Doc du juriste

Consultez plus de 41680 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement >

Accueil › 
 Acte authentique

Acte authentique

Acte authentique

Nos documents

.doc
08 juil. 2010

Commentaire de l'arrêt rendu par la Troisième Chambre civile de la Cour de cassation le 9 juillet 2008 sur le cautionnement par acte authentique

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit des affaires

Malgré la profusion d'impératifs légaux qu'il requiert, le cautionnement n'est pas un contrat solennel ; ce qui est surprenant s'il on envisage le degré de variation des formalités dans le cautionnement selon que la caution soit personne physique ou non, avertie ou non, commerçante ou non ou...

.doc
18 Nov. 2008

Troisième chambre civile de la Cour de cassation, 6 octobre 2004 - la donation, par les vendeurs, du bien vendu, suite à une promesse de vente non réitérée par acte authentique, peut-elle donner lieu à une action fondée sur la fraude paulienne, alo

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit des obligations

Les époux X ont vendu aux époux Y, par acte sous seing privé, un immeuble avec paiement échelonné du prix, le 12 août 1976. Alors que la réitération par acte authentique n’avait pas eu lieu, les époux X ont fait donation de l’immeuble à leur fils par acte...

.doc
18 déc. 2007

La place de l'Acte authentique en droit civil

Dissertation de 6 pages - Droit civil

L'article 1317 du Code civil dispose que « l'acte authentique est celui qui a été reçu par officier public ayant le droit d'instrumenter dans le lieu où l'acte a été rédigé, et avec les solennités requises ».

.doc
18 Mars 2008

La place de l'acte authentique en droit civil

Dissertation de 7 pages - Droit civil

L’article 1317 du Code civil dispose que « l’acte authentique est celui qui a été reçu par officier public ayant le droit d’instrumenter dans le lieu où l’acte a été rédigé, et avec les solennités requises ». Un second alinéa a été ajouté suite à la loi du 13 mars...

.doc
19 Nov. 2018

Article 1359 du Code civil - L'écrit sous signature privée ou authentique est-il le seul moyen de recevabilité de preuve comme force probante pour un acte juridique excédant un certain montant ?

Dissertation de 4 pages - Droit civil

"La preuve incombe à celui qui affirme". Ainsi, le Code civil énonce en son article 1359 que "L'acte juridique portant sur une somme ou une valeur excédant un montant fixé par décret doit être prouvé par écrit sous signature privée ou authentique". Cela signifie alors que l'autorité la...

.doc
07 Mars 2011

Commentaire d'arrêt de la 3ème chambre civile de la Cour de cassation, du 9 juillet 2008

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit autres branches

Le contrat de cautionnement nécessite un acte de volonté unilatéral de la caution. C’est pourquoi une mention manuscrite est essentielle afin de lui apporter une certaine protection. L’arrêt de la 3e chambre civile de la Cour de cassation du 9 juillet 2008 met en exergue la...

.doc
14 Mars 2011

Commentaire d'arrêt : Civ 3, 2 avril 1979: les avant-contrats de vente

Commentaire d'arrêt de 6 pages - Droit civil

Le plus souvent, une vente est conclue par étape, notamment lorsqu’il s’agit de la vente d’un bien ayant une valeur importante par exemple un bien immobilier. Le contrat ne se résume pas, dès lors, à la seule rencontre d’une offre et d’une acceptation. En effet, il peut...

.doc
01 août 2013

Commentaire de l'arrêt de la Troisième Chambre civile de la Cour de cassation du 2 avril 1979 : le terme suspensif dans une promesse synallagmatique de vente

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit des obligations

Les conséquences d’un terme suspensif dans une promesse synallagmatique de vente posent parfois problème, comme c'est le cas dans cet arrêt de la Troisième Chambre civile de la Cour de cassation en date du 2 avril 1979. En l'espèce, les consorts Myard ont vendu le 15 janvier 1975 par...

.doc
22 Nov. 2007

La procuration en droit notarial

Dissertation de 5 pages - Droit civil

Cours de droit notarial sur la procuration : étendue de la représentation, force probante de l'acte. Acte authentique et procuration. Procuration sous seing privé. Sécurité juridique des transactions immobilières et pratique professionnelle.

