Doc du juriste

Consultez plus de 40716 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement ›

Accueil › 
 Activités agricoles

Activités agricoles

  
Activités agricoles

Nos documents

.doc
19 juil. 2012

L'objet du droit rural

Cours de 4 pages - Droit autres branches

Au fil des années, l'objet de droit rural n'a fait que s'élargir tout en prenant son autonomie par rapport au droit civil.Objet primitif du droit rural. Au départ, le droit rural est le droit des terres, du louage ou de la vente en rapport avec l'activité agricole.En évoluant, le droit rural est...

.doc
11 Janv. 2012

Commentaire d'arrêt de la Chambre commerciale de la Cour de cassation du 13 juillet 2010 relatif à la qualification de l'activité hôtelière au sein d'une société civile d'exploitation agricole

Commentaire d'arrêt de 7 pages - Droit des affaires

L'activité agricole est traditionnellement de nature civile. D'une manière générale, la production agricole, la vente de cette production avec ou sans transformation préalable relèvent du droit civil. De même, par extension relèvent du droit civil les activités qui sont dans le prolongement de...

.doc
10 Mars 2010

Conseil d'État, 7 août 2008 - la distinction entre sociétés de personnes et de capitaux

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit des affaires

L'arrêt rendu par le Conseil d’État, en date du 7 août 2008 portait sur une société à responsabilité limitée Promotion J2L, détenue à 100% par M. A et son épouse, qui a opté pour le régime des sociétés de personnes et comme telle était imposable dans la catégorie des BIC étant donné son...

.doc
31 Janv. 2011

Fiches de Droit commercial (niveau Licence)

Cours de 80 pages - Droit des affaires

Définition classique du terme droit commercial :C'est la référence au droit qui régit les commerçants entendu comme commerce local du village. C'est une définition trompeuse.Définition nouvelle du droit commercial :Le droit commercial englobe le commerce et les commerçants mais aussi l'industrie...

.doc
26 juin 2008

Commentaire : Cass.com., 5 juillet 2000

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit civil

La doctrine ainsi que la jurisprudence fiscale trouvent de nombreux intérêts à appliquer, aux sociétés, la théorie de l’apparence. A travers l’arrêt à commenter, en date du 5 juillet 2000, la troisième Chambre civile de la Cour de cassation semble aller en ce sens en retenant...

.doc
20 Oct. 2011

Commentaire d'arrêt : Cour de cassation, Chambre commerciale, 13 Juillet 2010 ? n°09-16100

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit des affaires

La distinction entre sociétés civiles et sociétés commerciales tient en deux points, deux aspects principaux, elle se fait dans un premier temps sur la forme, ainsi il existe les sociétés à forme civile tel la SCP et les sociétés à forme commerciale, telles la société anonyme entre autres. Dans...

.doc
21 juin 2016

Droit commercial - Le commerçant

Cours de 11 pages - Droit des affaires

La théorie des actes de commerce présentée précédemment a permis de cerner les actes spécifiques accomplis par les commerçants. Mais on a dit que l’accomplissement de tels actes est parfois insuffisant à conférer la commercialité à leur auteur. Définition art L121-1 : Celui qui exerce des...

.doc
14 déc. 2009

Droit rural

Cours de 85 pages - Droit autres branches

C‘est une branche du droit à la recherche de son appellation, on parle de droit rural, de droit agraire, de droit de l’agriculture, de droit de l’espace rural, du droit de l’exploitation ou de l’entreprise agricole. Le domaine du droit rural est plus large que son...

.pdf
11 Mars 2011

L'imposition des bénéfices agricoles

Cours de 4 pages - Droit fiscal

Sont en principe imposables dans la catégorie des bénéfices agricoles tous les revenus que l'exploitation des biens ruraux procure aux fermiers, métayers ou propriétaires exploitants.Les propriétaires exploitants (de manière directe ou par métayage), les fermiers, les métayers et les...

.doc
24 févr. 2010

Le bail rural

Cours de 5 pages - Droit des obligations

Le bail rural est le contrat par lequel un propriétaire transfère à un tiers, la jouissance d’un bien rural, contre le versement, en argent ou en produits, d’une valeur fixe, le fermage. Il y a bail rural lorsqu’un bailleur met à disposition d'un preneur, un immeuble à usage...

