Doc du juriste

Consultez plus de 40178 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement

› 
 Abrogation d'une loi

Abrogation d'une loi

  

Nos documents

.doc
08 mai 2010

Conseil d'Etat, 6 mars 2009 - la définition de l'abrogation et du retrait

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit administratif

En l’espèce, M. A, né en Côte d’Ivoire, avait suivi 3 ans d’études à Abidjan à l’institut d’odontostomatologie. Dans le cadre d’un accord passé entre cet institut et l’université de Montpellier I, il a pu y étudier en quatrième et cinquième année, au terme...

.doc
12 juin 2009

Conseil d'Etat, 6 mars 2009 - abrogation d'une décision administrative créatrice de droits acquis

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit administratif

Mots-clés : droit public et international, droit administratif, commentaire d’arrêt, conseil d'état 6 mars 2009, abrogation 6 mars 2009, commentaire d'arrêt 6 mars 2009, décision 6 mars 2009 Notre avis : Ce commentaire d’arrêt apporte toutes les informations utiles pour...

.doc
22 juin 2009

Conseil d'Etat (Assemblée), 3 mars 2004 - l'abrogation d'une instruction ministérielle

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit administratif

Le ministre de la Défense a édicté une instruction en date du 2 septembre 1992, relative à la pratique des immunisations dans les armées, rendant obligatoires, pour l’ensemble des militaires, les vaccinations contre la typhoïde et la méningite, et pour certains, contre les hépatites A et B....

.doc
26 mai 2010

Conseil d'État, 6 mars 2009 - l'abrogation d'un acte non réglementaire créateur de droits et illégal

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit administratif

En l’occurrence, M. Coulibaly, originaire de Côte d’Ivoire, obtient en 1992 un diplôme de chirurgien – dentiste délivré par l’université d’Abidjan. Et ce, après avoir eu une formation se déroulant dans le cadre d’un accord de coopération entre les universités...

.doc
19 Sept. 2010

Le régime de l'abrogation des règlements illégaux

Dissertation de 3 pages - Droit des obligations

Jusqu'en 1983, le régime d'abrogation était divisé en deux selon l'origine de l'illégalité du règlement. La véritable unification est intervenue par le biais de la jurisprudence Alitalia, qui consacre l'obligation d'abrogation des règlements illégaux en PGD. Par la suite, le...

.doc
24 avril 2008

L'obligation pour l'administration d'abroger les actes réglementaires illégaux

Dissertation de 5 pages - Droit autres branches

Constamment, l’action administrative doit s’adapter à la satisfaction de l’intérêt général et à son évolution. Le principe de mutabilité s’applique aussi bien aux règlements administratifs comme le consacre le célèbre arrêt Vannier, qu’aux contrats administratifs et, plus...

.doc
18 Sept. 2009

L'administration et son pouvoir d'abrogation

Dissertation de 4 pages - Droit administratif

Les actes administratifs unilatéraux cessent d’exister par caducité, abrogation ou retrait. L’abrogation et le retrait permettent à l’administration de mettre fin à des actes qu’elle a pris. Mais, la disparition des actes administratifs unilatéraux ne doit pas...

.pdf
25 mai 2014

L'efficacité de la protection des droits acquis par le régime de l'abrogation

Dissertation de 7 pages - Droit administratif

La question de la fin des actes administratifs unilatéraux témoigne d’une « lutte engagée entre le pouvoir discrétionnaire de l'administration et le droit conféré par cette même administration qui entend bien devenir un droit acquis» cf. Maurice Hauriou. Une analyse hâtive du sujet...

.pdf
26 juil. 2011

Le retrait et l'abrogation des actes administratifs unilatéraux

Cours de 3 pages - Droit administratif

Un acte administratif unilatéral peut disparaître de deux manières différentes : en dehors de la volonté de l'administration, c'est-à-dire en cas d'annulation contentieuse ; ou par la volonté de l'auteur de l'acte ou de son supérieur hiérarchique. Dans un tel cas, l'administration dispose de deux...

.doc
03 févr. 2016

Cas pratique de droit administratif - L'abrogation d'une subvention à une association par une personne morale de droit public

Étude de cas de 8 pages - Droit administratif

En l’espèce, la situation implique deux personnes morales : une association loi 1901 et une commune. Une commune est au nombre des collectivités territoriales visées par la Constitution comme constitutive de l’Administration. C’est donc une personne morale de droit...