.doc
09 Janv. 2015

Commentaire d'arrêt de la Troisième Chambre civile de la Cour de cassation du 21 novembre 2012 : les conditions suspensives réalisées postérieurement à la réitération

Commentaire d'arrêt de 6 pages - Droit civil

Aujourd'hui, il n’est pas rare que soient stipulées des conditions suspensives, dans les promesses unilatérales ou synallagmatiques de vente, afin de protéger le futur acquéreur contre l’irrévocabilité de son consentement. Si l’événement prévu dans la condition se réalise, alors la...

.doc
16 Mars 2007

Commentaire de l'arrêt : Cass. Civ.3e, 20 mai 1992

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit civil

Conformément à la théorie générale des contrats, le bail se forme lorsque le bailleur et le preneur s’accordent sur les éléments essentiels. Cependant, les parties peuvent décider de recourir à un processus plus complexe de formation du contrat. En effet, ils peuvent conclure un contrat...

.doc
22 Mars 2007

Arrêts de la troisième Chambre Civile du 30 juin 1999 et du 4 octobre 2000

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit autres branches

« Pas de possession sans corpus », tel est l’enseignement que l’on peut tirer des arrêts de la troisième chambre civile de la Cour de cassation du 30 juin 1999 et du 4 octobre 2000 concernant la valeur probante de l’acte juridique dans l’établissement de l’usucapion (ou...

.doc
22 juin 2010

Les procédés ou moyens de preuve

Dissertation de 4 pages - Droit autres branches

Ce document propose une présentation des différentes preuves et présomptions dans le droit français. Extrait: "La preuve littérale, c’est une preuve préconstituée, par exemple : un contrat, une facture, un bon de commande, un document électronique. Cet écrit peut être sur support papier ou...

.pdf
21 Mars 2014

Commentaire d'arrêt de la Troisième Chambre civile de la Cour de cassation du 2 avril 1979 : les promesses synallagmatiques de vente à terme

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit des obligations

La promesse synallagmatique de vente aussi appelée compromis de vente engage les parties au contrat à des obligations réciproques c’est-à-dire que le promettant s’engage à vendre et le bénéficiaire à acheter. Cette promesse fait en principe naitre à la charge du promettant une...

.doc
19 déc. 2016

Cour de cassation, 2e chambre civile, 13 novembre 2014 - Y a t-il lieu ou non de prononcer une main levée ?

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit bancaire

En l’espèce une banque auprès de laquelle un souscripteur avait obtenu un prêt relais en vu de l’achat d’un immeuble avait pris une inscription hypothécaire provisoire sur cet immeuble en vertu d’un titre exécutoire constitué par l’acte authentique d’origine....

.doc
04 avril 2009

Le mandat de se porter caution

Dissertation de 2 pages - Droit des obligations

Le cautionnement par une personne physique au profit d'un créancier professionnel est soumis à un formalisme informatif contraignant la caution à s'exercer au recopiage d'une mention manuscrite dans l'acte de cautionnement. Mais il peut arriver que cette caution soit absente et qu'il soit...

.doc
17 avril 2009

Chambre commerciale de la Cour de cassation, 23 janvier 2001 - les actions en revendication et en restitution

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit des obligations

Un commerçant acquiert un véhicule automobile auprès d’une société. En vue de cet achat, il contracte un prêt auprès d’un établissement de crédit qui se trouve, à cet effet, subrogé dans tous les droits et actions du vendeur, ayant financé en partie le bien. L’acte prévoyant...

.doc
22 Nov. 2010

Commentaire d'arrêt : Cour de Cassation, 6 juillet 2010

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit des affaires

Le 19 octobre 2004, la société les Vergers de Fortunon (la SCEA), dont M.X était le gérant, a été mise en liquidation judiciaire. La société Odile Stutz, a été nommée liquidateur. La société Fortunon expéditions (la SARL) a présenté une offre de reprise des stocks de la SCEA pour un certain prix....

.doc
14 juin 2007

L'acte en la forme administrative

Commentaire d'arrêt de 12 pages - Droit civil

Selon l’article 1317 du Code Civil, l’acte authentique « est celui qui a été reçu par officiers publics ayant le droit d’instrumenter dans le lieu où l’acte a été rédigé, et avec les solennités requises ». Ces officiers publics sont d’abord les notaires chargés...

.doc
09 juil. 2013

Commentaire de l'arrêt de la Troisième Chambre civile de la Cour de cassation en date du 2 avril 1979 : le promesse synallagmatique de vente

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit civil

En règle générale, toute vente se forme suite à la rencontre d'une offre et d'une acceptation de cette dernière. Mais il arrive que ce schéma soit plus complexe, on peut ainsi citer la promesse synallagmatique de vente, contrat par lequel le promettant s'engage à vendre et le bénéficiaire...

