainqueur, se faisant attribuer par le Sénat en 27 avant Jésus Christ le titre d’August, c’est-à-dire celui qui est porteur d’auctoritas. Cet évènement marque la fin de...

.doc
08 déc. 2009

Le dol : "Savoir et ne rien dire"

Dissertation de 4 pages - Droit civil

Le dol est un vice du consentement visé à l'article 1109 du Code civil qui dispose qu' « il n'y a point de consentement valable, si le consentement n'a été donné que par erreur, ou s'il a été extorqué par violence ou surpris par dol ». Le dol par réticence, dont l'admission est...

.doc
19 Janv. 2010

Le comportement contractuel exigé et sanctionné

Cours de 17 pages - Droit civil

Il faut exécuter ce qui a été promis, conformément à ce qui a été promis. Pour justifier cette obligation, on parle souvent d'un principe cardinal : le principe de la force obligatoire du contrat. Ce principe est évoqué par l'article 1134, alinéa 1. Qu'est-ce qui justifie cette force obligatoire...

.doc
22 avril 2010

Commentaire d'arrêt du Conseil d'Etat du 24 mai 2006, "M. Genestar", relatif à l'acte anormal de gestion

Cours de 6 pages - Droit fiscal

Pure construction prétorienne, l'acte anormal de gestion est une théorie qui vient limiter la liberté de gestion dont bénéficie un entrepreneur. Bien que l'administration ne peut en principe s'ériger en censeur des résultats d'une entreprise ou de la qualité de sa gestion financière, elle...

.pdf
03 déc. 2010

La CJCE et le principe de primauté

Cours de 4 pages - Droit autres branches

Le principe de primauté du droit communautaire découle directement de l'effet direct (ou applicabilité directe) de ce droit. En effet, dès lors que le droit communautaire vient s'intégrer dans les systèmes juridiques des Etats membres, se pose la question de l'articulation entre droit...

.pdf
20 juil. 2011

Les interactions entre le Conseil de l'Europe et l'Union européenne : l'exemple de la protection des droits de l'homme

Cours de 17 pages - Droit international

Devant le silence des traités originaires, la CJCE a refusé, tout d'abord, au nom du principe de l'autonomie de l'ordre juridique communautaire, de contrôler la légalité des actes communautaires au regard des droits fondamentaux garantis par les Constitutions nationales au motif qu'il ne lui...

.doc
24 mai 2012

Service public ou puissance publique : quel fondement pour l'action administrative ?

Cours de 12 pages - Droit administratif

Selon Pontier, le droit administratif est d'abord le droit de l'action de l'administration. Mais comment fonder cette action ? Le service public et la puissance publique sont « deux notions maîtresses du droit administratif. Le service public est l'oeuvre à réaliser par l'administration publique,...

.doc
28 Mars 2012

Arrêt du 30 octobre 2008, Cour de cassation, Première Chambre civile : Les conditions constitutives de la force majeure

Commentaire d'arrêt de 7 pages - Droit civil

Le principe de la force obligatoire des conventions, principe fondamental du droit des contrats consacré à l'article 1134 du Code civil, doit être assorti de dispositions sanctionnant les défaillances contractuelles et assurant ainsi son efficience. Parmi les sanctions communes à tous contrats,...

.doc
11 févr. 2013

Le juge administratif

Cours de 5 pages - Droit administratif

Jean Foyer affirme : « le Conseil d'Etat est l'administration qui se juge, il n'est pas le juge de l'administration » en cela on comprend que la juridiction administrative est bien autonome et séparée de la juridiction judiciaire. Néanmoins cela n'a pas toujours été le cas, les lois des 16 et 24...

.doc
15 févr. 2013

Introduction au droit public : droit constitutionnel et droit administratif

Cours de 33 pages - Droit constitutionnel

[...] Le Droit constitutionnel correspond à l'organisation de ces trois pouvoirs au sein de l'Etat et les répartis au sein de différentes autorités. A un niveau inférieur, le droit administratif n'intervient qu'au service de l'exécutif. En France, le principe selon lequel ces trois fonctions...

.doc
23 Nov. 2017

Les différentes formes de justice constitutionnelle

Dissertation de 4 pages - Droit constitutionnel

Dans une décision du 8 août 1985 intitulée Loi sur l'évolution de la Nouvelle-Calédonie, le Conseil constitutionnel a affirmé que "la loi n'exprime la volonté générale que dans le respect de la Constitution". Cette affirmation consacre donc la Constitution comme la norme suprême et écarte...

.doc
01 Janv. 2001

À quoi sert le Conseil Constitutionnel ?

Dissertation de 7 pages - Droit constitutionnel

Pour saisir toute l'utilité actuelle du Conseil constitutionnel, il faut se référer à sa politique jurisprudentielle qui va bien au delà de ce qu'avaient imaginé les Constituants. Ce qu'il faut bien noter c'est que le Conseil constitutionnel produit sa propre utilité : il faut voir dans l'édifice...