.doc
17 août 2009

Une société civile immobilière pour détenir et gérer les actifs immobiliers

Cours de 20 pages - Droit fiscal

Les sociétés civiles immobilières exercent une véritable fascination si l'on s'en tient aux statistiques. Une société sur trois serait une SCI et leur nombre ne cesse de croître. Ces sociétés peuvent se révéler d'excellents instruments de gestion patrimoniale. Il faut toutefois rester vigilant et...

.doc
16 août 2011

Commentaire d'arrêt - Conseil d'Etat, 1997: Association pour la défense des sites de Téoules

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit administratif

Il parait aujourd'hui évident et nécessaire de créer une interaction entre le droit de l'environnement et le droit de l'urbanisme. Il s'agit aujourd'hui de repenser l'urbanisation afin d'éviter les déséquilibres sociaux, économiques et environnementaux, en d'autres termes, le droit de l'urbanisme...

.doc
26 Janv. 2015

Focus notarial, les sociétés propres au secteur libéral

Cours de 13 pages - Droit des affaires

La société est civile lorsqu’elle a une activité civile et qu’elle ne correspond pas à une société à laquelle la loi confère le caractère commercial en raison de sa forme ou de son objet : article 1845 alinéa 2 du Code civil. A l’exception des activités agricoles, les...

.doc
22 mai 2010

Droit international des pêches maritimes - l'exploitation maritime des océans

Cours de 10 pages - Droit international

Contexte dans lequel le droit des pêches maritime s’exerce : activité de cueillette à l’instar de l’activité agricole. Cette activité est cependant organisée, car elle est orientée en fonction d'un objectif commercial ce qui réduit la part de hasard avec des conséquences néfastes...

.doc
20 Sept. 2010

L'entreprise commerciale

Cours de 2 pages - Droit autres branches

Certaines entreprises sont commerciales. D'autres exercent des activités agricoles, artisanales ou encore libérales. Quel est l'intérêt de cette distinction ? Le fait qu'il existe le droit commerciale entant que branche du droit (Code de Commerce, 1807), qui crée des droits et obligations...

.doc
04 déc. 2006

Les SAFER. (commentaire de l'ouvrage de Jaques Lachaud "S.A.F.E.R définitions fonctions recours")

Fiche de lecture de 23 pages - Droit administratif

La SAFER fut initialement conçue comme un instrument de politique agricole. Elle avait pour but, je cite, « d’acquérir des terres ou des exploitations agricoles » afin « d’accroître la superficie de certaines exploitations agricoles et de faciliter la mise en culture du...

.doc
06 déc. 2011

La protection sociale

Cours de 88 pages - Droit du travail

I) Présentation de la protection sociale1. Définition des risques sociauxIl s'agit des risques de l'existence (Vie privée et ou professionnelle) courus par l'ensemble des personnes, dont la réalisation entraîne pour la personne concernée un surcroît des dépenses et/ou une baisse des revenus...

.doc
09 févr. 2016

Les commerçants, personnes physiques : des acteurs du droit

Cours de 24 pages - Droit des affaires

Les acteurs du Droit Commercial sont en effet les commerçants. On pense aux petits commerçants de la vie de tous les jours, mais il y a également une autre catégorie de commerçants, ce sont les personnes morales, les sociétés commerciales. La notion de commerçant est définie à l'article L 121-1...

.doc
11 juil. 2010

Les accords amiables comme procédure de conciliation des difficultés des entreprises

Cours de 12 pages - Droit des affaires

La loi du 1er mars 1984 a introduit en droit français un règlement amiable des difficultés des entreprises qui se caractérise par un accord entre le débiteur et ses principaux créanciers. Ce règlement amiable a été remplacé, en 2005, par une procédure de conciliation dont le but est de parvenir à...

.doc
05 août 2009

La notion d'acte de commerce - publié le 05/08/2009

Dissertation de 10 pages - Droit des affaires

Ils sont si divers, si multiples, qu'ils se prêtent mal à l'exercice de la définition. Le code de commerce ne défini pas les actes de commerce mais en dresse une liste. Les articles L110-1 et L110-2 énumèrent certains actes que la loi répute acte de commerce. Ils sont qualifiés d'actes de...

