Doc du juriste

Consultez plus de 38896 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement

Accueil
Méthodologies
La dissertation juridique
Partager

Méthodologie de la dissertation juridique

La dissertation juridique demande un grand nombre de connaissances et une capacité à problématiser et à argumenter. L'erreur la plus souvent commise, et la plus fatale, reste celle du hors-sujet. De manière générale, la dissertation comprend une introduction et un développement en deux parties divisées en deux sous-parties. Certains professeurs déconseillent d'ajouter une conclusion, d'autres la tolèrent à condition qu'elle apporte quelque chose au travail. Nous vous guidons pas à pas pour réussir cet exercice.

Le travail préparatoire
L'élaboration du plan de la dissertation juridique
L'introduction de la dissertation juridique
Le développement de la dissertation juridique

Le travail préparatoire

La première étape consiste en la compréhension du sujet : qu'est-ce que l'on attend de vous ? Assurez-vous de bien saisir le sujet et ses limites et débutez votre travail de réflexion sur un brouillon. Vous pouvez y noter toutes les notions auxquelles le sujet fait appel selon vous, les articles de droit, les arrêts, etc. Notez pour ne pas oublier par la suite. Vous pouvez faire un tri dans vos idées une fois votre brainstorming terminé et les classer.

L'élaboration du plan de la dissertation juridique

Pas de secret ici, le plan est en deux parties composées chacune de deux sous-parties, sans oublier les chapeaux pour les annoncer. Assurez-vous de choisir un intitulé clair et précis, sans verbes conjugués. Si vous avez classé correctement vos idées au brouillon, les parties devraient apparaître aisément.

L'introduction de la dissertation juridique

L'introduction est très importante pour le correcteur et vous permet de gagner de bons points si elle est bien rédigée. Vous y déterminez le sujet que vous allez traiter et pourquoi vous allez le faire, et présentez les grandes lignes de votre travail. Pensez au lecteur, il doit savoir de quoi vous allez parler.


Cette dernière se compose :
- d'une phrase d'accroche : vous pouvez intégrer une citation, un article de droit ou relater une actualité juridique, tout dépend du sujet.
- de la définition du sujet : vous reprenez le sujet donné et le reformulez. Il s'agit ici de montrer ce que vous avez compris du sujet et son intérêt.

Vous pouvez ajouter une partie historique si nécessaire et expliquer la situation juridique avant et après une date particulière ou un évènement particulier.
Il convient également de délimiter le sujet, si vous choisissez de ne pas traiter certaines notions, expliquez pourquoi ce n'est pas utile dans ce cas précis.
- d'une problématique : c'est le ou les problèmes de droit posés par le sujet. Elle peut prendre la forme d'une question. C'est à cette interrogation que répond votre plan.
- de l'annonce de votre plan : vous énoncez vos différentes parties sous la forme d'une phrase contenant les intitulés de vos parties (I) et (II).

Le développement de la dissertation juridique

Ce sont les parties I. B et II. A qui constituent le centre de votre dissertation. Le I.A étant habituellement consacré à l'évolution du droit jusqu'à la situation actuelle. Assurez-vous de bien suivre votre plan et de ne pas diffuser vos idées dans tous les sens. Respectez la règle : une idée par paragraphe. Les parties doivent être liées entre elles par des transitions. Agrémentez vos arguments de références telles que textes, articles, citations, etc.
La partie II.B sert d'ouverture. Vous pouvez proposer une solution au problème ou évoquer des problématiques similaires.


Si vous tenez absolument à faire une conclusion, quelques lignes sont suffisantes pour reprendre les grandes idées, les solutions et prendre parti.


Comme pour tout exercice juridique, seul un entraînement régulier vous permettra de maîtriser la dissertation juridique. Nous vous invitons à consulter nos exemples et corrigés de dissertations publiés par des étudiants juristes, des professeurs et des professionnels du droit.

Dissertation juridique