.doc
10 Oct. 2001

Retrait et abrogation de l'acte unilatéral

Fiche de 5 pages - Droit administratif

L'abrogation met fin pour l'avenir aux effets d'une décision : elle ne remet pas en cause la situation passée. Le retrait au contraire est une annulation qui opère ab initio et qui, si elle intervient légalement, a pour effet d'anéantir l'acte dès l'origine et par suite d'en effacer les...

.doc
26 Janv. 2010

Conseil d'État, 30 juin 2006 - les conditions d'abrogation d'une décision non règlementaire

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit des affaires

Le secteur des télécommunications est régulièrement le théâtre de litiges dont les enjeux sont considérables. L’arrêt rendu par le Conseil d’État le 30 juin 2006 nous en offre une nouvelle illustration. En l’espèce, par deux décisions des 24 juin et 9 décembre 2003,...

.pdf
13 avril 2012

La distinction entre l'abrogation et le retrait de l'acte administratif unilatéral est-elle pertinente?

Dissertation de 6 pages - Droit administratif

L'existence d'un acte administratif prend fin de quatre manières différentes. La première, qui ne s'applique que dans de très rares cas est la caducité: c'est la disparition de l'acte pour l'avenir du fait de l'écoulement du temps. La seconde est uniquement du ressort du juge administratif et est...

.doc
04 juin 2009

Le référendum abrogatif en Italie

Dissertation de 6 pages - Droit constitutionnel

« L’institution du référendum, introduite avec toutes les précautions nécessaires dans la Constitution, constitue le principe d’une vraie démocratie, auquel nous ne pouvons renoncer. » C’est en ces termes que le président de la Commission pour la Constitution italienne, M. Ruini, a...

.doc
23 juin 2015

Les abrogations accidentelles lors de la recodification du Code de commerce

Dissertation de 3 pages - Droit des affaires

Abroger une loi, c’est prendre le risque de créer un « vide juridique », une absence de législation concernant un domaine. Dès lors, le fait que certaines lois aient pu être abrogées accidentellement semble grave, lourd de conséquences : l’abrogation non réfléchie...

.doc
08 juil. 2010

Commentaire de l'arrêt G.I.S.T.I rendu le 7 février 2003 par le Conseil d'Etat concernant la disparition pour l'avenir d'un acte administratif unilatéral : l'abrogation

Cours de 8 pages - Droit administratif

Dans un arrêt "G.I.S.T.I" du 7 février 2003, le Conseil d'Etat s'est intéressé à la disparition pour l'avenir d'un acte administratif unilatéral, et plus particulièrement au mécanisme de l'abrogation. Plus précisément, la Haute Juridiction Administrative a dû faire face à une...

.doc
14 févr. 2019

La disparition de la loi en droit français

Cours de 2 pages - Droit constitutionnel

Celui qui a le pouvoir de faire la loi a le pouvoir de la refaire et de la défaire. L'abrogation correspond à la suppression de la loi pour l'avenir. Elle se distingue à cet égard de la suppression qui fait disparaître l'acte concerné pour l'avenir, mais également pour le...

.doc
26 mai 2009

Conseil d'Etat, 16 décembre 2005 - l'abrogation implicite d'une loi par le Conseil d'Etat

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit administratif

Il est acquis que le recours pour excès de pouvoir procède de la protestation dirigée contre un acte administratif et demeure, en principe, du ressort du juge administratif de droit commun. Cependant, l’exception d’inconstitutionnalité au soutien d’un tel recours ne saurait être...

.doc
15 juin 2010

Commentaire de l'arrêt du Conseil d'Etat du 16 décembre 2005 relatif au juge administratif et la constitutionnalité de la loi

Cours de 4 pages - Droit administratif

« Il faut qu'une constitution soit courte et obscure. Elle doit être faite de manière à ne pas gêner l'action du gouvernement ». La Constitution française est loin de cette idée évoquée par Napoléon Ier. La Constitution française est au centre des libertés fondamentales françaises, et au centre...