.doc
06 déc. 2008

La commercialisation des activités civiles

Dissertation de 2 pages - Droit civil

Il existe actuellement une tendance au rapprochement entre les professionnels commerçants et les professionnels non commerçants qui ne sont pas soumis en principe aux règles du droit commercial. La notion de commerçant est définie par l’article L. 121-1 du Code de commerce qui dispose « sont...

.doc
25 févr. 2011

CAVEJ L2 Droit des affaires

Cours de 167 pages - Droit autres branches

1. IntroductionL'objet du cours est le droit commercial général. Ce thème doit être précisé. Le droit commercial a toujours existé. À l'origine, c'était même le droit des seuls commerçants. Aujourd'hui pourtant les commerçants perdent leur identité. Ils se fondent dans une communauté composée de...

.doc
04 févr. 2013

Le gage: étude de cas

Étude de cas de 12 pages - Droit bancaire

En effet, la banque Ruinart a consenti un prêt à Monsieur Bowmore afin de l’aider à lancer son activité professionnelle. Monsieur Bowmore s’est engagé en contrepartie à affecter un tableau de valeur en garantie de cette créance. Le tableau gagé appartient à son beau père qui...

.doc
29 juil. 2011

Calcul du bénéfice fiscal : les entreprises qui relèvent du BIC

Cours de 36 pages - Droit fiscal

SECTION 4 : La notion d'actif professionnelI. Cas des exploitants individuelsLe CGI prévoit le principe de séparation du patrimoine fiscal de l'entreprise et du patrimoine privé de l'exploitant. Font partis du patrimoine fiscal de l'entreprise les biens inscrits volontairement à l'actif et on y...

.doc
22 juil. 2009

Création, activité et risque de gestion de l'entreprise

Dissertation de 23 pages - Droit des affaires

Le futur créateur confronté au choix de la forme de l'entreprise est appelé à prendre en compte toute une série de critères.Certains de ces critères ont un caractère :- "opportuniste" (contrôle du pouvoir, protection patrimoniale, un statut fiscal ou social avantageux...- impératif : critère de...

.doc
06 Mars 2009

L'activité commerciale

Dissertation de 85 pages - Droit des affaires

Le domaine d'application du droit commercialQuel est l'objet du droit commercial ? À quelles personnes, activités s'applique-t-il ?Notion de commercialité : le problème est que selon que l'on applique cette notion à des personnes ou à des actes, il existe deux manières d'aborder et de définir le...

.doc
13 mai 2008

La notion d'activité commerciale

Cours de 6 pages - Droit des affaires

Dans le langage courant, le terme entreprise désigne toute structure réunissant un certain nombre de moyens pour une activité économique.

.doc
10 Nov. 2008

Cours d'introduction au Droit des affaires

Cours de 81 pages - Droit des affaires

Cours d'introduction au Droit des affaires dispensé en 2ème année de licence de Droit. Celui-ci traite des actes de commerce (leur qualification et régime juridique), des commerçants (les professionnels non commerçants, les sociétés commerciales par la forme et les commerçants en raison de...

.doc
19 Oct. 2009

La société civile immobilière : définition, gérance, etc.

Dissertation de 43 pages - Droit autres branches

DéfinitionLa société civile se définit par défaut : c'est une société qui n'est pas commerciale à raison de sa forme.Toute société constituée sous forme de SA, SAS, SCA, SARL, SNC ou SCS ne peut être une société civile car la loi prévoit qu'elle est commerciale par sa seule forme, quelle que soit...

.doc
06 août 2009

Fiscalité de la cession d'entreprise : le régime des plus values et l'exonération des petites entreprises

Dissertation de 4 pages - Droit fiscal

Il faut rappeler qu’il existe deux régimes d’exonération. Tout d'abord l’article 238 quaterdecies du code général des impôts qui prévoit une exonération en fonction du montant du prix de cession. Ce dispositif devait prendre fin au 31 décembre 2005, mais la loi de finances 2006...