.doc
09 avril 2010

Première chambre civile, Cour de cassation, 17 octobre 2007 - donation avec charges

Commentaire d'arrêt de 2 pages - Droit civil

En l’espèce, une donation a été consentie par acte notarié à l’Institut de France et portait sur la pleine propriété d’un château et sur la nue-propriété de deux immeubles. Cette donation était soumise à l’exécution de conditions qui avaient été prévues par le donataire...

.doc
13 Oct. 2010

L'état de la chose lors du transfert de propriété

Dissertation de 7 pages - Droit des obligations

Le problème de la destruction ou de la détérioration de la chose entre la signature de la promesse de vente et la réitération de la vente par acte authentique renvoie à la question du transfert de propriété et à son corollaire, le transfert des risques. Il s’agit en effet de...

.doc
21 févr. 2013

Commentaire d'arrêt de la Troisième Chambre civile de la Cour de cassation en date du 25 septembre 2012

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit civil

Prior tempore, potior jure ? Là n’est pas la question, dans l’arrêt du 25 septembre 2012 la Troisième Chambre civile a dû s’attacher à examiner si la réitération de l’acte notarié constituait en l’espèce un élément constitutif de la promesse de vente. Ainsi elle...

.doc
08 Mars 2007

Commentaire comparé des arrêts Civ. 3ème, 15 déc. 1993 et Civ. 3ème, 20 déc. 1994

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit civil

Les deux arrêts rendus par la Troisième Chambre civile de la Cour de cassation les 15 décembre 1993 (rejet) et 20 décembre 1994 (cassation) illustrent que les effets de la promesse unilatérale de vente sont différents de ceux de la promesse synallagmatique de vente notamment en ce qui concerne la...

.doc
05 juin 2007

Commentaire de l'arrêt rendu par la chambre commerciale de la Cour de cassation le 12 novembre 1997 (n°95-14.900)

Dissertation de 7 pages - Droit des affaires

La période suspecte est une période au cours de laquelle les actes passés par une entreprise en difficultés financières sont susceptibles d´être remis en cause. On désigne par le terme « période suspecte » la période qui précède le jugement d´ouverture d´une procédure de redressement ou...

.doc
15 avril 2010

Cas pratiques - le champ d'application de l'article 1589-2 du Code civil

Cas Pratique de 4 pages - Droit des obligations

Cas pratique nº1 - Monsieur Dupont, client habituel de votre étude, a pris rendez-vous avec vous (en fin d'après-midi), car il est assez inquiet. Il vous explique qu'il y a dix jours, il a signé un contrat avec son voisin, Monsieur Durand, qui s'est engagé à lui vendre l'extrémité de son jardin...

.doc
18 Oct. 2013

Les infractions de droit commun

Cours de 23 pages - Droit pénal

C'est prendre la chose à l'insu de son propriétaire. On peut voler un meuble, on ne peut pas voler un immeuble ; on peut voler l'acte authentique qui désigne le propriétaire, mais on ne sera pas pour autant propriétaire. Il faudrait alors réaliser un faux. Quels sont les meubles...

.doc
21 Nov. 2012

Commentaire d'arrêt, 3ème chambre civile, Cour de Cassation, 27 novembre 1990: le principe du consensualisme

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit civil

« On lie les bœufs par les cornes et les hommes par la parole » Loysel. L’arrêt à commenter est un arrêt de la 3ème chambre civile de la Cour de Cassation, rendu en audience publique le 27 novembre 1990. Mesdames Béatrice et Joséphine X ont signé un acte authentique en...

.doc
05 Mars 2012

L'établissement extra judiciaire de la filiation

Cours de 10 pages - Droit de la famille

Jusqu’à l’ordonnance du 4 juillet 2005, l’établissement de la filiation maternelle ne se faisait pas de la même façon selon que la mère de l’enfant était mariée ou non mariée. Si la mère était mariée : la filiation maternelle était juridiquement établie par l’indication...

.doc
16 avril 2008

Bilan des notions de droit civil

Dissertation de 3 pages - Droit civil

Art.55 du code civil : « les déclarations de naissance sont faites dans les trois jours suivant l’accouchement, à l’officier de l’Etat Civil du lieu ». Acte de l’état civil : ce sont des actes juridiques au sens matériel, c’est-à-dire d’écrits sur...