.doc
19 juil. 2010

L'abrogation des actes d'administration au XIXe siècle

Cours de 9 pages - Histoire du droit

Les articles 34 et 37 de la Constitution de 1958 sont apparus comme faisant partie des éléments les plus remarquables de ce texte. L’article 34 énumère les matières législatives et l’article 37 dispose que les matières autres que celles du domaine de la loi ont un caractère...

.doc
22 mai 2008

L'application de la loi pénale dans le temps

Cours de 19 pages - Droit pénal

Cours de Droit pénal sur le champ d'application de la loi pénale dans le temps.

.doc
24 juin 2015

L'abrogation du bon père de famille

Dissertation de 1 pages - Droit civil

La notion de « bon père de famille », qui vient de l’expression latine « bonus pater familias », a disparu du droit français depuis la loi du 4 août 2014 pour l’égalité réelle entre les hommes et les femmes. Le « bon père de famille », individu abstrait, pourrait être défini...

.doc
08 déc. 2006

Conseil d'Etat, 7 février 2003, Gisti : le contrôle de constitutionnalité des lois

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit administratif

La Convention Européenne de sauvegarde des Droits de l’Homme et des Libertés Fondamentales (CESDH) a été signée le 4 novembre 1950 dans le cadre du Conseil de l’Europe, mais la France a attendu 1974 pour la ratifier. La Cour Européenne des Droits de l’Homme (CEDH) a été instituée...

.doc
10 Nov. 2008

Lois mémorielles et droits fondamentaux

Dissertation de 8 pages - Libertés publiques

Récemment, alors qu’il venait de réitérer ses propos sur les chambres à gaz – des « détails de l’histoire » -, Jean-Marie Le Pen, interviewé par des journalistes soucieux de savoir comment il appréhendait d’éventuelles nouvelles condamnations, répétait inlassablement...

.doc
20 févr. 2012

Arrêt de la Cour de cassation, la Chambre criminelle de la Cour de cassation, le 4 février 2004 : le principe de l'application de la loi pénale dans le temps

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit pénal

Le principe de l'application de la loi pénale dans le temps se présente lorsqu'il y a un conflit de lois pénales. L'article 112-1 du Code pénal pose deux principes fondamentaux et complémentaires qui sont la non-rétroactivité de la loi pénale et l'application immédiate d'une...

.doc
23 avril 2009

L'obligation d'abroger les actes illégaux

Dissertation de 2 pages - Droit administratif

Un acte administratif est une norme émanant d'une autorité administrative (Premier Ministre, Ministres, Conseil d'État, préfets, représentants des collectivités territoriales, etc. y compris le Président de la République). Un acte administratif peut donc prendre la forme d'un décret, d'une...

.doc
13 Mars 2010

L'application de la loi dans le temps et dans l'espace

Cours de 6 pages - Histoire du droit

La loi française ne s’applique pas d’une manière uniforme sur l’ensemble du territoire. Tout d’abord, un élément d’extranéité peut perturber son application. D’autre part, le législateur peut limiter l’application d’une loi à certaines parties...

.doc
07 mai 2007

L'application de la loi pénale dans le temps (2007)

Dissertation de 4 pages - Droit pénal

Avant même de s’interroger sur le caractère rétroactif ou de non de la loi pénale, ou de son application immédiate s’agissant des lois de forme, le juge répressif est tenu de s’interroger quant à l’existence juridique de la loi. Cette exigence découle...

.doc
25 juin 2008

Commentaire de texte : Loi du 8 mai 1816 abolissant le divorce

Dissertation de 5 pages - Droit de la famille

Ce document est la loi Bonald du 8 mai 1816 abolissant le divorce, qui était considéré comme un « poison révolutionnaire ». Cette loi est donc issue du procédé législatif à l’initiative du Roi, et à l’élaboration et au vote par les deux chambres : la chambre des pairs et...

.doc
10 Oct. 2001

La procédure législative de la préparation d'un texte à sa promulgation et à son abrogation

Fiche de 5 pages - Droit constitutionnel

La procédure législative ordinaire: les étapes de l'élaboration de la loi ordinaire, le rôle de dirigeant de l'exécutif. Les procédures législatives spéciales: le vote de la loi constitutionnelle (art. 89), le vote de la loi organique (art. 46), le vote des lois de...